Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

CHAPITRE 8: LA REVOLUTION INDUSTRIELLE

No description
by

Virginie Fargnier Dewas

on 11 May 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of CHAPITRE 8: LA REVOLUTION INDUSTRIELLE

LECON 16 : LES CONSEQUENCES ECONOMIQUES DE L’INDUSTRIALISATION

QUELS BOULEVERSEMENTS ECONOMIQUES ENTRAINE L’INDUSTRIALISATION ?

Mines de l'Hormes à Privas
, carte postale de la fin du XIXe siècle
A la suite de la découverte de minerai de fer à Privas (à St Priest, quartier des «mines»), une première mine ouvre en 1843, bientôt suivie de plusieurs autres.
Les anciens hauts fourneaux de La Voulte aujourd'hui
Le minerai de fer extrait des mines de Privas est d'abord transporté dans les hauts fourneaux de La Voulte, qui existent depuis 1823, où il est transformé en

fonte
, un métal dur, mais cassant
.
Les fonderies du Pouzin
, carte postale du début du XXe siècle
En 1850, une nouvelle usine plus moderne, est créée au Pouzin pour traiter le minerai de fer privadois.
Les hauts fourneaux du Pouzin permettent de produire de l'
acier
,
un métal plus résistant que la fonte.
Le trajet du fer de Privas jusqu'à Livron
Le minerai de fer est acheminé par
chariots tirés par des chevaux
de Privas jusqu'aux usines du Pouzin et de La Voulte.

Puis, une fois transformé en acier, il est ensuite
transporté jusqu'à Livron, où passe la ligne de chemin de fer Paris-Lyon-Marseille (ouverte en 1855)
.
De là, il est chargé sur des trains et vendu dans toute la France.
Le problème du transport
entre les mines de Privas et les fonderies du Pouzin
Une nouvelle ligne de chemin de fer
Evolution du réseau ferroviaire en France au XIXe s.
7.
Au XIXe siècle,
les lignes de chemin de fer sont exploitées par 7 compagnies qui possèdent chacune un réseau.
Les distances-temps
Une nouvelle technologie très coûteuse

Construire une ligne de chemin de fer coûte extrêmement cher car en plus des machines et des hommes nécessaires, il faut construire de nombreux aménagements.
Pour réunir les
capitaux (=l'argent)
nécessaires à la construction et à l'exploitation de la ligne Privas-Livron,
la compagnie de chemin de fer PLM vend
des actions et des obligations
que les banques ou les particuliers achètent.

Celui qui possède ces actions touche un revenu annuel proportionnel aux bénéfices de la compagnie PLM (c'est le
dividende
).
La transformations
des campagnes et des villes
L'exode rural en France
Le chemin de fer favorise les mobilités. Lorsque le train pénètre en Ardèche à partir de 1860, une partie de la population quitte le département pour aller chercher du travail dans les villes proches (Valence, Lyon, Grenoble) ou lointaines (Paris, Marseille).
Le chemin de fer est très représenté par les artistes.
Gare Saint-Lazare, 1868
Gare Saint-Lazare, Claude Monet, 1877
Gare et usines à Saint-Denis, M. Falliès, 1920
Panorama pris d'un train en marche, Georges Méliès, 1898
Des nouvelles pratiques de loisir
Affiches publicitaires de la compagnie PLM
Cheminots du Teil, au début du XXe siècle
Le chemin de fer entraîne l'apparition d'une nouvelle catégorie de travailleurs qu'on appelle en général :
les

cheminots
.
Accident de la gare Montparnasse à Paris en 1895
Catastrophe de Meudon en 1842
Appel à la grève, 1910

En 1910, les cheminots se mettent massivement en grève pour réclamer «la thune», c'est à dire un salaire journalier de 5 francs.


Militaires patrouillant sur les voies

La grève "de la thune" en 1910 est sévèrement réprimée. Des centaines de cheminots sont licenciés par les compagnies de chemin de fer et le gouvernement d'Aristide Briant envoie l'armée pour libérer les voies.
Les mouvements de grèves sont nombreux pour protester contre les conditions de travail et de salaires.
5. Un héritage oublié ?
La ligne Privas-Livron ferme en 1937 avec l'arrêt des mines de Privas et des fonderies du Pouzin. Les rails sont démontés dans les années 1990.
Bas relief de la colonne Trajane, IIème siècle, Rome
"Napoléon et le maréchal Ney après la bataille de Laon". Peint en 1864 par Jean-Louis-Ernest Meissonier.
"Étendard Our" (vers 2600 avant notre ère. British Museum)
CHAPITRE 8 : LA REVOLUTION INDUSTRIELLE
LECON 15 : LA NAISSANCE DU CHEMIN DE FER

