Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Copy of L'EVOLUTION DES FORMES POETIQUES

No description
by

AURELIA MONTAGNE

on 15 September 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Copy of L'EVOLUTION DES FORMES POETIQUES

L'EVOLUTION DES FORMES POETIQUES
L'ANTIQUITE
poésie orale
repose sur des systèmes de rappel sonores pour faciliter la mémorisation
poésie épique qui chante les aventures des Dieux et des héros :
l'Illiade et l'Odyssée d'Homère (Grec, VIIème avt JC)
poésie lyrique :
Sappho (poétesse grecque, VIème avt JC); Horace (latin, 1er avt JC).
LE MOYEN AGE
les troubadours/ trouvères du Moyen Age perpétuent la tradition orale de la poésie.
des formes écrites se développent aussi.
XIIème :
La Chanson de Rolland
(suite de décasyllabes assonancées)
chanson, ballade, rondeau...
développement du lyrisme : éloge de la femme aimée (odes)
= poésie courtoise
(Charles d'Orléans, XVème)
François Villon (XVème)
donne une vision plus personnelle du monde.
XVIème : Renouvellement
Les poètes de la Pléiade
essor important de la poésie sous l'impulsion de ce groupe de poètes :
Du Bellay
,
Ronsard
redécouvrant la poésie antique, ils veulent lui succéder dignement en proposant une poésie en langue française
ambition encouragée par François 1er, protecteur des arts et des lettres
les poètes de la Pléiade adoptent la forme du sonnet, héritée des Italiens

Une autre poésie, miroir des déchirements du temps
violence des guerres de religion -> poésie plus sombre, qui évoque les déchirements de la France
Les Tragiques, d'Agrippa d'Aubigné (1616)
: oeuvre engagée; (AA était du côté des protestants) et vision souvent apocalyptique et imagée.
LE XVII° : du BAROQUE au CLASSICISME
LE XVIIIème : en repli
LE XIXème : les révolutions
Le XXème : la poésie en liberté
La poésie est la création d"un langage différent du langage quotidien : expression de la subjectivité > exigence de la transparence.
Etymologie : "poiein" en grec = "créer, inventer".
->perpétuel renouvellement de l'écriture poétique// histoire de son évolution : quête perpétuelle d'un autre langage// quête de sens.
Le baroque
à la jonction des XVIème et XVIIème se déploie le mouvement baroque
instabilité du monde à travers les thèmes de la mort, l'eau; des images frappantes et contrastée

Le classicisme
à ce goût du mouvement et de l'irrégularité succède une exigence de clarté et de mesure -> règles de la doctrine classique
= création poétique sous le signe de la "technique" et de la "raison" :
Malherbe
,
Boileau
et son
Art Poétique (1675)
La Fontaine
met sa maîtrise de l'écriture poétique au service de la satire de l'homme et de la société
après l'effervescence du XVIIème, la création poétique connaît au XVIIIème un certain effacement, au profit d'autres genres littéraires
la critique et la réflexion philosophique (les Lumières) l'emportent sur l'expression lyrique.
= évolution des formes poétiques : ruptures, innovations

la rupture du Romantisme
en réaction au triomphe de la science et de la raison, le Romantisme s'attache à l'individu et à sa subjectivité, qui s'exprime à travers la poésie
monde décrit à travers les sentiments, les questionnements du poète
quête d'une libération vis à vis des règles de l'esthétique classique :
Victor Hugo, Les Contemplations (1856)

Baudelaire : la naissance de la modernité poétique
excès du romantisme + transformations politiques et scientifiques de la société -> nouvelle remise en question de l'écriture poétique
= recherche d'une "langue" poétique capable de rendre compte de la complexité de l'homme et du monde -> naissance de la modernité poétique
Baudelaire
dans
Les Fleurs du mal (1857)
conserve des formes classiques (sonnet) et invente des images nouvelles (associations inattendues). Dans
Le Spleen de Paris (1861)
il donne ses lettres de noblesse au poème en prose.

la multiplication des quêtes et des innovations
l'écriture versifiée apparaît contraignante par rapport à la quête de sens et de liberté : on expérimente le vers impair
(Verlaine)
et le vers libre≠≠
de nombrux mouvements poétiques de la deuxième moitié du siècle témoignent de la richesse de la réflexion et de la création : le Parnasse, le Symbolisme
(Rimbaud)
Exploration des formes...
la création poétique s'épanouit désormais en toute liberté
plus de contraintes formelles ou alors décidées par le poète :
Appolinaire
et ses
Caligrammes

(1925)
poètes exploitent les ressources du langage, jouant avec les sens et les sonorités des mots :
Prévert
,
Tardieu

... et des imaginaires
l'exploration du réél n'a pas plus de limites : les surréalistes
André Breton
,
Eluard
,
Aragon
ou
Desnos
se penchent sur leurs rêves, leur inconscient
pour autant les poètes ne négligent pas d'éclairer le réél : en dévoiler les beautés
(Francis Ponge)
ou dénoncer les injustices dans la poésie engagée (poésie de la Résistance)
Définitions - au Moyen Age
troubadours = langue d'Oc (Sud)
trouvères = langue d'Oil (Nord)
= poètes et musiciens du Moyen Age (XII° et XIII°) : poésie chantée
-> poésie épique : vie des chevaliers
-> poésie lyrique : amour courtois ou fin'amor
Définition du sonnet
Le sonnet : poème de forme fixe (né en Italie, XIII°, Pétrarque)
= 2 quatrains + 2 tercets
= système de rimes régulier (embrassées/croisées/suivies)
= pointe finale
Constante de l'écriture poétique :
jeu sur les sons et les rythmes = MUSIQUE
recherche d'images parlantes (travail du style)

Le lyrisme
le lyrisme < lyre, instrument de musique dont s'accompagnaient les poètes de l'Antiquité.
le registre lyrique est celui de l'expression des sentiments personnels.
Full transcript