Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Chapitre 4.1 Comment s’articulent marché du travail et organ

No description
by

Matthieu SARLON

on 18 March 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Chapitre 4.1 Comment s’articulent marché du travail et organ

Taux de salaire = rémunération unitaire du travail, cad le prix du travail.
Conclusion
Chapitre 4.1 Comment s’articulent marché du travail et organisation dans la gestion de l’emploi ?
I. L'emploi : une relation marchande
4. Si le taux de salaire est parfaitement flexible l’ajustement se fera par les prix alors que, s’il est parfaitement rigide, l’ajustement se fera par les quantités (l’un des côtés du marché sera rationné).
Document 6 : La théorie de la segmentation du marché du travail
Représentation graphique du marché du travail
A. Le fonctionnement du marché du travail dans l'analyse néoclassique
Marché du travail fonctionne comme tous les autres marché de b et s
Différencier travail et emploi
Demande de travail
:
- provient des entreprises
- effectuent une comparaison entre les
coûts de l'embauche
(fonction du
taux de salaire réel
) et les
bénéfices
de celle-ci (exprimée par sa
productivité marginale
).
Offre de travail
:
- provient des demandeurs d'emploi
-qui effectuent un
arbitrage entre loisir et travail
. Le taux de salaire réel mesure le
coût d'opportunité du loisir
: + Tx de salaire est élevé et + coût d'opp est élevé et + ls chômeurs sont incités à renoncer au lois pr wer
Attention : ne pas confondre le taux de salaire qui est un prix et le salaire qui est un revenu.
Quelle relation entre taux de salaire et salaire ?
Taux de salaire x temps de travail = salaire.
Marché du travail
: lieu où se confrontent une offre de travail et une demande de travail pour aboutir à des échanges caractérisés par un prix de marché (le taux de salaire réel)
2. Toutes choses étant égales par ailleurs,
plus le taux de salaire est élevé, plus l'offre de travail est élevée
: les ménages sont davantage disposés à travailler si le taux de salaire est élevé.
3. Toutes choses étant égales par ailleurs,
plus le taux de salaire est élevé, moins la demande de travail est élevée
: les entreprises embauchent moins si le coût du travail est élevé.
Attention, le taux de salaire est une composante importante du coût du travail mais pas la seule
. Que faut-il y rajouter ?
Le coût du travail se définit par l’ensemble des coûts du facteur travail supportés par l’employeur : salaire brut et cotisations sociales liées au travail.
Remarque
:
calculer le coût salarial n'a de sens que si on rapporte le coût de la main d’œuvre à la productivité du travail.
On s'intéresse donc au
coût salarial unitaire,
qui correspond au
coût salarial total (salaire moyen par tête x nombre de salariés)
divisé par
les quantités produites.
4. Qu'est-ce que l'équilibre de plein-emploi ?
Offre et demande de travail se rencontrent à un certain prix, qui, à l'équilibre, permet le plein emploi = équilibre de plein-emploi
5. Que se passe-t-il quand le taux de salaire réel est inférieur au taux de salaire d'équilibre?

Quand le taux de salaire réel est inférieur au taux de salaire d'équilibre, la demande de travail est supérieure à l'offre de travail, donc le prix va augmenter jusqu'à ce qu'on retrouve le niveau d'équilibre.
A l’inverse, lorsque le niveau du taux de salaire réeel est sup au taux de salaire d’équilibre
Qo sup Qd
Salariés rentrent en compétition car tt le monde ne sera pas embauché
Situation de concurrence tend à faire décroitre le taux de salaire réel jusqu’au niveau d’équilibre
Il y a du chômage quand l'
offre de travail est plus élevée que la demande de travail
. Cela se produit quand le taux de salaire réel est supérieur au taux de salaire d'équilibre.
Cette situation ne peut être que
transitoire
6. Quand y-a-t-il du chômage ?
Document 4 :

