Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Mise en place d'un outil de supervision réseau

No description
by

Habib Moussadik

on 6 March 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Mise en place d'un outil de supervision réseau

La solution retenue est donc de préserver Nagios existant qui surveille les services et les serveurs, et de l’intégrer à Cacti. Celui-ci, muni de ses plugins, permettra la surveillance des hôtes et du réseau : statuts des équipements, charge, … de manière simple et efficace et des ressources communes (serveurs) grâce à Nagios. D’abord, je vais expliquer comment l’outil à été installé et configuré, puis comment j’ai pu alors l’exploiter.
1. Installation
Ici ne sont présentées que les méthodes pour la mise en place de l’outil de supervision. Pour plus de détails sur les diverses installations.
a. Pré-requis
Il faut les fonctions de serveur web (Apache) et de serveur de base de données (MySQL), ainsi que l’interpréteur PHP pour les scripts. C’est ce qu’on appelle un serveur LAMP (Linux Apache MySQL PHP). Dans mon cas, ceci était déjà présent sur le serveur sur lequel j’ai installé Cacti. La base de données de Cacti sera stockée sur un autre serveur MySQL dédié. Par ailleurs, il a fallu vérifier la présence et le bon fonctionnement de l’outil RRDTool et du protocole SNMP sur le serveur.

Mise en place de l'outil
HP Openview
Bilan de l'existant
SOPRIAM

Adresse : 193, Avenue des F.A.R 20001 Casablanca

Tél. : 0522464700

Fax. : 0522313411

Web site : www.sopriam.ma

Fiche Signalétique
Depuis sa création en 1977, SOPRIAM est connue comme étant l'importateur exclusif et le distributeur des marques Peugeot et Citroën au Maroc. Or, au-delà de ses activités que sont la vente des voitures, la vente des pièces de rechanges ainsi que l'entretien et la réparation des véhicules, SOPRIAM est une entreprise citoyenne qui contribue depuis toujours d'une manière effective au développement du secteur automobile.
Ainsi, nous avons été les premiers à nous impliquer dans la formation professionnelle et la mise à niveau du secteur. Nous avons également travaillé en étroite collaboration avec la Fédération de l'Automobile dans l'introduction du gasoil 350 PPM. Enfin, la qualité du travail, la persévérance, et la volonté de nos équipes nous ont valu d'être, en 2003, la 1ère entreprise du secteur certifiée ISO 9001 (version 2000).
Présentation de l'entreprise
I - Introduction
II - Présentation de l'entreprise
1 - Présentation de SOPRIAM
2 - Fiche signalétique de SOPRIAM
3 - Organigramme et Effectif de l'entreprise
III - La supervision réseau
1 - Définition, intérêt et rôle
2 - Fonctionnement
IV - Bilan de l'existant

Mise en place d'un outil de supervision réseau
1- HP Openview
- Utilisation à SOPRIAM
2 - Présentation de NAGIOS
- Principe et fonctionnement
- Utilisation à SOPRIAM
V - Prospection
VI - Mise en place de l'outil
VII - Conclusion

Domaines d’activités principaux :
- Automobiles
- Pièces automobiles
La structure organisationnelle :
• Division administrative :
• Département commercial :
- Produits Peugeot
- Produits Citroën
• Département service après vente :
- Ateliers de réparation
- Magasin pièces de rechange

Organigramme et effectif
1. Définition

La supervision représente, de manière générale, toute fonction consistant à indiquer et à commander l'état d'un appel, d'un système ou d'un réseau. Les solutions de supervision permettent de remonter des informations techniques et fonctionnelles du système d'information. La supervision système et réseau a pour but de surveiller le bon fonctionnement des composants réseaux (commutateurs, routeurs, firewalls, …) et leurs caractéristiques (charge du réseau, …) ; ainsi que les éléments des systèmes (serveurs, machines UNIX, …) et les services qu’ils offrent (protocoles, …).

Sommaire
La supervision réseau

Le concept de supervision réseau est né au début des années 1980, lors de la croissance importante de mises en place de réseaux informatiques dans les entreprises. La taille grandissante de ceux-ci ainsi que leur hétérogénéité posaient un réel problème de gestion et d’administration, multipliant les besoins en main d’œuvre d’experts administrateurs. C’est donc à cette époque qu’ont été menées les premières réflexions sur un nouveau concept, celui de la supervision.
La supervision doit permettre de gérer les anomalies (détection et résolution des problèmes), les configurations (inventaire, configuration matérielle et logicielle), les performances (évaluer les comportements et optimiser le fonctionnement), la sécurité (filtrage des accès, redondance des équipements, sauvegarde) et la comptabilité (déterminer l’utilisation et le coût de ressources réseau). La supervision doit correspondre à un système réactif et proactif.

