Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Education à l'internet, Réseaux sociaux dans le 1er degré

Identité numérique, réseaux sociaux, serious games, etc... Comment éduquer les élèves à l'internet ? Cécile Kastner-Paire - Gérard Faure
by

Cécile Kastner-Paire

on 29 January 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Education à l'internet, Réseaux sociaux dans le 1er degré

Education à l'internet et réseaux sociaux
dans le 1er degré Réseaux sociaux Serious games
2025 ex machina Twitter Facebook Des outils pédagogiques à disposition Risques et Dangers Intérêts Twitt'classes Crotenay Cycle 3 Dossier Twitter CRDP Franche comté http://www.cndp.fr/crdp-besancon/index.php?id=twitter https://twitter.com/#!/crotenaycycle3 Soumis à l'acceptation des élèves http://ecole.crotenay.free.fr/?L-utilisation-de-Twitter-en-classe Il fait twitter ses élèves de maternelle Vinz et Lou http://fragmentsdeclasse.blogspot.fr/ http://twitter.com/#!/camusmat04 http://camusmat04.blogspot.com/ Règlementation
internet • Environ 95% des adolescents utilisent régulièrement Internet et 80 % d’entre eux sont des utilisateurs des réseaux sociaux. Environ 70% s’y connectent chaque jour.
• 77% des Français se connectent quotidiennement à un réseau social.
• Les internautes français sont ainsi 65% à être inscrits sur un réseau social à fin décembre 2011. Contre 59% en 2010 (Médiamétrie).
• 61% des collégiens et 49% des lycéens consacrent plus d’une heure par jour à poster notamment des photos et des vidéos sur Facebook (Calysto-Voix de l’enfant). http://www.internetsanscrainte.fr/espace-jeunes/jeu Internet sans crainte http://www.internetsanscrainte.fr/ http://www.internetsanscrainte.fr/organiser-un-atelier/vinz-et-lou-sur-internet-7-12-ans Association Action innocence http://www.actioninnocence.org - Possibilité de commettre des infractions renforcée par la facilité publication - Préjudice accru par la large audience que procure internet. - Mémoire d'internet... Les données révélées aujourd'hui peuvent être préjudiciables demain... cf 2025 Ex Machina - Confusion Vie intime et vie privée : savoir protéger son intimité et construire sa sphère privée Infractions et dangers auquels l'enfant peut être confronté
- les injures et diffamations
- l’atteinte au droit à l’image
- la violation de la vie privée
- la diffusion de contenus racistes / discriminatoires
- les sollicitations à caractère sexuel
- le détournement d’informations personnelles à des fins d’escroqueries
- l’usurpation d’identité
- l’apologie de crimes
- l’incitation au suicide http://www.actioninnocence.org/suisse/Fichiers/ModeleContenu/813/Fichiers/Dossier%20pratique%20n6%20-%20Internet%20%20L%C3%A9gislation_vdef.pdf Dossier Action innocence : Internet et Législation http://www.vinzetlou.net/ Vinz et Lou, le site Vinz et Lou Partie Educateurs http://www.vinzetlou.net/vinz-et-lou-sur-internet/educateurs http://www.internetsanscrainte.fr/defiSID2010.html Défi : Je publie je réfléchis http://www.internetsanscrainte.fr/defiSID2012.html Défi : Découvrir internet ensemble c'est plus sûr Objectifs du programme : Les outils : vidéos, défis et documents d'accompagnement http://www.internetsanscrainte.fr/organiser-un-atelier/7-12-ans-outils Habilo Médias (ex Réseau Education Média (Quebec) Pirate de la vie privée http://habilomedias.ca/jeux/pirates-de-la-vie-privee la première aventure des trois Cybercochons dans le cyberespace Pour enseigner aux jeunes de 8 à 10 ans comment déceler et éviter les risques potentiels sur Internet, qui vont des stratégies de marketing, aux menaces et à l’intimidation. Protection du milieu scolaire : BO n°9 du 26/02/2004 http://www.education.gouv.fr/bo/2004/9/MENT0400337C.htm Protection de la vie privé
http://iufm.univ-lyon1.fr/ticedroit/cours2011/protectionVie_privee.php Jouer sans se faire jouer Pour apprendre aux jeunes de 9 à 12 ans à distinguer les faits des opinions ainsi qu’à reconnaître les préjugés et les stéréotypes propagés par certains sites Web. la deuxième aventure des trois Cybercochons dans le cyberespace Qui dit vrai ? Les jeunes doivent apprendre à travailler avec les TIC pour préparer leur intégration sociale et professionnelle. La culture numérique implique l'usage sûr et critique des techniques de la société de l'information. Il s'agit de l'informatique, du multimédia et de l'internet, qui désormais irriguent tous les domaines économiques et sociaux.
Les 2 grands intérêts sont :
- s'informer, se documenter ;
- communiquer, échanger Initie les enfants au concept de la vie privée en ligne et leur enseigne à faire la distinction entre les renseignements qu’ils peuvent divulguer et ceux qu’il est préférable de garder pour soi. Le tutoriel les aide également à comprendre que leur décision peut varier, selon les contextes. http://habilomedias.ca/jeux/jouer-sans-se-faire-jouer Vérifier les
informations Les 6 questions du cyberespace,
Réseau éducation-médias http://www.media-awareness.ca/francais/ressources/projets_speciaux/toile_ressources/6_questions.cfm 1-Qui est la source ? 2-Quoi ? Quelle information obtenons nous ? 3-Comment l'information est-elle présentée ? 4-Quand le site a-t-il été créé ? 5-Où sommes-nous ? 6-Pourquoi choisir de visiter un site Web ? Quelqu'un assume-t-il la responsabilité du contenu publié dans ce site Web ?

