Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

la traduction économique-commerciale

No description
by

elena molto

on 31 August 2018

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of la traduction économique-commerciale

la
traduction
économique-commerciale

abondance de tx Econ.-Comm
les causes: la
mondialisation
et l'actuelle situation de
crise
financière

dès 2008, augmentation des publications au plan national et international

cela affecte à pratiquement
tous les secteurs
de la société (banque, construction, emploi, éducation, santé...)

les conséquences: le volume de textes que l'on traduit actuellement est aussi plus grand.
caractéristiques
du langage économique spécialisé
il partage beaucoup de traits avec la langue commune - ou familière:
présence de
tropes
(métaphores, comparaisons et métonymies),
jeux de mots
(p. ex. dans les gros titres des journaux),
abréviations
, sigles, acronymes et apocopes (abréviations de monnaies).
principales
techniques
de traduction employées dans la traduction économique pour la
résolution de problèmes

conclusion
souvenez-vous de l
'absence de barrières
entre différentes disciplines économiques ou commerciales, son interdépendance et son évolution

Parfois il n'est pas possible de parler des limites ou de concepts purement juridiques, économiques ou financiers puisqu'un va-et-vient se produit fréquemment entre ces registres de spécialité. Il semble donc difficile de classer la terminologie comme appartenant au registre juridique, économique, financier ou commercial du moment que ces registres se chevauchent.

il faudra toujours approfondir dans l'étude des genres du langage de l'économie, spécialement à l'intérieur d'un type de langage de spécialité qui est caractérisé par l'innovation constante, l'adaptation et le métissage.


nombre important d'institutions financières au plan international ou communautaire (p.ex.
le Fonds Monétaire International
, la
Banque Centrale Européenne
ou l'
Organisation Mondiale du Commerce)
génèrent chaque jour un volume important de documentation (communiqués de presse, infos, discours, etc..), emploient le français comme l'une des langues principales de travail (avec l'anglais). Journaux et agences de presse se font écho de cette information et lui donnent une diffusion au plan national et international.
ABRÉVIATIONS
: «
Monop
.» au lieu de Monoprix

CALQUES DE L'ANGLAIS
: «
Stocker
» (dans le sens, de emmagasiner, de l'anglais to un stock), et par dérivation «déstockage»

CHIFFRES
: 10
milliards
d'euros = 10 mil millones de euros

MÉTAPHORE
: «Tous les constructeurs veulent
leur part d'un gâteau
qui ne cesse d'augmenter» Gâteau=beneficios obtenus par les ventes d'automobiles
«La monnaie chinoise, dont les pouvoirs publics encadrent le taux de change, ne coterait donc qu’environ la moitié de sa valeur réelle face au
billet vert
(...)» Billet vert= Dólar

MÉTONYMIE
: Une
enseigne
= un comercio

POLYSÉMIE
: dans le même texte, le terme "cours" avec 2 sens différents: «
Le cours de l’euro
» / «
Au cours des dernières années
(...)»

PRÊTS
: Un
krach
/Krack (de l'anglais un krach)
Budget
(prêt de l'anglais qui a été pris à son tour par le français "bougette")

SIGLES
:
CAE
(Conseil d’analyse économique)
PPP
(Parité de pouvoir d’achat)
BIT
(Bureau international du travail)

COMPARAISONS
: «Tout semblait pourtant réglé comme du
papier à musique
» «L'histoire est un peu celle de l'
arroseur arrosé
»

SYNONYMIE
: 2 termes différents pour 1 même concept : «A cette époque, Ernst Piech, l'un de ses cousins, criblé de dettes, veut vendre secrètement
ses parts
de Volkswagen à un investisseur koweïtien. La branche Porsche de la famille rachète alors
les actions
et fait basculer le pouvoir de leur côté»

fréquent aussi que les mots
récession
et
crise
s'emploient d'une forme indistincte dans le même texte.

la terminologie, les neologismes, les jeux de mots, l'emploi réitéré de métaphores et métonymies, surtout dans le langage économique - journalistique, la polysémie, la synonymie et la fausse synonymie, les sigles et les acronymes, les prêts et les calques de l'anglais et l
'alternance d'un langage hautement spécialisé avec un langage plus courant
.
exemples
3-
l'élargissement linguistique:
un syntagme qui en français contient 1 ou 2 éléments -> nouveau groupe de mots en esp. avec 3 ou plus éléments linguistiques pour rendre le même signifié.
ex: rachète > volvió a comprar.
Cela peut introduire des précisions non formulées dans l'original mais nécessaires dans la langue cible

4-
l'élision
ou
l'omission
: afin d'éviter la redondance ou bien parce que l'original ne requiert pas de plus de précisions.
ex:
le jeu Pet Society de l'éditeur Playfish > el juego Pet Society de Playfish

5-la
transposition:
changement dans la catégorie grammaticale et reformulation de la phrase.
ex:
rendre compatibles > compatibilidad
ex:
se limitait > solo


la
compression linguistique:
on synthétise plusieurs termes linguistiques
ex:
travaillant pour des éditeurs > asalariados

la
création discursive
: quand une équivalence éphémère s'établit, imprévisible dans ce contexte
ex:
vigueur des ventes > torbellino de ventas


la
généralisation
: on utilise un hypéronyme c'est-à-dire un terme plus général ou neutre :
Après des mois de règlements de comptes, le feuilleton prend fin en juillet> Después de varios meses de disputas la historia terminó en el mes de julio.
le terme feuilleton se traduit par histoire, terme plus neutre et général.

le
prêt
: on prend un mot ou une expression d'une autre langue

la
compensation
: quand un élément n'a pas pu se refléter au même endroit dans lequel il apparaît dans le TO et il s'introduit à différents endroits du tx traduit) :
ex:
Après des mois de règlements de comptes, le feuilleton prend fin en juillet. Ce «Dallas made in Germany» est avant tout une affaire de famille. > Después de varios meses de disputas la historia terminó en el mes de julio. Este culebrón a la alemana es ante todo un asunto de familia

Dans ce cas-là "feuilleton" a été traduit par "historia", généralisation compensée dans la phrase suivante en introduisant : "este culebrón ..."


(source: http://cedille.webs.ull.es/9/18lobato-ruiz.pdf)
principaux
problèmes de trad
.
des textes économiques

1-
la modulation
, besoin de changer la structure des phrases exigée par la langue et ses propres conventions. l'emphase résultante est modifiée.
ex-:
Tout juste rentable > Ingresos modestos
(changement du point de vue)

2-
l'équivalent reconnu:
plusieurs termes économiques en fr. ont son équivalent reconnu en esp. il faut donc les respecter et bien les utiliser. Autrement, on risque les calques (proximité des langues fr. et esp.
ex-:
L'inventeur de la Coccinelle> El inventor del Escarabajo
.
Literalmente coccinelle significa mariquita, pero en el mundo automovilístico su equivalente acuñado es Escarabajo

autres techniques
Full transcript