Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Management de l'innovation

No description
by

Myriam Hemrit

on 18 December 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Management de l'innovation

Management de L'innovation
Plan
1-Qu'est ce que le management de l'innovation ?
2- Etapes du management de l'innovation
3-Les techniques du management de l'innovation
4-les principales motivations a l innovation et la stratégie adoptée
5- Enjeux du management de l'innovation
les principales motivations à l'innovation
Définition du Management des innovations et les différentes formes de l’innovation
Thématique présenté par :
Oumayma Hajjej
Anouar Meziou
Nadia Dakhlia
Chiraz Slim
Myriam Hemrit

Les techniques du management de l'innovation
La Boite à idée
Installez une boite à idée

sous la forme d’un jeu concours

une vraie séance de créativité !
Les 6 chapeaux d’Edouard de Bono
une méthodologie pour générer des idées dans les meilleures conditions, en supprimant l’impact de la critique et du jugement
Le Brainstorming

Selon vous qu’est ce que le Brainstorming ?
divisé en plusieurs étapes :
La clarification
La génération des idées (15 min)
faire rebondir sur une idée.
idées enregistrées sur des post-it : classer et regrouper les idées
sélection des idées
Le Brainwriting : Version écrite du Brainstorming et très similaire à la boite a idee
Boite a idée et le Brainstorming L’entrée aléatoire : des options inhabituelles

Boite a idée , le Brainstorming et L’entrée aléatoire méthodes de créativité
Genrich Altshuller : l’évolution des systèmes techniques et la mise au point d’un nouveau produit technologique
régis, quel que soit le domaine étudié, par les mêmes lois objectives.
TRIZ
ASIT Résolution
Créée par Roni Horowitz,
version simplifée de TRIZ
dirigée et structurée pour résoudre une problématique.
La Génération du Business Model, ou Business Model Generation
-Aborde et définit un produit ou un service d’une façon globale.
-Fait la force de cette méthode.
-Approche complète et globale : Innovation sur la façon de vendre
-Tient compte de la capacité de l’entreprise à générer une marge sur son produit ou service innovant.
Lego Serious Play
1 : clarification : structurer + poser le problème à résoudre
2 : La phase de génération d’idées l’émergence de concept :
Création d’un modèle 3D de son idée
3 : partager les concepts générés
4 :La phase d’explication et de réflexion : poser des questions : mieux comprendre le modèle et simuler des scénarios.
le caractère innovant de cette méthode : le moyen de diffuser les synthèses de ces workshops

Ces outils et méthodologies de générations d’idées ont en commun deux éléments :
1.Bien définir la problématique
2.Organiser les idées
Outils très visuels :
Le concept : organiser autour d’une idée centrale ( problème à résoudre / le concept à développer) l’ensemble des idées.
idées regroupées par groupes sous forme d’échelons à la manière de racines d’un arbre.
structurer et classifier les idées
pouvoir développer chacune d’elles en
Offrir aux participants une vue globale sur la problématique.
Le Mind-mapping
L’innovation est aujourd’hui présente dans toutes les branches de l’entreprise : la vente, le service, la production, et même le management subit cette évolution. Le développement de la concurrence ainsi que l’évolution des besoins du client poussent l’entreprise à donner le meilleur d’elle-même. C'est pourquoi il leur faut obtenir le maximum de performance de ses employés.
Introduction
Définition du management de l'innovation
Il s’agit de l’ensemble des actions conduites et des choix effectués par une entreprise pour favoriser l’émergence, décider du lancement, et mener à bien ses projets d’innovation. Or, l’innovation ne peut plus se faire dans l’entreprise de manière isolée. Les entreprises ont tout intérêt à coopérer avec d’autres ou avec des centres de recherche publique. On doit donc se généraliser de nouvelles pratiques dans le domaine du management de l’innovation
Introduction sur le marché d’un produit (bien ou service) nouveau ou significativement amélioré au regard de ses caractéristiques essentielles. Exemple : le moteur à réaction (qui a bouleversé l'industrie aéronautique), le conteneur (1960), l'ABS (1980), les écrans tactiles, les diodes électroluminescentes (DEL ou LED) , la technologie Hybrid Synergy Drive de Toyota, la technologie Dual Cyclone de Dyson (1986), les winglets, etc..
Innovation de produit
Mise en œuvre d’un procédé de production, d’une méthode de distribution, d’une activité de soutien ou de support nouveau ou significativement amélioré pour les biens ou services. Exemple : le low cost dans l'aviation (Southwest Airlines, EasyJet, HOP !, etc.) est une innovation de business model. Dans ce cas, le service évolue un peu mais c'est surtout le mode de commercialisation (en direct sur internet) et la tarification qui change (des prix bas pour les premières places vendues).
Innovation de Procédé
Mise en place d’un nouveau mode de fonctionnement, d’une nouvelle méthode d’organisation du travail ou des relations externes qui doit résulter de décisions stratégiques prises par la direction. Exemples : le Toyota Production System (TPS) de Toyota (1962), Fordisme , Taylorisme , etc.
Innovation d'organisation
Mise en oeuvre de concepts ou de stratégies de vente nouveaux ou qui diffèrent significativement des méthodes de vente existant auparavant. Exemple : Red Bull et le concept de sports extrêmes.
Innovation de marketing
La diversité des contextes dans lesquels œuvrent les entreprises nous empêchent de cerner avec exactitude toutes les raisons qui nous poussent à innover. Néanmoins, l’entreprise vise à devenir « indispensable » en se rapprochant du marché et à réagir rapidement aux nouvelles tendances et demandes, elle sert également à réduire ses coûts totaux en redéfinissant sa stratégie et à réduire les risques et l’incertitude en surveillant et en évaluant régulièrement sa situation pour corriger rapidement le tir.
On peut cependant regrouper les raisons d’innover sous 4 grands objectifs :
Par choix stratégique :