L'information sur l'auteur ou l'organisme est-elle clairement énoncée ?

Retrouve-t-on des liens conduisant à de l'information supplémentaire à propos de l'auteur ou de l'organisme tels que le profil de l'organisme ou une biographie de l'auteur ?

Est-il possible de joindre l'organisme ou l'auteur par courrier ou par téléphone ? Est-ce que l'adresse électronique est bonne ? Le numéro de téléphone est-il en fonction ?

Si le contenu n'est pas original, est-il possible de vérifier la provenance des sources ?

Est-il possible de confirmer que l'organisme ou l'auteur est une source d'information véritablement crédible ? L'information est-elle biaisée ?

Croyez-vous que l'opinion ou les sentiments de l'auteur ont guidé sa sélection des faits ? Si c'est le cas, est-ce que l'auteur énonce clairement sa vision ?

Fait-on appel aux sentiments pour « habiller » les faits énoncés et persuader l'internaute ?

L'information est-elle rédigée dans un langage simple et clair, ou fait-elle appel à des énoncés nébuleux et sans fondement ?

Est-il possible de vérifier l'information en consultant d'autres sources, en ligne ou non ?

L'information fait-elle le tour du sujet ? Donne-t-on plus d'un point de vue ?

Y a-t-il des liens vers d'autres sites qui fournissent des points de vue différents ? Le site réfère-t-il à d'autres sources d'information plus complètes ou offre-t-il des liens vers ces sources ? L'information semble-t-elle complète et bien organisée ?

Le site annonce-t-il clairement le sujet qu'il entend aborder ?

Livre-t-il l'information promise ?

Est-ce que certaines informations sont manquantes ?

L'information est-elle facile à comprendre ?

L'information est-elle cohérente ?

Est-ce qu'une liste de références ou de liens est disponible pour une recherche plus approfondie ?

L'information est-elle clairement protégée par un copyright ? Qui détient les droits ? Un site crédible énoncera clairement d'où il tire son information et comment cette information peut être utilisée. Apprenez à lire une adresse Uniform Resource Locator (mieux connue sous le nom d'URL ou d'adresse du site). Prenons l'exemple du site du Réseau Éducation-Médias comme exemple :
http://www.education-medias.ca/francais/outils/plan_du_site/index.cfm


http://www.

La notation « http » indique qu'il s'agit d'un document hypertexte (la plupart des documents en ligne sont conçus dans ce format). Le « www » est la forme abrégée de « World Wide Web », où se trouvent tous les sites Web.
education-medias.ca/

La seconde partie d'une URL contient le nom de domaine de la personne ou de l'organisme qui héberge le site Web. Dans notre cas, il s'agit de education-medias. Le « .ca » qui suit indique que le site est hébergé par un établissement au Canada.
francais/outils/plan_du_site/index.cfm

La dernière section trace le chemin de répertoires et de sous-répertoires qui mènent à la page où vous vous trouvez. Pour la page du site Réseau Éducation-Médias, le « francais » signifie que vous êtes dans la partie française du site. La partie finale de l'URL (c.-à-d. « index ») indique le nom de la page ou du document où vous vous trouvez. « html » ou « cfm » est simplement le code ou le format dans lequel la page ou le document a été créé.

