Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Copy of Le Grand Vertige

book report
by

sissi prezi

on 7 January 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Copy of Le Grand Vertige

Qui dit vertige dit déséquilibre
Définition:
quelques explicationssssssssssssssssssssss!!!!!!!
L’équilibre
résulte de l’intégration permanente d’informations transmises par trois systèmes récepteurs : la
vision
, le système
proprioceptif
et le système
vestibulaire.
(Le vestibule est au centre de l’équilibration. Il centralise les informations relatives aux accélérations de la tête dans les trois plans de l’espace)
.
Le labyrinthe post
Formé par:
Les canaux semi-circulaire:
Externe, supérieur et
Postérieur. Dont chaque extrémité se termine par une extrémité ampullaire contenant la
cupule

« capteur de l’équilibre »
Ils sont sensibles aux accélérations angulaire

Le vestibule

lieu de convergence des canaux semi circulaires. Reçoit l’etrier par la fenêtre ovale et creusé d’un 2éme orifice la fenêtre ronde. contient 2vésicules :
utricule
(post) et le
saccule
(ant) contenant des récepteurs nommés
macules
sensibles aux accélérations linéaires et à la pesanteur.



Place à la:
CAT

CONDUITE A TENIR
Femme 35ans
L’interrogatoire:+++
Le praticien doit se poser les questions suivantes:
-1- S’agit-il d’un vrai vertige?
-2- Faut-il un traitement d’urgence?
-3- Quel est le Diagnostic le plus probable?


VERTIGE
Dr Boumrah Dr Akbal Dr Kaki
Mais déjà qu'est ce qu'est l'équilibre??

Plan du TD:
1-Définition
2-Rappel
3-CAT
4-Conclusion

Les informations issues de ces
trois systèmes sensoriels
sont conduites au
tronc cérébra
l pour y être analysées.
Lorsque ces informations sont cohérentes, il se déclenchera :
• le
réflexe vestibulo-oculaire
permet la stabilisation des yeux, et donc une vue nette,
• le
réflexe vestibulo-spinal
permet la stabilisation du corps.


Dans les circonstances
habituelles
, l’équilibration
est
inconsciente
, mais lorsque les stimulations
sont trop fortes et, de façon générale, lorsque linformations sont considérées par les centres comme
incohérentes
, un signal d
’erreur
apparaît au niveau cortical. Il existe alors une
prise de conscience de l’équilibre,
qui se traduit par des sensations désagréables, à type de
vertige
.


Consulte pour vertiges répétés isolés
CAT
Interrogatoire du vertigineux
Toujours laisser le patient raconter son vertige !!!!! (ne pas suggérer)
Recherche des antécédents: 5 types?

*Cardiovasculaires
*Neurologiques
* Traumatiques
* Otologiques
* Iatrogènes (prise médicamenteuse)

Déroulement de la crise:
- Durée.
- Fréquence des crises.
-Période entre les crises.

Signes d’accompagnement:
Signes auditifs:
acouphènes, plénitude de l’oreille, hypoacousie fluctuante ou transitoire
Signes neurologiques:
céphalées, trouble de la déglutition déficit sensitif ou moteur ,trouble oculomoteurs ou visuel
Signes neurovégétatifs: nausées, vomissements, sueurs


Interrogatoire
+++++
Examen clinique
Examens complémentaires
Pour bien définir le vertige, il est nécessaire de revenir sur la physiologie, (celle)de l’équilibre et de la compensation vestibulaire.

