Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Pouvoir et pouvoirs Cours no.2

No description
by

Mathieu Normand

on 28 September 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Pouvoir et pouvoirs Cours no.2

Cours no.2
Les groupes de pression
Les groupes de pression exercent une
influence
sur la société québécoise
car, par leurs actions,
ils défendent des
intérêts particuliers
.
Les groupes de pression entretiennent des relations avec des membres du gouvernement.

Ils font pression sur eux par l'intermédiaire d'un
lobbyiste
afin d'obtenir des lois qui leur sont favorables.
1er groupe: les entreprises et le patronat
Les entreprises privées
emploient la majorité de la main-d'oeuvre au Québec
et sont représentées par différentes associations.
La plus importante est le
Conseil du Patronat

dont la mission est de faire connaître
au public et au gouvernement les
préoccupations
des entreprises
:
Le développement économique
La
compétitivité du Québec
sur la planète par rapport aux
impôts des entreprises.
Le développement de la
recherche
et de l'
innovation
Des mesures pour faire en sorte de garder,
sur le marché du travail, les travailleurs.
Le Conseil du Patronat aimerait voir des
assouplissements à certaines
lois
qui nuisent
à leurs intérêts:
Loi sur la santé et la sécurité au travail
La loi sur l'équité salariale
Le Code du travail
Le régime québécois d'assurance parentale
Le groupe qui s'oppose le plus souvent aux demandes
et exigences du Patronat est celui des
syndicats
.
2ème groupe: Les syndicats
Près de
40%
des travailleurs québécois sont syndiqués
L'objectif d'un syndicat:
défendre les droits des travailleurs et de négocier un contrat de travail

nommé convention collective avec l’employeur.
Une loi permet l'existence des syndicats: le
Code du travail
, une loi
provinciale qui garantit le droit aux travailleurs de se syndiquer et oblige
les employeurs à négocier avec les syndicats.
Il y a 4 grandes centrales syndicales:
La
FTQ
(fédération des travailleurs du Québec) surtout
présente dans le domaine de la construction
600 000 membres
La
CSN
(centrale des syndicats nationaux) que l'on retrouve, entre autres, dans le domaine de la santé.
300 000 membres
La
CSQ
(Centrale des syndicats du Québec) qui a une
forte présence dans le domaine de l'éducation.
193 000 membres
La
CSD
(Centrale des syndicats démocratiques), présente dans la fonction publique.
75 000 membres
L’importance des syndicats vient aussi du fait que
les opinions qu’ils émettent influencent l’opinion de leurs membres
qui sont aussi des électeurs.
Cela permet de mettre de la pression sur le pouvoir politique afin de conserver les acquis et/ou d’en obtenir d’autres.
Bien sûr, des moyens comme l’utilisation de médias ou encore les manifestations dans des lieux publics permettent de bien véhiculer les idées défendues.
3ème groupe: les ordres professionnels
Au Québec, 51 professions ont mis sur pied un ordre professionnel.
Quels sont les objectifs d'un ordre professionnel ?
Assurer la qualité du travail de leurs membres
Veiller à ce que les membres respectent l’éthique nécessaire à leur travail
Pour mettre de la pression sur le gouvernement afin
de combler certains besoins de la profession
Défendre les intérêts de la profession auprès de la population
Ce sont les ordres professionnels qui reconnaissent les compétences professionnelles et les formations de leur domaine
Les autres groupes militants
Grâce, entre autres, à l'arrivée d'Internet, les citoyens
et les citoyennes peuvent maintenant se regrouper pour défendre une cause qui leur est chère
On retrouve plusieurs catégories:
Les groupes
nationaliste
s et
linguistiques
tels la Société Saint-Jean-Baptiste, Impératif français, Defense Association of Anglophone Quebec, Réseau de résistance du Québécois
Les groupes
environnementaux
comme Greenpeace, Équiterre, Fondation Rivières, Fédération d’agriculture biologique du Québec
Les groupes
féministes
comme la Fédération des femmes du Québec
Les groupes
religieux
qui défendent les intérêts de leurs
coreligionnaires comme l’Assemblée des évêques du Québec, le Congrès juif du Canada, le forum musulman du Canada.
Les groupes représentant les
étudiants
tels les associations étudiantes universitaires et collégiales comme la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ).
Les médias
Ceux-ci sont la
courroie de transmission des messages
provenant des groupes de pression

Les médias eux-mêmes sont empreints de valeurs et d’objectifs différents selon l’orientation idéologique de leur(s) propriétaire(s)
Les médias sont souvent considérés comme le
quatrième pouvoir
(après les pouvoirs législatifs, exécutifs et judiciaires)

Pour quelles raisons ?
Ils peuvent
exercer une grande influence sur l’opinion publique
grâce à leurs reportages informant la population

Ils
donnent de la visibilité à différents groupes de pression

Ils
ciblent certains enjeux de société au détriment d’autres enjeux
qui deviennent alors moins prioritaires pour le pouvoir et la population

Ils
profitent d’un rôle considérable en politique
, ne serait-ce que par leur questionnement des politiciens et la publication de sondages

Le mode de scrutin
uninominal = on choisi un candidat dans notre circonscription
à un tour = Celui qui a le plus de votes gagne le siège.
Ils font entendre leur voix par l'entremise de forums, de blogues, des réseaux sociaux ou encore en apparaissant dans les médias plus traditionnels.
Full transcript