Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le théâtre Romain

No description
by

Estebane Le gall

on 18 September 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le théâtre Romain

LE THEATRE ROMAIN
(d'origine grecque)
PARTIE 7 : les principaux dramaturges latins du théâtre romain

Nous devons aujourd'hui l'intégralité des pièces romaines à de nombreux auteurs et écrivains latins et en particulier, à Plaute, à Térence et à Senèque le jeune qui sont encore célèbres de nos jours. PARTIE 1 : les origines du théâtre romain

Ce sont les grecs et non les romains, qui ont inventé le théâtre, vers le v siècle avant J.C . Le dieux Dionysos
allongé sur une couche. Acteurs de théâtre
portant des masques. On y organisait des cérémonies et des fêtes en l'honneur du dieu Dionysos (dieu du vin, de la nature des arts et de la fête) et des chants et danses à la gloire des héros grecs. Puis, les romains se sont inspirés du théâtre grec et, en 55 avant J.C, ils ont construit leur propre théâtre à travers tout l'empire. Le tout premier théâtre de l'empire romain, fut donc bâti en 55 avant J.C. Jusqu’à cette date le théâtre était une construction en bois toujours provisoire. Cet édifice théâtral a été construit sur le Champ de Mars à Rome, par Pompée . D'où son nom "le théâtre de Pompée". PARTIE 2 : l'architecture du théâtre romain et du
théâtre grec, ainsi que leurs différences

Un théâtre antique, qu'il soit grec ou romain, possède la même forme, celle d'un hémicycle (demi-cercle). Il est entre-autre composé de nombreux gradins ainsi que d'une scène et d'un mur de scène, plus ou moins grands. Pourtant, il existe de grandes différences entre les théâtres grecs et romains. L'architecture du théâtre grec :

Le théâtre grec peut être divisé en trois grandes parties :

LE KOILON ou LE THEATRON : lieu d'où l'on regardait, en latin cavea, c'était l'ensemble des gradins. Les places étaient attribuées en fonction des catégories sociales. L’ORCHESTRA :

C'était un cercle de terre battue où se placaient le chœur, les danseurs, chanteurs et musiciens qui accompagnaient les acteurs. L'orchestra comportait parfois un autel de sacrifice pour Dionysos (la thymélé). Le dispositif scénique :

Il comprend deux parties bien distinctes :

- LA SKENE était une bâtisse qui servait de coulisses aux acteurs, et formait le mur de scène, à un ou deux étages. Elle était percé de trois portes.

- LE PROSKENION (proscenium en latin, ou avant-scène) se situait devant la skênê, c'était une estrade en bois sur laquelle jouaient les acteurs (la scène pour nous), elle était haute de 3 à 4 mètres, étroite et longue. Les grandes différences entre le théâtre grec et le théâtre romain :

- L'orchestra grec a la forme d'un cercle entier tandis que l'orchestra romaine se limite à un demi-cercle.

- Le proskenion grec est plus reculé que le proscaenium romain. L'architecture du théâtre romain :

Les théâtres romains étaient pour la plus grande majorité d'entre eux, adossés à une colline. Cependant, leur construction sur terrain plat était possible, et même un luxe réservé a la capitale (théâtres du Champ de Mars de Rome) et à certaines villes des provinces romaines. Les romains construisirent également leurs théâtres en forme d'hémicycle constitué de différentes grandes parties :

- Un mur de scène (scaenae frons).

- Les colonnes du mur de scène (porticus post scaenam).

- La scène (proscaenium).

- Une petite estrade de bois (pulpitum).

- Une vaste partie semi-circulaire située devant la scène et le mur de scène (orchestra).

- Les gradins (cavea).

- Les Grandes portes du théâtre (aditus maximus).

- Les vomitoires, un réseau de galeries complexes situé dans les gradins (vomitorium).

- Les coulisses étaient dissimulées dans un grand mur derrière la scène (postscaenium). LES GRADINS (cavea) et LES VOMITOIRES (vomitorium) :

Les gradins étaient disposés en hémicycle (demi-cercle) autour de l'orchestre (orchestra) et devant la scène (Proscaenium). Leurs accès se faisaient par en-dessous, en utilisant le réseau de galeries couvertes en voûte appelé vomitoire (vomitorium), qui évitent de mettre en contact les différentes classes sociales. Les gradins étaient protégés de la pluie et du soleil par un velum. LA SCENE (proscaenium) et LE MUR DE SCENE (scaenae frons) :

