Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le Réchauffement climatique

No description
by

Clément Russo

on 13 November 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le Réchauffement climatique

Qu'est-ce que le réchauffement climatique ?
Une définition
Une partie de la réponse à la problématique repose sur la complexité du problème.
En effet si le problème est mondial, la réponse doit également l'être. Mais un dialogue mondial est loin d'être aisé à établir, surtout lorsque les enjeux se chiffrent en milliers de milliards de dollards...
Bref le problème recoupe bien trop d'acteurs et d'enjeux pour permettre une réponse simple et rapide
Une multitude de points de vue
Annuler le réchauffement climatique c'est 40 000 000 000 de tonnes de CO2 à compenser
par an.

Un américain moyen devrait émettre 11 fois moins pour avoir un impact carbone nul ; un français 5 fois moins.

Il faudrait que près de 200 pays puissent dialoguer de manière à laisser chacun s'exprimer et surmonter un lobby de plusieurs milliers de millards de dollars
Les raison principales du blocage
Conclusion
Les conséquences
- Dérèglement des saisons -> problèmes dans l'agriculture

- Augmentation globale du niveau des eaux -> disparition de certains territoires

- Désertification

- Intensification des catastrophes naturelles (ouragans, sécheresses, canicules, fortes pluies...)
Les enjeux généraux
Quelques chiffres
Le Réchauffement climatique
Lise FAGOT Elsa FOSSE Madelon LOMBARDI Clément RUSSO
Economique
Géopolitique
Environnemental
Le réchauffement climatique est un phénomène observé depuis le XX° siècle qui consiste en une hausse globale de la température sur la Planète.
Comment ça fonctionne ???
Gaz à effets de serre : CO2, méthane, Ozone, vapeur d'eau
Rayonnements UV
(= chaleur)
Les gaz à effet de serre
retiennent une partie du
rayonnement (et donc de
la chaleur) qui se stocke
sur Terre
Les européens
Le point de vue américain
La Chine : principal contributeur au problème climatique
Les Russes face au réchauffement climatique
Et les pays en voie de développement ?
Les controverses
Liste des solutions possibles
Pourquoi rien n'est-il sérieusement fait pour stopper ce phénomène alors que les conséquences seraient d'échelle mondiale ?
-Réduction des énergies fossiles
-Réduction de la consommation d'énergie
-Augmentation des énergies renouvelables
-Régulation des émissions d'origine agricole
-Développement des transports propres et doux
-Aménagement durable du territoire (transports…)
-Instauration d'une réglementation contraignante pour secteurs polluants
-Amélioration de la performance énergétique des bâtiments
-Taxe carbone, du principe pollueur-payeur
-Stockage du carbone
Le réchauffement climatique est un phénomène naturel sans lequel la vie serait impossible sur Terre. Mais les activités industrielles renforcent ce processus, qui devient excessif et donc nuisible à l'environnement et au bout de la chaîne l'homme.
De 1850 à 1990 (140 ans) : + 0,4°C
De 1980 à 2013 (33 ans) : + 0,5°C
En 113 ans le niveau des mers a augmenté de 20 cm
L'augmentation moyenne a été de 1,7mm/an de
1901 à 2010 et de 3.2mm/an de 1993 à 2013
- 8 millions de km² de banquise en 80 ans
Au mieux +0,8°C en moyenne en 2040, +0,7°C en
2100
Au pire +1,8°C en 2040, +4°C en 2100
Les forêts ne compensent que 33% du CO2
émis par l'homme
Prise de conscience toute récente
- jusqu'à la fin du XX° siècle, aucun intérêt à lutter contre le phénomène : la glace polaire recule et libère de nouveaux gisements de gaz/pétrole
- récemment : le réchauffement atteint les parties peuplées du pays + fonte de glace recouvrant des déchets radioactifs -> prise de conscience

Cependant rien de concret n'a été fait jusqu'alors pour contrer le problème
- Premier émetteur de CO2, émission de 22.30% du total mondial (2007)

Refus de la réduction de leurs émissions (ou de celles d’autres pays).

- Comment expliquer ce tournant “vert” pour la Chine ?
- Préoccupation de la Chine vis à vis de sa sécurité énergétique, son taux de croissance économique en hausse entraîne une hausse de la consommation énergétique. *Préoccupation de la Chine vis à vis de la pollution environnementale. (pluies acides, pollution de l’eau, aridité, déforestation). Il en va de la sécurité sanitaire, de la sécurité nationale du pays.




