Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

5-G3

No description
by

Aurélie Rodes

on 24 September 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of 5-G3

G3 Des ressources et des hommes G3-3 : La question des ressources alimentaires Etude de cas :
L’Inde peut-elle nourrir sa population de façon durable ? Localiser et situer les pays étudiés
Décrire et expliquer une situation alimentaire (sous alimentation, famine….)
Localiser et situer, pour quelques produits agricoles majeurs, les grandes régions de production et de consommation dans le monde. Mise en perspective :
la production agricole et l’alimentation dans le monde Comment assurer une sécurité alimentaire, en quantité et en qualité, l’alimentation de l’ensemble des êtres humains ? Comment assurer les besoins alimentaires de tous, l’intensification des agricultures par des masses paysannes souvent pauvres et la prise en compte des contraintes environnementales ? G3-2 : La question de l’énergie À quelles ressources énergétiques la planète doit-elle faire appel pour satisfaire ses besoins ? Comment se mettent en place des flux énergétiques entre espaces de production et espaces de consommation ? Comment se manifestent des tensions géopolitiques ? Etude de cas : Les enjeux des hydrocarbures de la Russie Mise en perspective : les réserves, la production, les exportations mondiales d’hydrocarbures et leur poids dans les économies Décrire les enjeux énergétiques des hydrocarbures de la Russie
Localiser et situer :
- les principaux pays consommateurs d’énergie
- les principaux pays producteurs d’énergie fossile
Expliquer le lien entre croissance des besoins en énergie et croissance économique G3-1 : La question de l'accès à l'eau Localiser et situer :
− les régions où l’eau douce est abondante et les régions où elle est plus rare.
− les régions où une partie importante de la population n’a pas accès à une eau saine.
Décrire un conflit pour l’eau en mobilisant plusieurs niveaux d’échelles. Une étude de cas : L’exploitation, la consommation et la distribution de l’eau en Australie. Mise en perspective au niveau mondial : l'inégal accès des hommes à l’eau et les conflits pour l’eau. Quels sont les besoins et où sont les ressources en eau ? Quelles sont les capacités des sociétés à répondre à leurs besoins, c’est-à-dire à mobiliser la ressource, à gérer les conflits liés à son usage et à sa rareté ? A quoi sert l’eau ?
Photo 5 et texte 4 page 264-265 :
-> importance de l’accès à l'eau et capacité des sociétés à mobiliser la ressource, concurrence entre les utilisateurs