La scène romaine, appelée proscenium, était large et basse.
Le décor était formé par un gigantesque mur de scène, orné de colonnades, de statues, de reliefs et percé de trois portes. Les acteurs jouaient devant ce mur sur une estrade nommée pulpitum. La scène et le mur de scène viennent fermer l'hémicycle des gradins. Au centre du mur de scène, se trouvait un grand emplacement, où se dressait une haute statue représentant l'empereur. Elle devait montrer aux spectateurs, la grandeur, la puissance et la beauté de l'empereur, tel un dieu. Mais lorsque celui-ci changeait, on remplacait la tête de la statue par celle du nouveau dirigeant de l'empire. L'ORCHESTRA :

Situé juste en face de la scène et du mur de scène, l'orchestra est une vaste partie du théâtre romain en forme de demi-cercle. C'est à cet endroit que prenaient place les gens importants. L'orchestra était aussi réservé pour l'orchestre du théâtre. PARTIE 3 : les acteurs et les costumes
au théâtre romain

LES ACTEURS (ludii): toutes les représentations théâtrales étaient jouées par des acteurs et comédiens. Ces personnes étaient toutes des hommes: soit des esclaves, soit des hommes libres, mais n’étaient en aucuns cas des citoyens. Cependant, si un citoyen romain veut être acteur, il est privé de ses droits civiques et politiques. Paradoxalement, les acteurs étaient très appréciés et pouvaient connaître la gloire. Parmi eux, le célèbre Roscius, fils d'affranchi qui dirigeait une grande école de théâtre où il formait de jeunes esclaves à la danse, au chant et à la comédie. Les acteurs s'entraînaient dès le plus jeune âge à se spécialiser dans un type de personnage (masculin ou féminin) et à maintenir leur physique (ils pratiquaient énormément la danse dans la comédie). L'acteur tragique entraînait essentiellement sa voix car il devait beaucoup s'exprimer. Les acteurs utilisaient des gestes codifiés, par exemple dans la comédie, le petit doigt dressé à hauteur des cheveux signifiait " j'attends ta réponse ". LES COSTUMES :

- LES VÊTEMENTS: les formes et les couleurs des costumes permettaient une reconnaissance immédiate des personnages principaux de la comédie ou la tragédie, comme le paysan idiot ou rusé et voleur, le soldat vantard et fanfaron, etc ... Les acteurs qui jouaient des tragédies, portaient de petites jupes flottantes et des chaussures hautes (cothurnes). Par contre, les acteurs qui jouaient des comédies, portaient des pantalons bouffants et des chaussures basses (soccus). Pour les pièces romaine (fabula praetexta), les costumes sont romains: toge pour les hommes libres, tunique pour les esclaves, manteau pour les voyageurs, tunique, robe ou manteau pour les rôles féminins. Les acteurs pouvaient, dans les tragédies, incarner le rôle de dieux ou de héros. Ils étaient alors vêtus de magnifiques et riches costumes. - LES PERRUQUES : Elles étaient blondes pour les jeunes gens, blanches pour les vieillards, rousses pour les esclaves. Elles servaient à rendre les acteurs plus grands sur scène. - LES MASQUES: tout comme les vêtements et perruques, ils indiquaient l’âge, la situation et les caractères exprimés par les personnages. Les masques servant aux représentations théâtrales, étaient fabriqués en terre cuite. Il en existait une quarantaine pour la comédie et une vingtaine pour la tragédie. Les masques étaient un moyen de faire jouer à une même personne plusieurs rôles. Ils servaient aussi de porte-voix. LE DECOR:

Au théâtre romain le principal décor est le mur de scène (scaenae frons). Sa décoration répondait à deux objectifs: montrer au public la générosité de la personne qui payait le spectacle, et fabriquer l'illusion d'un monde réel. Il existait un rideau de scène et des décors mobiles (souvent des peintures sur bois ou tissu). Les décors dépendaient du type de scène joué: scène comique, scène tragique ou scène satyrique. PARTIE 4 : le décor et la musique (les instruments)
au théâtre romain

Les pièces de théâtre romaines, se déroulaient à l'aide de décors et étaient même accompagnées de musiques que jouait l'orchestre du théâtre. Tout cela était extrêmement apprécié des spectateurs. Ceux de la tragédie, eux, constitués principalement de colonnes, statues et autres motifs montrant la royauté et la seigneurie. Ceux de la scène comique, représentaient des maisons d’hommes avec leurs fenêtres et ouvertures faites à la mode commune.
La scène satyrique, quant à elle, était couverte d’arbres, de cavernes, de montagnes, de rivières, de décors ruraux formés d’osier entrelacé comme les paniers. LA MUSIQUE ET SES INSTRUMENTS:

le rôle de la musique était essentiel dans le théâtre romain, et on ne pouvait imaginer jouer une pièce sans aucun accompagnement musical. Une partie de la musique était exécutée par les tibicines (joueurs de flûte) sur deux flûtes (tibiae), l'une de ton grave (dextra), l'autre de son aigu (sarrana) ou sur des flûtes doubles, graves et aiguës. Le ton était choisi en fonction du rôle des personnages. La musique ne cessait d'augmenter son importance dans les représentations théâtrales. Sous l'Empire, on voyait apparaître de nouveaux instruments, formant de véritables orchestres comme: la lyre, la trompette, la cithare ou encore l'orgue. PARTIE 5 : Les types de pièces jouées
au théâtre romain