- Accord de ‘transparence’
- S’est soumise à un mécanisme de mesure/contrôle
- Objectif de réduction de l’intensité carbone de 40 à 45% avant 2020.
- Investissements du pays en matière d’énergies renouvelables (solaire, eolien, hydro)
54.4 milliards de dollars investis dans énergies renouvelables.

- Volonté de la Chine de concilier développement et environnement: plan quinquennal 2011-2015.
*Diminuer conso énergétique de 16% dont réduction de 17% de l’intensité carbone par unité de PIB.
*Porter le part des énergies renouvelables à 11.4% en 2015
*Hausse de la surface forestière de 21.66%
*Déclare le changement climatique comme une des priorités fondamentales du pays
*Engagements de la Chine dans les négociations internationales.


- Cependant :
Engagements du gouvernement pour réduire les impacts du pays

- Critiques: Mesures drastiques pour arriver à atteindre les buts fixés (fermeture totale d’entreprises peu efficaces en matières éco, coupure partiel de l'alimentation électrique aux industries et aux civils, hôpitaux…)
La dimension R&D est donc très importante afin de mettre en oeuvre le changement mais il est également essentiel de mettre en place un cadre réglementaire et des mécanismes de marché appropriés ainsi qu’obtenir l’adhésion des opinions publiques.

Il est important également que les grandes puissances développées accompagnent les pays émergeants fortement émetteurs de CO2.
En effet il en va de la responsabilité des pays développés de transmettre ces technologies de captage/stockage géologique, carburants alternatifs, etc... aux pays émergents qui ne disposent pas de techniques efficaces ou de moyens financiers suffisants.
Des modifications structurelles en termes de production et de consommation sont nécessaires pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Réduire les émissions de CO2 c’est faire des économies d’énergie et augmenter la part des énergies renouvelables.

- En matière de transports: développement de carburants alternatifs, les bio carburants.
(Projet ENCAP européen, production d’éléctricité à partir de combustibles fossiles sans émissions)

- Dans le domaine industriel: captage et stockage géologique du CO2 (séparer le CO2 des fumées émises et les stocker sous terre au moins à 800 mètres). (ex le projet CASTOR mené par une trentaines de partenaires européen -> mise en oeuvre au Danemarl depuis 2006)
Les enjeux environnementaux
Le réchauffement climatique modifie la biosphère et donc l'habitat de nombreuses espèces, qui ne peuvent s'adapter à leur nouvel environnement. C'est donc a survie de plusieurs milliers d'espèces qui est en jeu.

Cette disparition est une perte patrimoniale mais aussi bien plus : nous avons besoin de certaines de ces espèces, d'où des retombées économiques.
Les retombées énomiques
Certaines industries reposent essentiellement sur certaines espèces (notamment celle de la pêche, la première affectée par la montée du niveau des océans qui se vident de plus en plus vite).







De plus les changements climatiques peuvent tourner au désavantage de régions qui comptent sur beau temps (il est censé pleuvoir de plus en plus sur la côte d'Azur...)

Tous ces éléments combinés, ce sont au final nos habitudes de consommation qui vont se trouver changées
Géopolitiquement parlant...
La fonte des pôles rend accessibles des réserves de pétrole et de gaz jusque-là inaccessibles. Le problème ? Il est double. D'abord consommer plus d'énergies fossiles fera émettre plus de gaz à effet de serre ce qui renforcera la réchauffement climatique avec les effets que l'on a vu. Ensuite, ces réserves sont sous le pôle nord, ce qui pose problème puisque les frontières à cet endroit du globe sont controversées depuis un siècle désormais.
Et dans les régions déjà arides où, à cause du dérèglement climatique, la sécheresse s'intensifie, l'eau risque de devenir une ressource plus que stratégique. C'est déjà le cas en Cisjordanie, région à majorité palestinienne d'Israël : les populations locales ont un accès volontairement restreint à l'eau (70h d'eau tous les 10 jours).
Les énergies fossiles
L'eau
L'Europe fait partie des acteurs principaux de lutte contre le réchauffement climatique.

