Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Gestion de l'environnement Monde Contemporain

No description
by

Marie-Hélène Gosselin

on 2 April 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Gestion de l'environnement Monde Contemporain

Comment notre environnement
est-il géré ? La Problématique... 1-Les problèmes environnementaux Rivière polluée, République Dominicaine (2008) L'exploitation et la consommation des ressources entraînent d'importants problèmes environnementaux...... LA GESTION DE L'ENVIRONNEMENT En raison de leur enjeu planétaire,
ces actions doivent être menées
sur le plan mondial,
notamment par des
ententes internationales... L'humanité est dépendante des ressources de la planète pour assurer sa survie et combler ses besoins primaires tels que l'alimentation, le logement, l'eau et l'énergie....... Faire des choix économiques,
politiques et sociaux... Dépotoir à déchets,
Chine (2011) Comment décririez-vous votre consommation

Quels sont les objets, les passe-temps ou les divertissements que vous jugez superficiels? Reflet de l’actualité Même un pays dont les émissions de soufre sont réglementées risque d’être affecté par des précipitations toxiques en provenance de ses voisins.

Un pays qui refuse d’adopter les normes de pollution automobile de ses voisins pourrait ne plus avoir le droit de leur vendre de voitures. Les législations adoptées par les différents États pour protéger l’environnement ne s’inspirent par des mêmes convictions et ne prennent pas les mêmes moyens.

Le réchauffement climatique principalement causé par la présence de gaz à effets de serre dans l'atmosphère aura des incidences qui concerneront tous les pays, à divers degrés. Il y a un manque de concertation et de coordination sur le plan environnemental... E)Le réchauffement climatique Dans un cadre environnemental, le concept de dépendance se traduit par l’assujettissement d’un peuple, d’un pays ou d’une nation à une ressource nécessaire à son développement (il leur est impossible de s’en priver).

Ce besoin les amène à vouloir se procurer la ressource convoitée à tout prix, et ce, malgré les conséquences que cela peut avoir sur l’environnement. Reflet de l’actualité





Que pourriez-vous faire pour diminuer votre empreinte écologique ? L’empreinte écologique est la trace que laisse chaque personne sur son environnement. Elle se calcule à partir de sa consommation en énergie, en ressources, en aliments et en biens de consommation.

Normalement, notre consommation ne devrait pas dépasser nos besoins essentiels, afin de conserver un équilibre entre ce qui est pris à la Terre et ce qu’elle peut nous offrir. Qu’est-ce que l’empreinte écologique ? - La qualité des sols consacrés à l’agriculture se déprécie.
- Le vent et l’eau produisent l’érosion du sol.
- Le surpâturage, le déboisement et le défrichement des terres provoquent la disparition du couvert végétal. L’exploitation des forêts menace la survie de centaines d’animaux, de végétaux et d’insectes. Des sols Des forêts Dans quelques décennies, la surexploitation des ressources naturelles engendrera des dommages irréversibles à la planète.

L’exploitation actuelle des ressources dépasse de 25 % les capacités de la Terre à les renouveler et à absorber la pollution. On prévoit que la population mondiale atteindra près de 9 milliards d’habitants vers 2050.

Conséquences liée à la surexploitation des ressources : C)La surexploitation des ressources Qu’arriverait-il si la majorité de la population mondiale consommait autant que la plupart des habitants des pays riches ? Atouts majeurs qui soutiennent la consommation de masse: - La croissance des revenus
- la facilité d’accès au crédit
- la publicité
- les conditions de travail qui favorisent - - l’accès aux loisirs.
- l’avènement des femmes sur le marché du travail Énergies fossiles Eau Forêts Eau, agriculture, pêcheries Besoins primaires et ressources naturelles nécessaires Façon dont les écosystèmes sont affectés par
les sources de pollution ? D) La pollution « Conformément à la Charte des Nations Unies et aux principes de droit international […]

les États ont le devoir de faire en sorte que les activités exercées dans les limites de leur juridiction ou sous leur contrôle ne causent pas de dommage à l’environnement dans d’autres États ou dans des régions ne relevant d’aucune juridiction nationale. »

Déclaration finale de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement (1972) Harmonisation des normes environnementales Croyez-vous que toutes les mesures environnementales mises de l’avant depuis plus de
30 ans se sont avérées vaines ? La sensibilisation fut certainement un facteur non négligeable dans les efforts investis jusqu’à présent.

Les habitudes des gens ont beaucoup évolué depuis 30 ans.

La législation a aussi favorisé la cause de l’environnement.

Cependant, il y a encore de la place pour l’éducation et l’action. Les résultats obtenus La collaboration de tous les États est nécessaire pour régler les problèmes environnementaux.

La charge des responsabilités provoque des mésententes au sein de la communauté
internationale.

Le partage des coûts et des efforts pour corriger les dommages causés à l’environnement est particulièrement imputable aux pays fortement industrialisés. Quelques pays refusent d’adhérer aux solutions contenues dans les ententes internationales.

