Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Introduction à la perspective actionnelle

No description
by

Emilie Tiercelin

on 4 April 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Introduction à la perspective actionnelle

Approche communivative
VS
Perspective actionnelle
L'agir social
Apprenant
= acteur social qui effectue des
tâches
dans lesquelles il développe des
compétences langagières
ET
générales
.
Les activités langagières
Elles sont au nombre de
6
:
compréhension orale
compréhension écrite
production orale
production écrite
interaction (orale et écrite)
médiation
Le CECRL a créé, pour chaque activité langagière, des
descripteurs
selon les
niveaux communs de référence
.
Les compétences de l'apprenant / usager
En réalisant des tâches, l'apprenant / usager acquiert :
- des compétences générales :
savoirs
savoir-faire
savoir-être
savoir-apprendre

- des compétences langagières :
linguistiques
(orthographique, grammaticale, lexicale, sémantique, phonologique)
sociolinguistiques
pragmatiques
(discursives, fonctionnelles)
La notion de tâche
" Est définie comme tâche toute visée actionnelle que l’acteur se représente comme devant parvenir à un
résultat donné
en fonction d’un
problème à résoudre
, d’une
obligation à remplir
, d’un
but qu’on s’est fixé
. "
CECRL, p. 16.
Introduction à la perspective actionnelle
Selon Christian Puren, didacticien des langues-cultures, spécialiste de l'espagnol et du FLE
Approche communicative :
pas de distinction entre "usager" et "apprenant"

Perspective actionnelle :
l'usager agit socialement hors de la classe alors que l'apprenant agit socialement dans la classe

" L'objectif de l’enseignement / apprentissage de langues étrangères n'est plus de former un apprenant capable de se comporter seulement dans des situations de communication attendues mais de l’aider à devenir un utilisateur autonome et efficace de la langue / culture étrangère. "

Elie Alrabadi
" La perspective privilégiée ici est, très généralement aussi, de type actionnel en ce qu’elle considère avant tout l’usager et l’apprenant d’une langue comme des acteurs sociaux ayant à accomplir des tâches (qui ne sont pas seulement langagières) dans des circonstances et un environnement donnés, à l’intérieur d’un domaine d’action particulier. Si les actes de parole se réalisent dans des activités langagières, celles-ci s’inscrivent elles-mêmes à l’intérieur d’actions en contexte social qui seules leur donnent leur pleine signification. "
CECRL, p. 15.
On parle aussi d'
approche par la tâche
(learning by doing).

La PAC date de la fin des
années 1990
.

Référentiel :
CECRL
La langue n'est plus seulement considérée comme instrument de communication (approche communicative), mais aussi comme instrument d'
action sociale
.
" L’usage d’une langue, y compris son apprentissage, comprend les
actions
accomplies par des gens qui, comme individus et comme
acteurs sociaux
, développent un ensemble de
compétences générales
et, notamment une
compétence à communiquer langagièrement
. Ils mettent en oeuvre les compétences dont ils disposent dans des contextes et des conditions variés et en se pliant à différentes
contraintes
afin de réaliser des
activités langagières
permettant de traiter (en réception et en production) des textes portant sur des thèmes à l’intérieur de
domaines
particuliers, en mobilisant les
stratégies
qui paraissent le mieux convenir à l’accomplissement des tâches à effectuer. "
CECRL, p. 15.
Tâche =
série d'activités
aboutissant à un
produit final
L'action est motivée par un
objectif, un besoin
et elle donne lieu à un
résultat identifiable
.
Tâche à visée
sociale
= produit final destiné à
l'extérieur de la classe
Tâche à visée
scolaire
= produit final destiné à
l'intérieur de la classe
Une tâche finale est divisée en plusieurs tâches intermédiaires.
2 types de tâches intermédiaires :
tâches de préparation
tâches de conception

Plusieurs actions à l'intérieur de ces tâches :
tâches pré-communicatives
tâches communicatives
tâches méta-communicatives
Chaque tâche s'inscrit dans un (ou plusieurs) domaine(s).
Le CECRL distingue domaines :
domaine
éducationnel
domaine
professionnel
domaine
public
domaine
personnel
" Par domaine on convient de désigner de grands
secteurs de la vie sociale
où se réalisent les interventions des acteurs sociaux. "
CECRL, p. 15.
Niveau de découverte
A1
: interactions simples (questions simples sur soi-même, énoncés simples dans les domaines familiers et personnels)

Niveau de survie
A2
: capable de gérer des rapports sociaux (politesse, accueil, invitation, sorties, déplacements)

Niveau seuil
B1
: poursuivre une interaction, faire face aux problèmes de la vie quotidienne

Niveau intermédiaire
B2
: développer une argumentation structurée, se débrouiller dans le discours social, avoir une conscience de la langue (se corriger)

Niveau autonome
C1
: communiquer aisément et spontanément, sans que l'interlocuteur doive faire des efforts de compréhension

Niveau de maîtrise
C2
: précision, adéquation et aisance dans la langue
Les stratégies d'apprentissage
Pour développer ses compétences à travers les activités langagières, l'apprenant met en place des
stratégies
.

Stratégie = être le plus
efficace
possible dans son apprentissage en "contournant" les obstacles
Établir une séquence "actionnelle"
Full transcript