Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Pablo PICASSO, Les demoiselles d'Avignon, 1907

No description
by

chauvreau fred

on 17 September 2017

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Pablo PICASSO, Les demoiselles d'Avignon, 1907

Pourquoi l’artiste déforme-t-il les personnages ?

A - PICASSO abandonne le NATURALISME hérité de l'art grec. Il s'inspire de l'art africain.

B - Il retient l’idée d’un ART HABITÉ PAR DES FORCES, DES ÉNERGIES.
Exemple : il ne cherche pas à imiter les yeux de quelqu’un, comme le reflet d’un miroir, il veut montrer la force du regard.

Dans quel but ?
Son but est:
1/
antinaturaliste
: il n’imite pas un œil, il montre la force du regard.
2/
une leçon de tolérance
: il nous montre qu’il existe d’autres formes d’Art et de beauté, et que notre culture n’est pas supérieure aux autres. Il combat l’ethnocentrisme.



Sur une scène, devant un rideau de théâtre, cinq femmes, partiellement nues, occupent la totalité du tableau. Au premier plan et au milieu, il y a une coupe de fruits.


Pablo
PICASSO,
Les Demoiselles d'Avignon
, 1907
, huile sur toile, (243,9 x 233,7 cm),
Museum of Modern Art (MOMA), New-York.
PRÉSENTER
OBSERVER
Comment PICASSO traite -t-il les formes des personnages ?

Les personnages sont DÉFORMÉS.
Les FORMES N'IMITENT PAS LA RÉALITÉ.
Les figures sont FRAGMENTÉES EN SURFACES GÉOMÉTRIQUES, sans respect des proportions du corps ni symétrie.
Mot Clé : CUBISME
-
L’
éclatement géométrique
des figures apparaît au spectateur comme une violence infligée au corps humain.
Les critiques de l'époque comparent les figures à une accumulation de cubes, d'où le nom

cubisme
.
C’est l’explication principale du
scandale
provoqué par ce tableau.
Picasso instaure une rupture avec la tradition de l’imitation de la nature, héritée de l’Antiquité grecque.
Le philosophe Aristote, au Vème siècle avant Jésus-Christ, avait énoncé l’idée que « l’Art doit imiter la nature », et ce modèle a perduré plus de 2000 ans en Occident.
Mot Clé : DÉFORMATION
Certaines parties sont agrandies, comme les yeux, trop grands, non alignés.
La composition, qui suit une oblique transversale, semble faire écho aux formes découpées, presque tranchantes, des personnages et du décor.
COMPARER
Quel est le rôle des couleurs ?
Les couleurs aussi sont ANTI NATURALISTES, elles sont traitées en aplats ou en modulations qui laissent apparaître la trace de la brosse.
Tout est fait pour nous tenir à distance. La peinture n’est plus une illusion.
MOT CLÉ : PRIMITIVISME
:
Dans l'histoire de l'art, le terme « primitivisme » renvoie en premier lieu au mouvement de célébration, par certains artistes des différentes avant-gardes du xxe siècle, de valeurs et de formes considérées comme originelles, exotiques et régénératives. Il est d'usage de situer autour de 1900 le début de l'engouement des artistes occidentaux pour des œuvres venues d'Afrique ou du Pacifique. [...]
À la nostalgie éprouvée pour l'innocence d'un paradis perdu s'ajoute l'insatisfaction manifeste, face à la civilisation occidentale, de Paul Gauguin, l'un des principaux initiateurs du primitivisme dans l'art moderne.
Source: Encyclopedia Universalis, François-René MARTIN, « PRIMITIVISME, arts »,

Echelle de l'oeuvre :
L'oeuvre est grande, les personnages sont plus grands que l'échelle humaine. Ce qui instaure un face à face avec le spectateur.
"J'ai compris à quoi elle servait leur sculpture, aux nègres. [...] tous les fétiches étaient la même chose. Ils étaient des armes. Pour aider les gens à ne plus obéir aux esprits, à être indépendants. Des outils. Si nous donnons une forme aux esprits, nous devenons indépendants. Les esprits, l'inconscient (on n'en parlait pas encore beaucoup), l'émotion c'est la même chose. J'ai compris pourquoi j'étais peintre. [...] c'était ma première toile d'exorcisme" Pablo PICASSO. Citation extraite de
cent tableaux qui font débat
, de Stéphane Guégan, éditions Hazan, 2013.
Un toile d'exorcisme
Musée de l'Homme, Paris.
Le fait que les masques africains soient exposés dans un musée d'ethnographie - le Musée de l'Homme-,et pas dans un musée des Beaux-Arts, que ces objets n'étaient pas considérés comme des oeuvres d'Art à part entière.
Pour PICASSO, puiser son inspiration dans les Arts "primitifs" n'est pas péjoratif, c'est un
libération
: c'est plonger dans une création directe, pulsionnelle, instinctive, qui ne serait plus inféodée à un message littéraire, politique ou religieux (comme c'était le cas pour la peinture d'Histoire qui tônait au sommet de la hiérarchie des genres académiques).
PICASSO se lance alors dans l'aventure d'une peinture très élaborée mais qui a l'apparence d'un acte spontané, notamment dans le traitement des touches larges , qui schématisent les ombres ou cernent les contours, et qui laissent apparaître le geste du peintre, rapide et faussement maladroit.
Les formes
semblent brutes,
grossières,
comme taillées
à la serpe.
Suite à une visite au Musée de l’Homme, où il découvre des masques africains, Inuits ou océaniens, le jeune Picasso décide de créer de nouvelles formes, dérivées des masques produits par des peuples dits « primitifs ».
Par exemple, lorsque les masques africains montrent des yeux disproportionnés, ils cherchent à traduire un pouvoir magique.
Paul
Gauguin
,
Arearea
, 1892
Full transcript