Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

OULIPO et Queneau

(Capsule) Sur "cent mille milliards de poèmes"
by

Misandeau Philippe

on 21 July 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of OULIPO et Queneau

Ambigramme...
Ambigramme..
.
Ou
vroir
de
Li
ttérature
Po
tentielle
L'OuLiPo est une association fondée en 1960 par François Le Lionnais et Raymond Queneau.
l'écriture sous la contrainte comme source de créativité.
Raymond Queneau, François Le Lionnais, Italo Calvino, Georges Perec, Jacques Roubaud
...
Exemples de contraintes :
Ou
vroir
de
Li
ttérature
Po
tentielle
À brader : cinq danseuses en froufrou (grassouillettes), huit ingénues (joueuses) kleptomanes le matin, neuf (onze peut-être)...
Boule de neige
Une boule de neige de longueur n est un poème dont le premier vers est fait d’un mot d’une lettre, le second d’un mot de deux lettres, etc….
O
Un
Rat !
Cris !...
Contrainte de Delmas
Un énoncé satisfait à la contrainte de Delmas si on peut y remplacer la lettre initiale des mots significatifs par une autre lettre et obtenir un nouvel énoncé signifiant.
« C'est la _ouleur, le goût musqué de la _ivette »
(en C ou D)
Éclipse
On compose un texte entièrement original composé de deux parties dont la seconde est le S+7 de la première
La gardienne du zoo :
Elle avait des manies de tendance délicate : c’était elle qui gardait la chambre quand elle attendait ses pets-de-nonne.
Elle avait des manifestations de tendresse délicate : c’était elle qui gardait la chamelle quand elle attendait ses petits.
Graphe
Le texte épouse la forme d’un graphe mathématique. A chaque bifurcation, le lecteur est invité à choisir entre les diverses solutions de lecture qui s’offrent à lui.
L'histoire des trois petits pois
Haï-kaïsation
On ne garde d’un poème que des fins de vers, [réduction aux sections rimantes] créant ainsi des poèmes très brefs, proches du haïku.
ceux qui passent
disent, s’effacent.
Quoi ! le bruit !
Quoi, les arbres !
Vous les marbres
Vous la nuit …
(à partir des Contemplations)
http://www.oulipo.net/contraintes
Philippe Misandeau
Enseignant Formateur lettres et TICE
http://phm-lettres.fr
Webographie oulipienne :
La mathématique dans la méthode de Raymond Queneau :
http://www.rfi.fr/lffr/articles/079/article_994.asp
http://www.oulipo.net/contraintes/document19666.html
Site OULIPO :
Réalisations signées R. Queneau :
Cent mille milliards de poèmes
http://www.phm-lettres.fr/DocPersoPhM/Queneau/CentMille.php
Histoire des trois alertes petits pois
http://mn.nicolay.free.fr/pois2/index.html
Exercices de style (également à écouter)
http://horslesmurs.ning.com/profiles/blogs/raymond-queneau-19031976
http://www.oasisfle.com/ebook_oasisfle/exercices%20de%20style%20-%20queneau_raymond.pdf
Abécédaire
Texte où les initiales des mots successifs suivent l’ordre alphabétique.
Raymond Queneau
7 + 7
Le Havre 1903 – Paris 1976
Petite bibliographie :
- Exercices de style (1947)
- On est toujours trop bon avec les femmes (1949)
- Zazie dans le métro (1959)
- Cent Mille Milliards de poèmes (1961)
- Les Fleurs bleues (1965)

Biographie portative :

Biographie combinée :
http://horslesmurs.ning.com/profiles/blogs/raymond-queneau-19031976
http://www.phm-lettres.fr/DocPersoPhM/Queneau/CentMille.php
http://www.ina.fr/video/I00011509
http://ldm.phm.free.fr/1213/Accueil.php?Obj=POE&Corps=METHODO&Prob=MBio
http://ldm.phm.free.fr/1213/Accueil.php?Obj=POE&Corps=METHODO&Prob=MHasard#AutresAléas
« Je naquis au Havre un vingt et un février en mil neuf cent et trois. Ma mère était mercière et mon père mercier ils trépignaient de joie. »
Lettres volées :
http://www.lettresvolees.fr/queneau/queneau.html
Un cours de Queneau sur la langue française
http://www.lettresvolees.fr/queneau/queneau.html
http://www.placepublique-rennes.com/2010/11/quels-lecteurs-et-quelle-lecture-pour-loulipo/
Le lecteur : réception d'un texte oulipien
« De la poésie, des mathématiques et du jeu : tout l'Oulipo est déjà là... »
http://www.slate.fr/story/30693/oulipo
« Souffler n'est pas jouer »
http://lewebpedagogique.com/jeulangue/files/2011/01/SurrOulipo.pdf
Ils se définissent comme « des rats qui construisent eux-mêmes le labyrinthe dont ils se proposent de sortir »
Autres "Prezi" :
http://prezi.com/yprljpiilbbu/loulipo/
http://prezi.com/dtpehv-o_ncq/travail-queneau/
Cent mille milliards de sonnets
Les contraintes
Alexandrins
Sonnet
Rimes
Sur les "Cent mille milliards de poèmes", certains ne marchent pas très bien que ce soit au niveau du sens ou de la grammaire
Le projet oulipien :
Quelques représentants :
ÉCRIVAINS ENCORE UN EFFORT... ... pour être absolument modernes !
Queneau transpose dans le domaine de la linguistique les axiomes donnés pour la géométrie euclidienne.
Les mots « points », « droites » et « plans » sont respectivement remplacés par les mots «mots », « phrases » et « paragraphes ». L’Oulipo se veut atelier de recherche qui étudie toutes les « potentialités » de la langue.
Topos :
http://ldm.phm.free.fr/1213/Accueil.php?Obj=POE&Corps=METHODO&Prob=MTopos
Thème :
poème souvent amoureux répondant obligatoirement à différentes contraintes formelles
Forme :

