Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

CHAPITRE 7: LA GUERRE FROIDE

No description
by

Virginie Fargnier Dewas

on 21 May 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of CHAPITRE 7: LA GUERRE FROIDE

1955
1965
1985
1945
1975
D. La chute du mur de Berlin, 1989
TROISIEME PARTIE: GEOPOLITIQUE MONDIALE DEPUIS 1945
CHAPITRE 7: LA GUERRE FROIDE
LECON 15: BERLIN, UN ENJEU DE LA GUERRE FROIDE
POURQUOI BERLIN EST-ELLE LE SYMBOLE DE LA GUERRE FROIDE?
1943 : Victoire des Russes à Stalingrad
Mars 1945 : Allemagne occupée
30 avril 1945 : Suicide d'Hitler
En 1948, l'URSS coupe les communications terrestres de Berlin-Ouest avec l'Allemagne de l'ouest dans l'espoir d'obliger les forces occidentales à abandonner Berlin-Ouest pour qu'elle passe en zone soviétique. Le blocus de Berlin est mis en échec par le pont aérien américain en 1949. Cette crise est le premier affrontement de la Guerre froide et entraîne la création de deux Allemagne: la RFA à l'ouest alliée des Etats-Unis et la RDA à l'est soumise à l'URSS.
B. Le blocus de Berlin, 1948-1949
A. Allemagne, année zéro
8 mai 1945 : Capitulation allemande
Conférence de Yalta 11/02/1945 titre II : Organisation de l'occupation de l'Allemagne.
Nous nous sommes mis d'accord sur la politique commune et les plans communs à adopter pour assurer l'exécution des termes de la capitulation inconditionnelle que nous imposerons à l'Allemagne nazie, après que la résistance armée allemande aura été définitivement écrasée. (...) Les plans adoptés prévoient que chacune des trois puissances occupera avec ses forces armées une zone séparée en Allemagne. Il a été, en outre, convenu que la France serait invitée par les trois puissances, si elle le désire, à occuper également une zone et à faire partie de la commission de contrôle comme quatrième membre de cette commission. (...)
Churchill, Roosevelt et Staline lors de la conférence de Yalta, Crimée, 11/02/1945
Konrad Adenauer (1876-1967)
1er Chancelier de la RFA (1949-63)
Otto Grotewohl (1894-1964)
Secrétaire Général du Parti Communiste et 1er Premier Ministre de la RDA
.
Longueur totale: 155 km
.
Mur de béton
(4m de haut): 107 km
.
Personnes ayant réussi à franchir
le mur: 5 043
C. Le mur de Berlin, 1961
17 août 1962: Peter Fechter agonise au pied du mur de Berlin
15 août 1961: le soldat est-allemand Conrad Schumann déserte et passe à l'ouest
Pour aller plus loin sur le mur de Berlin
L’aboutissement de la chute du mur de Berlin le 9 novembre 1989, débute en réalité le 2 mai de la même année. Ce jour-là, des hongrois décident d’ouvrir des brèches dans le « rideau de fer », cette frontière hermétique qui sépare les pays sous influence communiste, des autres capitalistes. Aussitôt des centaines d’allemands de l’est se rendent en Hongrie dans l’espoir de passer en Autriche, puis de retrouver leur famille en RFA.
A Moscou, Gorbatchev qui défend sa politique de perestroïka et de glasnost laisse faire, ainsi que les dirigeants est allemands et les autorités hongroises qui ferment les yeux.
Le mur n’a plus lieu d’être puisque le rideau de fer n’existe plus, mais il ne tombe pas. Durant l’été 89, la fuite des allemands de l’est via la Hongrie s’intensifie. Le 10 septembre, la Hongrie annonce officiellement l’ouverture de sa frontière avec l’Autriche. C’est un raz de marée. Des centaines de milliers d’allemands de l’est en profitent pour s’enfuir. Désavoué, le gouvernement est allemands autorise tous les voyages vers l’étranger le 9 novembre sans aucune condition. A 22h15, le mur commence à être détruit par des manifestants sous l’œil des caméras. La guerre froide est terminée.
 
