Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Copy of Explore & Inspire

to explore and inspire
by

znatni imane

on 21 September 2012

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Copy of Explore & Inspire

zoom into the details Plan I. Introduction L’industrie agroalimentaire constitue une activité à forte potentialité de développement et occupe une place stratégique dans l’industrie nationale de transformation.

L’industrie agroalimentaire est une activité, souvent désignée comme pollueuse.

La production de fromage est une filière qui consomme une grande quantité d’eau et qui produit un volume important de rejets liquides et solides. L'usine de Tanger 2 unités de production (SIALIM 1, SIALIM 2),
7 lignes de production,
5 magasins de stockage des matières premières et des produits finis,
1 cartonnerie,
1 chambre froide. Beurre;
Fromage Cheddar;
Lait en poudre;
Aromes;
Crème;
Sels et adjuvants. Les matières premières Fromage fondu en boites,
Fromage fondu en bocaux. Les produits Utilités Electricité,
Fioul pour la production de la vapeur,
Propane,
Eau distribuée par Amendis. I. Introduction
II. Le système de management environnemental
1. Mise en place: les 17 exigences
2. Installation du SME dans l’usine
3. Résultats
III. La gestion des déchets
1. Classification des déchets
2. Les actions internes
3. Résultats
IV. La gestion de la consommation d’eau
1. Les sources d’eau
2. Les compteurs
3. Plan d’action WaSaBel
4. Résultats
V. Conclusion II. Le système de management environnemental 1. Politique environnementale,
2. Aspects environnementaux,
3. Exigences légales et autres exigences,
4. Objectifs et cibles,
5. Programme de Management Environnemental,
6. Structure et responsabilité,
7. Formation, sensibilisation et compétence,
8. Communication,
9. Documentation,
10. Maîtrise de la documentation,
11. Maîtrise opérationnelle,
12. Prévention des situations d’urgence et capacité à réagir,
13. Surveillance et mesurage,
14. Non-conformité, action corrective et action préventive,
15. Enregistrements,
16. Audit du Système de Management Environnemental,
17. Revue de direction. 1. Mise en place des 17 exigences L'analyse environnementale est une analyse préliminaire approfondie de l'impact des activités menées au sein de la société et des énormes quantités de déchets qu'elles produisent, sur les différents compartiments de l'environnement; l’eau, l'air et le sol. 2. Installation du SME dans l’usine Les étapes initiales Equipe Environnement Equipe pluridisciplinaire qui comprend le Responsable Management Qualité, Sécurité alimentaire et environnement (QSE/SA), le Coordinateur environnement, et les représentants de chaque service de l’usine. Recueil des données L’identification des Aspects / impacts environnementaux s’appuie sur plusieurs données d’entrée :
les exigences légales et autres,
la communication entre les employés et les parties intéressées,
Les fiches de données de sécurité et l’inventaire des produits dangereux,
Les résultats des mesures et des contrôles….  Modalités de mise en œuvre Découpage et cartographie du site en unités de travail/activités associées Identification des Aspects/Impacts environnementaux Evaluation et hiérarchisation des Aspects/Impacts environnementaux Détermination des Aspects /Impacts Environnementaux Significatifs (AES/IES) Les scores ainsi obtenus sont multipliés par la cotation des mesures de maîtrise opérationnelle. Ceci permet de hiérarchiser les aspects et de définir la priorité des actions à prendre. Critère concernant les moyens de maîtrise La méthode des 5M a été utilisée pour la recherche des moyens de maîtrise. Ce critère prend en compte: Logigramme de cotation Cotation Environnement L'impact de la consommation des ressources 4 pour la consommation d’eau, d'électricité, et d'hydrocarbures.
2 pour la consommation de MP, P. chimiques, carton, papier, Plastique, aluminium.
1 pour la consommation des herbicides, extincteurs, p .pharmaceutiques. Fréquence De 1 à 4 selon l’activité Gravité 1 pour MP, produits chimiques, plastique, aluminium, produits pharmaceutiques,
2 pour extincteurs,
3 pour la consommation d’eau, électricité, H-C, carton, papier, herbicides. Sensibilité des parties intéressées 4 pour les eaux, électricité, hydrocarbures.
2 pour herbicides.
1 pour les 8 autres. Politique 3. Résultats L’usine SC. Laboratoire SC. Conditionnement S2  SC. Conditionnement S1  SC. Alentour-Administration-Restaurant  SC. Magasin  L’analyse environnementale nous a permis de construire une image sur la criticité des aspects.

