Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

étude et optimisation d'un réseau local

No description
by

Said Ghanem

on 23 June 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of étude et optimisation d'un réseau local

Problématique
Présentation de l'organisme d'accueil
Introduction

Plan De Travail
Présentation de l'entreprise
État de l’art sur les réseaux informatiques
études préliminaires et analyse
Mise en place
Conclusion
1 -
2-
3 -
4 -
Le rôle des réseaux a sensiblement évolué ces dernières années, il ne se limite pas au transfert de l’information en toute sécurité mais aujourd’hui il contribue largement à la rationalisation des utilisateurs et à l’optimisation des performances applicatives. De ce fait on a besoin d’un ensemble des moyens et techniques permettant la diffusion d'un message auprès d'un groupe plus ou moins vaste et hétérogène.
Dans ce contexte, au cours de notre stage au sein du groupe « CEVITAL-Bejaia », qui détient des réseaux locaux complexes, nous avons étudié les techniques avec lesquelles cette entreprise a mis en place son réseau local qui répond aux besoins d’interconnexion de l’ensemble des utilisateurs afin d’optimiser son réseau et ce, pour assurer l’interconnexion sans qu’elle soit interrompue et que la cohérence de sa configuration soit maintenue.
Introduction
Organigramme général de
Cévital
CEVITAL Agro-industrie Créée en 1998 est le leader du secteur agroalimentaire en Algérie.
Elle est composée de plusieurs unités de production telles que : raffinerie d’huile, raffinerie de sucre, unité de conditionnement d’eau minérale, unité de fabrication et de conditionnement , ce qui lui permet de couvrir les besoins nationaux et a fait passer l’Algérie du stade d’importateur à celui d’exportateur pour les huiles, les margarines et le sucre.
Ce qui a fait de CEVITAL ce qu’elle est aujourd’hui c’est sa conception de l'organisation

Organigramme de la direction informatique
Lors de notre stage nous avons pu constater que la taille de l’entreprise rend l’exploitation et la maintenance manuelles de ce réseau ardue, et la perte d’une partie du réseau peut avoir des conséquences désastreuses.
En vue de garantir une meilleure qualité du réseau.

Dans quels mesures nous allons concevoir notrarchitecture du réseau dans lesquels elles vont assurer une haute disponibilité (conservant ses caractéristique essentiel, même en cas de défaisances), d’autant plus une haute sécurité.

Hypothèses
Le principal objectif de notre étude est de mettre en œuvre des solutions résolvant les problèmes observés :

• Une nouvelle topologie de l’architecture du réseau en la développant en une architecture hiérarchique

• Une solution de redondance qui réduit le taux de risque d'un arrêt total du réseau

• La configuration du réseau est la démarche essentielle à entreprendre pour améliorer ce dernier et éviter tous dysfonctionnement.



On peut partager les protocoles en deux parties, d’un coté nous avons les protocoles de couche deux VTP, STP), et de l’autre les protocoles de couche trois (EIGRP, HRSP)

Les protocoles
VTP
STP
Protocoles des couche 2
Protocoles des couche 3
EIGRP
HSRP
Quesqu'un réseau
Le réseau offre la possibilité d’assembler entre les différents outils informatique grâce à des supports de communication, pour cela nous retrouvent plusieurs type de réseau parmi eux le réseau LAN

Les réseaux LANs
: Les réseaux locaux servent au transport de toutes les informations numériques de l’entreprise. Les débits de ces réseaux vont aujourd’hui de quelques mégabits à plusieurs centaines de mégabits par seconde.


Définition du réseau
Les modèles de réseaux
Le modèles OSI (Open Interconnexion Model) est un modèle générique et standard d’un réseau en 7 couches élaboré par l’organisme ISO (International Standardisation Organisation)
Le model TCP /IP: Les deux principaux protocoles définis l’architecture du TCP/IP sont les suivants :

• IP (Internet Protocol), de niveau réseau, qui assure un service sans connexion.
• TCP (Transmission Control Protocol), de niveau transport, qui fournit un service fiable avec connexion, Le modèle TCP/IP comporte quatre couches illustré dans la figure ci-dessous :