L’équilibre résulte de l’intégration permanente d’informations transmises par trois systèmes récepteurs : la vision (intervenant essentiellement comme élément d’orientation), le système proprioceptif(constituant une voie d’entrée fondamentale de l’équilibration) et le système vestibulaire(Le vestibule est au centre de l’équilibration. Il centralise les informations relatives aux accélérations de la tête dans les trois plans de l’espace)
Voici un petit rappel anatomique:


1) SIGNES VESTIBULAIRES: nystagmus vestibulaire + déviation posturale
A- Le nystagmus:
le signe le plus objectif 2secousses oculaires:
-Secousse lente: à valeur de topographie lésionnelle
-Secousse rapide: signe le sens du nystagmus


Phase rapide = sens

Phase lente = côté atteint

*Examen clinique

1) SIGNES VESTIBULAIRES: nystagmus vestibulaire + déviation posturale
A- Le nystagmus:
le signe le plus objectif 2secousses oculaires:
-Secousse lente: à valeur de topographie lésionnelle
-Secousse rapide: signe le sens du nystagmus


Phase rapide = sens

Phase lente = côté atteint

*Examen clinique

Examen clinique: Rechercher!
Signes
Vestibulaires

Le Nystagmus

Les déviations
posturales

Les signes
associés

Otologiques
Neurologiques

Les signes vestibulaires
1) SIGNES VESTIBULAIRES
:
nystagmus vestibulaire + déviation posturale
A- Le nystagmus:

le signe

le plus objectif
2secousses oculaires:
-Secousse lente: à valeur de topographie lésionnelle
-Secousse rapide: signe le sens du nystagmus


Phase rapide = sens

Phase lente = côté atteint

*Examen clinique

Nystagmus spontané:

-patient immobile au repos
- Regard de face lunettes de Frenzel pour éviter fixation puis regard fixant un point




*Nystagmus


Nystagmus provoqué:



Manœuvre de Dix et Hallpike
sujet assis basculé en décubitus latéral (les yeux ouverts dans le regard de face)
NL pas vertige ni de nystagmus
un nystagmus +un vertige durant moins de 20sec ( pouvant réapparaître lors de la remise du sujet en position initiale)
= un vertige positionnel bénin



*Nystagmus




- Signe de la fistule
:

compression ou la décompression pneumatique exercée dans le CAE en appuyant sur le tragus provoque nystagmus +vertige
fistule labyrinthique

Signe de la fistule:

1. Manœuvre de « Romberg: »:
patient debout immobile les

Apprécier une éventuelle déviation de la tête et du tronc.

Déviation posturale

Déviation posturale
Déviation posturale









2.manœuvre du piétinement aveugle:
sujet avec les deux bras tendue piétine sur place les yeux fermés.
Atteinte périphérique rotation vers l’oreille pathologique
apprécier la déviation + la rotation du patient par rapport à la position de départ.


* Déviation posturale


4. Manœuvre des index:
Tendre les 2 index les yeux fermés.
Déviation latérale des index du côté pathologique
= vertige d’origine périphériques la déviation se fait.


Test des index

Examen ORL avec otoscopie

:
perforation tympanique, otorrhée, choléstéatome...
Examen neurologique:

paires crâniennes, l’oculomotricité... ; signes cérébelleux, pyramidaux...
Prise de la TA, palpation des pouls vasculaires, du cou..
Examen du rachis : mobilité, contracture...


Les signes associés

Les signes associés
3.Test de marche aveugle:
- résultat pathologique démarche en étoile (déviation du coté de l’oreille pathologique en marche avant et de l’autre coté en marche arrière .)
quelques pas en avant puis en arrière .
-normal ne dévie pas.









Déviation posturale

3.Test de marche aveugle:
-
résultat pathologique

démarche en étoile (déviation du coté de l’oreille pathologique en marche avant et de l’autre coté en marche arrière.)
quelques pas en avant ( ) puis en arrière
-normal ne dévie pas.









Examen otoscopique

Examen otoscopique
Exostoses du CAE
ou oreille du surfeur Otomycose

OTOSCOPIE

otomycose
exostose du cat
Cholestéatome

Cholestéatome
Otites et séquelles d’otite

Séquelles d'otite
• Les résultats normaux:le nystagmus bat du
coté de l’oreille stimulée lors des épreuves chaudes
,et du
coté opposé à l’oreille stimulée lors des épreuves froides
:-réflectivité comprise entre
30 et 122 secousses

 hyperréflexie(
supérieure à

122 secousses
)
 hyporéflexie(
inférieure à 30 secousses
)
 Aréflexie

Examens complémentaire:

