Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Jean Piaget et Noam Chomsky – approches constructiviste et générative de l’acquistition de la langue.

No description
by

Olga Sreberska

on 7 January 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Jean Piaget et Noam Chomsky – approches constructiviste et générative de l’acquistition de la langue.

La linguistique générative, née à la fin des années 1950 avec les premiers travaux de Noam Chomsky. La grammaire générative postule l'existence d'une grammaire universelle qui est au fondement de toutes les langues du monde. Le programme scientifique de Chomsky consiste à découvrir ces structures grammaticales (ou syntaxiques) profondes qui gouvernent la production de tous les discours particuliers. La capacité à produire des phrases grammaticalement correctes résulterait d'une capacité mentale (ou compétence) innée.

Selon N.Chomsky, il existe des compétences mentales innées, inscrites, dans le cerveau de l'homme, qui expliquent notamment ses capacités linguistiques universelles.
Chomsky a dit: „Pour accéder a une grammaire précise (chinoise ou anglaise), l'enfant déploie une compétence particulière: découvrir les relations entre les mots et groupes de mots formant des phrases grammaticalement correctes. Tous les enfants du monde comprennent vite quelles sont les relationes qui unissent le sujet (le chien) et son prédicat (aboie) ou les liens qui relient entre elles les grandes fonctions de la phrase: syntagme verbal et syntagme nominal. Le but de la grammaire générative est de dévoiler ces règles profondes qui gouvernent la langue, ce noyau fixe, fondé sur des propriétés logiques, que l'enfant doit maîtriser pour pouvoir comprendre et produire des phrases. La rapidité avec laquelle il découvre ses propriétés, entre 2 et 5 ans, l'universalité de cette découverte (tous les enfants acquierent le langage) suggèrent qu'il s'agit là d'une capacité innée, auquel l'humain est prédisposé. Les deux fondements de la langue:
1. Régularité des langues – Universaux de langage:
Il n’y a pas de prédisposition à une langue ou à une autre, l’enfant est capable de créer la grammaire, chaque individu a une connaissance innée des structures grammaticales (structure mentale universelle qui lui permet de créer la langue, le système linguistique dans lequel il se trouve).
2. Différence entre compétence et performance. Noam Chomsky(1928) Il est considéré comme le fondateur de la grammaire générative et transformationnelle, il est également célèbre pour son engagement politique. 1. Régularité des langues
Toutes les langues ont des lois communes et universelles, les UNIVERSAUX DE LANGAGE.
Toutes les langues sont systématiques même si différentes, il n’y a pas de langues pauvres, pas de langues riches. 
Les langues sont en rapport avec la culture mais toutes répondent à un principe d’organisation rigoureux et semblent posséder des principes universels.
Il n’y a là aucun lien avec l’intelligence, en effet, un singe a le niveau intellectuel d’un enfant de 4 ans et ne parle pas alors que les personnes atteintes de crétinismes, parlent avec un niveau intellectuel plus bas que celui d’un enfant de 4 ans. 2. Différence entre compétence et performance.
Compétence: connaissance implicite de la langue. Le sujet parlant est capable de distinguer le sens du non-sens, de former des phrases compréhensives, de comprendre ce qu’il n’a jamais entendu et de prononcer des phrases qu’il n’avait jamais prononcées.
Performance: utilisation réelle que l’on fait de la compétence. Attention, la distraction, la fatigue, le niveau culturel modifient la performance. Le SP est créateur, mais ici on peut trouver un autre type de créativité: celle qui n’est pas gouvernée par les règles et qui intervient dans tous les emplois ludiques de la langue (la poésie, les jeux de mots…). Jean Piaget et Noam Chomsky – approches constructiviste
et générative de l’acquistition de la langue. Noam Chomsky Jean Piaget Jean Piaget(1896- 1980)- est un psychologue,
biologiste, logicien et épistémologue suisse connu pour ses
travaux en psychologie du développement et en épistémologie