D’après la revue l’Histoire, octobre 1999.
A la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne vaincue par les Alliés et Berlin sont divisées en quatre zones d'occupation:
- l'ouest et Berlin-ouest par les EU, le RU et la France
-l'est et Berlin-est par l'URSS.
Après 1949, plus de 2 millions d'est-Allemands fuient la RDA en passant par Berlin. Sur l'ordre de Moscou, la RDA construit un mur séparant la ville en deux en août 1961.
En 1963, le président américain J.F. Kennedy prononce un discours dénonçant l'échec du communisme et faisant de Berlin-ouest le symbole de la liberté.
<iframe src="https://player.vimeo.com/video/128503723" width="640" height="360" frameborder="0" webkitallowfullscreen mozallowfullscreen allowfullscreen></iframe>
3 octobre
Berlin
Le 9 novembre 1989, après plusieurs mois de manifestations dans toute la RDA, le mur de Berlin s'ouvre puis est détruit. Un an plus tard, le 3 octobre 1990, l'Allemagne est réunifiée.
Andreï JDANOV
Coordinateur soviétique du Kominform (1947-49)
Harry TRUMAN
Président des EU de 1945 à 1952
L'année 1947, année de la rupture
Plus nous nous éloignons de la fin de la guerre et plus nettement apparaissent les deux principales directions de la politique internationale de l’après-guerre, correspondant à la disposition en deux camps principaux des forces politiques : le camp impérialiste et anti-démocratique et le camp anti-impérialiste et démocratique. Les Etats-Unis sont la principale force dirigeante du camp impérialiste. L’Angleterre et la France sont unies aux Etats-Unis et marchent comme des satellites. Le camp impérialiste est soutenu aussi par les Etats possesseurs de colonies, tels que la Belgique et la Hollande. Les forces anti-impérialistes et anti-fascistes forment l’autre camp. L’URSS et les pays de démocratie nouvelle en sont le fondement.

Rapport d’Andreï Jdanov (responsable de l’idéologie stalinienne) à la conférence des partis communistes européens à Moscou, septembre 1947.
Je crois que les Etats-Unis doivent soutenir les peuples libres qui résistent à des tentatives d’asservissement par des minorités armées, ou des pressions venues de l’extérieur. Je crois que notre aide doit consister essentiellement en un soutien économique et financier. Cette fois, une ligne de démarcation a été tracée, chaque nation se trouve désormais en face d’un choix à faire entre deux modes de vie opposés. L’un deux est caractérisé par un gouvernement représentatif, des élections libres, des garanties assurant la liberté individuelle, la liberté de parole et de religion et l’absence de toute oppression politique. Quant à l’autre, il s’appuie sur la terreur et l’oppression, une presse et une radio contrôlées, des élections truquées et la suppression des libertés personnelles.