Toutes sortes de raisons sont invoquées pour justifier leur refus. Des arguments d’ordre économique en sont souvent les causes. B) Les problèmes d’application Pour devenir efficaces, les mécanismes de gestion de l’environnement doivent faire l’objet d’une collaboration entre les États. La standardisation des actions est essentielle.

L’Union internationale pour la conservation de la nature (UINC) est la principale organisation non gouvernementale (neutre) qui fournit à de nombreux pays un inventaire des espèces animales et végétales en danger dans le monde.

De telles données incitent plusieurs pays à décréter des lois nationales afin de protéger la faune et la flore. A)Harmoniser les normes environnementales Les Autochtones vouaient déjà un culte à la Terre. Gaïa ou Ge représentait la mère qui les nourrissait.

Cet immense respect ne fut pas pris en considération par les populations colonisatrices qui se sont littéralement approprié le territoire. Utilisation et consommation des ressources Le protocole de Kyoto est né de la volonté d’appliquer les grands principes énoncés dans la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (CCNUCC). À réduire les émissions de six gaz à effet de serre (GES) de 5,2 % par rapport au niveau de 1990, et ce, avant 2012. En quoi consiste le protocole de Kyoto ?









À quoi se sont engagés les signataires de ce protocole ? L’urgence d’agir relativement à la dégradation de l’environnement force certains États à se concerter.

L’exemple des « Sommets de la Terre », tenus en 1972, en 1992 et en 2002, témoigne de la volonté des peuples à travailler ensemble pour la protection de l’environnement et
le développement durable.

Devant l’état des choses, quantité de protocoles, de conventions et d’ententes sont signés pour assurer une coopération internationale. Veille météorologique (VMM)
Commission océanographique intergouvernementale (COI)
Programme mondial de recherche sur le climat (PMRC) La catastrophe de Seveso en Italie en 1976
Le déversement de LExxon Valdez en 1989 Programmes scientifiques internationaux qui recueillent des données afin de connaître les enjeux environnementaux. Catastrophes écologiques qui ont fait réagir les autorités. Un dilemme se pose encore entre certains gouvernements et les environnementalistes.

Les reproches de ces derniers portent sur les dégâts causés par une catastrophe versus l’action préventive qu’ils préconisent, lorsqu’elle est possible.

Quelques organismes chargés d’enregistrer des informations et d’effectuer des recherches diffusent des renseignements concernant l’état de la planète aux dirigeants mondiaux et au public en général. Obtenir un consensus 3- Ententes Internationales Certains projets qui tiennent compte
du développement durable ?




Le développement durable est la conciliation entre le développement économique et social ainsi que la protection de l’environnement et des ressources. Notre responsabilité repose sur nos actions susceptibles de prioriser l’environnement. L’exemple de l’automobile La responsabilité du bon fonctionnement d’un projet qui protège l’environnement et favorise le développement durable repose sur la participation de l’ensemble de la population. À chacun sa responsabilité. Prioriser l’environnement Ainsi, plusieurs publications scientifiques virent le jour et eurent l’effet escompté auprès des savants, mais aussi des politiciens et du grand public. De plus en plus de municipalités offrent des transports alternatifs. Nommez quelques-uns de ces transports. Le transport en commun (parfois gratuit pour une certaine clientèle, comme à Sherbrooke pour les étudiants du Cégep et de l’Université).
Les bicyclettes électriques ou les services d’« autopartage » (Communauto).
La circulation automobile imitée au centre-ville.
L’utilisation gratuite de l’écolobus (véhicule électrique). La création d’automobiles nécessitant moins de carburant.
La création de modèles automobiles plus aérodynamiques et moins lourds.
L’utilisation de l’électricité pour mouvoir l’automobile. Reflet de l’actualité Le Sierra Club(1982) , il s’agit de la première ONG (organisation non gouvernementale) de protection de la nature. Son but est de protéger les espaces sauvages de la planète et de promouvoir un usage responsable des ressources.

Le Mouvement ceinture verte(1977) : fondé par Wangari Maathai , ce mouvement travaille au reboisement du Kenya pour prévenir l’érosion des sols.

Le mouvement Écoterrorisme (1977): ce mouvement représente les diverses associations activistes écologistes qui n’hésitent pas à employer la violence pour préserver l’environnement.

Les partis verts (1972) : les préoccupations écologiques ont eu pour effet, dans divers pays, de créer des partis politiques qui ont pour objectif la protection de l’environnement. D'autres groupes qui ont la même visée que Greenpeace..... L’un des groupes les plus connus est certainement Greenpeace (1971).

Il s’agit d’une association indépendante et pacifiste qui mène des actions afin d’attirer l’attention de l’opinion internationale et de protéger l’environnement.