~ Il peut arriver que vous voyiez le mot « user » ou un tilde (~) dans un sous-répertoire, suivi d'un nom. Cela peut indiquer que vous vous trouvez dans une page Web personnelle qui est hébergée par un FSI (fournisseur de services Internet).

Le genre d'organisation qui affiche un site Web peut en dire long sur sa crédibilité :
.gov Aux États-Unis, .gov s'utilise pour les départements fédéraux. Au Canada, les gouvernements provinciaux utilisent .gov suivi d'une abréviation pour la province et de .ca.
.gc
Le gouvernement canadien emploie .gc dans son nom de domaine. On le retrouve ainsi à la fin de l'adresse électronique de nombreux ministères, comme Industrie Canada et Patrimoine canadien. Toutefois, certains ministères préfèrent .ca, comme Agriculture Canada à www.agri.ca.

.ca
Des écoles, des organismes d'éducation, des bibliothèques, des musées et certains ministères peuvent être inscrits sous un code à deux caractères pour le pays d'origine, comme .ca, .uk ou .fr. Quoi qu'il en soit, il est important de se rappeler que toute organisation canadienne peut se procurer un .ca.

.edu
Les États-Unis ont créé le code .edu pour signaler leurs collèges et universités offrant un programme de diplôme en quatre ans. La plupart des universités canadiennes utilisent simplement .ca.
.org
.com
.net
À l'origine du Web, .org indiquait une panoplie de groupes, y compris les organismes à but non lucratif, .com signifiait les organisations commerciales et .net devait servir pour les organisations dont le domaine d'activités était directement lié à Internet, comme les fournisseurs de services Internet.

Aujourd'hui, n'importe qui peut demander et utiliser ces noms de domaines. Par exemple, le nom de domaine pour le YMCA varie d'une ville à l'autre : à Montréal, c'est .ca, à Calgary, c'est .com et à Vancouver, c'est .org ! On passe maintenant à l'une des questions les plus intéressantes en matière d'éducation aux médias, celle du Pourquoi.

Est-ce que je peux trouver l'information plus rapidement ailleurs que dans Internet ?

Est-ce que l'information en ligne répond à mes besoins ?

Est-ce que je peux vérifier l'exactitude de l'information ?

Métarecherche

Comment faire pour trouver de la métainformation dans le Web ? Vous pouvez essayer d'entrer le nom de l'auteur dans un moteur de recherche pour vérifier rapidement ses antécédents. Vous pouvez aussi trouver quels sites ont des liens vers un site en particulier. Il suffit d'aller dans le moteur de recherche Alta Vista et de taper dans le formulaire de recherche la commande link: suivie de l'adresse de la page Web qui vous intéresse.

En terminant, il est important de se rappeler qu'il n'existe pas de moyen facile ou parfait pour vérifier les informations en ligne. En fait, le meilleur outil pour confirmer la validité de l'information trouvée en ligne est le scepticisme. Soyez vigilant, revérifiez et contre-vérifiez les faits et les sources qui se trouvent sur le site Web. Utilisez les 6 questions du cyberespace et précisez votre recherche à l'aide de la métarecherche. http://habilomedias.ca/litteratie-numerique-et-education-aux-medias/jeux-educatifs Est-il important que l'information que je cherche soit à jour ?

La date où le matériel a été affiché ou la date de mise à jour est-elle indiquée ?

Les liens fonctionnent-ils ?

