Loading presentation...
Prezi is an interactive zooming presentation

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La consommation des ménages depuis cinquante ans.

No description
by

Jack gustave

on 19 March 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La consommation des ménages depuis cinquante ans.

Prospérité de la France à la fin des années 1945 et milieu des années 70. Depuis la fin des années 45, l'économie française connaît une forte propérité. Les économistes appellent cette période "30 glorieuses". Une explosion du pouvoir d'achat se fait ressentir (environ 8%), cela laisse apparaître une nouvelle société qualifiée de société de consommation de masse. Cette photographie représente le premier magasin alimentaire d'Edouard Leclerc, apparut en 1949 au début de la consommation de masse. Au cours de ces fameuses "30 glorieuses" de plus en plus de foyers français viennent acheter leurs aliments dans ces supérettes qui, au fil du temps deviendront des hypermarchés ou supermarchés. Les trente glorieuses ce sont les trente années pendant lesquelles le peuple français a été affranchi des grandes contraintes de la rareté millénaire, a triplé son niveau de vie et le pouvoir d'achat des salaires les plus faibles, a profondément changé son genre de vie . Elles sont suivies par de grandes difficultés : pénuries, désillusions, troubles, conflits . la photo a été prise sur google image Cette image est le stéréotype d'un foyer français durant la période des "trente glorieuses". Elle décrit la hausse de la consommation des ménages notamment grâce à l'apparition de l'électroménager dans les familles. Comme on peut le voir ici avec le robot "Moulinex". Cette image a été prise dans notre manuel d'économie de 1ère ES. La mise en place en 1944 à Bretton-Woods d'un nouveau système monétaire inspiré du Gold Exchange Standard d'avant guerre générant une certaine stabilité favorable aux échanges mondiaux et à l'expansion. La signature, à la Havane en 1947, des accords du G.A.T.T ( General Agreement on Tariffs and Trade ) qui rendent plus facile le commerce international par abaissement des barrières douanières et évitent le retour au désastreux protectionnisme des années trente. Le contexte international est plus favorable qu'avant-guerre. De plus, l'octroi par les Etats-Unis de l'aide Marshall (1947) destinée à promouvoir la reconstruction de l'Europe et du Japon. La mise en place de la construction européenne qui ouvre la voie à une amorce d'intégration des économies ce qui stimule la croissance. Le mode de production se transforme Cette expansion vigoureuse n'est cependant pas uniforme. L'agriculture croît plus lentement que l'ensemble de l'économie, l'industrie à peu près au même rythme, le tertiaire plus rapidement. Surtout, se précise un mouvement de concentration et de modernisation qui amorce pour les sphères préindustrielles de l'économie un irrémédiable déclin. Ce mode de production caractérisé par: la faiblesse du capital fixe par tête, la médiocrité de la productivité du travail, la rareté du salariat, la part relativement limitée occupée par l'échange cède progressivement la place à la machine, à la salarisation massive, à la commercialisation. L'agriculture, l'artisanat et le petit commerce sont affectés. Une foule de petits entrepreneurs disparaissent ainsi, les autres s'adaptent, capitalisent ou se font absorbé par plus puissant qu'eux. La signature du traité entre les six (Benelux, France, Italie, R.F.A), fin 1957, est plus significative encore que la mise en place de la C.E.C.A*. L'abolition progressive des droits de douane en 1958 à 1968-69 dope a la foi les échanges et la production. Ainsi dans les années 70 la construction d'une Europe des marchands était devenu réalité. Cette libéralisation des échanges, sur le vieux continent, jointes a l'intégration sidérurgique, plus ancienne et a la politique agricole commune est certainement une explication fondamentale de la croissance économique. Traité de Rome Les origines La télévision française est née dans les années 1930, juste après les progrès de l'électronique qui ont permis la transmission d’images de qualité suffisante à la télévision. On ne peut définir véritablement l’inventeur de la télévision. Mais c'est le 11 Juillet 1962 que pour la première fois il y eut une liaison télévisée en direct entre l’Europe et les USA. Le 26 avril 1935, la première émission de télévision est diffusée en France, plus précisément depuis le ministère à Paris. La télévision, est le média le plus important dans notre société actuelle. Celle-ci, permet de transmettre des informations, des histoires, mais aussi de mettre en avant différents produits de consommation par l’intermédiaire de la publicité. La télévision touche toutes les classes sociales ainsi que toutes les PCS ( Catégories Socio Professionnelles ), contrairement à d’autres moyens de communication comme la presse. C’est un média qui concerne tout le monde ( enfants, parents, grands parents …) De plus, près de 99% des français possèdent une télévision. A partir du XX ème siècle, la publicité est accompagnée de l'essor de l'audiovisuel. Elle est donc présentée à travers les médias (radio, cinéma, puis à la télévision). La publicité a un poids financier croissant dans l'économie des médias. De nos jours nous vivons dans une société de consommation, la valeur des marques et la façon dont est créée la publicité jouent un rôle très important Photo prise sur google image Photo prise sur google image Photo prise sur google image La publicité de marque est apparue à la télévision française, le 1er octobre 1968 sur la première chaîne de l'ORTF. (office de radio diffusion télévision française)