*la vidéo nystagmographie:

nystagmus spontané
et provoqué à l'épreuve calorique
*Examens complémentaires

Dr Boumrah- Dr Akbal- Dr Kaki


Vertige

Examens complémentaire

L’imagerie médicale
TDM
de l’OM si suspicion de traumatisme du rocher , une otite chronique avec chole stéatome, une otospongiose
IRM
si suspicion d’un neurinome de l’acoustique ou d’un AVC

Examens complémentaire

Dc différentiel
Dc étiologique
Fréquence
Définition:

- Plus fréquent des vertiges
périphériques
- Cupulolithiases (csc post)+++
Clinique:
- Vertige violent rotatoire.
- Durée de l’ordre minute.
- Sans signe auditif.
Diagnostic:
- Manœuvre Dix et Hallpike = nystagmus épuisable, s’inversant au redressement.
Traitement
:

- Manœuvre libératoire de Semont.


a-Vertige paroxystique positionnel bénin(VPPB)

Cas clinique
Homme 45 ans
► Anxieux
► Consulte pour vertiges répétés isolés sans autre signes neurologiques
► Crise vertigineuse en cours depuis le matin même
► Aucun autre antécédent


Histoire de la maladie
*Le patient décrit un vertige récidivant depuis 2 ans de déroulement semblable; il compte maintenant 5 crises
* Le vertige est d’intensité importante ayant nécessité une hospitalisation il y a 6 mois
*Il dure plusieurs heures, il est accompagné de nausées et de vomissements
* Il n’existe pas de céphalées


Quelle pathologie évoquez vous avec ce seul interrogatoire?
A : VPPB (paroxystique positionnel)
B : Névrite vestibulaire
C : Maladie de Menière
D : Accident vasculaire


Quels sont les deux autre signes associés à la triade de Menière?
A : Migraine
B : Acouphène
C : Hypoacousie
D : Nausées, vomissements


À l’examen clinique

Nystagmus inépuisable, indépendant de la position du corps et de la tête et ralenti par la fixation.

Syndrome vestibulaire: Harmonieux
Romberg, marche en étoile, Fukuda sens opposé au nystagmus


L’examen neurologique est normal
► Vous concluez:
crise de Menière


L’audiogramme met en évidence une surdité
de perception prédominant sur les graves (type endocochléaire
Voici les examens obtenus: interprétez les

Définition:
- Maladie de l’OI = hydrops labyrinthique
- Affection adulte, avec profil particulier.

Clinique
-1-Surdité unilatérale fluctuante
-2-Acouphènes unilatéraux
-3-Vertige rotatoire intense et signes neurovégétatifs
Durant plrs heures
- Aura de crise et sensation plénitude de l’oreille
- Épisodes répétitifs
Diagnostic:
- ATL= SP
- Nystagmus spontané puis N provoqué entre crises.
Traitement
:
- Médical: TRT crise : anxio-antivert-manitol
et TRT de fond: régime hyposodé-bserc +-diamox
- Chirurgical: labyrinthectomie-section du VIII-ouvreture du sac

Maladie de méniére


a- Neuronite vestibulaire

Définition:

- Affection aigue du système vestibulaire
- Déficit vestibulaire unilatéral, aigu, ± complet, isolé sans atteinte auditif ou neurologique
- Origine virale probable

Clinique:
- Vertige violent rotatoire lié aux mvts tête
- Durée de 1 à plusieurs jours
Diagnostic:
- Syndrome vestibulaire harmonieux
Traitement:
- Anti vertigineux à la phase aigue +CTC


a- Neuronite vestibulaire

Neuronite vestibulaire
Définition:

- Schwannome du nerf vestibulaire.
- 5% des SP unilatérales
Clinique:
-1- Instabilité ou vertige
-2- Hypoacousie et acouphènes unilatérales
-3- PFP parfois
Diagnostic:
- Examen négatif
- Explorations: IRM
Traitement:

- Chirurgical


Neurinome de l'acoustique
Traitement
24 premières heures (crise)
1ou + médicaments :