* pour créer et occuper un nouveau marché

* pour jouer la carte de la différenciation sur un marché existant

* pour se déplacer d'un marché vers un autre

* pour prendre de l'avance

* par prévention (se préparer par exemple à la fin d'une situation monopolistique)
Par souci d'efficacité ou d'efficience :

* pour augmenter la qualité de produits ou de services

* pour optimaliser des ressources

* pour résoudre des problèmes ou relever des défis

* pour combattre le vieillissement
Pour provoquer le changement :

* parce qu'innover apporte une raison d'être (supplémentaire) à l'organisation

* parce qu'une volonté d'innovation partagée est mobilisatrice et déclenche le changement
Par principe ou conviction :

* pour adopter des attitudes proactives et refuser la passivité

* pour être acteur de sa vie et refuser d'être un suiveur

* pour le plaisir de créer et refuser le "copier-coller"
Le dirigeant représente le pilote de l’innovation dans son entreprise, il doit donc établir une stratégie claire et explicite à l’attention de ses salariés, qui sont des innovateurs en puissance, et ce en s’inspirant des clients qui sont la meilleure source d’idées .
Il existe donc deux types de stratégies d’innovation :
Les stratégies adoptées
L’innovation ouverte ou open innovation :

La pratique de l'innovation ouverte trouve ses racines dans l'idée que la connaissance utile à l'entreprise est présente en plus grande quantité à l'extérieure qu'à l'intérieur de l'entreprise. Pour être performante, une organisation doit ainsi intégrer des connaissances et des idées externes au coeur de ses processus.
Une organisation peut ainsi innover :

* Grâce à ses employés appartenant à d'autres services que ceux traditionnellement dédiés à l'innovation

* En échangeant avec le grand public, c'est-à-dire en faisant appel à la créativité, à l'intelligence et au savoir-faire du grand public, notamment sur Internet

* Avec le soutien des pouvoirs publics

* En collaboration avec des universités ou des laboratoires de recherche

* Grâce à des consultants de toute nature (experts techniques, consultants en créativité et innovation, prospectivistes...) ;

* Ou en liaison avec ses fournisseurs, ses sous-traitants ou ses clients
L’innovation fermée ou closed innovation:

Il repose sur l’idée que l’innovation réussie nécessite le contrôle interne des processus d’innovation : « les entreprises doivent générer leurs propres idées et les développer ensuite, seules, pour les mener jusqu’au marché, voire assurer le service après vente ».
Avantages
Enjeux
L’innovation est le levier essentiel de la croissance à long terme de l’économie, avec son rendement plus que proportionnelle à tous ceux qui y ont recours, et qui va garantir le bien etre des générations futures.

L’innovation aide les entreprises à maintenir et renforcer leur niveau de compétitivité et à conquérir de nouveaux marchés vu la concurrence ascendante de façon exponentielle ce qui implique la création de nouveaux produits/services ou le développement des anciens ; tout cela pour répondre à la demande du marché et satisfaire les besoins du consommateur.

