Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La danse avant et après la Seconde Guerre Mondiale

No description
by

Manon Maurice

on 2 April 2011

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La danse avant et après la Seconde Guerre Mondiale

LA DANSE AVANT ET APRES LA SECONDE GUERRE MONDIALE Dans son acception la plus générale, la danse est l'art de mouvoir le corps humain selon un certain accord entre l'espace et le temps, accord rendu perceptible grâce au rythme et à la composition chorégraphique. La danse est un art corporel constitué d'une suite de mouvements ordonnés et rythmés par de la musique. Les danses se fondent soit sur un ensemble défini de mouvements dénués de signification propre, comme souvent dans le ballet ou les danses traditionnelles européennes, soit sur une gestuelle inspirée par une symbolique laïque ou religieuse.
Selon les danses, les peuples et les époques où elles sont ou ont été exécutées, la danse a des motifs distincts et des façons différentes de se pratiquer, très révélatrices du mode de vie et de la société.
La danse peut être un art, un rituel ou un divertissement. Elle exprime des idées et des émotions ou raconte une histoire. La danse a en général un rapport direct dans l'histoire avec les autres arts . La danse avant la seconde guerre mondiale Dans les années 1920, la danse classique se renouvelle avec les Ballets russes de Serge de Diaghilev qui ravive l’intérêt du public. Sa compagnie est constituée de danseurs issus de la communauté des Russes exilés à Paris après la Révolution de 1917. Il a travaillé avec Michel Fokine, un danseur et chorégraphe à Saint-Pétersbourg qui a quitté la Russie pour la France.
Le style néo-classique apparaît en France avec Serge Lifar et aux Etats-Unis avec Georges Balanchine qui a crée le New York City Ballet et la Méthode Balanchine.
Vers la fin des années 1920, le Lindy Hop est une danse de rue qui s'est développée dans la communauté noire-américaine de Harlem (New York). Le Lindy Hop est un mélange de plusieurs danses provenant des quatre coins des États-Unis à partir des années 1900, principalement le charleston, le breakaway et le collegiate. Le Lindy Hop utilise les mouvements improvisés des danses africaines avec la discipline de la structure en 6 et 8 temps des danses européennes. Le Lindy Hop est un mélange de danse en couple et séparée, venant de ses origines métissées.
La danse moderne est un courant apparu quasi simultanément en Allemagne et aux États-Unis aux alentours de 1920. C'est une forme de danse de scène créée par des artistes voulant se libérer du cadre rigide de la danse classique.
Isadora Duncan est une danseuse américaine qui révolutionna la pratique de la danse. Par sa grande liberté d'expression, elle apporta les premières bases de la danse moderne européenne, à l'origine de la danse contemporaine qui apparaît après la Seconde Guerre Mondiale.
La danse après la Seconde Guerre Mondiale
La danse contemporaine naît en Europe et aux Etats-Unis après la Seconde Guerre Mondiale.
Merce Cunningham était un danseur et chorégraphe américain. Son œoeuvre a contribué au renouvellement de la pensée de la danse dans le monde. Il est considéré comme le chorégraphe qui a réalisé la transition conceptuelle entre danse moderne et danse contemporaine, notamment en découplant la danse de la musique, et en intégrant une part de hasard dans le déroulement de ses chorégraphies.
Full transcript