Il s’agit donc d’un état des lieux initial à l’issue duquel on connait exactement l’influence de la société sur les milieux locaux.

Il faut donc passer à des plans d’action pour minimiser les impacts de l’entreprise au niveau des AES. Conclusion SC. Technique  SC. Fabrication S1  SC. Fabrication S2  III. La gestion des déchets Les déchets, c’est quoi ??? Tous résidus résultant d'un processus d'extraction, d'exploitation, de transformation, de production, de consommation, d'utilisation, de contrôle ou de filtration.

Tout objet et matière abandonnés ou que le détenteur doit éliminer pour ne pas porter atteinte à la santé, à la salubrité publique et à l'environnement. Loi marocaine n° 28-00 1. Classification des déchets Déchets Industriels Banals (DIB) : carton, plastique, métaux, verre, palettes de bois, polystyrène, caoutchouc, déchets ménagers, déchets de la restauration…

Déchets Industriels Dangereux (DID): Toutes formes de déchets qui, par leur nature dangereuse, toxique, réactive, explosive, inflammable, biologique ou bactérienne, répartis en deux grandes familles:
Déchets Industriels Spéciaux (DIS) : solvants, détergents, peintures, cendres, mâchefers, déchets laitiers, adjuvants, laine de verre, huiles usagées, …
Les DTQD (Déchets Toxiques en Quantités dispersées): Déchets banals souillés, piles, batteries usagées, résidus de peinture, lessives et détergents, eau de javel, aérosols, huiles de vidange, liquides de freins, solvants, encres, …

Déchets médicaux et pharmaceutiques. La réglementation marocaine Dahir du 25-08-1914 porte sur la réglementation des établissements insalubres, incommodes ou dangereux,
Loi n° 11-03 relative à la protection et à la mise en valeur de l’environnement,
Loi n° 12-03 relative aux études d’impact sur l’environnement,
Loi n° 28-00 relative à la gestion des déchets et leur élimination. Loi n° 28-00 Plan du site Cartographie des bennes Catégories des déchets 2. Les actions internes Formation et sensibilisation du personnel • Protection de l'environnement,
• Elimination des déchets,
• Dangers liés à la manipulation des produits toxiques,
• Formation spécifique pour le personnel chargé de la collecte et du stockage des déchets des laboratoires,
• Information et formation du personnel chargé du nettoyage sur les dangers des déchets. La sensibilisation touche tout le personnel de l’entreprise Personnel propre à l’entreprise :
à l'embauche,
lorsque des écarts sont observés dans la qualité du tri,
à l’occasion de nouvelles actions.
Sous-traitants. Soin de la signalétique 3. Résultats Suivi des déchets valorisables par vente Suivi des déchets de dépolymérisation Suivi des déchets mis en décharge Comparaison 2011/2012 Conclusion La gestion des déchets au niveau de l’usine FBM Maroc a atteint un niveau de maîtrise incontestable, vu la qualité des pratiques, le niveau de la sensibilisation du personnel et l’implication de la direction pour fournir tous les moyens nécessaires pour l’accomplissement des objectifs, l’exécution des réglementations, la satisfaction des clients, et avant tout, la contribution dans la protection de l’environnement. IV. La gestion de la consommation d’eau Consciente de l'indispensabilité de l'eau pour la vie, et dans la vision d'une bonne gestion de cet élément, la société FBM a fait les études nécessaires et a mis en place des démarches et des ressources, pour réaliser les objectifs définis préalablement dans sa politique. Des indicateurs existent pour suivre l'état d'avancement des travaux. 1. Les différentes sources d’eau dans le site * Réseau d'eau potable * Eau de procès : Elle est à la fois l'eau d'alimentation des chaudières, l'eau de refroidissement pour les échangeurs de chaleur ou les moteurs,
Eau chaude : Eau de procès chauffée,
Eau de chaudière : Eau de ville adoucie. * Eaux usées * Les eaux usées proviennent des différents usages industriels de l'eau dans l’usine. Les eaux usées sont généralement chargées de détergents, de graisses, de solvants, de débris organiques, etc...

