Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Alfred BRAMTOT, le Suffrage universel, 1891

Proposé par N. Monod, Lycée Ribeaupierre, 68150 Ribeauvillé
by

Nicolas MONOD

on 22 January 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Alfred BRAMTOT, le Suffrage universel, 1891

Alfred Bramtot,
Le Suffrage Universel
, 1891

Huile sur toile, 5,75 x 4,30, Mairie des Lilas
Une oeuvre de pédagogie et de propagande républicaine
Alfred Bramtot,
Le Suffrage Universel
, 1891

huile sur toile, 5,75 x 4,30, Mairie des Lilas
Depuis 1884, la loi oblige chaque commune à disposer d'une mairie. Celle des Lilas se trouve au coeur de la ville dont on distingue les traits par delà les fenêtres.
Alfred Henri Bramtot
(1852-1894) était un peintre reconnu de l'école réaliste, spécialisé dans les portraits de personnalité , les scènes de la vie quotidienne et les sujets mythologiques. C'est un représentant apprécié de l'art académique.
La mort de Démosthène
(1879)
(ensba.fr)
La préparation du repas
(1884)
finetartinfo.com
En décembre 1888, le Conseil Général de la Seine commande lui commande une oeuvre pour la décoration intérieure de la mairie des Lilas.
Le peintre réalise une étude préparatoire (conservée aujourd'hui au Petit Palais).
La IIIè République s'est alors affirmée en France. Toutefois elle doit encore faire face à la virulence d'une opposition antirépublicaine: monarchistes, anarchistes et bonapartistes tandis que l'affaire du général Boulanger (1889-1891) la fragilise.
La propagande républicaine redouble d'efforts pour convaincre l'opinion des bienfaits de la république
magnoliabox.com
Ce tableau occupe depuis l'intégralité de l'un des murs du Conseil municipal des Lilas
La culture républicaine se lit à travers les symboles qui, alors, se généralisent dans toutes les mairies de France.
La structure du tableau et le jeu de lumière font que l'oeuvre se déroule comme un récit.
Le spectateur est ainsi invité à suivre chaque étape du scrutin.
La table où l'assesseur vérifie l'inscription du citoyen sur les listes électorales
Les électeurs qui patientent, leur bulletin en main
La scène principale: l'électeur qui, sous l'oeil vigilant du scrutateur, tend son bulletin au président pour le glisser dans l'urne fermée.
L'assesseur qui tient scrupuleusement les listes d'émargement.
Dans ce tableau, l'acte du vote est présenté comme un rituel paisible qui s'impose à tous comme une évidence.
L'artiste entend ainsi montrer que la République s'incarne dans la démocratie, elle-même fondée sur la souveraineté du peuple et l'égalité de tous les citoyens (de sexe masculin)
Des bulletins traînent sur le sol
Notons l'absence d'isoloir qui n'est rendu obligatoire qu'en 1914
Le bulletin, préalablement rempli par l'électeur est plié pour garantir l'anonymat du vote
Full transcript