En juillet 2010, les Nations Unies ont déclaré que l'accès à l'eau était un «droit fondamental, essentiel au plein exercice du droit à la vie et de tous les droits de l'homme».
Comment les sociétés parviennent-elles à mobiliser la ressource «eau» afin de répondre aux besoins de leur population ? I/ Etude de cas : l'eau en Australie http://www.arte.tv/fr/content/tv/02__Universes/U1__Comprendre__le__monde/02-Magazines/17_20Global_20Mag/05_20Image_20satellite/edition-2009.03.20-19_3A30/ART_20IMASAT__11/2518716.htmlUne Pourquoi l'accès à l'eau pose-t-il problème dans un pays riche et développé comme l'Australie ?
Quelle est la situation de l’eau en Australie ?
Texte 6 page 266-267 :
Cf. carte
Texte 2 pages 266-267 :
- Quelle est la part liée au climat ?
- Quelles sont les autres causes ?
Cf. schéma
Identifier les nombreux utilisateurs de l'eau.
Qui est responsable des problèmes ?
Qui sont les acteurs impliqués dans les conflits liés à l’eau ?
Notions/ vocabulaire : prélèvements, irrigation, stress hydrique stress hydrique : on assiste à un stress hydrique lorsque la demande en eau dépasse la quantité disponible pendant une certaine période ou lorsque sa mauvaise qualité en limite l'usage.
Le stress hydrique entraîne une dégradation des ressources d'eau douce en termes de quantité (surexploitation des eaux souterraines, rivières asséchées, etc.) et de qualité (eutrophisation, pollution par la matière organique, intrusion saline, etc.). L’eau n’est pas une ressource épuisable mais ce qui pose problème c’est le fait que sa répartition et sa mobilisation n’est pas égale pour tous.
Tous les hommes n’ont pas accès à une eau de qualité et cette eau n’est pas toujours présente en quantité nécessaire pour satisfaire toutes les activités humaines.
Par conséquent, des politiques sont mises en place pour un meilleure répartition de la ressource et pour sa gestion durable. Toutefois, il arrive parfois que le partage de cette ressource pose problème et entraîne des conflits. II L'eau dans le monde Quelle est la situation au niveau mondial ?
Comparer la situation de l'eau dans le monde, avec celle de l’Australie. Est-ce un cas isolé ? Pourquoi l'accès à l'eau pose-t-il problème dans un pays riche et développé comme l'Australie ? L'Australie est un pays où la majorité du territoire est désertique ou semi-aride qui subit une sécheresse importante depuis une dizaine d'années. Les ressources en eau sont essentiellement situées dans la partie sud-est du pays, la plus peuplée et la plus urbanisée. L'agriculture et l'industrie sont de grosses consommatrices d'eau par leurs nombreux prélèvements, les cultures irriguées ne sont pas adaptées au milieu. De plus les usages domestiques sont importants. L'eau n'étant pas une ressource extensible, cette forte consommation entraîne des situations de pénurie. Quels problèmes cette situation engendre-t-elle, quelles solutions sont envisagées ?
Cf. photo
Texte 4 pages 266-267 :
http://videos.arte.tv/fr/videos/la_ville_sauvee_par_internet_australie-3193344.html Des agriculteurs manifestent à Melbourne le 3 juin 2008 contre la construction d'une conduite destinée à prélever l'eau de la rivière Murray pour alimenter la population de la ville de Melbourne. Sur les panneaux, on peut lire : « L'irrigation alimente notre nation » et « Pas de canal pour Melbourne ». Causes
Diminution du niveau des précipitations / Surexploitation de la ressource en eau disponible
(rivières, nappes souterraines)
Conséquences
Baisse du niveau des réservoirs / Obstruction des canalisations urbaines
Solutions
Economies d'eau / Transferts d'eau / Usine de dessalement / Usine de traitement des eaux usées / Construction de réservoirs.
Notions/ vocabulaire : conflit d'usage, salinisation La pénurie d'eau entraîne des conflits d'usages entre les agriculteurs et les citadins mais aussi entre les agriculteurs et les aborigènes. Le manque d'eau entraîne la salinisation des terres. Pour faire face au problème, le gouvernement cherche des solutions. Il incite les utilisateurs à respecter des mesures d'économie d'eau (restriction d'utilisation : arrosage limité) mais il recherche aussi de nouvelles sources d'approvisionnement comme dessaler l'eau de mer ou recycler les eaux usées. L’énergie à l’origine de tensions géopolitiques Article La Dépêche « Crise Russie-Ukraine: toute l'Europe touchée par les coupures de gaz ». Publié le 06/01/2009.
« Presque toute l'Europe était touchée mardi par les coupures des livraisons de gaz russe transitant par l'Ukraine, les pays d'Europe centrale, plus dépendants, étant particulièrement affectés par ce nouveau conflit gazier en plein hiver entre Kiev et Moscou. La Russie fournit au total 40% des volumes importés de gaz de l'UE, dont 80% transitent par l'Ukraine […]. Moscou et Kiev se rejettent mutuellement la responsabilité du conflit, la Russie accusant l'Ukraine de "voler" une partie du gaz russe transitant sur son territoire vers le reste de l'Europe, alors que l'Ukraine accuse la Russie de ne pas fournir le gaz nécessaire aux clients européens. Moscou a coupé le 1er janvier l'approvisionnement en gaz de l'Ukraine, faute d'un accord sur le prix pour 2009 et sur des arriérés de paiement. » Pourquoi quand les Russes coupent les livraisons de gaz, l’Europe a-t-elle peur ? I/ Étude de cas : le gaz russe Dans quelles conditions est exploité le gaz russe ?
Photo 5 page 305 LLS : usine Texte : Novy Ourengoï, capitale du gaz naturel russe
"Pour aller sur les lieux de la production du gaz, il faut se rendre en avion à Novy OurengoÏ, une ville de 100 000 habitants surnommée Gazprom-city1. Il faut quatre heures de voiture pour rallier UKPG-92, la nouvelle usine de conditionnement sur le gisement de Yambourg. Quatre heures à observer les étendues glacées uniformément plates et blanches. On ne circule pas à plus de 80 km/heure parce que la route est cabossée par la rigueur du climat. Ici, « la température peut brusquement chuter de 20 degrés et la visibilité devenir nulle » explique Sergueï, chauffeur chez Gazprom. « Vous devez alors vous arrêter et attendre. Or, lorsqu’il fait -60°, on ne tient pas longtemps ! ».
(1) Gazprom : société nationale russe qui exploite le gaz naturel
(2) L’usine UKPG-9 collecte le gaz naturel amené par gazoduc de 82 puits. Douze usines ont déjà été construites sur le gisement qui s’étend sur 8000 km². Le gaz met deux semaines pour atteindre Moscou et autant pour arriver en Italie et en France. Bien que de nouvelles usines continuent d’être construites, le gisement de Yambourg glisse déjà sur la pente du déclin."
Source : www.lecourrierderussie.ru/fr/magazine. - Localisez les gisements de gaz.
- Quelles sont les difficultés pour exploiter le gaz en Russie ?
- Vers quels pays le gaz est-il exporté ?
- Comment est-il acheminé ? Texte 3 et carte 2 page 304 LLS
Où sont localisées les ressources en gaz en Russie ?
Graphique 4 page 305 LLS
Quelle est l’importance du gaz pour la Russie ?
Où sont les lieux de consommation du gaz en Russie ?
La Russie est-elle le seul pays à fournir du gaz ?
Texte 5 et carte 6 page 305 LLS :
Où la Russie construit-elle de nouveaux gazoducs ? Pourquoi ?  Double dépendance entre U.E. et Russie, d’où la volonté de Russie de diversifier ses acheteurs. II/ Une hausse de la consommation mondiale d’énergie Localisez les points de départs et les points d’arrivée.
Quelle est l’une des caractéristiques des pays importateurs ? Source : Yves Lacoste, Géopolitique, La longue histoire d’aujourd’hui, Larousse, 2006 Les principaux flux d’échanges de gaz naturel dans le monde.