La publicité est une forme de communication dont le but est de fixer l'attention d'une cible visée (consommateur, usager, électeur…) pour l'inciter à adopter le comportement souhaité (achat d'un produit, élection d'une personnalité politique…). La publicité télévisuelle apparaît sur les écrans français en 1968. La publicité et ses fonctions Production en série ( usine Citroën ) Amorce d'intégration européenne La mise en place en 1950-51 de la communauté européenne du charbon et de l'acier (C.E.C.A), juste au moment ou s'achève la reconstruction sur le vieux continent, remet a flot les sidérurgies européennes là où il n'y en avait pas (Italie, Hollande). La librté de circulation des produits sidérurgiques, les aides publiques, stimule ainsi la filière (Mine, fonderie, acieries, métallurgie différenciée) et contribuent largement à la croissance globale. Une croissance vigoureuse, au caractère novateur Le grand espoir du vingtième siècle, les Trente Glorieuses, la vive croissance de l'après guerre a excité les imaginations, nourri les espoirs les plus ambitieux ou les plus fous, fait revivre, l'espace de deux décennies.
Ruiné par le conflit, la France connaît de 1946 à 1948, trois années de forte expansion. Une reconstruction difficile (1947) Trois gouvernements successifs sont aux prises avec l'inflation galopante : les défaillances d'une machine productive en reconstruction en sont la cause principale. Tout manque. On doit se contenter souvent du reste d'un médiocre pain à la farine de maïs, la récolte de blé sera la plus désastreuse du siècle. La flambée des prix est décourageante. Consommation de masse A forte croissance de la production, forte élévation du produit par tête, celui-ci croît, au rythme annuel de 3% faisant ainsi que doubler entre 1950 et 1973. Nouveauté par rapport à l’entre-deux-guerres, la part des salaires bruts dans la valeur ajoutée reste à peu près constante dans la plupart des économies dominantes. Comment les Trente Glorieuses ont-elles modifiées les modes de consommation? Les produits industriels (secteur secondaire) se retrouvent dans les rubriques habillement, équipement-logement, transports personnels et accessoirement dans les biens et services divers. En France, en 1960, ils représentent moins de 30% de l'ensemble et quelque 32% en 1973 tandis que les services passent de 30% environ à quelque 40%. Entre 1949 et 1951, selon les pays, on avait retrouvé le niveau de production d'avant guerre. Cette croissance notable par sa vigueur et sa duré, s'accompagnera de la quasi disparition des dépressions économiques et du chômage. Les périodes de difficultés se réduisent désormais surtout à des récessions caractérisées par un simple recule du taux de croissance, celui ci demeurant positif. Dans le même temps, s'atténuent les risques inflationnistes. La croissance se développant avec une hausse des prix. Partout, s'accroît rapidement la productivité du travail. Le contexte international enfin se modifie, radicalement et favorablement, comparé au chacun pour soi des années trente. De la sorte, le pouvoir d’achat salarial grimpe régulièrement au fur et à mesure que s’élève le salaire horaire réel. Ce dernier tend à croître en moyenne aussi vite que la productivité du travail. Nulle surprise alors de voir s’accroître à la consommation des ménages avec une ruée sur les biens durables, nouvellement introduits ou plus anciens mais inabordables pour la majorité avant-guerre. C’est ainsi que monte en flèche le taux d’équipement en voitures particulières, postes de radio et de téléphone, réfrigérateurs, téléviseurs… Variantes dans l'espace et dans le temps. Si atténuée enfin qu’ait été la succession des cycles durant les Trente Glorieuses, des retournements de conjoncture sont cependant aisément lisibles sur les courbes de production. Ils fournissent avec d’autres indicateurs la base d’un découpage temporel des vingt-huit années qui vont de 1946 à 1973. Le deuxième temps (1950-60) fait suite à la petite récession de 1949. Il est marqué par une vive reprise de la croissance à la suite de la guerre de Corée. C'est aussi l'époque ou le mode de production fordiste et la consommation de masse gagne le vieux continent ( l'Europe ). Les effets pervers de l'O.S.T Après le 14 mai, la grève jusqu'alors limitée s'étend à une grande partie du monde du travail. Les revendications cependant, relayées par les syndicats et surtout la C.G.T. , restent extraordinairement classiques : accroissement des salaires, défense de l'emploi tandis que des groupes d'étudiants qui montent à la conquête des usines sont souvent accueillies fraîchement.
Seule la C.F.D.T. fait exception. Elle énonce des revendications moins traditionnelles portant sur les conditions de travail, l'autogestion. Elle demeurera isolée mais réussira à convaincre des franges actives. Jeunes ouvriers d'origine rurale, O.S. exaspérés par le travail posté, en bref, tout ceux extérieur à la mouvance traditionnelle du monde ouvrier. Un modèle contesté Sommaire : -Prospérité de la France (1945-1970)
-Un Contexte international plus favorable qu'avant la guerre
-Le mode de production se transforme
-Traité de Rome
-Les origines
-Communauté européenne
-Une croissance vigoureuse, au caractère novateur.
-Consommation de masse
-Variantes dans l'espace et dans le temps
-Les effets pervers de l'O.S.T
-Un Modèle contesté
Full transcript