Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Untitled Prezi

No description
by

Rahma Rahma

on 29 October 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Untitled Prezi

Adversaires ou Partenaires ?
Finance Islamique Finance conventionnelle
Dirigé par:
M. MOKADDEM Mongi

Élaboré par:
ZAYATI Hajer

Plan de la Présentation
Motivation et objectifs
Problématique
Plan et démarche générale
Résultats
Conclusion
1
Motivation et Objectifs
2
Les perspectives de la F.I en Tunisie dans une économie dominée par la finance traditionnelle.
2013-2014
Plan de la Présentation
I.Motivation et objectifs
II. Problématique
III. Démarche générale
VI. Résultats
V. Conclusion
1
I.Motivation et Objectifs
Stabilité et robustesse de la finance islamique face aux différentes crises à l’échelle internationale.
Conjoncture actuelle avec les changements à l’échelle régionale et en Tunisie , en particulier l’élimination des verrous réglementaires.
Les perspectives de la F.I en Tunisie dans une économie dominée par la finance traditionnelle.
2
II.Problématique
Quel est le positionnement au niveau de la performance des banques islamiques par rapport aux banques conventionnelles ?
III.Démarche générale
1. Théorie de la Finance Islamique
2. Le Système Bancaire Islamique
3. Analyse empirique de l’expérience tunisienne dans la finance islamique : cas de quelques banques
3
4
2
6
La finance islamique est définie comme étant l'ensemble des modes de financement et des mécanismes de placement adoptés par les musulmans soucieux de respecter un certain nombre d'instructions recommandées par la Sharia.
Partenariat (partage de risque)
La monnaie : Moyen d'échanges et une norme de mesure - un simple moyen de paiement
Les raisons d’interdiction de l’intérêt
Le manque de responsabilité des banques conventionnelles à l’égard du financement assorti d’intérêt.
La notion de justice sociale.
Les problèmes de l’endettement.

L’effet discriminatoire des encadrements de crédit.
Une source de déséquilibres économiques.
Comité de contrôle « Sharia Board »
Missions :
Ce comité composé d’experts, savants de la Sharia ayant des connaissances approfondies en matière bancaire et financière , et une maîtrise de la « Sharia » et des cadres juridiques et fiscaux.
Assister et orienter les institutions ayant des opérations financières islamiques à mener.
Vérifier la documentation juridique des transactions, ainsi que les caractéristiques des produits proposés par ces institutions .
Rejeter toute transaction jugée contraire à la Sharia.
Les techniques spécifiques à la finance islamique

Les techniques à revenu fixe

Mourabaha
Ijara
Salam
Les techniques participatives

Moucharaka
Moudharaba
Al istisna’a
13
Défis à relever
Au niveau de la gestion des risques
Au niveau du comité de contrôle
Au niveau de régulation
Risque de liquidité
Risque de solvabilité
Divergence d’idées
Déficit de ressources humaines
Coût de supervision
Les défis d’ordre juridique
Les défis d’ordre fiscal
Liste des indices de gestion et ratio de performance
Total des capitaux propres
Capitalisation brute
PNB : Produit net bancaire
Ratio de crédit sur actif
Résultat Net
ROA : Rentabilité économique
ROE : Rentabilité des capitaux propres
Rendement du portefeuille de crédit
Ratio de liquidité sur actif
14
15
16
La capitalisation brute
ROA : Rentabilité économique
17
Rendement du portefeuille de crédit
18
Ratio de liquidité sur actif
19
20
Principaux résultats

Les indices de performance sont meilleurs pour le cas de la banque conventionnelle en Tunisie qui sont dus à un environnement favorable ajouté à sa solide expérience.
La banque islamique peut être plus performante. Le marché est porteur, mais nécessite un cadre légal.
Une confirmation basée sur la performance de la banque saoudienne qui travaille dans un pays qui a mis en place la loi, la réglementation et les procédures comptables nécessaires à la finance islamique.
Limites

La taille de l’échantillon réduite est due au nombre faible des banques islamiques en Tunisie.
La période étudiée est impactée par la révolution.
La non disponibilité de l’information nous a limité au niveau des ratios choisis.
Le volet stratégique est absent.
21
V.Conclusion
L’existence des variations considérables entre les banques islamiques en termes de croissance, ainsi que de performance.
L'évaluation de la performance des banques islamiques par le biais d'un certain nombre de ratios nous a donné des résultats assez satisfaisants. En général, les banques islamiques sont ainsi capitalisées, rentables et stables. Elles semblent aussi faire une utilisation efficace des ressources à leur disposition.
Pour l’émergence d’une industrie de la finance islamique en Tunisie, l’action des pouvoirs publics devraient se concentrer sur l’information, la formation ainsi que l’adaptation du cadre juridique et fiscal aux spécificités de la finance islamique.
22
Merci pour votre attention
En règle générale, les banques islamiques sont obligées d’augmenter leurs capitaux propres pour couvrir leurs investissements. Ce qui explique le cas des trois banques islamiques, comparées à la BIAT.
La BIAT ne semble pas rencontrer de problèmes financiers, contrairement aux deux banques islamiques, Al Baraka et Zitouna.
La situation de Banque Zitouna s’est reflétée par ses résultats de pertes sur les trois premières années, qui ont suivi sa création.
Les rendements les plus élevés en Tunisie sont ceux de la banque Zitouna et Albarraka.
Al Baraka et Zitouna connaissent de problèmes de liquidité du fait qu'elle n'ont pas le droit de recouvrir à la banque.

Banques islamiques vs Banques conventionnelles
Augmentation de fond propre.
Tarification de crédit plus élevé chez les banques islamiques
Bilan

La capitalisation brute des banques
La variation de ratio ROA
Évolution du rendement du portefeuille des crédits
Technique de Mourabaha
Technique de Moudharaba
Technique de Moucharaka
III.1. Théorie de la finance islamique
Apparition et Évolution de la finance islamique
10
III.2. Le système bancaire islamique
Les raisons d'interdiction de l'intérêt
Les spécificités de la banque islamique
Les défis à relever pour la finance islamique

11
Les spécificités de la banque islamique
12
III.1 Théorie de la finance islamique
Apparition et évolution de la finance islamique
Piliers de la finance islamique
Le système financier islamique
5
III.1. Théorie de la finance islamique
Piliers de la finance islamique


Les interdictions
Interdiction du Riba
Interdiction de l’incertitude (Gharar) et condamnation de la spéculation (Maysir)
Interdiction des activités illicites
Les obligations
Principe des 3P : Partage des Profits et des Pertes (PPP).
Principe d’Asset backing : l’adossement obligatoire à un actif tangible.
7
III.1. Théorie de la finance islamique
Le système financier islamique



Produits modernes

Sukuk
Système d’assurance islamique
Fonds islamiques (Fonds Sharia-Compliant)
Indice boursier islamique
Produits éthiques
Zakat
Waqf
Sadaqa
Quard Hassan
8
9
III.2. Le système bancaire islamique
III.2. Le système bancaire islamique
III.2. Le système bancaire islamique
Les spécificités de la banque islamique
III.2. Le système bancaire islamique
III.2. Le système bancaire islamique
III.3. Analyse empirique
III.3. Analyse empirique
III.3. Analyse empirique
III.3. Analyse empirique
IV. Résultats
IV. Résultats
III.3. Analyse empirique
Full transcript