Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Le miracle de la foi- d

No description
by

Top Chrétien

on 14 April 2018

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le miracle de la foi- d

1. Graine de moutarde
Une petite foi suffit
a. Si tu veux marcher sur l'eau,
il te faut sortir de ta barque
2. Croire l'impossible
“Seigneur je viens à toi
avec ma petite foi en forme de grain de moutarde. Voici mes besoins : "nommez-le(s)"

Avec la foi de mes frères et soeurs,
Et avec l'action du Saint-Esprit
Je crois en un effet domino qui montera jusqu’au ciel. Oui, je crois maintenant au miracle et je t'en remercie.

Au nom de Jésus. Amen !“
3. Une prière de foi
b. Déplacer les montagnes,
c'est possible
c. Effet boule de neiges
2. Effet domino
b. Prier comme Jaebets
c. Les violents s'emparent
du royaume des cieux
“A quoi comparerons-­nous le royaume de Dieu ? Par quelle parabole pourrions­-nous le présenter ? Il en est de lui comme d’une graine de moutarde : lorsqu’on la sème dans la terre, c’est la plus petite des semences du monde. Mais, une fois semée, elle pousse et devient plus grande que toutes les plantes du potager. Il y monte des branches si grandes que les oiseaux du ciel peuvent nicher à son ombre.” Marc 4.30-­32
“Vraiment, je vous l’assure, si vous aviez de la foi, même si elle n’était pas plus grosse qu’une graine de moutarde, vous pourriez commander à cette montagne : Déplace-­toi d’ici jusque là­-bas, et elle le ferait. Rien ne vous serait impossible.” Matthieu 17.20
“Pierre lui dit : « Seigneur, si c’est bien toi, donne­-moi l’ordre de venir vers toi sur l’eau. » Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre sort de la barque et il se met à marcher sur l’eau pour aller vers Jésus.

C’est ainsi qu’Abraham quitta la Chaldée et vint se fixer à Harân. De là, après la mort de son père, Dieu le fit venir dans le pays où vous habitez actuellement. C'est­-à-­dire Israël aujourd’hui.” Actes 7.2­4
“Etienne dit ­: Chers frères et pères de cette nation, écoutez-­moi : le Dieu glorieux apparut jadis à notre ancêtre Abraham, quand il vivait encore en Mésopotamie, avant de s’établir à Harân, et il lui dit : Quitte ton pays et ta parenté, et va dans le pays que je te montrerai.

Mais, en voyant qu’il y a du vent, il a peur, il commence à s’enfoncer dans l’eau. Alors il crie : « Seigneur, sauve­-moi ! » Matthieu 14.28­-30
Harân= un lieu sec qui ne porte plus de fruit
Israël = La terre promise, là où coule le lait et le miel
1 Chronique 4 : “Descendants de Juda : Pérets, Hetsron, Carmi, Hur et Shobal. Reaja, fils de Shobal, eut pour fils Jachath ; Jachath eut Achumaï et Lahad. Ce sont les clans des Tsoreathiens.”
1 Chronique 4:9­-10 “Jaebets fut plus honoré que ses frères. Sa mère l’avait appelé Jaebets en disant : « C'est parce que je lui ai donné naissance dans la douleur. » Jaebets fit appel au Dieu d'Israël en disant : « Veuille me bénir et agrandir mon territoire ! Que ta main soit avec moi ! Préserve­-moi du mal, afin que je ne vive pas dans la douleur ! » Et Dieu lui accorda ce qu'il avait demandé.
“Depuis l’époque où Jean­-Baptiste a paru jusqu’à cette heure, le royaume des cieux se force un passage avec violence, et ce sont les violents qui s’en emparent.” Matthieu 11.12
Genèse 32:26-­30 : “Après leur avoir fait traverser le torrent et avoir fait passer tout ce qui lui appartenait, Jacob resta seul. Alors un homme lutta avec lui jusqu’à l’aube. Quand l’adversaire vit qu’il n’arrivait pas à vaincre Jacob, il lui porta un coup à l’articulation de la hanche qui se démit pendant qu’il luttait avec lui.
Puis il dit à Jacob : —Laisse­-moi partir, car le jour se lève. Mais Jacob répondit : —Je ne te laisserai pas aller avant que tu ne m’aies béni. —Quel est ton nom ? demanda l’homme. —Jacob, répondit-­il. —Désormais, reprit l’autre, tu ne t’appelleras plus Jacob mais Israël (Il lutte avec Dieu), car tu as lutté avec Dieu et avec les hommes et tu as vaincu. Jacob l’interrogea : —S’il te plaît, fais­-moi connaître ton nom. —Pourquoi me demandes-­tu mon nom ? lui répondit­-il. Et il le bénit là.”
Full transcript