Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La crise de la lecture

No description
by

Younoussi Somaya

on 3 February 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La crise de la lecture

La crise de la lecture
au Maroc

Aspect structurel
Aspect culturel
Aspect technologique
Les causes


Analphabétisme :
• Sur 31 millions de Marocains 30% d’entre eux sont analphabètes (Boumahrou, 2011). 40% de la population de moins de 15 ans ne sait ni lire, ni écrire.
• Annuellement 400 000 élèves quittent les bancs d’école .
25% des élèves marocains terminent leurs cinq premières années d’études sans avoir acquis des compétences adéquates en lecture et écriture (Rmiche, 2008).



Pauvreté
Aspect
structurel
Le revenu moyen est de 5, 300 dirhams par année(Royaume du Maroc. Haut-Commissariat au plan, 2008: 54), soit l’équivalent de 613,21$ après les dépenses liées à la vie quotidienne.

Selon le ministère de la Culture, les dépenses culturelles en loisir, culture et éducation pour la classe moyenne sont de 40 dirhams par mois. Le prix du livre lui se situe en moyenne entre 60-70 dirhams.
PLAN
Le Maroc en plein crise de lecture
Quels en sont les causes ?
Les solutions
Le Maroc
en
pleine
crise
de
lecture

Les marocains ne lisent que 2,5 livres par an en moyenne
1/10 des marocains n’ont jamais lu un livre

"Il y a rarement des livres dans les maisons marocaines", relève Marie-Louise Belarbi, directrice d'une librairie à Casablanca, le Carrefour des Livres. 

Le Maroc a été classé avant-dernier avec seulement 49 % des Marocains qui lisent de temps à autre.

Aspect
culturel
L’importance de la tradition orale
• La littérature arabe et berbère, l’une des principales sources de la littérature maghrébine avant l’influence française, s’est grandement développée et diffusée à travers la tradition orale.
• La production arabe, notamment la poésie et le conte,elle a longtemps été transmise par voie orale, avant d’être consignée par écrit et plusieurs éléments de cette culture se sont malheureusement perdus au fil du temps.
Aspect technologique
• En moyenne,les marocains écoutent la télévision, 3h17 par jour et cette consommation augmente de 50 minutes durant le mois sacré du Ramandan.
• 80% des participants considérés comme lecteur ont déclaré regarder quotidiennement la télévision, contre 32% qui déclarent lire tous les jours
Les solutions
Promouvoir la lecture doit s’inscrire dans une stratégie plus globale de lutte à la pauvreté.

La lecture et le livre doivent non seulement être soutenu par l’état, mais également être valorisés au sein de l’école .

Faire comprendre les jeunes que la lecture est un moment d’aventure et une affaire enrichissante.

Il faudrait penser aussi à mieux gérer les bibliothèques.
Faire des efforts au niveau de la baisse du prix du livre et l’amélioration de sa qualité afin qu’il soit attrayant.
Quoi de plus beau ?

Tourner la page,
Découvrir les mots,
S'arrêter en sagesse,
Pour se purifier les sens...

Partir en un lointain voyage,
Et traverser les nuages
Assimiler ce doux parfum,
Que nous laisse l'odeur des pages...

Le Livre est un grand don
Pour vivre avec l'esprit,
Des moments d'éternité si bon,
Que de s'arrêter, on en soupir...

Lumière des Coeurs (06-05-09) 
Quoi de plus beau
Que d'ouvrir un livre ?
De découvrir en silence,
La Sagesse noir sur blanc ?

Faire des efforts au niveau de la baisse du prix du livre et l’amélioration de sa qualité afin qu’il soit attrayant.

Au Maroc était de 13 exemplaires pour 1000 habitants
En France est de 285 exemplaires pour 1.000 habitants, soit plus de 20 fois les chiffres du Maroc.    
Dans les  pays arabes, elle est de 55 exemplaires pour   1000 habitants.
MERCI POUR VOTRE ATTENTION ET A VOUS LA PAROLE
Full transcript