MODEL OSI
MODEL TCP/IP
VTP : Le protocole VTP est un protocole propriétaire de Cisco. Il est utilisé pour gérer les VLAN de manière centralisée et évite ainsi aux administrateurs du réseau de se connecter autant de fois qu'il y a de commutateurs pour ajouter, modifier ou supprimer la configuration d'un VLAN , comme le VTP permet d’éviter toute incohérence de configuration des VLAN sur l’ensemble d’un réseau local .
Spanning-Tree Protocol, STP: Le STP Spanning Tree Protocol est un protocole de couche 2 conçu pour les commutateurs il permet de créer un chemin sans boucle dans un environnement commuté et physiquement redondant, le STP détecte et désactive ces boucles et fournit un mécanisme de liens de sauvegarde.
Enhanced Interior Gateway Routing Protocol, EIGRP: Comme son nom l’indique, EIGRP est une amélioration du protocole IGRP (Interior Gateway Routing Protocol) de CISCO. Les deux sont des protocoles propriétaires et ne fonctionnent que sur des routeurs et commutateurs de couche 3 Cisco.
Protocol HSRP (Hot Standby Router Protocol) Il sert à augmenter la tolérance de panne sur le réseau en créant un routeur virtuel à partir de deux ou plusieurs routeurs physiques un actif et l’autre en attente en fonction des priorités accordées à chacun de ces routeurs.
1- Présentation de l'entreprise
2- État de l’art sur les réseaux informatiques
3- études des préliminaires et analyse
Présentation de l'archithecture étudier
Planification du déploiement
Nous constatons l’absence de la couche de distribution, en effet ce réseau ne comprend que deux couches :
la couche d’accès et la couche coeur et cette dernière n’est dotée que d’un seul Switch, la défaillance de ce Switch engendrera le disfonctionnement de tout le réseau.
Nous avons constaté que le réseau de l’entreprise est exposé à un grand risque de pannes.
le premier élément dont nous avons tenu compte est le principe d'un modèle de réseau hiérarchique il nous a permis de transformer la topologie du réseau étudiée qui est non hiérarchique en une topologie d’un réseau hiérarchique.
Principes d’un modèle de réseau hiérarchique
• Division du réseau en couches distinctes
• Diamètre du réseau
• Redondance
Présentation de l’architecture améliorée
Niveau de la couche coeur
: au niveau de cette couche, on a ajouté un Switch coeur SW-C2, qui va partager le trafic avec le SW-C1, et en cas de panne de l’un des deux Switch, le trafic sera acheminé par l’autre.
Création de la couche distribution
: cette couche ne figure pas sur la topologie du réseau de l’entreprise, on a ajouté deux Switch entre la couche coeur et la couche accès pour rendre le réseau plus efficace, et avec la redondance, on a doublé les switchs pour permettre la fluidité du trafic.
Niveau de la couche accès
: Au niveau de cette couche, on a repris les switchs qui sont reliés en série à fin de maintenir un faible diamètre du réseau.
La redondance des liaisons :
Le trafic est acheminé sur deux liaisons

(entre la couche coeur et la couche distribution) et ( entre la couche distribution et la couche d’accès)
Désignation du VTP
STP et Rapid-Spanning Tree
Présentation des équipements utilisés
nous avons utilisé le Rapid-Spanning Tree par Vlan qui représente une version avancée du Spanning Tree. Ce mode doit être activé sur tous les switchs.
Afin d’activer le partage de charge en couch2 du trafic entre switchs de site, nous avons fait en sorte que le Switch (SW-Dt-G1) sera le root bridge pour les Vlans 10-22 priority 4096 alors que les switchs d’accès sera le root bridge pour les vlan 23-31,50 priority 12288 et enfin on désactive le STP sur les interfaces liées aux PCs des switchs accès.
4- Mise en Oeuvre
Configuration des équipements
Test et validation de la configuration
Configuration de niveau 2
Configuration de niveau 3
Configuration de VTP
Configuration des Vlan
Configuration de Spanning-Tree
Configuration d’etherchannel
On a associé le mode server pour les deux Switch de la couche distribution,les autres Switchs sont tous au mode client.
SW- Dist-G1 (config)#VTP domain cevital

