Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Maurice Papon

No description
by

Hortense Picot

on 22 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Maurice Papon

Maurice Papon
Le procès d'un homme ou d'un haut fonctionnaire d'Etat ?
Introduction
1) Un homme et un haut fonctionnaire d’Etat

a) Un homme, Maurice Papon


Maurice Papon es né le 3 septembre 1910 à Gretz-Armainvilliers et mort le 17 février 2007.

Il baigne dans le milieu politique depuis son plus jeune âge, en effet il est le fils d’Arthur Papon, homme de centre-gauche notaire et président fondateur des Verreries mécanique, et de la Mairie DUSSIAU. Arthur est proche des radicaux socialistes.
Les Papons ont toujours été élevés dans l’esprit républicain et on toujours veillé de près aux études de leurs trois enfants.
Maurice Papon est élève à l’école communale de Getz. Il fera par la suite des études secondaires suite à l’obtention d’excellents résultats scolaires. A douze ans, il est interne au lycée Montaigne à Paris. Après son bac en 1929, Maurice Papon fait des études de droit de droit et de lettres au lycée Louis-le-Grand une faculté de Paris.
Parallèlement à ses études, Maurice occupe en 1931 un poste au cabinet du ministre de l’Air et i il milite à la Ligue d’action universitaire.

DELOISON Albane
DOUVRE Elise
PICOT Hortense
TPE 2013-2014
1ère economique et sociale




En 1932, Maurice Papon épouse Paulette Asso, une jeune fille de bonne famille. De leur mariage naîtra trois enfants ; Aline né en 1934 puis Alain et Muriel né en 1945 et 1948. Maurice aura beaucoup d’affection pour sa femme, très importante dans la vie de leurs enfants il dira : « Ma femme a été une excellente mère de famille confie Maurice Papon. Elle m’a suivi dans tous mes déplacements, partageant mes joies mais aussi les peines et les servitudes d’une carrière difficile. »

De retour à la vie civile, Maurice Papon décide de reprendre ses études universitaire. Il décroche donc le diplôme d’étude supérieur de droit public et d’économie politique.
Il devient par la suite rédacteur au ministère de l’intérieur en 1935 puis attaché au cabinet de François de TESSAN et sous-secrétaire d’Etat à la présidence du Conseil puis aux affaires étrangère de 1936 à 1937.
Apres l’armistice franco-allemand, il rejoint le régime de Vichy. En 1941, il est nommé sous-préfet, il dirige le cabinet du secrétaire général pour l’administration du ministère de l’Intérieur, en 1942, il est par la suite assigné au poste de secrétaire général de la préfecture de Bordeaux (zone occupé) lui donnant un certain pouvoir et une certaine autonomie. Bras droit du préfet de la Région Aquitaine Maurice Sabatier, il dirige le Service des questions juives. Jusqu'en mai 1944, ses services dénombreront les Juifs dans les hôpitaux et les maisons de retraite et organiseront l'arrestation et la déportation des Juifs de la région bordelaise vers le camp de Drancy créé en 1941.


Il poursuit une carrière de haut fonctionnaire. Préfet de Corse en 1947, puis préfet de Constantine (Algérie) en 1949, secrétaire général de la préfecture de police à Paris en 1951. Par la suite, il part pour le Maroc comme secrétaire général du protectorat en 1954, mais il retournera bien vite à Constantine en Algérie (1956)
Maurice Papon est également apprécié du peuple de par ses différentes victoires à des élections lui donnant les postes de député du Cher de 1968 à1978 et Marie de Saint-Amand-Montrond de 1971-1973.

L’apogée de sa brillante carrière arrive en 1978, ou il entre au gouvernement de Raymond Barre en tant que ministre du Budget.
Son parcours jus ’que la sans faute, sera remis en question notamment à cause de la publication d’un article du « Canard Enchainé » qui dénonce son rôle « d’aide aux camps » sous l’occupation. A partir de là, une procédure judiciaire contre Maurice Papon est entamé et les première plaintes sont déposés. Dix-sept ans après en 1997 il sera jugé.


b) Un haut fonctionnaire d’Etat sous le régime de Vichy
2) Pourquoi ce procès ?

a) Ses actes et accusations

Après Klaus Barbie, officié de l’armée allemande et Paul Touvier, un des chefs de la milice, Maurice Papon est le troisième homme à comparaître devant une juridiction française pour complicité de crime contre l’humanité.

Il est jugé devant la cour d’assises pour « complicité d’assassinats, complicité d’arrestations et de séquestrations illégales ». Il est accusé d’avoir participé, entre juin 1942 et le mois d’août 1944, à l’arrestation de mille cinq cent soixante personnes d’origine juive, dont de nombreux enfants, internées ensuite au camp de Mérignac et acheminées à Drancy avant d’être déportées et exterminées à Auschwitz.
Selon l’acte d’accusation, Maurice Papon a apporté un concours actif : Le Bureau des questions juives à Bordeaux, dirigé par Maurice Papon, a, en effet, fourni, à plusieurs reprises, sur la demande des autorités allemandes, la liste des juifs qui devaient être arrêtés. Il est accusé d’avoir participé à l’organisation de onze convois ferroviaires vers Drancy.
Il comparait libre devant la cour d’assise de Gironde et immédiatement se constitue prisonnier à la maison d’arrêt de Gradignan le 7 octobre 1997.
L’acte d’accusation comprend 169 pages.


b) Contexte national du procès


Ce procès concerne un français haut fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions qui au surplus a continué à servir sous tous les gouvernements pendant 40 ans.
Ce procès dérange tant parce qu’il concerne des faits très anciens liés au régime de vichy et à la France divisée aujourd’hui réunifiée que parce qu’il met en cause la responsabilité de l’état Français.
Ce procès est l’ aboutissement de la persévérance d’enfants de victimes notamment Michel Slitinsky et Maurice-David MATISSON et d’avocats notamment Daniel Boulanger militant a la ligue des droits de l’homme voulant faire triompher la justice face à un grand serviteur de l’état politiquement protégé .
Début 81 Michel Slitinsky , rédacteur aux »nouvelles de Bordeaux « découvre dans une soupente les archives des affaires juives dont le dirigeant à la préfecture était M Papon , mentionnant le nom de son père Abraham .
Les informations sont publiées par un journal satirique « le canard enchainé «en mai 1981 entre les deux tours de l’élection présidentielle, qui révèlera au grand public ses exactions et ce malgré les actions d’intimidation initiées par Maurice Papon jusqu’ alors ministre du budget sous Giscard .


L’alternance politique en 1981 et l’arrivée de François Mitterrand au pouvoir libère les
résistances à la traduction en justice de cet ancien haut fonctionnaire , ancien préfet de police , ancien ministre , ancien député mais la cohabitation politique qui s’en suivra , avec l’ accord de François Mitterrand freinera le déroulement de la procédure complexifiée par le nombre croissant de plaintes et les recours multiples.
Suite aux premières plaintes initiées par Maurice David Matisson , en decembre1981 Maurice Papon constitue un Jury d’ honneur composée de sages .Devant ce jury , le supérieur hiérarchique de M Papon , Maurice Sabatier préfet de région de 1942 à 1944 endosse l’ entière responsabilité des faits en tant que supérieur hiérarchique , ce qui annulera toute la procédure en 1987 .(cour de cassation11 FEV 1987 )
Il s’en suit une longue procédure de plus 10 ans de 1987 à 1998 à Bordeaux jusqu’ à ce que la cour d’assise de Bordeaux statue dans le procès Papon du 7 octobre 1997 au 2 avril 1998 en rendant sa décision .

Full transcript