Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La nature ou classe grammaticale des mots

No description
by

duclos anne

on 9 December 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La nature ou classe grammaticale des mots

La classe grammaticale ou la nature d' un mot est en quelque sorte sa carte d' identité !
Connaître la nature du mot aide à mieux l' orthographier. Les mots ont une deuxième dimension, leur fonction dans la phrase.
La nature ou classe grammaticale des mots
Certains mots restent invariables : les adverbes, les prépositions, les conjonctions de coordination, les conjonctions de subordination.
Les mots invariables
Comme leur nom l'indique ces mots ne changent jamais, une fois que vous connaissez leur orthographe, vous pouvez les écrire sans réfléchir !
Du mot au texte !
Parties du discours
ARTICLES : le, la, les, une, des, du, au.
SUBSTANTIFS : jour, midi, plate-forme, autobus, ligne S, côté, parc, Monceau, homme, cou, chapeau, galon, lieu, ruban, voisin, pied, fois, voyageur, discussion, place, heure, gare, saint, Lazare, conversation, camarade, échancrure, pardessus, tailleur, bouton.
ADJECTIFS : arrière, complet, entouré, grand, libre, long, tressé.
VERBES : apercevoir, porter, interpeller, prétendre, faire, marcher, monter, descendre, abandonner, jeter, revoir, dire, diminuer, faire, remonter.
PRONOMS : je, il, se, le, lui, son, qui, celui-ci, que, chaque, tout, quelque.
ADVERBES : peu, près, fort, exprès, ailleurs, rapidement, plus, tard.
PREPOSITIONS : vers, sur, de, en, devant, avec, par, à, avec, par, à.
CONJONCTIONS : que, ou.
"Exercices de style", R. Queneau.
Les mots variables
8 septembre
Il y a une nouvelle élève dans notre classe. Elle s'appelle Sylvie. Mme Delibes lui a dit de s'asseoir à côté de moi.
17 septembre
Sylvie m'a donné une gomme. Je lui ai donné mon stylo à plume.
8 octobre
Sylvie est malade. J'irai chez elle pour lui porter les devoirs.
13 octobre
Sylvie est revenue ce matin. Après la classe, Je l'ai raccompagnée jusque chez elle.
2 décembre
J'ai écrit un poème pour Sylvie. Je l'ai jeté.
29 décembre
Vacances. Elle me manque.
17 janvier
Sylvie ne veut plus que je la raccompagne après la classe.
18 janvier
Je l'ai vue à la bibliothèque. Elle parlait à Rocco.
20 janvier
J'ai écrit à Sylvie.
21 janvier
Elle a demandé à changer de place. Elle est au premier rang maintenant.
30 juin Je l'aime toujours..
Imaginez le texte correspondant !
Dans le dictionnaire, on trouve des mots qui peuvent varier : les noms communs ou les pronoms, les adjectifs qualificatifs, les verbes.
Un élève bien élevé élève le niveau de la classe très class !
Des élèves très bien élevées élèvent le niveau des classes très class (ou classe : adj. qual. invariable qui signifie distingué, chic) !
"Interjections
Psst ! heu ! ah ! oh ! hum ! ah ! ouf ! eh ! tiens ! oh ! peuh ! pouah ! ouïe ! hou ! aïe ! eh ! hein ! heu ! pfuitt !
Tiens ! eh ! peuh ! oh ! heu ! bon !"
"Exercices de style", R. Queneau.

Pour trouver la nature ou classe grammaticale du mot, il suffit de chercher dans le dictionnaire :
élève : n. m. ou f., élever : v. tr., élevé : adj. qual.