Intérêt et rôle

Le protocole de supervision le plus répandu est SNMP (Simple Network Management Protocol), défini dans la RFC 4789. Ce protocole a pour l’instant connu trois versions (v1, v2c, v3), où la troisième version permet d’avoir plus de sécurité mais la plus répandue est encore la deuxième version, qui améliore les opérations du protocole en version 1. Les clients à superviser contiennent un agent SNMP qui est un logiciel permettant de modifier en partie ou intégralement la configuration via des requêtes. Il envoie également des informations concernant l’état de l’équipement au manager. Ce dernier est un logiciel sur la station de supervision qui réalise la lecture d’informations d’éléments du réseau en interrogeant cet agent et permet de modifier les paramètres de cet élément et de visualiser les statistiques qui lui sont liées.
Fonctionnement
OpenView est le nom générique sous lequel sont regroupés un ensemble d’applications destinées à la supervision d’un réseau informatique. Elles sont organisées autour d’un produit central : HP OpenView Network Node Manager (NNM) qui fournit une série d’outils pour vérifier la configuration d’un réseau, prendre en compte des évènements, isoler les alarmes et analyser les performances des réseaux TCP/IP. HP/OV s’appuie sur le protocole SNMP et permet de :
- découvrir automatiquement les nœuds (stations) et les éléments du réseau
- fournir une description détaillée de l’état de chaque agent SNMP du réseau à l’aide des MIBs. Une interface graphique permet un affichage de l’état courant des équipements en fonctions de différentes couleurs (système de MAP). Un système d’alarme permet de synchroniser le tout avec des déclenchements d’alarmes si un hôte change d’état ou devient injoignable, et des actions peuvent alors être effectuées. Ses principaux atouts sont les suivants :
- Une vue globale du système d’information.
- Une vision des différents incidents.
- Un contrôle homogène des différents matériels.
Utilisation à SOPRIAM :
HP/OV Network Node Manager est utilisé à SOPRIAM pour surveiller principalement les équipements réseau (commutateurs, …), les serveurs et les machines UNIX.

Nagios

Nagios (anciennement appelé Netsaint), est un logiciel libre sous licence GPL permettant la supervision système et réseau. Il permet de surveiller des hôtes et services spécifiques en indiquant leurs états en permanence. Ce programme est dit « modulaire » et se décompose en trois parties :
- Le moteur de l’application qui ordonnance les tâches de supervision
- L’interface web, qui permet d’avoir une vue d’ensemble du système d’informations et des possibles anomalies
- Les plugins, une centaine de petits programmes que l’on peut ajouter en fonction des besoins en matière de supervision. Nagios permet de superviser la plupart des services réseaux, les ressources des machines sur les systèmes d’exploitation les plus répandus. Cet outil offre la possibilité d’utiliser le protocole SNMP pour notamment la remontée d’alarmes. Nagios est utilisable à distance via un tunnel sécurisé (SSH, SSL). La remontée d’alarmes est entièrement paramétrable et une alerte non acquittée est envoyée à un groupe différent (gestion des escalades). De plus, ce logiciel permet la création d’utilisateurs pour donner des accès limités à certains éléments.

Prospection
Cette partie consiste à réaliser une étude approfondie des outils disponibles et les mieux adaptés dans le monde du libre. Ainsi, en analysant toutes les fonctions disponibles pour la supervision du réseau, j’arriverai à faire le choix qui est attendu par le service informatique pour ensuite réaliser la mise en production de l’outil de supervision. Tout d’abord sera étudié une surcouche logicielle à Nagios, Centreon. Puis, nous verrons le logiciel Cacti. Ensuite la plateforme FAN, et enfin la solution EyesOfNetwork avec pour finir un tableau comparatif des différents outils et le choix final. J’ai voulu étudier ces outils car ils font partie des plus utilisés et les plus documentés. De plus, ils ont entre eux des interactions intéressantes.
CONCLUSION
Ce stage fut pour moi une expérience enrichissante, car j’ai pu développer des méthodes de travail, des connaissances sur la supervision réseau et le monde des logiciels libres ainsi que le système d’exploitation Linux. Je suis ainsi satisfait d’avoir pu approfondir ce domaine, en travaillant sur un outil très modulaire : Nagios. En effet, il m’a permis de bâtir une solution pour remplir ma mission de départ en mettant en place les éléments correspondant aux besoins ciblés dans mon étude préliminaire. J'ai été encadré tout au long du stage par l'administrateur réseau de SOPRIAM que je tiens à remercier généreusement Mr. Hicham ZABIR.
Full transcript