L'information est-elle toujours pertinente même si elle a été placée en ligne depuis plus d'un an ou deux ? Eduscol
dossiers documentaires sur le numérique http://eduscol.education.fr/numerique/dossier Dossier Education aux médias et à l'internet http://eduscol.education.fr/numerique/dossier/competences/education-aux-medias Pour les enseignants : Legajeu, jeu de loi sur la législation http://eduscol.education.fr/data/legajeu/legajeu2/legajeu2.html http://incoweb.playbac.fr/?livret=12 Les incollables CNIL Ta vie privée, c'est secret ! http://www.jeunes.cnil.fr/ http://www.sudouest.fr/2012/01/23/il-fait-twitter-ses-eleves-de-maternelle-612768-3200.php Le blog de l'enseignant Le blog de la classe Le twitter de la classe Tournoi d'échec sur MatPat entre 2 classes avec rendez-vous via Twitter http://matpat.ac-rennes.fr/news/ Le compte twitter de la classe : Vidéo : L'utilisation de Twitter vu par les élèves et des parents Charte d'utilisation des outils du web 2.0 en classe http://maonziemeannee.wordpress.com/2011/09/16/nouvelle-charte-dusages-des-outils-du-web-2-0-en-classe/ Vidéo Share the party Définitions Identité numérique Education aux médias Définition de l'inspection générale :
Toute dé́marche visant à permettre à l’é́lè̀ve de connaître, de lire, de comprendre et d’appré́cier les représentations et les messages issus de diffé́rents types de mé́dias auxquels il est quotidiennement confronté, de s’y orienter et d’utiliser de manière pertinente, critique et ré́flé́chie ces grands supports de diffusion et les contenus qu’ils vé́hiculent." Les différentes facettes de l’identité numérique, d'après Fred Cavazza

Notre identité numérique est composée de nombreuses informations (ou traces) qui peuvent être regroupées en facettes :

- Les coordonnées, c’est à dire tous les moyens numériques qui permettent de joindre un individu (email, messagerie instantanée, N° de téléphone), de l’identifier (fichier FOAF ou hCard) ou de le localiser (Adresse IP) ;
- Les certificats qui sont délivrés par des organismes (Certinomis, Thawte…), des services (OpenID, ClaimID, Naimz ou des logiciels (CardSpace) afin d’authentifier un utilisateur ;
- Les contenus publiés à partir d’outils d’expression qui permettent de prendre la parole : blog, podcast, videocast, portail de journalisme citoyen (Agoravox, Wikio…) ;
- Les contenus partagés à l’aide d’outils de publication : photos (FlickR), vidéos (YouTube, Dailymotion…), musique (Radio.blog.Club) ou liens (del.icio.us) ;
- Les avis sur des produits (U.lik, CrowdStorm, iNods…), des services, des prestations (ex. voyages avec TravelPost) ou même information (Digg) ;
- Les hobbies qui sont partagés par les passionnés sur des réseaux sociaux de niche (Boompa pour l’automobile, Cork’d pour le vin, BakeSpace pour la cuisine…).
- Les achats réalisés chez des meta-marchands (comme Amazon ou eBay), avec des systèmes de paiement (comme Paypal ou Google Checkout) ou de programmes de points de fidélité (comme S’Miles ou Maximiles) qui permettent de modéliser les habitudes de consommation ;
- La connaissance diffusée au travers d’encyclopédies collaboratives (Wikipedia), de plateforme de FAQ collaborative (comme Yahoo! Answers ou Google Answers) ou de sites de bricoleurs (Instructables) ;
- Les portails (Monster, WetFeet…) et réseaux sociaux (LinkedIn, Xing…) qui servent à donner de la visibilité à sa profession ;
- Les services qui gèrent la notoriété d’un individu (Technorati, Cymfony…), sa fiabilité (Biz360) et sa réputation (RapLeaf, iKarma, ReputationDefender…) ;
- Les services de rencontre (Meetic, Friendster…) et de fédération d’individus en audiences homogènes (MySpace, MyBlogLog…) ;
- Les jeux en ligne (World of Warcraft, Everquest…), les univers virtuels (SecondLife, There, Habbo Hotel…) et les services en ligne (SitePal, Gravatar) qui permettent d’afficher un avatar. http://www.fredcavazza.net/2006/10/22/qu-est-ce-que-l-identite-numerique/ Issu d'une étude TNS Sofres réalisée en juin 2011 et commandée par Action Innocence, l'UNAF et la CNIL, ce guide propose quelques "bonnes pratiques" pour instaurer règles, dialogue et réflexion avec les enfants sur l'utilisation de ces sites. http://www.actioninnocence.org/france/web/Materiel_de_prevention_118_.html Un blog pour tout dire http://www.internetsanscrainte.fr/le-coin-des-juniors/un-blog-pour-tout-dire Défi Vidéo http://www.internetsanscrainte.fr/le-coin-des-juniors/mes-defis-un-blog-pour-tout-dire Pdf http://www.internetsanscrainte.fr/pdf/FP_blog.pdf Pas de rendez-vous http://www.internetsanscrainte.fr/le-coin-des-juniors/pas-de-rendez-vous Défi Vidéo http://www.internetsanscrainte.fr/le-coin-des-juniors/mes-defis-pas-de-rendez-vous http://amandineter.free.fr/Journal_Twitter_Cycle_3/Journal/Entrees/2012/2/21_Identite_numerique_et_gestion_collegiale_du_compte_de_la_classe.html Quand les élèves ont une réflexion critique sur l'identité numérique Pdf http://www.internetsanscrainte.fr/pdf/FP_blog.pdf Vidéo à lancer directement sur le site de You tube
www.youtube.com/watch?v=guV0yGrUmco http://habilomedias.ca/jeux/qui-dit-vrai-la-deuxieme-aventure-des-trois-cybercochons Un exemple d'utilisation au collège et au lycée Une piste pour le 1er degré :
Les 3 petits cochons sur Facebook ! Des dossiers à disposition pour aller plus loin Aujourd'hui, 64% des 11-13 ans
et 92% des 15-17 ans
ont un compte Facebook. 22 % des adolescents auraient déjà vu une amitié rompre définitivement à cause d’un fait sur un réseau social. Un chiffre qui passe à 15 % dans le cas des adultes (Pew) B2I http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2012/11/22112012Article634891612365574818.aspx "Le loup est revenu"
de Geoffroy de Pennart Spécialiste du numérique éducatif (TICE), Michel Guillou informe l’équipement et l’utilisation des outils mobiles chez les jeunes avec des chiffres qui invitent à la réflexion (début 2012) :

