Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

"No et moi" de Delphine De Vigan

No description
by

Amandine Massa

on 3 June 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of "No et moi" de Delphine De Vigan

Lou Bertignac est une enfant surdouée agée de 13 ans. Lycéenne en classe de seconde, elle éprouve des difficultés à s'intégrer. Un jour, Lou doit présenter un exposé oral. Elle choisit, au hasard, de parler de la vie des jeunes femmes SDF et donc de faire une interview à ce sujet. Alors qu'elle se rend comme d'habitude à la gare d'Austerlitz, elle rencontre No, une SDF de 18 ans. C'est donc l'occasion parfaite de lui demander son aide pour son exposé oral. Elle lui offre un verre dans un café et en échange, No accepte l'interview. Après son exposé (auquel elle a eut 18), Lou recherche No car elles sont devenues amies mais cette dernière la repousse de peur de l'entrainer dans sa vie misérable. Mais Lou n'arrive pas à la laisser partir : elle supplie ses parents de l'accueillir chez eux pendant quelques temps. Et ils acceptent, surtout sa mère qui semble sortir de son grave état dépressif. Alors, pendant un moment, tout va mieux : la mère de Lou retrouve goût à la vie et Lou partage des moments particuliers avec No. Quelques mois plus tard, avec l'aide de son assistante sociale, No trouve du travail dans un petit hôtel parisien mais le directeur de l'hôtel n'est pas très sympathique et No termine ses journées de plus en plus tard en tenant le bar de nuit (et en faisant quelques heures supplémentaires avec les clients). A cause de cette situation, No commence à être de mauvaise humeur et à boire. Durant cette période, No tente de reprendre contact avec sa mère, Suzanne, mais c'est un échec. Alors que Lou et ses parents reviennent d'un voyage en Dordogne, ils découvrent No dans un état lamentable et le père de Lou lui demande de partir. Elle part et trouve refuge chez Lucas, un ami de Lou qui vit seul dans un appartement. Les choses ne s'améliorent pas pour No : elle est de plus en plus souvent saoule et malade; Lucas a beau se fâcher, ça ne change rien. Parallèlement, Lou se révolte de plus en plus contre ses parents et des disputes éclatent. Mais un jour, la mère de Lucas décide de rendre visite à son fils dans l'appartement pour vérifier que tout va bien : No doit quitter les lieux. Elle décide de partir en Irlande pour retrouver son premier amour (qui lui aurait envoyé des lettres) et Lou prend la décision de partir avec elle à l'aventure.
Malheureusement, No fausse compagnie à Lou. Elle et Lucas apprennent, par la suite, que l'amoureux de No n'a jamais envoyé de lettres, une fois installé. Ils retournent à leurs vies après avoir perdu de vue No.
Résumé de"No et moi"
Delphine De Vigan
Delphine de Vigan est une romancière et une réalisatrice française née le 1er mars 1966 à Boulogne-Billancourt. Elle est mère de deux enfants et accompagnée dans la vie par François Busnel.
Elle est l'auteure de sept romans. Après une formation au Centre d’Etudes Littéraires et Scientifiques Appliquées, elle devient directrice d’études dans un institut de sondages.
Sous le pseudonyme Lou Delvig, elle écrit son premier roman, d’inspiration autobiographique "Jours sans faim" (2001). Elle écrira un recueil de nouvelles et un second roman en 2005, publiés sous son vrai nom.
En Août 2008, Delphine de Vigan se distingue avec "No et moi" qui reçevra le Prix des libraires, le Prix du Rotary et sera adapté au cinéma par Zabou Breitman. Dans "Les heures souterraines" (publié l’année suivante et nominé au prix Goncourt), elle dénonce le harcèlement moral dans le monde du travail. En 2011, elle écrit le roman "Rien ne s'oppose à la nuit" qui sera lui aussi en lice pour le prix Goncourt. Ce roman obtient le "Prix du roman Fnac", le "Prix des lectrices de Elle", le "Prix France Télévisions" et le "Prix Renaudot des lycéens". Cette même année, elle co-signe avec Gilles Legrand, le scénario du film "Tu seras mon fils". En 2013, Delphine de Vigan réalise son premier film, "A coups sûr", (sortie en janvier 2014).
Présentation des personnages de l'extrait
Extrait choisi
"No et moi" de Delphine De Vigan
Lou Bertignac
Lou est une fille agée de 13 ans. Elle est en seconde car elle a un QI de 160. Elle a beaucoup de mal à s'intégrer aux autres en raison de son avance. Seul Lucas, un élève de sa classe, tente de se lier d'amitié avec elle..
Nolwenn
No est une SDF qui a quelques années de plus que Lou (18 ans). Elle a été placée dans un centre à l'âge de 12 ans et maintenant qu'elle est majeure, elle subsiste dans la rue. Elle n'a plus de contact avec sa mère qui a refait sa vie sans elle.
Commentaire de l'extrait
Visée de l'extrait
Mes sources
Visée du roman
Avis personnels
Liens avec d'autres oeuvres
- http://www.franceinter.fr/personne-delphine-de-vigan
- http://livre-resume.skyrock.com/
- le livre "No et moi"
- photos du film "No et moi"
J'ai beaucoup aimé ce livre car il dénonce "un problème non résolu", un défaut (une faille) dans la société d'aujourd'hui : l 'exclusion des personnes qui sont en marge de la société.
Mais j'ai été déçue par l'adaptation cinématographique.
Lou analyse le comportement, les gestes de No comme elle a l'habitude de faire dans la gare d'Austerlitz. Elle raconte sa vie dans la rue, oú elle dort ... No raconte aussi "la peur, le froid, l'errance. La violence".
Ce passage du livre dénonce les inégalités entre les gens, les difficultés pour un SDF de vivre dans la rue, de survivre sans nourriture, sans famille, sans argent...
Ce livre dénonce l'exclusion des SDF et des enfants surdoués. Dans les deux cas, il en ressort une solitude et une difficulté à s'intégrer à la société. Il existe des gens qui peuvent les aider. Dans ce texte, Lou et No vont s'aider mutuellement.
"On s'assoit l'une en face de l'autre, je vois la fatigue sur son visage, c'est comme un voile gris qui la recouvre, l'enveloppe, et peut-être la protège. Elle a fini par accepter que je prenne des notes. Au début je n'osais pas poser de questions, mais maintenant je me lance et je relance, je demande quand, pourquoi, comment, elle ne se laisse pas toujours faire, mais parfois ça marche, elle raconte pour de vrai, les yeux baissés, les mains sous la table, parfois elle sourit. Elle raconte la peur, le froid, l'errance. La violence. Les allers-retours en métro sur la même ligne, pour tuer le temps, les heures passées dans des cafés devant une tasse vide, avec le serveur que revient quatre fois pour savoir si Mademoiselle désire autre chose, les laveries automatiques parce qu'il y fait chaud et qu'on y est tranquille, les bibliothéques, surtout celle de Montparnasse, les centres d'accueil de jour, les gares, les jardins publics."
Rapport avec la société de consommation
- "La grasse matinée" de jacques Prévert
- "Les misérables" de Victor Hugo
Full transcript