à travers ce qu'il a appelé l'épistémologie génétique. Piaget prend dans ses explications théoriques les idées de concepts baldwiniens tels que l'adaptation par assimilation/accommodation et les réactions circulaires.
Sa théorie est inspirée par la philosophie évolutionniste de Spencer et la philosophie de Kant. Elle est aussi une théorie constructiviste originale de la genèse de l'intelligence et des connaissances humaines qui permet à Piaget d'établir des liens étroits entre la problématique biologique de l'évolution et de l'adaptation des espèces et la problématique psychologique du développement de l'intelligence. Un schème est une entité abstraite qui est l'organisation d'une action. Les schèmes se transforment en devenant plus généraux, plus nombreux et donc deviennent plus mobiles. Ils se combinent dans une organisation de type moyen-but. Selon Piaget, les schèmes sont un ensemble organisé de mouvements ou d'opérations dont l'enfant dispose (dans le premier cas), ou qu'il acquiert et développe par son interaction avec le monde environnant.
Ces schèmes restaient dans l'esprit, lorsque l'expérience les conforte, ou se modifient lorsqu'ils sont contredits par les faits (il nomme abstraction réfléchissante, cette abstraction, si celle-ci s'appuie sur des schèmes acquis précédemment dans un contexte différent). À chaque fois que l'individu perçoit un objet (qui peut être physique ou une idée), il essaie de l'assimiler. Si cette assimilation, c'est-à-dire l'intégration de l'objet à un schème psychologique préexistant échoue, alors commence un processus d'accommodation. En d'autres termes l'assimilation est un mécanisme consistant à intégrer un nouvel objet ou une nouvelle situation à un ensemble d'objets ou à une situation pour lesquels il existe déjà un schème, alors que l'accommodation est un mécanisme consistant à modifier un schème existant afin de pouvoir intégrer un nouvel objet ou une nouvelle situation. Selon Piaget, l'origine de la pensée humaine ne naît pas de la simple sensation, elle n'est pas non plus un élément inné. Elle se construit progressivement lorsque l'individu, et en particulier l'enfant, entre en contact avec le monde. Grâce à ces contacts répétés l'enfant développe des unités élémentaires de l'activité intellectuelle, appelés schèmes. JEAN PIAGET CONTRE NOAM CHOMSKY - deux conceptions opposées.
Les théories de ces deux savants sont différent s’il s’agit de la genèse, de la pensée et du langage. Jean Piaget
- l’intelligence humaine vient de l’inspiration de la biologie et d’évolution;
- la pensée humaine se construit lorsque en étant enfant, nous sommes
en contact avec son environnement, avec le monde; grâce à cela un être humain et acquiert l'activité intellectuelle ;
-la langue se développe par les stades et elle vient de l’intelligence générale ;
- quelques comportements ou fonctions (ici la connaissance de la langue) sont nées d’expérience, de la patrimoine génétique ou il s’apparaissent pendant la maturation ;
-l’accès du langage est conditionne par l’intelligence sensori-motrice; il repose sur quelque capacité logique à former les phrases grammaticalement correctes ; Noam Chomsky
- le système gramatique est inne pour un être humaine et il nous permettre d’apprendre de la langue; il y a très conceptions de la connaissance: l’innéisme, l’empirisme et le constructivisme;
- les enfants peuvent avoir une connaissance de la grammaire qui est
innée à tous les langages; cette connaissance innée est appelée grammaire universelle; les enfants ont quelques propriétés logiques qui les permettent de comprendre et produire les phrases;
- dans les premières semaines de la vie il y a quelques centres spécialisés que l’on peut développer; dans ce cas on peut bien retenir ou identifier la lexique, la grammaire et puis dire premiers mots, produire premières phrases La bibliographie:
Théories du langage - Théories de l'apprentissage:
le débat entre Jean Piaget et Noam Chomsky (Seuil, 1979)
Langue, linguistique, politique: dialogues avec Mitsou Ronat (Flammarion, 1992)
Le Langage et la pensée (Petite bibliothèque Payot, 2001)
Full transcript