SW- Dist-G (config)#VTP password cevital

SW- Dist-G1 (config)#VTP mode server

SW- Dist-G1 (config)#exit
Switch (config)#vlan 10
Switch (config-vlan)# name ADM-(R)
SW- Dt-G1 (config-vlan)# exit
SW- Dt-G1 (config)#interface vlan 10
SW- Dt-G1 (config-if)#ip address 10.1.20.254 255.255.255.0
SW- Dt-G1 (config-if)# exit
Nous allons commencer par la gestion des VLAN en les divisant en deux partie une sera affecté pour le Switch de distribution 1 SW-Dt-G1 et l’autre partie pour le Switch de distribution 2 SW-Dt-D1.
La configuration du protocole STP est réalisée pour la redondance entre la couche distribution et la couche d’accès
SW- Dt-G1 (config)#spanning-tree mode rapid-pvst
SW- Dt-G1 (config)#spanning-tree vlan 10, 20,30 root primary
SW- Dt-G1 (config)#spanning-tree vlan 40, 50,60 root secondary
Le channel-group nous permet de regrouper plusieurs ports d’un commutateur
SW- Dt-G1 (conf-if)#interface Gigabithethernet0/1
SW- Dt-G1 (conf-if)#channel-group 2 mode on
La configuration du HSRP sera effectuée pour la redondance entre la couche coeur et la couche distribution
SW-C1 #configure terminal
SW-C1 (config)# ip routing
SW-C1 (config)#interface fa 0/2
SW-C1 (config-if)# no switchport
SW-C1 (config-if)# ip address 10.1.2.1 255.255.255.252
SW-C1 (config-if)#standby 1 ip 10.1.2.253
SW-C1 (config-if)#standby 1 priority 105
SW-C1 (config-if)#standby 1 preempt
HSRP
EIGRP
Nous allons effectuer le routage entre les Switch de la couche coeur et la couche distribution.
SW- C1 #ip routing
SW-C1 #router eigrp 100
SW-C1 #network 10.1.2.0 0.0.0.3
SW-C1 #network 10.1.5.0 0.0.0.3
SW-C1 #network 10.1.1.0 0.0.0.3
SW- C1 #no auto-summary
On lance la commande « show Spanning-Tree active » sur le switch d’accès (SW-Acces-G-1). On remarque que le port fa 0/10 en état de forwarding.
Spanning-Tree Protocol, STP
Ensuite on bloque le port Fa 0 /10 et le port Fa 0/2 passe en état de forwarding.
HSRP
On lance la commande « show standby » sur le commutateur SW-C1 on remarque que l’interface Fa 0/3 connectée au commutateur SW-Dt-G-1 possède une priorité supérieure par rapport a la priorité par défaut que possède l’interface Fa 0/3 du commutateur SW-C2 connecté au même commutateur que SW-C1.
Université Abderrahmane Mira de Béjaïa
Faculté des Sciences Exactes
Département de l’Informatique
Master option Administration et Sécurité des Réseaux
Etude et Optimisation d'un réseau local
Cas Cévital Agroalimentaire
Thème
Réalisé par
Ghanem Said
Ksouri Idles
Promoteur
M. MOUMEN Hamouma
Membrs de jury
Baadache A.
Salhi N.
Président de jury
Kabyle K.
22 Juin 2014
Soyez les bienvenus (e)
Conclusion
Au terme de ce travail nous n’avons pas été exhaustifs car nous avons eu la volonté de traiter le vaste sujet que représente l’étude et la configuration d’un réseau local sous le prisme des équipements les plus couramment rencontrés dans les grandes entreprises tel que CEVITAL.
Tout au long de notre étude nous avons constaté l’intérêt majeur que joue les VLANs dans un réseau local. Pour un réseau informatique d’une entreprise comme celle de CIVITAL –Bejaia, ces VLANs sont très remarquables dans l’amélioration qu’apportent pour le rendre plus performant et les avantages qu’ils offrent.
Cependant, pour qu’une information demeure en une transmission sans rupture et de l’assurer en toute fiabilité, les VLANs semblent ne pas êtres suffisants. On a montré dans la partie théorique de notre travail le rôle majeur des protocoles qui se scinde en deux couche distinct, dans la couche 2 en retrouve les protocoles (STP et VTP) et dans la couche 3 en retrouve les protocoles (EIGRP et HSRP) dans l’optimisation de la qualité de transmission des données dans un réseau local, ainsi que l’apport de l’architecture hiérarchique pour montrer l’intérêt de la redondance des équipements dans la tolérance aux pannes.

Au terme de ce travail nous n’avons pas été exhaustifs car nous avons eu la volonté de traiter le vaste sujet que représente l’étude et la configuration d’un réseau local sous le prisme des équipements les plus couramment rencontrés dans les grandes entreprises tel que CEVITAL.
Tout au long de notre étude nous avons constaté l’intérêt majeur que joue les VLANs dans un réseau local. Pour un réseau informatique d’une entreprise comme celle de CIVITAL –Bejaia, ces VLANs sont très remarquables dans l’amélioration qu’apportent pour le rendre plus performant et les avantages qu’ils offrent.
Cependant, pour qu’une information demeure en une transmission sans rupture et de l’assurer en toute fiabilité, les VLANs semblent ne pas êtres suffisants. On a montré dans la partie théorique de notre travail le rôle majeur des protocoles qui se scinde en deux couche distinct, dans la couche 2 en retrouve les protocoles (STP et VTP) et dans la couche 3 en retrouve les protocoles (EIGRP et HSRP) dans l’optimisation de la qualité de transmission des données dans un réseau local, ainsi que l’apport de l’architecture hiérarchique pour montrer l’intérêt de la redondance des équipements dans la tolérance aux pannes
MERCI POUR VOTRE ATTENTION
Full transcript