Les pays producteurs de gaz comme la Russie sont souvent éloignés des pays consommateurs. Cela engendre des flux entre ces différents pays. Le gaz est transporté par des gazoducs et des méthaniers (= bateaux). Comment évolue la demande d’énergies dans le monde depuis 1980 ?
Quelles sont les énergies les plus demandées dans le monde depuis 1980 ? Quels sont les pays les plus consommateurs d’énergie ? La production d’hydrocarbures est importante pour les pays producteurs mais leurs réserves sont limitées et s’épuisent. Au contraire, la consommation et la demande des pays consommateurs augmentent, notamment du fait de la croissance économique de ces pays riches ou en développement. Cela provoque une augmentation des prix et des tensions.
III/La recherche de solutions pour faire face à l’épuisement des ressources énergétiques Quelles solutions existe-t-il dans ce contexte d’épuisement progressif des sources d’énergie ? Texte : Le « paquet énergie – climat » de l’Union Européenne
L’Union Européenne a adopté en décembre 2008 un plan énergie – climat dont les mesures qui concernent les émissions de gaz à effet de serre, les énergies renouvelables et l’amélioration de l’efficacité énergétique se résument à la formule suivante : « 3 fois 20 » en 2020.
L’objectif de 20 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 repose principalement sur la mise aux enchères des droits d’émission. Les entreprises qui rejettent dans l’atmosphère moins de CO2 que le quota qui leur est fixé peuvent vendre leur « droit à polluer » à celles qui dépassent leur quota. […]
Les énergies renouvelables devront atteindre 20 % de la consommation énergétique de l’Europe d’ici 2020 grâce au développement des énergies provenant de l’hydroélectrique, du solaire, de l’éolien, de la biomasse ou des sources géothermiques. Chaque Etat membre devra augmenter de 10 % sa proportion d’énergie renouvelable dans les transports. Le nucléaire reste pour sa part un choix relevant de la discrétion des Etats membres. […]
20 % d’économies d’énergie devront être obtenues par rapport aux prévisions 2020 en améliorant l’efficacité énergétique. Cet objectif touche de près la vie quotidienne des Européens : meilleure performance énergétique des bâtiments, normes relatives à la consommation des appareils consommateurs d’énergie, remplacement des ampoules à incandescence… […]
Questions Internationales n°38, juillet – août 2009 Quels sont les 3 grands objectifs du « Paquet Climat – Energie » ?
Quelles sont les différentes énergies renouvelables ?
Qui sont les différents acteurs devant mettre en œuvre le « Paquet Climat – Energie » ?
Quelles énergies renouvelables se développent ? Dans quels pays ?
Quelles solutions se développent face à la l’épuisement des hydrocarbures ? Aujourd’hui, de nouvelles énergies dites de substitution (ex : biomasse, géothermie, éolienne, solaire) se développent.
On tente aussi de faire des économies d’énergie (par exemple, en produisant des voitures moins consommatrices comme la voiture hybride). L’Inde peut-elle nourrir sa population de façon durable ? a) Combien de personnes faut-il nourrir en Inde ?
b) L’Inde produit-elle suffisamment pour nourrir cette population ?
c) Que mangent les Indiens ?
d) Les Indiens produisent-ils eux-mêmes leur nourriture ?
e) Comment produire davantage de céréales ? Le Premier Ministre Manmohan Singh a annoncé que le taux de croissance de la production agricole devait être doublé afin d'assurer la sécurité alimentaire de la population indienne en forte croissance.
Cette production agricole devrait passer d'un taux de croissance avoisinant les 2% a 4% même si le taux de croissance pour l'année 2009/2010 a été très faible (0,2%) du fait de la sécheresse qui a sévi au cours de l'année. Ce doublement est d'ailleurs l'objectif qui avait été fixé au cours du 11ème plan quinquennal (2007/2012). Afin d'obtenir ces résultats l'Inde devra mettre l'accent sur l'augmentation des rendements des terres exploitables, comme les zones de cultures ne peuvent êtres indéfiniment élargies et l'irrigation commence à atteindre ses limites. Il a ajouté que l'augmentation de la productivité serait le défi que devrait relever l'ICAR (Indian Council of Agriculture Research) et que celui-ci devrait apporter un soutient concret à cette croissance.
Selon lui l'Inde représente de 2,3% des terres émergées et possède 4% des ressources en eau douce du monde et doit nourrir 17% de la population mondiale.

