Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La féodalité

No description
by

Stéphanie Paquette

on 30 April 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La féodalité

Le monde féodale Les obligations La société féodale Vassaux et suzerins Obligations du paysan La hiérarchie sociale Roi clergé Nobles Paysans et
artisans se battent prient travaillent Le mot féodale vient de feudum en latin : fief. Un fief est un domaine qu'un seigneur donne à son vassale. La féodalité est une forme d'organisation politique et sociale fondée sur les seigneuries. Dans le société féodale la hiérarchie repose sur la vassalité, c'est-à-dire le lien qui unit une personne à quelqu'un de plus puissant. La personne qui est plus puissante est appelée le seigneur ou le suzerain, et la personne qui lui doit fidélité est un vassal. Le roi est le suzerain de tous, il n'est le vassal de personne. suzerain seigneurs (suzerains) Vassaux Vassaux Il y a deux catégories de paysans :
Les tenanciers : des paysans qui détiennent une terre ou s'occupent d'un service (ex. moulin)
Les serfs : des paysans aux libertés personnels limitées Obligations du seigneur Loyer selon la récolte
Taxes sur marchandises et transactions
Taille ; impôt pour la protection
Frais pour l'usage des banalités ( moulin, forge, four à pain...)
Journées de corvées non payées
Droit de formariage
Droit de maitmorte Un parcelle de terre (tenure)
La protection
droit de laisser leur bétail en pâturage
Accès des paysans à la forêt, marécage et rivière
Accès des paysans au moulin, forge, four à pain, pressoir à vin La seigneurie La seigneurie est le domaine du seigneur. Les paysans fournissent au seigneur ce dont il a besoin pour vivre, en retour le seigneur leur assure une protection. Le seigneur possède le moulin, le four à pain, la forge, et le pressoir à vin. Les paysans doivent payer pour les utilisations. Ce sont les banalités. La forêt Elle recouvre une bonne partie de la seigneurie et fait partie des terres communales, c'est-à-dire les terres non-cultivée et libre d'accès aux paysans. La rivière Elle sert à faire fonctionner le moulin à eau, à pêcher et à approvisionner les gens en eau potable. La tenure C'est une parcelle de terre attribuée à un paysans. Elle est de forme rectangulaire et donne accès à la rivière ou à une route. Le moulin Il peut être à vent ou à eau. Il sert à moudre le grain en moins de temps que les techniques manuelles utilisées autrefois. Moulin à vent Sur les terres, on pratique l'ASSOLEMENT TRIENAL, soit la rotation des cultures. Cela permet d'améliorer la production. Assolement triennal jachère :
terre en repos De nouveau outils agricoles La charrue remplace l'araire. Graçe à son socle de fer, elle retourne la terre. Le collier à épaule fais de bois remplace le harnais de cuir. Cela permet aux chevaux de transporter de plus lourdes charge. On peut aussi attacher les animaux à la file, les un derrières les autres, ce qui augmente la force. De plus, on invente le fer à cheval. La herse, tirée par le cheval, a des dents de métal. Elle sert à aérer la terre. La château Le château est la résidence du seigneur et le centre administratif de la seigneurie. C'est une véritable forteresse. Il sert à la protection en cas d'attaque et à démontrer la supériorité du seigneur. Pour ces deux raisons, il est construit à l'endroit le plus élevé ( pour voir les ennemis arriver de loin et pour symboliser la supériorité du seigneur. Le chevalier Pour défendre la seigneurie, le seigneur s'entoure de chevaliers. Le chevalier est un noble. Sa formation commence très tôt. Il apprend l'équitation, l'archerie, la lutte et le maniement des armes. À 21 ans, il devient chevalier. Lors d'une cérémonie appelée l'adoublement, il reçoit son épée et ses armoiries. Il se doit d'être fidèle à son suzerain et d'assurer la sécurité du fief. Il doit faire preuve de courage, de loyauté et de galanterie à l'endroit des femmes. Les femmes La femme du seigneur coordonne la vie au château. Elle dispose d'un certain pouvoir et sa position est prestigieuse. En l'absence de son mari , elle peut occuper certaines fonctions. Si le seigneur meurt et que son fils n'est pas en âge de diriger, c'est sa femme qui dirige jusqu'à ce que son fils soit adulte. La femme de paysan travaille aussi dur que son mari. Elle partage les tâches avec lui. Elle s'occupe de la maison, des enfants et participe à toutes les tâches agricoles. La vie au village La religion est au coeur de la vie des villageois. Lors des fêtes populaires et religieuses, les villageois organisent des danses pour se divertir. Il fêtent la fin de l'hiver de le 1er mai en décorant un arbre. À la Saint-Jean il fête le début de l'été. Les villageois habitent dans des maisons à une seule pièce. Le toit des maisons est en chaume, le plancher en terre battu recouvert de paille. Elle est meublée de bancs, de quelques coffres, d'une table et de paillasses (comme lits). Le régime alimentaire des paysans est à base de pain et relativement équilibré. Toutefois, il est peu varié. Le passage des saisons rythme la vie des villageois, car tout est basé sur l'agriculture.
Full transcript