Depuis sa fondation, près de 3 millions de personnes y ont adhéré dans le monde. À la suite d’une prise de conscience collective due à la diffusion d’informations scientifiques alarmantes, plusieurs mouvements se développent. Ils veulent faire pression sur les gouvernements et amener la population à agir autrement. A)Les mouvements environnementaux La prise de conscience des impacts que peut avoir l’utilisation d’une ressource plutôt qu’une autre, tant sur le plan environnemental que social et économique, a amené la création du Rapport Brundtland.

Les lignes directrices de ce rapport ont été réutilisées par plusieurs pays pour définir l’expression « développement durable ». Ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale, combinée à la croissance fulgurante de la société de consommation et de la démographie mondiale, qu'un questionnement sur les limites de la planète émerge. Quels impacts peuvent avoir nos façons d’exploiter et de gérer les ressources de la Terre ? Une prise de conscience schéma qui résume l’essentiel
du développement durable. 2- Agir pour l'environnement La gestion de l'environnement nécessite des actions ainsi que des choix économiques, politiques et sociaux. Sommet de la terre Protocole de Kyoto CBI L'augmentation de la consommation d'énergie, de la production de biens manufacturés ainsi que l'accroissement de la population mondiale ont entraîné l'exploitation intensive des ressources naturelles de la planète... A)Les Ressources naturelles A) Ressources naturelles
B) La consommation de masse
C) La surexploitation des ressources
D) La pollution
E) Le réchauffement climatique Déboisement...

Entre 2000 et 2010, la forêt a diminué en moyenne de 7,3 millions d'hectares par année.

On estime qu'à chaque minute,
la forêt amazonienne perd l'équivalent de la surface d'un
terrain de football. L'eau Les ressources en eau douce sont inégalement réparties sur la planète...

Dans le monde, une personne sur cinq n'a pas accès à de l'eau potable...

Une trentaine de pays (Sud de l'Asie centrale & Afrique) souffrent d'une pénurie d'eau douce... Agriculture Depuis les années 1960, la production agricole a augmenté de 2,3 % par année,
ce qui est plus rapide que la croissance démographique...

Très forte en Asie, très faible en Afrique...

963 millions de personnes souffrent de sous-alimentation dans le monde... Pêcheries En 45 ans, le volume total de poissons pêchés a pratiquement triplé, atteignant 93,25 millions de tonnes en 2005....

Aux pêcheries naturelles s'ajoute la production d'aquaculture... Énergie fossile Pétrole, Gaz naturel et Charbon

Ces ressources proviennent de la décomposition de la faune et de la flore qui existaient sur la Terre il y a des millions d'années...

Les pays développés sont les plus grands consommateurs d'énergie... Un tiers de cette énergie est consommée par l'industrie et un quart par les transports. B)La consommation de masse Les pays développés consomment à un rythme effréné.

La consommation de masse consiste à acheter ou à utiliser des biens excédentaires aux besoins essentiels.

Il existe une inégalité en consommation puisque les diverses populations du globe ne consomment pas également.

En effet, chaque pays consomme selon son revenu national brut (RNB). Cela compromettrait l’avenir de la Terre.

Il faudrait cinq ou six planètes pour soutenir
le niveau de vie de cette population de surconsommateurs. Amazonie Ferme de Saumons,
Colombie-Britannique (2009) Le pétrole est un bon exemple du concept de dépendance environnemental:
Le Canada et les États-Unis en sont de très grands consommateurs.

Quoiqu’ils possèdent la ressource, celle-ci n’est pas présente en quantité suffisante pour subvenir à leur demande.
Cela les amène à se tourner vers de grandes régions pétrolifères, au Moyen-Orient.

Habitués à l’utilisation de cette ressource, les Occidentaux sont dorénavant dépendants du pétrole. Les décharges dégagent du méthane qui produit un gaz à effet de serre (air), en plus de polluer le sol et les nappes phréatiques.
Les incinérateurs émettent des poussières toxiques dans l’atmosphère.
Ils atteignent les océans créant des effets dévasteurs sur les milieux marins..
Mauvaise gestion des déchets. La production de déchets dans les villes ne cesse de croître et cause bien des tourments aux gestionnaires. On produit davantage d’ordures par personne dans les pays industrialisés.

La façon de disposer des déchets n’est pas uniforme sur la planète : plusieurs villes ne possèdent pas de dispositifs d’élimination adéquats. Conséquences possibles du réchauffement climatique: Fonte des glaciers
Montée des eaux
Accroissement des accidents climatiques
Diminution de la biodiversité Crise du Verglas,
1998 Inondation à Richelieu, 2011 Document de révision p.29 à 35
À terminer en devoir Document de révision P.37 à 47
À terminer
EN DEVOIR Document de révision P.50 à 52
CORRECTION AU PROCHAIN COURS... suite énergie solaire, éolienne et hydroélectrique.
transport en commun
automobiles électriques
Écoles vertes (compostage, récupération, messagerie par internet...) Quartier écologique
Sud de Londres (2007) Éoliennes Panneaux solaires
Full transcript