Gargi Parsai, "Manmohan: Double farm growth rate to ensure food security", The Hindu, 20/06/2010. Deux variétés de riz génétiquement modifiées, créées par l'Université Agricole de Huazhong, à Wuhan dans la province du Hubei, pourraient être commercialisées prochainement en Chine.
Afin de répondre à la croissance de sa population, faire face aux aléas climatiques, dont la sécheresse qui a particulièrement touché le pays cette année, et augmenter sa productivité agricole, le développement de variétés de riz génétiquement modifiées apparaît en Chine comme une solution possible. Les variétés à haut rendement cultivées actuellement, issues de recherches sur les espèces hybrides, représentent 26% des récoltes de la planète, soit près de 190 millions de tonnes en 2009 et font de la Chine le numéro un mondial pour la production de riz. Cependant, près de 10% de la récolte annuelle seraient perdus malgré l'utilisation d'engrais et de pesticides.
Les deux variétés de riz transgéniques développées en Chine ont été conçues pour résister aux insectes nuisibles. En novembre 2009, le Ministère de l'Agriculture chinois a établi les certificats de biosécurité nécessaires à une possible commercialisation de ces produits, ce qui constituerait alors une première mondiale. "La commercialisation effective débutera d'ici trois à cinq ans après les derniers tests à grande échelle et la multiplication des semences", selon M. Huang Dafang, de l'Institut de Recherche en Biotechnologie de l'Académie des Sciences Agricoles de Chine, membre du Comité sur la biosécurité.
Le 8 avril 2010 a également débuté à l'Université Agricole de Huazhong un programme de recherche et de création de nouvelles espèces de riz résistantes et écologiques. Ce programme vise la création de nouvelles espèces de riz nécessitant moins de pesticides, moins de fertilisants et moins d'eau pour leur culture. Les experts chinois prévoient à terme et grâce à l'utilisation des riz dits Bt, une diminution de l'usage d'insecticides d'environ 80%, et un gain de productivité de 8%.
Selon M. Philippe Lessard, responsable des programmes de biotechnologies en Chine pour l'entreprise française Limagrain, le riz génétiquement modifié devrait ainsi suivre le même développement que le coton transgénique Bt. Ce dernier, introduit en Chine en 1996, représentait en 2007 70% des variétés cultivées. Mais ce développement n'a pas été sans effet sur l'écosystème. Selon une étude menée par M. Kongming Wu, de l'Institut pour la protection des plantes de Pékin, et son équipe et dont les résultats ont été publiés le vendredi 14 mai dans la revue Science, la mise en culture du coton Bt modifié, si elle a bien permis de réduire considérablement la population de son principal parasite local, a néanmoins entraîné le développement de certains ravageurs autrefois considérés comme mineurs en Chine.
M. Jiang Gaoming, responsable de l'Institut de Botanique de l'Académie des sciences de Chine, remarque que "les certificats ont été délivrés trop tôt. Quels seront les impacts sur la biodiversité et sur la sécurité alimentaire?" a-t-il ajouté.
D'après Le Monde, 14/05/10 Indique à côté de chaque question les numéros des documents utiles pour y répondre.
En utilisant les informations précises de ces documents, répond aux questions.
Rédige un paragraphe répondant à la question. Documents à l'échelle de l'Inde Documents à l'échelle mondiale 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
Full transcript