Elle opère une politique soucieuse de l’environnement et du réchauffement climatique en luttant contre les émissions de gaz à effet de serre avec comme objectif de maintenir de ses émissions afin de ne pas accentuer le phénomène déjà installé.

Atteinte des objectifs énoncés à Kyoto en 1997.

Politique commune de l’énergie afin de limiter les émissions, imposées à chaque État membre.

Le Paquet Énergie Climat:
Fixation d’objectifs de lutte contre le réchauffement climatique. Jusqu’alors tous à hauteur de 20% d’ici 2020, les objectifs ont été réévalués et doivent être atteints d’ici 2030.
Les émissions de gaz à effet de serre doivent être réduites de 40%, les économies d’énergie doivent être réalisées à hauteur de 27% et une consommation d’énergies renouvelables accrues de 27%.
Inclusion d’un système de “droits à polluer” : Échange de quotas.

L’Union européenne encourage fortement à changer les habitudes des individus et entreprises en matière d’énergie.
Washington a refusé de signer le protocole de Kyoto en 1997 afin de "préserver le style de vie américain". D'un côté l'action de lobbies pétroliers empêche le gouvernement d'agir et d'un autre la culture américaine fait que les citoyens n'ont pendant longtemps pas vu l'utilité de diminuer leurs émissions.

Les USA ont pendant longtemps été le premier pays à produire des études scientifiques allant contre la thèse du réchauffement climatique.

Cependant le nombre de ces spécialistes "anti-global warming" diminue de plus en plus à mesure que les faits et les théories du réchauffement global se confirment.

On assiste donc à de plus en plus d'initiatives tant publiques que privées pour lutter à diverses échelles contre le réchauffement climatique. L'initiative de grande envergure la plus récente : North America 2050, créée en 2012.
Ils n’ont pas participé à l’accélération du réchauffement climatique et en sont les premières victimes.

Exemple: l’Afrique est la plus vulnérable face à la désertification.
- Le réchauffement climatique accentue les catastrophes naturelles (sécheresse, désertification, cyclones…) mais ils affectent d’autant plus les pays en développement.
L’adaptation aux changements climatiques est plus difficile pour des pays en développement que pour les autres à cause du coût des mesures à prendre

D'où un impact indirect: le développement et la lutte contre la pauvreté devient d’autant plus difficile que les pays en développement subissent le réchauffement climatique car ils ont plus de problème à s’adapter aux changements.

La Banque Mondiale a des solutions: des villes propres et adaptées aux changements climatiques, une agriculture climato-intelligente
Même si le réchauffement climatique est admis par une immense majorité de personnes, certains scientifiques s'opposent encore et toujours au concept de réchauffement climatique et proposent diverses contre-opinions dont voici les différentes écoles :
- les projections de hausse de température et de hausse du niveau des océans ne sont pas assez précises ou sérieuses pour réellement prouver une quelconque urgence
- D'autres voient dans le réchauffement climatique un phénomène naturel, dont l'homme n'est pas responsable
- D'autres insistent sur le fait qu'on ne connaît pas les causes du phénomène
- Enfin certains ne nient pas le réchauffement climatique mais pensent que les répercussions de ce phénomène seront minimes.
Ce qu'est l'agriculture climato-intelligente
Ces controverses tendent aujourd'hui à s'amenuiser, le réchauffement climatique et ses effets étant de plus en plus évidents
Nous avons vu que le problème en soi n'était pas simple du fait du nombre d'acteurs, de l'importance du sujet, de celle des détracteurs du réchauffement global.

Mais les limites sont aussi dues a des problèmes techniques : les technologies alternatives ne sont pas encore suffisamment développés et les coûts de transition énergétique sont très (trop ?) élevés à ce jour
Quizz
1/ Afin d’enrayer le phénomène accéléré de réchauffement climatique lié à l’activité des hommes il est nécessaire de...
A- Effectuer des changements en terme production.
B- Effectuer des changements en terme de consommation.
C- Effectuer des changements structurels dans ces deux domaines.
A- Chine / USA / Russie / Inde / Japon ✓
B- USA / Chine / Russie / Allemagne
C- Chine / Russie / USA / Union Européenne
2/ Quels sont les principaux contributeurs au réchauffement climatique? (par ordre du plus pollueur au moins)
Réponses
1/ C



2/ A
Full transcript