Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

5-G2-1_pauvrete

No description
by

cahier 5e

on 7 January 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of 5-G2-1_pauvrete

Etude de cas : Dharavi un quartier de Mumbai
Paysages et inégalités socio spatiales
G2 Des sociétés inégalement développées
G2-1 La pauvreté dans le monde

Photos p. 236-237 : différentes formes de pauvreté

Sao Paulo : disparités socio-spatiales cf. G1
Mumbai : un bidonville d'une grande ville de pays en développement cf. Étude de cas
Paris : la pauvreté existe aussi dans les pays riches (mise en perspective)
La pauvreté dans les pays riches
Photos p. 242-243 : caractéristiques de la pauvreté :

manque de nourriture,
d’accès à l’eau,
de logement,
d’accès à l’éducation
http://ngm.nationalgeographic.com/2007/05/dharavi-mumbai-slum/dharavi-video-interactive
http://base.d-p-h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-7800.html
http://www.theplaceswelive.com/
http://www.franceculture.fr/2011-06-10-les-slums-de-mumbai.html
« La pauvreté absolue est définie par l’incapacité de satisfaire les besoins essentiels en nourriture, vêtements, logement et soins, tandis que la pauvreté relative est un indicateur d’inégalité : est pauvre celui qui n’a pas accès aux biens consommés par la grande majorité de ses concitoyens. [...]
Ainsi, l’individu qui ne peut acheter ni voiture ni téléviseur se trouve défavorisé dans un pays riche, mais ces biens ne sont pas nécessaires pour vivre et cet individu n’est pas pauvre en termes de pauvreté absolue. »

C. MORRISON,
La pauvreté dans le monde
, RAMSES 2003
Les liens entre pauvreté et
crises environnementales
Les inondations catastrophiques et la crise politique en Haïti (octobre 2004)
"Les dégâts sont considérables dans ce pays où la majorité des habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté. Les précipitations torrentielles ont entraîné des inondations et provoqué des glissements de terrain. Des torrents de boue ont envahi les modestes habitations. […]
En Haïti, l’extrême pauvreté de la population a entraîné l’intense déforestation, principale responsable de l’érosion des sols et des conséquences désastreuses du passage des tempêtes tropicales et des cyclones. En effet, la vente de charbon de bois, principale source d’énergie utilisée par les Haïtiens, est souvent le seul moyen de gagner quelques gourdes. La pression démographique et la croissance de la population urbaine entraînent la rapide déforestation. […] La faiblesse de l’État, voire sa quasi-inexistence, son inefficacité devant une situation exceptionnelle et son niveau de corruption élevé expliquent l’ampleur des catastrophes. […] Enfin, la population ne dispose pas des ressources nécessaires pour se prémunir contre les désastres (constitution de stocks, protection de l’habitation)."
Henry Godard, Marie-Mirègne Mérat,
Les inondations catastrophiques et la crise politique en Haïti
(octobre 2004), http://mappemonde.mgm.fr/actualites/haiti.html
Décrire les paysages : rues, habitats, moyens de transport
Quel accès les populations ont-elles aux besoins essentiels ?
Quel enjeu représente ce bidonville pour les promoteurs et les industriels ?
Description du
bidonville
de Dharavi
Les maisons sont construites avec des matériaux de récupération trouvés sur place (tôle, bâches, ciment, murs en briques), par leurs habitants. Les maisons sont très peu équipées (pas de lit pour chacun, ...) une ou deux pièces habitées par un grand nombre de personnes.
Cependant, certaines personnes dorment dans la rue.
Les rues ne sont pas aménagées (pas de revêtement, pas de trottoir). Elles sont sales : eaux usées, déchets ménagers. Elles sont cependant éclairées et vivantes.
L'eau et le courant sont fournis de façon aléatoire. Les conditions d'hygiène sont difficiles. Habitat fragile.
Les habitants du quartier pratiquent de petits métiers
informels
(potier, vannerie, recyclage, contrefaçon, lavoirs).
Les enjeux de ce bidonville
Les promoteurs aimeraient récupérer l'espace libéré par le bidonville pour construire des hôtels et des immeubles.
Pour reloger les habitants du bidonville, les promoteurs doivent construire de nouveaux logements en périphérie.
http://www.laviedesidees.fr/Economie-d-un-mega-bidonville.html
http://www.sacmeq.org/statplanet/StatPlanet.html
http://cartographie.sciences-po.fr
http://www.curiosphere.tv/CartesInteractives/cartes/E2-animee-inegalitesMonde/carte.cfm
http://www.thedailybeast.com/newsweek/2010/08/15/interactive-infographic-of-the-worlds-best-countries.html
IDH
: est un indicateur statistique qui mesure le développement d'un pays. Il prend en compte :
le revenu par habitant,
l'espérance de vie à la naissance
le niveau d'éducation.
Plus l'IDH est proche de 1, plus le niveau de développement du pays est élevé. Les pays sont classés en quatre catégories :
développement humain très élevé (plus de 0.9)
développement humain élevé (de 0.8 à 0.9)
développement humain moyen (de 0.5 à 0.8)
développement humain faible (de 0.3 à 0.5)
Contextualisation
Dans le monde, plus d’un citadin sur trois (soit plus d’un milliard d’habitants) vit dans un
bidonville
. Cependant, si des
favelas
de Rio aux
slums
de Mumbai, les conditions de vie des habitants sont partout difficiles, elles sont loin d’être identiques, tant au niveau de l’habitat que des activités des habitants eux mêmes.
Pauvreté et développement humain
Que signifie « être pauvre » ?
Pauvreté : situation dans laquelle une population dispose d'un revenu insuffisant pour satisfaire ses besoins essentiels et accéder à un niveau de vie décent.
Le développement d'un pays ne dépend pas seulement de sa richesse mais aussi des choix politiques, notamment en matière de santé et d'éducation.
Le revenu n’est qu’un élément parmi d’autres qui reflète les inégalités de développement dans le monde. Les besoins élémentaires de nombreux hommes en nourriture, en soin, en éducation, en logement, en équipements… sont loin d’être satisfaits.
La pauvreté humaine doit être adaptée au contexte spécifique des pays développés, en en prenant en compte le taux de chômage de longue durée : on parle de
pauvreté relative.
http://www.gapminder.org/downloads/human-development-trends-2005/
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/dharavi-le-bidonville-geant-de-bombay-ou-tout-est-business_1418403.html
Les populations pauvres vivent souvent dans un environnement dégradé et sont les premières victimes de la pollution et des crises environnementales.
Les disparités de développement existent entre différentes régions du monde, mais aussi à l’intérieur d’un continent. Des inégalités de conditions de vie se lisent aussi à l’échelle d’un pays (par exemple entre l'Île-de-France et la région Nord-Pas-de-Calais) ou d'une ville : on parle de
disparités socio-spatiales
entre un bidonville et un quartier riche.
Trace écrite 5e5
Les rues sont sales (déchets, eaux usées) et étroites et sans trottoirs, mais éclairées et vivantes. Les maisons et les commerces sont petits et entassés. Les constructions sont faites de matériaux de récupération (tôles).
L'habitat est souvent constitué d'une seule pièce où vit toute la famille avec peu d'équipements.
Il y a peu de moyens de transports et pas d'accès aux besoins essentiels : eau courante,
assainissement
, électricité aléatoire...
Ils travaillent dans des conditions
précaires
(chaleur, bas salaires, beaucoup) et effectuent des petits métiers
informels
.
L'espace occupé par le
bidonville
intéresse les promoteurs et les industriels qui veulent expulser les habitants.

Full transcript