un exercice de style dont il faut respecter la forme, mais aussi un jeu de règles (à enfreindre dans un souci d'originalité)...
http://ldm.phm.free.fr/1213/Accueil.php?Obj=POE&Corps=METHODO&Prob=MTopos&Sonnet#Sonnet
Alexandrin
(n.m.)
:

vers dodécasyllabique (de douze syllabes).
L’alexandrin classique se partage en deux hémistiches (sous-vers) de six syllabes chacun :
les deux hémistiches s'articulent à la césure, qui elle même s'orne de contraintes spécifiques...
« Ce soir, la lune rêve / avec plus de paresse »
hémistiche
/
césure
/
hémistiche
6 syllabes
/
6 syllabes
(Baudelaire)
qui donnent le rythme (avec enjambements / rejets / contre rejets ?)
qui sont pauvres, suffisantes, riches... brisées, couronnées, équivoquées... féminines, masculines...
plates, embrassées, croisées...
http://www.lyc-levigan.ac-montpellier.fr/doc_pedagogie/espace_eaf/cours/genres/rimes.htm
Forme pour Queneau / ajouter un sonnet
La contrainte CMMP :
Pour composer ces dix sonnets, il m'a fallu obéir aux règles suivantes :

1) Les rimes ne devaient pas être trop banales (pour éviter platitude et monotonie), ni non plus trop rares ou uniques (inze, onze, orze, par exemple) ;
il était nécessaire d'avoir dans les quatrains au moins quarante mots différents et dans les tercets vingt. Il eût été, d'ailleurs, sans importance que de mêmes mots se trouvassent à la rime au même vers puisqu'on ne les lit pas en même temps ; je ne me suis permis cette licence que pour « beaux » (substantif et anglicisme) et « beaux » (adjectif).

2) Chaque sonnet devait, sinon être parfaitement translucide, du moins avoir un thème et une continuité, sinon les "CMMP — 10" autres n'auraient pas eu le même charme.

3) La structure grammaticale, enfin, devait être la même et demeurer invariante pour chaque substitution de vers. Une solution simple aurait été que chaque vers formât une proposition principale. Je ne me suis permis cette facilité que dans le sonnet n° 10 (le dernier !). J'ai veillé également à ce qu'il n'y eût pas de désaccord de féminin à masculin, ou de singulier à pluriel, d'un vers à l'autre dans les différents sonnets. (R. Queneau)
«
La contrainte est à la base de tout écrit oulipien, qui peut donc se lire comme un essai de fonctionnement de cette contrainte
. » (Marc Lapprand)
Pour composer un onzième sonnet, il faudra obéir aux mêmes règles :

1) Pour commencer, il faut inventorier tous les mots à la rime déjà utilisés par R. Queneau afin d'éviter les doublons : http://ldm.phm.free.fr/1213/POE/MFaireSonnet11.htm
Puis choisir les Énièmes mots différents avec des rimes qui ne devraient pas être trop banales (pour éviter platitude et monotonie) : quatre mots différents en [
-ise
]
, quatre mots différents en [
-o
]

pour les quatrains ; deux mots différents pour chaque rime c-d-e du sixain : [
-otte
]
, [
-in
]
, [
-oque
]
.
..
Aidons-nous d'un dictionnaire des rimes : http://rime-en.fr/
http://www.dicodesrimes.com/rime/chemise
Il reste plus de 125 mots à ma disposition pour la rime en [-
ise
].
.. (ce ne sera pas toujours aussi riche) ; de quoi passer à l'étape suivante.

2) Ce nouveau sonnet devrait, sinon être parfaitement translucide, du moins avoir un thème et une continuité, sinon les "CMMP" autres n'auront pas le même charme.

3) La structure grammaticale, enfin, doit être la même et demeurer invariante pour chaque substitution de vers. On peut se simplifier la création : chaque vers du sonnet n°11 formerait une proposition principale... (facilité acceptée déjà une fois pour le sonnet n°10 par R. Queneau !). Veillons également à ce qu'il n'y ait pas de désaccord de féminin à masculin, ou de singulier à pluriel, d'un vers à l'autre dans les différents sonnets : il y a quelques erreurs dans l'original...
(Ph. M.)
10
14
sonnets
11
14
sonnets
(soit une contribution de 279 749 833 583 241 de plus !)
Une source : Meschinot au XVe siècle
http://ldm.phm.free.fr/1213/Accueil.php?Obj=POE&Corps=METHODO&Prob=MMeschinot
«
Ou
vroir de
Ba
ndes Dessinées
Po
tentielles »

http://e.lecroart.free.fr/oubapo.html
Full transcript