•93 % des 15 adolescents de 15 ans ont un téléphone mobile, 10 % des moins de 10 ans, 31 % des jeunes de 11 ans, 100 % des 18-24 ans, 82% chez les 25 ans et plus.
•Chez les 11/24 ans, 40 % se connectent à Internet via un smartphone, 4 % se connectent via une tablette,
•1 élève sur 2 a déjà utilisé son téléphone en classe,
•7 % ont déjà filmé leur professeur en classe, Dossier "Identité numérique"
CRDP de Besançon
http://www.cndp.fr/crdp-besancon/index.php?id=identite-numerique Ce sont donc 16 % des 15-24 ans en France qui disposeraient déjà d’un compte sur Twitter. Si la plupart sont donc de jeunes adultes, le réseau social séduit peu à peu des lycéens, et même des collégiens, puisque ComScore note que 16 % des 12-17 ans affirmaient utiliser Twitter au mois de juillet 2012, contre 8 % il y a deux ans. Cette tranche d’âge, généralement plus acquise au concurrent Facebook, semble désormais chercher une alternative que Twitter pourrait leur apporter. CNIL Alerte aux traces
http://www.jeunes.cnil.fr/alerte-aux-traces/sur-internet/
http://www.cnil.fr/vos-libertes/vos-traces/ CNIL Espace enseignant
http://www.jeunes.cnil.fr/parents-profs/ Fiches pédagogiques L'école et la vie privée
http://www.jeunes.cnil.fr/fileadmin/documents/Jeunes/cnilpedago10.pdf Qu'est ce qu'un ami sur les réseaux sociaux
http://www.jeunes.cnil.fr/fileadmin/documents/Jeunes/cnilpedago5.pdf A vous de jouer !!
Créer un profil Facebook pour quelques personnages de contes autour du loup et les faire vivre sur les réseaux sociaux... http://twittclasses.posterous.com/ Laurence Juin, une pionnière sur Twitter
http://maonziemeannee.wordpress.com/about/ Quand le réseau social redéfinit l’Espace et le temps d’apprentissage
http://maonziemeannee.wordpress.com/2012/11/06/quand-le-reseau-social-redefinit-lespace-et-le-temps-dapprentissage/ Twitter ne sert à rien
http://maonziemeannee.wordpress.com/2012/11/12/twitter-ne-sert-a-rien/ http://maonziemeannee.wordpress.com/2012/09/26/une-nouvelle-annee-constats-et-objectifs/ Utiliser un réseau social en classe : les bonnes questions à se poser :
http://maonziemeannee.wordpress.com/2012/03/22/utiliser-un-reseau-social-en-classe-les-bonnes-questions-a-se-poser-avant-de-se-lancer/ Droit de copie (Document du CFC)
http://www.cfcopies.com/V2/index.php http://www.cfcopies.com/V2/kio/pdf/Plaquette%20droit%20auteur_0412.pdf Droit à l'image
Full transcript