COMMENT LE DEVELOPPEMENT DU CHEMIN DE FER INFLUENCE-T-IL L’ECONOMIE ET LA SOCIETE ?
ACTIVITE:
Vous venez d'être embauché à la SNCF en tant qu'archiviste et votre 1ère mission est de réaliser un document pour les archives sur l'arrivée du chemin de fer dans le département de l'Ardèche. Vous devez expliquer les origines et les conséquences de cette arrivée.
Votre chef de service vous laisse le choix de la forme sous laquelle vous lui présenterez votre travail mais vous devez collaborer avec les autres archivistes du service et vous n'avez que deux jours pour rendre votre production.
Votre chef met à votre disposition des documents d'archives et des outils pour vous aider en cas de besoin.
Bon courage, rendez-vous dans deux jours!
A/Les conséquences du développement du chemin de fer
1/Un développement rapide au XIXè siècle
L'invention de la machine à vapeur par James Watt en 1769 a permis l'invention de la locomotive par Stephenson en 1814 et le développement du chemin de fer à partir de 1840.
Mais elle a aussi permis d'autres progrès dans la navigation, l'agriculture ou l'industrie textile par exemple.
Le chemin de fer se développe rapidement à partir de 1840 aux États Unis et en Europe de l'ouest.Il permet de réduire considérablement les distances en temps de parcours.
2/Des conséquences économiques nombreuses
4/ L'essor du capitalisme
Le chemin de fer encourage l'essor du capitalisme pour financer les dépenses liées à l'industrialisation.
Des sociétés par actions sont créées afin de réunir l'argent nécessaire pour les faire fonctionner puis elles redistribuent les dividendes (part des bénéfices) aux actionnaires.
3/ L'essor du commerce et des loisirs
Le chemin de fer permet de se déplacer plus vite pour moins cher entraînant le développement du commerce entre régions éloignées et celui des voyages et des loisirs en particulier en bord de mer.

B/La diffusion de l’industrialisation
L'industrialisation débute en Grande- Bretagne à la fin du XVIIIè siècle puis se diffuse en Europe vers 1850 et aux États Unis à partir de 1880.
Elle se développe en priorité près des mines de charbon et favorise l'essor des ports atlantiques et les régions desservies par le train.
De grandes régions industrielles naissent:les "pays noirs".
A/Les conséquences sociales du chemin de fer
1/De nouveaux métiers
Le chemin de fer entraîne la création de nouveaux
métiers (chef de gare, contrôleur, mécanicien..) qui emploient de plus en plus de monde.
2/Le train change les modes de vie
B/Les changements sociaux du XIXè siècle
Au XIXè siècle, la population augmente fortement (X 2 en Europe).
L’exode rural pousse de nombreux paysans à aller travailler dans les villes minières, industrielles et les capitales. Les villes s’étendent rapidement dans les faubourgs et elles sont transformées par de grands travaux (Haussmann à Paris).

1/La croissance urbaine
2/Les ouvriers
3/Les bourgeois
Les gens voyagent plus et vont plus facilement en ville. Les idées tout comme les produits circulent plus vite, provoquant des changements dans les modes de vie. La bourgeoisie commence à partir en vacances sur la côte.
L’âge industriel permet aux patrons et aux banquiers de s’enrichir. Des entrepreneurs créent de grandes fortunes
au XIXè siècle (Schneider en France). Ils forment une grande bourgeoisie qui domine la société.
La petite et moyenne bourgeoisie se développe : commerçants, fonctionnaires, avocats ou médecins.
Leur mode de vie contraste avec celui des ouvriers qui reste souvent misérable.
Si les conditions de vie globalement s’améliorent,
le prolétariat se développe avec le travail dans les mines et les usines. Les conditions de travail sont pénibles: longues journées, pas de sécurité, bas salaires...Le syndicalisme apparaît pour défendre les intérêts des ouvriers contre le patronat et exiger de meilleures conditions de travail et de salaire.
Extraits du Manifeste du Parti Communiste de Marx et Engels, 1848.
L'évolution de la population de l'Ardèche
Un bateau à vapeur
Une batteuse à vapeur
Des machines entraînées par la vapeur dans une usine textile
Le développement du chemin de fer entraîne le développement des infrastructures: rails, ponts, gares, offrant des débouchés importants pour la production d'acier et de charbon.
Usine de construction de locomotive du Canadian Pacific, 1930
La 1ère Révolution industrielle basée sur la vapeur et le charbon est suivie, entre la fin du XIXème s. et le début du XXème s, d'une 2ème Révolution liée à l'électricité qui voit la naissance de l'ampoule et du téléphone puis d'une 3ème issue du pétrole avec l'apparition de l'automobile et de l'aviation.
Le Vis-à-vis (1899) est la première automobile fabriquée en grand nombre par De Dion-Bouton
1885 Benz Patent Motorwagen
LECON 17: LES CONSEQUENCES SOCIALES DE L'INDUSTRIALISATION

QUELLE NOUVELLE SOCIETE NAIT AVEC L'INDUSTRIALISATION?
http://aurelienloriau.free.fr/quatri%e8me/histoire/age%20industriel/images/machine_vapeur.htm
http://www.ecomusee-creusot-montceau.fr/bonhomme/
LECON 18: LIBERALISME ET SOCIALISME

QUELLES NOUVELLES IDEES APPARAISSENT FACE AUX CHANGEMENTS NES DE L'INDUSTRIALISATION ?
Libéralisme: système économique dans lequel la liberté d'entreprendre n'est pas limitée par l'Etat.
Socialisme: idéologie qui souhaite, par une révolution, aboutir à une société sans classes où l'Etat possède les moyens de production.
L'Eglise catholique appelle à une amélioration de la condition ouvrière mais sans lutte violente contre le patronat.
Full transcript