Les types de pièces du théâtre romain, pouvaient être divisés en plusieurs grandes parties : l'attelane, le mime, la pantomime et enfin les fabula. L'ATELLANE :

C'était une courte farce improvisée par des acteurs qui portaient un masque. Les thèmes étaient très simple car ils s'inspiraient de la vie quotidienne. LE MIME :

C'était un spectacle de danse, qui met en scène des sujets légers. L'essentiel reposait sur la gesticulation et la danse et tout ce qui s'adressait aux sens plutôt qu'à l'intelligence. À Rome, le mime était une espèce de représentation plutôt dramatique, dans laquelle les acteurs jouaient pieds nus et sans masques, des scènes quotidiennes ou romanesques. LE PANTOMIME:

C'était une scène interprétée avec un acteur-danseur unique, (le pantomimus), qui mimait une histoire dans un spectacle sans parole. Il jouait à lui seul tous les personnages, et était accompagné par un chœur de danseurs et un petit orchestre.
. LES FABULA (en latin, fabula signifie « pièce de théâtre »):

C'était un genre théâtral divisé en plusieurs catégories, aussi bien comiques que tragiques. LA FABULA COTHURNATA :

la fabula cothurnata ou fabula crepidata était une tragédie latine de sujet grec. FABULA PALLIATA :

La fabula palliata était l'adaptation d'une comédie grecque où les acteurs ne portaient pas la toge mais le pallium. FABULA PRAETEXTA : C'était une pièce sérieuse sur un sujet historique romain. Le sujet s’inspirait par l'histoire nationale, par exemple, la prise d'une ville. Les héros de cette tragédie étaient considérés comme des demi-dieux, comme dans le théâtre grec. FABULA TOGATA : C'était une comédie latine à thème indigène concernant le bas de l'échelle sociale à Rome. LA FABULA TOGATA :

La fabula togata, ou « pièce en costumes romains » est une comédie latine à thème indigène concernant le bas de l'échelle sociale à Rome. PARTIE 6: le théâtre à travers la société romaine

Le théâtre était ouvert à tous : citoyens, femmes, enfants et même aux esclaves. Les citoyens avaient pour obligation de porter la toge.

À Rome, et dans les villes romaines, le théâtre occupait un rôle social: on s’y rendait pour se cultiver et se distraire. Le théâtre servait également d'espace de dialogue, entre le peuple et les personnes importantes, qui tenaient à être présentes aux spectacles, pour être plus proches du peuple. LA PLACE DES SPECTATEURS:

Les personnes de différentes classes sociales étaient séparées : les vomitoires étaient organisés de façon à ce qu’elles ne se mélangent pas. De plus, chaque personne a une place dans les gradins selon son rang. La cavea était divisée en trois « couronnes »:

- la première couronne, l’ima cavea, était réservée aux sénateurs, ce qui leur laissait quatorze rangs.

- la deuxième couronne, la media cavea, était l'endroit où prenait place le peuple.

- la troisième et dernière couronne, la summa cavea, se situait au dernier rang et était le lieu où restaient debout les esclaves et les étrangers. Les deux publics et leurs préférences :

Les spectateurs se partageaient en deux catégories :

- le grand public qui préférait le grand spectacle avec des mises en scène époustouflantes, des animaux rares, privilégiant des histoires légères accessibles à tous

- le public des lettrés qui préférait un théâtre plus littéraire . LE FINANCEMENT DU SPECTACLE:

Sa mise au point représentait, pour le dator ludi (celui qui le financait) un investissement considérable, c'est pourquoi le spectacle était payant. Toutefois, le coût du spectacle était souvent pris en charge par un magistrat, qui saisissait cette occasion pour accroître sa popularité, et ses chances d'être élu à des fonctions plus élevées. Le spectacle était alors gratuit pour le public. Plaute PLAUTE:

Plaute, en latin Titus Maccius Plautus, serait né vers 254 avant J.C. à Sarsina dans l'ancienne Ombrie et mort en 184 avant J.C à Rome, était un auteur comique latin, le premier des grands écrivains de la littérature latine. TERENCE:

