Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

"Né en 17 à Leidenstadt"

No description
by

DP3 Ar

on 20 May 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of "Né en 17 à Leidenstadt"

"Né en 17 à Leidenstadt"
Frédérics/Goldman/Jones

Et si j’étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d’un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j’avais été allemand ?
Bercé d’humiliation, de haine et d’ignorance
Nourri de rêves de revanche
Aurais-je été de ces improbables consciences
Larmes au milieu d’un torrent

La chanson
• Ecrite en 1990 par J. Jacques Goldman.
• Durée : 3min 51.
• Invention d'un nom de ville allemande :
"Leiden" : souffrance et "stadt" : ville.
J. Jacques Goldman
• J. Jacques Goldman né le 11 octobre 1951 à Paris.
• C'est un auteur-compositeur-interprète et producteur français.
• Compose pour de nombreux autres artistes.
• S'est engagé auprès d'oeuvres humanitaires et caritatives.
• A également composé des bandes originales de films et des génériques d'émissions télévisées.
Michael Jones
• Michael Jones né le 28 janvier 1952 à Welshpool au Pays de Galles.
• Il est auteur-compositeur-interprète, chanteur et guitariste.
• Genre musicaux : Pop, Rock, Celtique, Blues.
• 1979 : rencontre J. Jacques Goldman grâce au groupe "Taï Phong".
Carole Frédéricks
• Carole Frédéricks née le 5 juin 1952 à Springfiel, aux Etats-Unis.

• Meurt le 7 juin 2001 à Dakar, au Sénégal.
• Elle est chanteuse de Pop et de varitétés.
• En 1986, elle s'associe au trio Frédéricks/Goldman/ Jones.
• Le single s'est classé dans le Top 50 pendant seize semaines consécutives.
Contextes historiques
• Evocation de la Première et Deuxième Guerre Mondiale.
• De la guerre entre les irlandais chrétiens catholiques et protestants.
• De l'apartheid.
Les paroles
J. Jacques Goldman évoque les deux Guerres Mondiales.
Il se met à la place des Allemands et se demande s'il aurait résister aux idées d'Hitler.
"Bercé d'humiliation" fait référence au traité de Versailles, en 1919.
Les paroles
Si j'avais grandi dans le docklands de Belfast
Soldat d'une foi, d'une caste
Aurais-je eu la force envers et contre les miens
de trahir ; tendre une main
Michael Jones dresse le portrait d'un irlandais du nord, habitant Belfast.
Il parle de la guerre qui a opposé les irlandais chrétiens catholiques et protestants.
Il se demande ce qu'il aurait fait et s'il aurait soutenu les siens ou pas.
Si j’étais née blanche et riche à Johannesburg
Entre le pouvoir et la peur
Aurais-je entendu ces cris portés par le vent
Rien ne sera comme avant

Carole Frédéricks évoque le racisme en Afrique du Sud.
Elle se demande ce qu'elle aurait fait pour les Noirs si elle avait été une Blanche riche.
Les paroles
Les Noirs sont majoritaires mais les Blancs détiennent le pouvoir.
On saura jamais c’qu’on a vraiment dans nos ventres
Caché derrière nos apparences
L’âme d’un brave ou d’un complice ou d’un bourreau ?
Ou le pire ou le plus beau ?
Serions-nous de ceux qui résistent ou bien les moutons d’un troupeau
S’il fallait plus que des mots ?


Les trois artistes chantent et se demandent comment ils auraient réagi en étant dans l'une de ces situations.
Les paroles
Auraient-ils été résistants ou complices des bourreaux...
Et si j’étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d’un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j’avais été allemand ?
Et qu’on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps
D’avoir à choisir un camp



Goldman reprend la même question qu'au début de la chanson.
Dans les derniers vers, les trois artistes espèrent que cela ne se reproduisent pas et souhaitent une paix durable.
Les paroles
L'introduction
• Dans la deuxième partie : rythme sur une cymbale avec les accords au piano. Tempo plus rapide.
• A la fin, le tempo reste rapide, toujours avec les accords du piano et la batterie.
• Dans la première partie : piano soliste, tempo lent et écriture en accords.
Couverture du disque
Représentation du trio.
Goldman
Frédéricks
Jones
L'accompagnement
• Fait penser au calme après la tempête, en premier lieu.
• Devient ensuite plus rythmé et enjoué.
• La chanson symbolise l'espoir.
Le message à transmettre
• Rendre hommage aux personnes qui ont dû "choisir un camp".
• Pour Goldman, cette chanson rend aussi hommage à sa mère allemande.
• Les trois artites se mettent à la place de leurs "adversaires".
• La chanson nous enseigne l'humilité et la tolérance.
Relation avec d'autres oeuvres
Portée de la chanson
Monument aux morts à Péronne.
Tableau "Guernica" de Picasso (1937).
Full transcript