Innover permet à l’entreprise d’avoir un avantage concurrentiel en termes de coût ou d’offre produit. Lorsque l’innovation concerne les procédés de production, elle procure à l’entreprise un avantage en terme de coût. Dans ce cas, l’entreprise pourra soit appliquer une stratégie de baisse des prix ou une stratégie d’accroissement des marges. Quand l’innovation porte sur les produits, l’entreprise se différencie de ses concurrents. La stratégie de différenciation est souvent adoptée par les PME innovatrices qui peuvent ainsi coexister à côté des grands groupes.

Même si l’innovation procure un avantage concurrentiel, sa rentabilité étant incertaine, elle risque d’entraver le développement de l’entreprise.
Etant incertaine, la rentabilité de l’innovation peut engendrer des contraintes de réalisation, des incertitudes liées au rythme de diffusion des innovations et des incertitudes liés au financement.
Le positionnement du produit nouveau :

Une attention insuffisante portée à cet aspect de la commercialisation entraîne l'échec du produit introduit. Tous les projets d’innovation ne sont pas forcément réalisables par l’organisation car ils ne correspondent pas aux besoins ou aux attentes des consommateurs.

La protection de l'innovation :

Le monopole n’est que temporaire. En effet, quelle qu'en soit l'originalité, l'innovation introduite (brevet, marque de fabrique, modèle...) n'assure qu'un avantage compétitif provisoire, voire illusoire . Pour qu'il cesse de l'être, l'innovation doit être permanente au sein de la firme.

La liaison marché-produit-technologie :

Elle doit être assurée quoiqu'il advienne. Elle suppose donc que l'entreprise adopte une stratégie de grappes technologiques, c'est-à-dire d'activités liées par une même technologie.

Le personnel :

Tout changement perturbe. Les chances de réussite de l'innovation sont donc fortement liées à la motivation du personnel qui le met en œuvre. Il doit être préparé à l'introduction du produit nouveau et, s'il y a lieu, aux tâches nouvelles qui lui incombent. Dans le cas contraire, l'innovation sera rejetée, directement ou par simple inertie.
Incertitudes issues des contraintes de réalisation
Le rythme accéléré des innovations qui contribue au raccourcissement du cycle de vie des produits rende les stratégies de leadership très risquées. Une grande entreprise comme Lockheed a été éliminée du marché des avions de ligne par Boeing et Douglas parce qu'elle avait misé sur le turbo-propulseur plutôt que sur le turbo-réacteur. Si une grande entreprise a les ressources suffisantes pour surmonter l'échec d'une innovation, cela n'est généralement pas le cas des PME qui doivent donc se montrer très vigilantes lorsqu'elles optent pour une stratégie de leadership.
L’innovation absorbe beaucoup de ressources au cours de ses différentes phases qui sont lourdes. Les sources de financement sont limitées. Le financement est réalisé grâce au budget de recherche développement et à la capacité d’autofinancement des entreprises mais aussi grace à l’aide du capital risque, et des subventions. Du fait de l’incertitude liée à l’innovation on comprend que les investisseurs extérieurs soient méfiants.

Donc pour éviter de tomber dans un gouffre financier qui pourrait menacer sa survie, l’entreprise doit se montrer attentives aux modalités de financement.

Notons qu’un projet d’innovation peut ne pas voir le jour du fait simplement que l’innovateur peut trouver des difficultés liées au financement très lourd en matière de brevets. Par ailleurs, aux Etats-

Unis il existe un compartiment du marché financier exclusivement réservé aux firmes innovantes : le NASDAQ.

Même s’il existe des incertitudes quant à la rentabilité de l’innovation, l’entreprise a intérêt à innover. L’innovation peut donner à l’entreprise un avantage décisif sur ses concurrents. Elle doit pour cela gérer le processus d’innovation
Incertitudes liées au rythme de diffusion des innovations
Incertitude liées au financement
Les étapes du management
de l'innovation

Processus de l'innovation produit
Idées.
Concept.
Faisabilité du projet.
Industrialisation.
Lancement.
Contrôle
processus d'innovation marketing
Collecte des idées
problématisation de ces idées
création d'un concept de produit
évaluation du concept de produit
étude du prix de ce produit
étude du potentiel de marché
étude du packaging
Lancement
Processus d'innovation pratique
relever les défis de l'innovation dans la vision globale de l'entreprise :
faire surgir et déployer des idées créatrices de valeur .
mettre en œuvre l'innovation à tous les stades de la conception .
Processus d'innovation reseaux
La gestion des ressources humaines est responsable de faciliter toute initiative de créativité et d'originalité dans l'entreprise et tenir compte de toutes les idées. L’organisation de l'entreprise doit permettre le suivi structuré de chaque projet, et la collaboration des différents secteurs de l'entreprise
Merci Pour Votre Attention !
Full transcript