Térence (en latin Publius Terentius Afer), né à Carthage vers -190 et mort en -159, était un poète et dramaturge comique latin d'origine berbère. Térence Sénèque le jeune Sénèque (en latin Lucius Annaeus Seneca), né dans l'actuelle Cordoue au sud de l'Espagne vers 4 avant J.C., mort le 12 avril 65 après J.C., était un philosophe, un dramaturge et un homme d'état romain du Ier siècle de l'ère chrétienne. Il est parfois nommé Sénèque le Philosophe, Sénèque le Tragique ou Sénèque le Jeune pour le distinguer de son père, Sénèque l'Ancien. SOURCES DES IMAGES D'OEUVRE TROUVEES:

théâtre antique grec d'Epidaure: http://www.ac-nice.fr/lettres/gassin/articles.php?lng=fr&pg=422

relief célébrant une victoire de Dionysos: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:NAMA_Bacchantes.jpg

théâtre antique romain de Pompée: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Exteriortheatreofpompey.jpg

théâtre antique grec d'Arycanda: http://www.cliolamuse.com/spip.php?article588

théâtre antique romain d'Orange: http://www.avignon-et-provence.com/tourisme-provence/theatre-antique-orange/#.UZvFrr5OLUM

schéma montrant le principe des vomitoires: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Amfiteatern_i_Pola,_det_inre,_Nordisk_familjebok.png

gradins du théâtre antique romain d'Aspendos:
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Roman_theater_in_Aspendos.jpg
mur de scène du théâtre antique romain d'Orange: http://theatre-antique.com/fr/la-decouverte-du-lieu/theatre-antique/facade-exterieure-et-mur-scene

statut du mur de scène du théâtre antique romain d'Orange: http://theatre-antique.com/fr/la-decouverte-du-lieu/theatre-antique/facade-exterieure-et-mur-scene

buste de l'acteur Roscius: http://www.judithmathes.de/rom/republik/cicero_roscius.htm

statuette d'un acteur tragique de théâtre romain: http://www.aventicum.org/fr/musee-romain-1er-spectacles.php

mosaïque d'acteurs de théâtre antique romain: http://rome.hypnoweb.net/dossiers/culture-romaine/theatre-romain.169.531/

dessin montrant les costumes des acteurs au théâtre antique romain: http://www.clg-verdon.ac-aix-marseille.fr/spip/spip.php?article70 mosaïque représentant les masques des acteurs au théâtre antique romain: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Roman_masks.png

mosaïque représentant des acteurs de théâtre antique romain et leurs masques: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Mosa%C3%AFque_th%C3%A9%C3%A2tre,_Musee_Sousse.jpg

gravure montrant le décor d'une scène comique au théâtre antique romain: http://claude.philip.pagesperso-orange.fr/documents/pages/50%20dessin%20livre.htm

gravure montrant le décor d'une scène tragique au théâtre antique romain: http://claude.philip.pagesperso-orange.fr/documents/pages/50%20dessin%20livre.htm

gravure montrant le décor d'une scène satyrique au théâtre antique romain: http://claude.philip.pagesperso-orange.fr/documents/pages/50%20dessin%20livre.htm

mosaïque représentant les acteurs et les musiciens au théâtre antique romain: hhttp://rome.hypnoweb.net/dossiers/culture-romaine/theatre- dessin montrant les musiciens jouant de leurs instruments au théâtre antique romain: http://rozsavolgyi.free.fr/cours/civilisations/civilisation%20romaine/rome%20antique/

peinture représentant l'entrée des citoyens au théâtre antique romain: http://rozsavolgyi.free.fr/cours/civilisations/civilisation%20romaine/rome%20antique/

dessin de magistrat romain: http://college.saintebarbe.pagespro-orange.fr/rome/tribunal.htm

gravure du célèbre auteur comique latin Plaute: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Plautus.gif

gravure du célèbre auteur comique latin Térence: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Terenz2.gif

statue du célèbre auteur tragique latin Sénèque le jeune: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:S%C3%A9n%C3%A8que_-_Cordoue.JPG
- Le théâtre grec offrait aux spectateurs une vue imprenable sur le paysage alentour, alors que la vue s'arrêtait sur le mur de scène dans le théâtre romain.

- L'accès au théâtre grec se faisait directement par les gradins.

- Le proskenion grec était presque deux fois plus étroit que le proscaenium romain mais en revanche deux fois plus haut. Roscius - LES MAQUILLAGES: tragiques ou comiques, ils indiquaient l'âge, la situation et le caractère du personnage.
Full transcript