Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les figures féminines

No description
by

Iris Tex

on 26 January 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les figures féminines

Les personnages principaux
Que représentent les femmes dans le roman de Maupassant ?
des objets permettant l’évolution sociale de Duroy

Rachel : sert à combler son manque d'amour au début du roman
Madeleine : le mettra au courant des nouvelles de la politique extérieure. Elle mène et qui décide de tout
Clotilde : belle et aimant s'amuser, elle ne s'occupe ni de politique ni des affaires masculines, elle distrait Duroy tout au long de l'histoire
Virginie : peu importante, Duroy ne l'aime pas et s'en lasse vite, cependant elle lui transmet des informations importantes grâce à son mari, en espérant de l'amour en retour par Duroy
Suzanne Walter représente la jeunesse et l'innocence

Elles représentent toutes la naïveté, le besoin d’amour, la frivolité, excepté Madeleine, qui est la seule figure féministe du roman : elle est considérée comme le double de Duroy, ambitieuse et calculatrice.
définies comme de vulgaires épouses mais apportent un rôle important dans la vie des hommes notamment dans leurs salons où elles discutent des hommes et donc c’est également elles avaient également une place dans la société de l'époque grâce à leur influence
Quel sort le roman fait-il au thème de l’amour ?
une perception particulière du thème de l’amour

un seul but : s’élever à un rang social prestigieux,

L'amour est mal traité, il est considéré comme un jeu
Les figures féminines
Madeleine Forestier
Portrait physique :
séduisante, désirable, unique
Portrait moral :
intelligente, indépendante, fine, adroite et intrigante

Statut social :
c'est la femme de Charles Forestier, elle est donc issue d'un milieu aisé

Nature de la relation avec Duroy :
au début, elle le prend sous son aile, puis vers la fin du roman elle devient sa femme

Est elle présente dans le dénouement?
Oui
Évolution du personnage : au début Madeleine est respectée de tous mais beaucoup moins à la fin du roman à cause de son adultère
Virginie Walter
Portrait physique :
assez âgée, grasse mais jolie.
Portrait moral :
raisonnable, discrète, sûre, bonne, dévouée, bienveillante et tranquille
Elle est folle amoureuse, ne veut Duroy que pour elle, maladroite mais sincère
Statut social :
femme de Mr Walter, le patron de La Vie Française
Nature de leur relation :
maîtresse de Duroy, elle l'aime passionnément
Est-elle présente dans le dénouement?
Oui, c’est la mère de Suzanne, sa fille qui se marie avec Duroy, mariage auquel Virginie s'oppose fortement
Évolution du personnage :
Duroy se sert d'elle, c'est sa maîtresse jusqu'au jour où elle devient folle de jalousie à cause du mariage de sa fille et de son amant. Elle décide donc de ne plus parler à Georges Duroy, à cause de cette affreuse nouvelle et en devient malade et s'empoisonne de colère.


Clotilde de Marelle
Portrait physique :
jolie, elle a beaucoup de charme
Portrait moral :
avenante, gaie, fantaisiste, sincère, affectueuse et mystérieuse

Statut social :
issue de la bourgeoise

Nature de la relation avec Duroy :
c'est sa maîtresse, la plus respectée de ses conquêtes, Clotilde est très important pour lui

Présente dans le dénouement?
Oui
Évolution du personnage :
bien qu'il y eu des disputes entre Clotilde et Duroy, c'est la seule relation sérieuse qu'il entretient tout au long de l'histoire
Rachel
Suzanne Walter
Portrait physique :
adolescente
Portrait moral :
fragile et inconsciente

Statut social :
issue d’une riche famille, fille de Mr Walter et de Virginie

Nature de la relation avec Duroy :
seconde épouse

Présence dans le dénouement?
oui
Évolution du personnage :
elle apparaît à la fin du livre lors de son mariage avec Duroy
Portrait physique : "grosse brune"
Portrait moral : séductrice, fort caractère, déçue par Duroy à plusieurs reprises cependant elle éprouve toujours quelque chose pour lui, femme facile

Statut social
: "fille publique" travaillant aux Folies-Bergères

Nature de la relation avec Duroy :
elle a des rapports intimes avec lui sans le faire payer pour ses prestations

Présence dans le dénouement ?
Non
Évolution du personnage :
Duroy la fréquentait au début de son ascension sociale, lorsqu'il était misérable mais au fil de l'histoire il la remplace par des femmes plus importantes dans la société

En quoi ces figures féminines confirment-elles la mutation des valeurs romanesques notamment pour ce qui est de la passion et de l’amour ?
Peut-on dire que cela annonce la féminité moderne ?


les femmes sont actives dans la société
sentiment d’indépendance, particulièrement en Madeleine Forestier

Cependant, c’est une époque où les droits des femmes ne sont pas reconnus
on voit à travers toutes les autres femmes qu’elles sont fragiles devant les hommes, et qu’elles pensent plus à l’amour et au divertissement qu’au monde qui les entourent
Auparavant, les femmes étaient perçues comme des femmes au foyer, qui ne vivaient que pour leur mari, ne devaient aimer que lui.
Durant le XIXe siècle, la condition des femmes change énormément. Ce changement est retranscrit dans la littérature.
dans Bel-Ami, les femmes sont toujours soumises aux volontés de l’homme, mais on sent un esprit de rébellion.
société, misogyne

Le roman tient à montrer leur importance dans la société, mais aussi leur fragilité face à l’homme.
Il ne parle plus d’histoire d’amour, ou de passion, mais surtout de relations intéressées, du désir de réussir.
Quelles sont leurs fonctions ?
Les femmes ne sont pas à leur avantage

beaucoup de prostituées, comme Rachel : leur fonction est alors simplement de satisfaire le plaisir des hommes
La fonction de Clotilde de Marelle et Virginie Walter est la même, mais d’une manière différente : folles d’amour
La dernière fonction, la plus importante, rend l’ambition des hommes possible : les femmes sont un faire-valoir
Duroy les utilisent pour son ascension sociale.
Full transcript