Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Rapporte les propos d'un auteur

No description
by

Marie-Elaine Lebel

on 10 February 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Rapporte les propos d'un auteur

Rapporter les propos d'un auteur
FSL2100
Marie-Élaine Lebel

Le discours rapporté dans le texte scientifique
Normes de présentation des références
Il existe plusieurs modèles de présentation des références, selon les domaines scientifiques.
Dans le texte scientifique, les idées développées doivent s’appuyer sur des
connaissances préalablement admises
, sur des
principes reconnus
, sur des
faits évidents
.

Dans ce type de texte, il faut préciser
sur quelle source nous nous basons
, montrer la
valeur et la pertinence
de cette source et démontrer comment cette source contribue à faire
avancer une question, un problème, la définition d'un concept
, etc.

Pour ce faire, on utilise
le discours rapporté
(et ses divers procédés linguistiques).
Le discours rapporté
Le discours rapporté : tout propos d'un texte issu d'un énonciateur différent que l'auteur du texte.
Auteur du texte
Jane Arnold (2006)
"Comment les facteurs affectifs influencent-ils l'apprentissage d'une langue étrangère ?"
Énonciateur 1
Selon Bertrand (1998)
Énonciateur 2
Gérard Bonnefon (2006)
présente...
Énonciateur 3
Catalina Ferrer et Réal Allard (2002) proposent
Énonciateur x
etc.
Il existe 2 grands types de discours rapporté (qui mettent en oeurvre des procédés linguistiques différents) :

le
discours rapporté direct
(discours cité)
le
discours rapporté indirect
(discours reformulé)
Le discours rapporté direct
Le discours rapporté direct est la façon la plus littérale de reproduire le discours d'un auteur.

Ce type de discours est annoncé par la
ponctuation
(encadré par les guillemets ou les deux-points), précise la
source
et peut être introduit par un
mot introducteur
(comme le verbe de parole).
Exemples
Gaston Marcotte, auteur d'un Manifeste du mouvement humanisation,
commente
en ces termes la crise humaine et écologique que nous traversons
:
L'humanité traverse actuellement une crise sans précédent. Elle est unique par son ampleur et les diverses formes qu'elle a empruntées. [...] Pas une journée ne passe sans qu'un nouveau livre, une nouvelle étude, un nouveau drame humain ou une nouvelle catastrophe écologique ne vienne confirmer l'état inquiétant de l'espèce humaine et de la petite planète qu'elle habite
(Marcotte, 2006, p. 25)
.
Pour certains, l'humanité court même à la catastrophe
: "
Voici l'heure de la vérité : en une ou deux décennies, c'est peut-être le sort de l'espèce humaine qui va se jouer - tant la conjonction des périls fait peser une lourde hypothèque sur le futur
" (Mayor, 2000, p. 18)
.
Présenter une citation
Une citation
courte
(moins de 40 mots ou 3 lignes ou moins) est laissée dans le texte et est encadrée par des guillemets.

Elle peut être
fusionnée
au texte :
Notre étude des fondements du courant critique et citoyen nous amène maintenant à nous intéresser d'un peu plus près aux théories sociales qui reposent "sur le principe que l'éducation doit permettre de résoudre les problèmes sociaux, culturels et environnementaux" (Bertrand, 1998, p. 20)

Une citation
longue
(plus de 40 mots ou 4 lignes ou plus) se fait en retrait, à simple interligne. Elle s'annonce par le deux-points et n'est pas encadrée de guillemets.
Modifier une citation
On peut
ajouter
des mots à une citation :
On peut
omettre
un mot ou un groupe de mots :
On peut
modifier
un mot ou un groupe de mots :
La publicité ne servait plus à «annoncer l’existence du produit, mais
[à]
élaborer une image autour de la version d’une marque particulière d’un produit 1».
___________________________
1 Naomi Klein, No logo : la tyrannie des marques, Paris, Actes sud ; Montréal, Leméac, 2002, p.32.
L'humanité traverse actuellement une crise sans précédent. Elle est unique par son ampleur et les diverses formes qu'elle a empruntées.
[...]
Pas une journée ne passe sans qu'un nouveau livre, une nouvelle étude, un nouveau drame humain ou une nouvelle catastrophe écologique ne vienne confirmer l'état inquiétant de l'espèce humaine et de la petite planète qu'elle habite (Marcotte, 2006, p. 25)
Marcotte prétend que "
[l']
humité traverse actuellement une crise sans précédent. (Marcotte, 2006, p. 25)
On peut aussi
signaler une erreur
(ou indiquer que les propos semblent étranges) :
« Le complément d’objet direct est le mot ou groupe de mots qui se joint au verbe sans préposition pour en compléter le sens en marquant sur qui ou sur quoi passe l’action ; il désigne la personne ou la chose auxquels
[
sic
]
aboutit, comme en ligne droite, l’action du sujet.» (Grevisse, 1990, p. 48)