"Histoire d'amour" de B. Friot.
Progressivement le souvenir de cette histoire va disparaître ! Les mots variables vont s' effacer les uns après les autres ! D'abord les adjectifs qualificatifs, puis les déterminants. Les noms propres, puis les noms communs vont à leur tour disparaître. Ensuite c'est au tour des pronoms personnels. Enfin les verbes s' effacent. Ne restent plus que les mots invariables !!!
La petite boutique de mots


La boutique vend les mots suivants, n' hésitez pas à faire vos achats pour construire des phrases originales.
Déterminants : un, une, des, le, la, les, plusieurs, quelques, chaque, ce, cette, ces, son, sa, ses, certains : 1 euro.
noms communs : coffre, lune, revolver, vitrine, fleur, coup, nuit, banlieue, glace, grimmoire : 2 euros.
noms communs abstrait : innocence, habileté, énigme, rêve, pensée, liberté : 4 euros
noms propres : Bébert La frayeur, Alice, Superman, Monsieur Maladroit, Rose : 3 euros.
Adjectifs qualificatifs : masqué, riche, mystérieux, splendide, précieux, nocturne : 5 euros.
Adverbe : rarement, loin, définitivement, réellement, accessoirement, violemment, dignement, beaucoup, ne guère : 2 euros.
verbes : surveiller, s' éveiller, déguster, suspecter, lire, étonner, voyager, errer, conduire : 5 euros.
pronoms : il, celui-ci, le sien, les tiens : 2 euros.
prépositions : afin de, à, avec, du, sans : 4 euros.
pronoms relatifs : qui, dont, que, auquel (à laquelle, auxquels), desquels : 8 euros.
conjonctions de coordination : mais, ou, et, donc, or, ni, car : 6 euros.
conjonctions de subordination : lorsque, si, dès que, si bien que, pour que, bien que, parce que : 10 euros.
Margot a fait des affaires ! Elle a vendu ses phrases avec à chaque fois un bénéfice de 5 euros pour une phrase simple et 8 euros pour une phrase complexe. Retrouve le détail de ses gains. (17 euros, 18 euros, 52 euros.)
"Superman surveillait rarement cette vitrine."
"La pensée conduit loin."
"Chaque grimmoire riche et masqué voyageait lorsque Rose errait."

"Anton Voyl n' arrivait pas à dormir. Il alluma. Son Jaz marquait minuit vingt. Il poussa un profond soupir, s' assit dans son lit, s' appuyant sur son polochon. Il prit un roman, il l' ouvrit, il lut; mais il n' y saisissait qu'un imbroglio confus, il butait à tout instant sur un mot dont il ignorait la signification.
Il abandonna son roman sur son lit. Il alla à son lavabo; il mouilla un gant qu'il passa sur son front, sur son cou.
Son pouls battait trop fort. Il avait chaud. Il ouvrit son vasistas, scruta la nuit. Il faisait doux. Un bruit indistinct montait du faubourg. Un carillon, plus lourd qu'un glas, plus sourd qu'un tocsin, plus profond qu'un bourdon, non loin, sonna trois coups. Du canal Saint-Martin, un clapotis plaintif signalait un chaland qui passait.
Sur l' abattant du vasistas, un animal au thorax indigo, à l' aiguillon safran, ni un cafard, ni un charançon, mais plutôt un artison, s' avançait, traînant un brin d' alfa. Il s' approcha, voulant l'aplatir d'un coup vif, mais l' animal prit son vol, disparaissant dans la nuit avant qu'il ait pu l' assaillir."
Dans cet extrait du roman "La disparition" de Georges Pérec, une lettre a disparu. Devinez laquelle ! Progressivement, éliminez du texte les mots invariables, d'abord les adverbes, puis les prépositions, les conjonctions de coordination et enfin les conjonctions de subordination. Quels mots invariables vous semblent indispensables pour le sens du texte ?
Savez-vous reconnaître un nom, un déterminant, un adjectif qualificatif, un pronom, ou un verbe ? Retrouvez le portrait de chacun.

Je désigne les hommes, animaux ou objets de l'univers !
Je détermine et les choses comme étant connues ou non, proches ou éloignées, précises ou générales.
Je correspond à un état, de bien être ou non ! ou, le plus souvent, je correspond à une action, à un mouvement, ...
Je qualifie, attribue les qualités (et les défauts !!!) des personnes, des animaux ou des objets.
Mon nom vient de la racine latine qui signifie "à la place de", et donc je remplace le nom en toutes circonstances !
A vous de jouer !
Full transcript