- Vestibuloplégiques:
(24h seulement)
(anti cholinergiques, antihistaminiques, phénothiazines) « Tanganil »
-Inhibent l’activité des noyaux vestibulaires
-Retardent la compensation centrale
-Effet sédatif important
- Antiémétique:
(dompéridone, métoclopramide)
-
Anxiolytique
Effet sédatif (benzodiazépine
Traitement de fond:
Anti vertigineux spécifiques

(méniére)
ex bétahistine:(Bétaserc® 24 mg/ Serc® 8 mg)
Rééducation vestibulaire
 L’habituation par répétition du stimulus
 L’acquisition de suppléances visuelles et proprioceptives.
 Efficaces dans le
VPPB
Prise en charge psychologique

traitement chirurgical

 Chirurgie de l’otite chronique
 Fermeture d’une brèche labyrinthique
 Ablation d’un neurinome de l’acoustique
 Dans la maladie de MENIERE : chirurgie du sac endolymphatique



Conclusion
IL FAUT REDIRE QUE
80%
DES DIAGNOSTICS DE VERTIGES SONT CLINIQUES
40%
à l’interrogatoire et
40%
à l’examen clinique

Merci pour votre
attention

Récapitulatif 1
Vertiges rotatoires
intenses

+ déviations axiales apparaissant ou
s’aggravant à la fermeture des yeux


Nystagmus horizontal ou horizonto-rotatoire
qui diminue ou s’abolie à la fixation du regard

=
syndrome vestibulaire
harmonieux PERIPHERIQUE

(labyrinthe, nerf
vestibulaire)

Récapitulatif 2
Vertige
Discret
Déviation axiale
Anarchique
Non sensible à la fermeture +
Des yeux + signes neurologique

Nystagmus horizontal
Ou vertical Majoré
Par la fixation
Syndrome vestibulaire
dysharmonieux =
Syndrome vestibulaire central
(noyaux vestibulaire, connexions
Centrales
Phobie:
Vertige des hauteurs
Agoraphobie

Troubles visuels:
Voile noir
scintillement

Faux vertige
hypoglycémie
Anémie
Lipothymie...etc
1- Atteintes endo labyrinthiques
* VPPB ++++
*Maladie de Meniére
*Vertiges traumatiques
*Labyrinthites
*Fistules labyrinthiques
*Atteinte toxique du labyrinthe
*Otospongiose



Atteintes rétro labyrinthiques
Neuronite vestibulaire
Neurinome du VIII

- Atteintes centrales
Syndrome de Wallenberg:(AVC du TC)
SEP

+
+
VPPB
Conclusion
VERTIGES BREFS (qlq sec) et POSITIONNELS :

vertige positionnel paroxystique bénin


conclusion
GRANDS VERTIGES PROLONGÉ RÉCURRENTS :
avec signes otologiques
(hypoacousie, acouphènes)
.
maladie de Menière
.
neurinome du VIII
(IRM avec Gadolinium)+++

GRAND VERTIGE PROLONGÉ (plrs heures) UNIQUE

Isolé :

névrite vestibulaire
Associé à des signes neurologiques :

AVC
(
Wallenberg ou
accident ischémique cérébelleux isolé +++)

Si TC :

commotion labyrinthique,

sd post-commotionne
l


Le vertige est un motif fréquent de consultation, il s’agit d’un symptôme subjectif correspondant à une sensation erronée de déplacement du corps par rapport à l’espace ou de l’espace par rapport au corps.


on irrigue le conduit auditif et la face externe du tympan avec de l’eau pendant
30 sec
à une température de
30° et 44°.
Examens complémentaires
Atteinte endo-cochléaire
Atteinte rétrocochléaire
Atteinte centrale
En bref:
vertige post-traumatique
labyrinthite(ATB et CTC)
grand vertige+surdité disparait en qlq semaine par compensation vestibulaire

Fistule labyrinthique
: (post trauma ou cholé)
vertige violent positionnel +signe de la fistule
TDM chir




Full transcript