Le discours rapporté indirect

Les propos du discours indirect sont
reformulés
. Ils ne se distinguent pas du reste du texte (contrairement au discours direct dans lequel l'auteur doit employer les marques de la citation.) Le discours indirect ne permet pas de connaître les mots exacts prononcés au départ.
Procédés du discours indirect
Le discours rapporté indirect se construit avec :
un verbe introducteur
une phrase subordonnée (complément du verbe)
Exemples
Caouette (1992)
prétend que
l'école actuelle contribuent à maintenir les inégalités sociales.

Caouette (1992)
explique que
certains besoins non comblés sont à l'origine des principaux problèmes rencontrés par les sociétés modernes.

Caouette (1992)
ajoute que
les différences que l'école prétend respecter sont en fait des inégalités et des injustices sociales.

Caouette (1992)
démontre que
l'école ne tient pas compte des injustices sociales.

Son étude
révèle que
les élèves sont tout à fait sensible aux inégalités sociales.

Ce courant théorique
suppose que
l'école doit former l'apprenant au sens critique et à la citoyenneté.
Procédés du discours indirect
Dans le texte scientifique, il est fréquent qu'on ait recours à d'autres procédés indirects pour rapporter les propos ou la pensée d'un auteur :
mot introducteur (autre qu'un verbe + subordonnée)
une phrase déclarative ou l'énonciateur second est le thème de la phrase
une phrase déclarative avec une mention entre parenthèses à l'énonciateur
Exemples
D'après Lipman
, toutes les habiletés de pensée doit également être développées.

Caouette
identifie deux besoins non comblés qui seraient
selon lui
à l'origine des principaux problèmes qui affligent les sociétés modernes : le besoin de cohérence et le besoin de transcendance.

Lang (2010)
plaide pour un modèle ouvert d'éducation à la citoyenneté, un modèle qui tienne compte du développement de la pensée critique spéculative.

La pensée critique est également bien plus que l'habileté à résoudre un problème ou à prendre une décision
(Sternberg, 1985)
Normes APA
Livres ou monographie :
Auteur, X. (année). Titre du livre en italique. Lieu de publication: maison d’édition.

Chapitre de livre :
Auteur du chapitre, X.Y. (année). Titre du chapitre. Dans Directeur de l’ouvrage,X. & Directeur de l’ouvrage,Y. (Éds), Titre du livre en italique (page du début –page de la fin). Lieu de publication: maison d’édition.

Article de périodique
:
Auteur, X., Auteur, Y, & Auteur, Z. (année). Titre de l’article.
Titre du périodique en italique
, volume (no), page de début‐page de fin.

Document électronique :
Privilégier le numéro DOI (Digital Object Identifier / identifiant d'objet numérique) lorsque disponible. Sinon, d’indiquer l’adresse url afin de pouvoir retrouver facilement l’article ou la page en référence. Il n’est plus requis d’indiquer la date de consultation du document électronique.

Normes ISO 690
Livre ou monographie :
LE GUERN, Michel. Sémantique de la métaphore et de la métonymie. Paris : Larousse, 1973, 126 p. Collection Langue et Langage.

Chapitre de livre :

FORTIS, Jean-Michel. Sémantique cognitive et espace. In RASTIER, F. éd., Textes et sens. Paris : Didier, 1996, p. 167-197. ISBN 2-86460-274-1

Article de périodique :
CHAROLLES, Michel, COMBETTES, Bernard. Contribution pour une histoire récente de l'analyse du discours. Langue française : Phrase, texte, discours, février 1999, n°121, p. 76-116. ISSN 0023-8368

Document électronique :
DUCARD, Dominique. " L'efficacité symbolique " : l'affect du signe. In Texto ! [en ligne], mars 2003. Disponible sur : <http://www.revue-texto.net/Inedits/Ducard_Efficacite.html>. (Consulté le 16.03.2004)
Full transcript