Déclaration de Harry Truman, président des Etats-Unis (1945-1953), 12 mars 1947
Doctrine Jdanov vs doctrine Truman
« De Stettin sur la Baltique à Trieste sur l'Adriatique, un rideau de fer est descendu à travers le continent. Derrière cette ligne se trouvent toutes les capitales des anciens États d'Europe centrale et orientale. Varsovie, Berlin, Prague, Vienne, Budapest, Belgrade, Bucarest et Sofia, toutes ces villes célèbres et les populations qui les entourent se trouvent désormais dans ce que je dois appeler la sphère soviétique, et sont toutes soumises, non seulement à l'influence soviétique, mais aussi à un degré très élevé et croissant, au contrôle totalitaire de Moscou. »
W. Churchill, discours de Fulton, mars 1946.
LECON 16: LA GUERRE FROIDE: UN MONDE BIPOLAIRE.
COMMENT SE MATERIALISE L'AFFRONTEMENT EST-OUEST?
Seize pays européens ont reçu l'équivalent de 100 milliards de $ d'aujourd'hui de la part des Etats-Unis.
Moedlareuth, un village coupé en deux par le Rideau de Fer.
Kennedy, président des Etats-Unis
Khrouchtchev, dirigeant de l'URSS
Youri Gagarine (1934-68)
1er homme dans l’Espace (12 avril 1961)
Laïka, 1ère être vivant dans l’espace à bord de Spoutnik II (1957)
Spoutnik I, 1er satellite artificiel (lancé par l’URSS en 1957)
La guerre froide se déplace dans l'espace !
juillet 1969 Neil Armstrong est le premier homme à poser un pied sur la lune.
Juillet 1961 l'Américain Alan Sheppard s'envole à son tour pour l'espace.
J.O. de Séoul en 1988. Sur les courses reines des 100m et 200m F. Griffith Joyner affronte la sprinteuse de RDA Katrin Krabbe. Cette dernière est convaincue de dopage 4 ans plus tard. F. Griffith Joyner meurt à l'âge de 38 ans, un décès sans doute lié à l'absorption de nombreux produits dopants. Il fallait gagner à tout prix.
Affiche d'appel au Boycott des J.O. de Moscou en 1980.
Coupe du monde de football 1974, La RFA affronte la RDA. Contre toute attente c'est l'équipe d'Allemagne de l'est qui l'emporte.
1972, la guerre froide autour d'un jeu d'échec.
La guerre froide et le sport !
Le pacte de Varsovie
-Le 14 mai 1955, le pacte de Varsovie est signé entre l'URSS et les pays sous son contrôle. Tous les membres doivent s’entraider en cas d’attaque contre l’un d’entre eux mais il sert à l'URSS à intervenir militairement dans ces pays.
L'OTAN
-L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) est créée le 4 avril 1949.
-Son objectif est de contrer la menace militaire de l’URSS et d'assurer la protection des pays alliés des Etats-Unis.

Affiche soviétique de 1952: Des phrases... et des bases (au micro: paix, défense, désarmement)
Affiche française du comité anti-communiste "Paix et Liberté", 1951
Domaine...
Domaine...
Domaine...
Autres domaines...
A partir de 1985, le président russe Gorbatchev ne peut rivaliser avec les EU en raison de difficultés économiques et relance le désarmement. Puis il décide de réformer l’URSS par 2 politiques : la glasnost (transparence) et la perestroïka (restructuration) qui libéralisent le système politique et économique.
L’URSS assouplit son contrôle sur les démocraties populaires et en 1989, les communistes perdent les élections en Pologne et en Hongrie ce qui entraîne la chute du rideau de fer puis du mur de Berlin le 9 novembre 1989. Les régimes communistes s’effondrent en Europe de l’Est et l’Allemagne est réunifiée en 1990.
En 1991, le régime soviétique disparaît car les républiques proclament les unes après les autres leur indépendance. Gorbatchev démissionne de la tête d’un Etat qui n’existe plus, c’est la fin de la Guerre froide.
Après la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), le monde a connu une guerre idéologique, stratégique, culturelle et politique entre le monde occidental et le monde communiste appelée Guerre Froide: la période de 1947 à 1991 marquée par l'affrontement entre les Etats-Unis et l'URSS sans qu'il y est une guerre directe entre eux.
Etapes de la dislocation du bloc communiste
1985: arrivée au pouvoir de Mikhaïl Gorbatchev en URSS. Il rétablit la liberté d'expression (glasnost) et lance des réformes économiques vers l'économie de marché (perestroïka).
1987: Gorbatchev reconnaît à chaque nation communiste le droit de choisir sa propre voie politique.
1988: Gorbatchev retire les troupes soviétiques qui intervenaient en Afghanistan depuis 1979.
1989: effondrement des démocraties populaires en Europe de l'est et premières élections libres en URSS.
1990-1991: les républiques baltes puis d'autres républiques issues de l'URSS proclament leur indépendance.
1991: Démission de Gorbatchev et disparition de l'URSS et du pacte de Varsovie.
La guerre froide en chansons!
http://dai.ly/xryr6z
http://education.francetv.fr/matiere/epoque-contemporaine/troisieme/video/1961-l-edification-du-mur-de-la-honte
Full transcript