Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

L'ouvrier et la kolkhozienne, Vera Moukhina

No description
by

Juliette Baguet

on 7 June 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of L'ouvrier et la kolkhozienne, Vera Moukhina

Titre :
L'ouvrier et la kolkhozienne
Auteur :
Vera Ignatievna Moukhina (1189-1953)
Date de l'oeuvre :
1937
Support et dimensions :
Sculpture de 25m de haut /80 tonnes réalisée en plaques
inoxydables donnant un aspect gris-blanc très brillant
Technique :
L’utilisation de l’acier n’est pas anodin : Staline qui signifie « Homme d’acier » considère cette matière comme le symbole de la réussite industrielle de L’URSS.
La statue est découpée en 65 morceaux et acheminée à Paris par 28 véhicules.
Nature :
sculpture en ronde-bosse
Matériaux :
acier, alliage de fer, chrome et nickel
Lieu de conservation/exposition :
Elle se trouve aujourd’hui devant le centre panrusse des
expositions à Moscou . Elle a figuré sur des timbres et a été le symbole du studio de cinéma russe Mosfilm.

Mouvement artistique auquel appartient cette oeuvre :
réalisme socialiste :
Courant artistique et littéraire visant à représenter le monde et les hommes tels qu'ils sont.
Oeuvre de propagande au service de Staline
Description et analyse de l'oeuvre
Conclusion, interprétation
Présentation de l'oeuvre
Juliette Baguet, 3ème 1
Collège Charles de Gaulle
L'ouvrier et la kolkhozienne, Vera Moukhina
Vera Moukhina a été considéreée de son vivant comme une grande sculptrice en URSS et à l'étranger. Membre de l'Académie des Beaux-Arts d'URSS, elle a contribuée au développement cette sculpture monumentale.

Son oeuvre appartiennent au réalisme socialiste. Le réalisme socialisme : courant artistique officiel de l'URSS de 1934 à 1989.

Vera Moukhina ( Moukhine en français) est née en 1889 à Riga et est morte en 1953 (l‘année de la mort de Staline ) à Moscou. Elle a été de son vivant et encore aujourd’hui reconnue comme une grande sculptrice dans son pays, l’URSS et à l’étranger.
Elle a été un membre actif de l’Académie des Beaux Arts d'URSS et a remarquablement contribué au développement de la sculpture monumentale et du portrait soviétiques. On peut parler, à propos de son œuvre, d'art officiel. Sa sculpture la plus célèbre : L'Ouvrier et la Kolkhozienne fut érigée à Paris sur le toit du pavillon de l'Union soviétique lors de l'Exposition Universelle de Paris
Il s'agit d'une sculpture monumentale de 25 mètres de haut, l'artiste est Vera Moukhina,
elle a été réalisé pour l'exposition universelle de 1937 à Paris mais est aujourd'hui exposée à Moscou, devant le centre panrusse des expositions. Elle s'intitule l'ouvrier et la Kolkhozienne. Il s'agit d'une œuvre relevant du courant réaliste russe

Cette œuvre a été réalisée pour décorer le pavillon
soviétique de l’exposition universelle qui a eu lieu à
Paris en 1937 et faisait face au pavillon allemand
surmonté de l’aigle nazi, puis elle a été ramenée à
Moscou.

Contexte historique de création :

A l’occasion de l’ Exposition universelle à Paris en 1937, Staline dirigeant de l’URSS veut montrer au monde entier la gloire du communisme.
Ici , l’ouvrier et la paysanne accomplissent la révolution socialiste en brandissant les symboles de l’URSS.
Au moment où cette sculpture est réalisée, l’URSS est devenue la 3ème puissance industrielle mondiale. Cependant, cette performance a été obtenue au prix de la destruction de la paysannerie qui a beaucoup souffert de la collectivisation des terres. En outre, l’industrialisation privilégiant l’industrie lourde, elle ne permet pas de satisfaire les nécessités du peuple soviétique. Dans ce contexte, cette sculpture de propagande occulte la réalité de l’industrialisation de l’URSS.

Description:


La statue est composée de deux personnages, un ouvrier brandissant un marteau et une kolkhozienne (paysanne) brandissant une faucille. Ces deux symboles de l'URSS symbolisent ainsi les deux branches du prolétariat soviétique, qui constituent la base de la société. L'attitude des personnages, réalisant un pas en avant et tendant leurs bras vers le ciel, est optimiste. On peut y voir le triomphe du prolétariat, mais également la volonté de révolution mondiale et de conquête soviétique. La statue est organisée selon un triangle dont la pointe s'élance vers le ciel, ce qui signifie la volonté d'aller de l'avant. Elle est réalisée en acier chromé inoxydable. Ce choix du matériau n'est pas anodin car à cette époque l'industrie métallurgique et sidérurgique en URSS est très développée.

Analyse:

Cette oeuvre est symbolique de la propagande soviétique et stalinienne qui voulait convaincre les soviétiques qu’ils étaient sur la bonne voie, mais aussi le monde entier. Elle est le symbole que le système marxiste est possible et parvient à faire avancer les hommes vers le progrès et le bonheur. Avec Staline, les artistes sont entièrement mis au service du régime, ils doivent être syndiqués et être membres du parti communiste. On utilise de nouveaux supports comme le cinéma (voir Eisenstein), la radio, la photo ou la sculpture. Les techniques sont plus abouties et la propagande soviétique veut montrer le visage d’un pays où les gens trouvent le bonheur dans le travail. Il s’agit de mettre en scène les travailleurs qui construisent un pays neuf tourné vers le progrès et la modernité. L’homme et la technique forment un tout qui fait avancer le pays. Dans ce contexte, la représentation de l’utilisation des machines, encore peu répandue dans les années 1920 et
1930, revêt une signification particulière : les machines sont présentées comme des emblèmes de la force et du progrès communiste.
I
NTERPRETATION DE L' OEUVRE
Comment cette œuvre cherche-t-elle à impressionner les russes , les autres pays?
-
C'est sa grandeur qui impressionne, elle est monumentale par sa taille pour évoquer la puissance du pays. Elle est en acier car c'est très solide et aussi cela montre les progrès métallurgiques et industriels du pays.

Qu'est ce qui dans l'attitude des personnages montre leur désir de conquérir, leur optimisme? Quel idéal s'agit-il de répandre dans le monde?

Les personnages sont sûrs d'eux, conquérant et leur visage traduit leur détermination , (tête haute), il s'agit de répandre le communisme. Par la présence d'un homme et d 'une femme, l'artiste veut aussi évoquer l'idée de l'égalité .

Comment l’œuvre cherche-t-elle à évoquer l' harmonie entre le monde ouvrier et le monde paysan?
Il y a harmonie, car l'ouvrier et la paysanne sont ensemble, dans une attitude exactement semblable, et leurs gestes se joignent, ils marchent dans la même direction, ont un but commun.


ll s'agit d'une œuvre de propagande car elle donne une vision très positive du pays qui ne correspond pas à la réalité ( paysannerie sacrifiée , koulaks éliminés, goulag …) Il s'agit ici de soutenir le projet de Staline,

L'art de VERA MOUKHINA soutient le pouvoir.
Full transcript