Le mécanisme autorégulateur du marché conduit à une situation d’équilibre stable caractérisé par le plein-emploi, cad l'absence de chômage.
1. Néanmoins, deux types de chômage peuvent exister dans cette situation :
- un chômage transitoire ou frictionnel,
cad un chômage à court terme lié au temps d’adaptation nécessaire des mouvements d’ajustement de l’offre et de la demande
- un chômage volontaire
: pour les économistes néoclassiques, il y a chômage volontaire lorsque des individus ne trouvent pas d’emploi parce qu’ils demandent un taux de salaire supérieur au taux de salaire d’équilibre
2. Il y a possibilité d’un chômage permanent dès lors que
des rigidités institutionnelles
faussent le libre fonctionnement du marché
salaire minimum
contraintes sur les licenciements
l'assurance-chômage
ces mécanismes institutionnels contribuent à fausser le mécanisme de marché en limitant la flexibilité des prix à la baisse
D'autres rigidités : la réglementation sur les jours fériés, le travail de nuit... augmentent le coût du travail
le taux de salaire réel est supérieur au taux de salaire d'équilibre
chômage
Ainsi, l’existence d’un salaire minimum contribue à fausser le mécanisme du marché :
- il rationne l’offre de travail (les salariés dont la productivité est la plus faible ne seront pas embauchés).
- De plus, si on empêche le facteur travail d'être rémunéré à sa productivité marginale, alors le coût du travail est trop élevé par rapport au facteur capital, ce qui incite à substituer du capital au travail, d'où hausse du chômage.
Synthèse : dans l'analyse néoclassique, l'explication du chômage réside donc dans le comportement de certains ménages qui refusent de travailler pour le taux de salaire d'équilibre (chômage volontaire) et dans la réglementation du travail qui entrave le libre fonctionnement du marché et augmente le coût du travail.
II. L'emploi : des normes collectivement construites
Il y a du ch
6.
Document :

L.
I. L'emploi : une relation marchande
Document 5 :
B. Le relâchement des hypothèses du modèle de base
1. Selon la théorie du
salaire d'efficience
, il existe une relation
positive
entre le salaire et la productivité du salarié : plus on est payé, plus on est motivé et productif.
2. Les employeurs peuvent donc avoir intérêt à verser un salaire supérieur au salaire d'équilibre afin d'inciter le travailleur à accentuer son effort : c’est la logique du salaire d’efficience (salaire fixé non pas en fonction de la productivité marginale constatée mais afin de stimuler la productivité).
Verser des salaires supérieurs au salaire d'équilibre peut permettre à l'employeur d'attirer les meilleurs candidats possibles et réduire les coûts de rotation liés au turn-over
Asymétrie d'info
Anti sélection
Aléas moral
théorie du salaire d'efficience
Salaire + élevé pr attirer les meilleurs
Salaire + élevé pr dissuader à la paresse
et inciter à rester
L’entreprise rémunère le travailleur au-dessus du salaire d’équilibre afin de l’inciter à fournir un effort maximum

sur les compétences et motivations
1. Marché primaire :
_
les mécanismes d'allocation de la main d’œuvre
interne
aux entreprises
_ Ce marché correspond aux employés en CDI, avec des garanties
2. Le marché secondaire :

_ un marché sur lequel les confrontations entre offre et demande sont permanentes et concurrentielles
3.

Dans le modèle néok, les vendeurs offrent des produits identiques (on parle d'homogénéité des produits).
Appliqué au marché du travail, l'homogénéité du facteur travail signifie que l'offre, donc les travailleurs sont identiques, qu'ils ont la même productivité.
_ il correspond à des emplois instables, mal protégés et mal rémunérés.
la théorie de la
segmentation du marché du travail
montre que le marché du travail n'est pas unifié : il existe
un dualisme
Il n'y a donc pas d'
homogénéité
du facteur travail.
2.
Sur le marché du travail, il n'y a pas seulement des agents individuels. Les syndicats (associations regroupant les travailleurs pour défendre leurs intérêts) négocient au nom des travailleurs, ceux-ci ne sont pas atomisés face à leur employeur.
3.
Regroupés (coalisés), les agents (travailleurs ou employeurs) augmentent leur pouvoir de négociation pour influencer la fixation des salaires et le partage final des gains tirés de la production.
A. L’institutionnalisation de la relation salariale, entre conflits et coopération
Full transcript