L'assainissement des eaux usées est devenu un impératif;
la dégradation des ressources en eau sous l'effet des rejets d'eaux polluées, peut non seulement détériorer gravement l'environnement, mais aussi entraîner des risques de pénurie. 2. Les compteurs Cartographie des compteurs Relevé des compteurs 3. Plan d’action Wasabel a. Actions Wasabel technologiques Remplacement des pompes à vide
Le coût: 166 k€, l’économie d’eau: ± 31500 m3/an.
Optimisation du condenseur de l'UHT A et B
Le coût: 15 k€ pour l’UHT A, l’économie d’eau: ± 7 670m3/an, pour l’UHTB l’économie d’eau: ± 3 660m3/an. Optimisation des purges chaufferie
Le coût: 25 k€, l’économie d’eau: ± 1 100m3/an.
Contrôle continu des sanitaires 
Le coût: 10 k€, l’économie d’eau: ± 1000 m3/an. Optimisation du condenseur de l'UHT C
l’économie d’eau: 0.67 m3/h pendant 5 900 heures ± 3 950m3/an.
Boucle de refroidissement des garnitures sur UHT
Le coût: 5 k€, l’économie d’eau: 0.72 m3/h pendant 5 900 heures ± 4 250 m3/an Bons pratiques de lavage et d'utilisation d'eau
Le coût: 5 k€, l’économie d’eau: ± 2 000 m3/an.
Récupération des condensats
Le coût: 5 k€, l’économie d’eau: ± 500 m3/an 2m3/jour. b. Actions Wasabel humaines Identification des compteurs Sensibilisation (affiches) Formation et communication Des séances de sensibilisation et de formation du personnel ont été réalisées pour permettre à toutes les personnes concernées d’acquérir de nouvelles compétences en matière de gestion des problèmes environnementaux et des comportements qui obéissent aux exigences et qui leur assurent santé et sécurité au travail. La réalisation des films Relevé des anomalies et Suivi des maintenances Gain pour la société Amendis désignait un agent chargé de lire mensuellement le compteur placé en aval du réseau d'eau de la société FBM pour quantifier sa consommation. Or, la facture ainsi établie contenait une marge d'erreur considérable et ne correspondait pas donc à la quantité d'eau consommée réellement.

Pour réduire cette marge d'erreur, la société a fait les études nécessaires pour mettre en place un réseau de compteurs dont la lecture se fait quotidiennement. La somme des valeurs ainsi obtenues reflète exactement ce qui est consommé mensuellement.

Résultat: Les rectifications ont été communiquées à Amendis, à laquelle la société FBM devait un remboursement de 47 KDHs. 4. Résultats * Suivi des ratios * Comparaison 2008 -> 2012 5. Conclusion En essayant de gérer sa consommation d’eau, l’usine FBM s'est affrontée à plusieurs contraintes durant les mois passés de l’année en cours.

A cet égard, le projet WASABEL s'avère être opérant. Il a bel et bien donné ses premiers fruits et semble être adapté pour réaliser les objectifs groupe fixé auparavant. Ceci n’aurait pu être accompli sans l’engagement de la direction vis-à-vis les exigences de l’équipe WASABEL et l’implication absolue du personnel. V. Conclusion générale * Obs1 (maintenance, standard ISO 14001 :4.6 : La maîtrise opérationnelle)
Différents types de déchets sont abandonnés sur la terrasse qui couvre les chaudières de la SIALIM 2, tels les bouteilles de fréon vides, les chiffons souillés… * Audit certification (constat) Université Abdelmalek Essaadi
Faculté des Sciences et Techniques de Tanger Projet de Fin d’Études
Master Sciences de l’environnement
Filière : Environnement marin et transfert de polluants Système de management environnemental :
Analyse environnementale, optimisation de la consommation d’eau et gestion des déchets solides Réalisé par: EL HOUDA Ismail Samedi le : 22/09/2012 Devant le jury Année universitaire: 2011/2012
Full transcript