Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

le Projet Pédagogique pour les nuls !

Eric Obon - CEMEA Ile de France
by

Eric OBON

on 4 December 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of le Projet Pédagogique pour les nuls !

2-Conduire un projet pédagogique en référence au projet éducatif
Méthodologie
alternative
exemples d'activités/tâches:
Concevoir un projet pédagogique s’appuyant sur ses conceptions éducatives, le cadre réglementaire, les orientations de l’organisateur, en tenant compte du milieu comme élément de ce projet et en s’enrichissant des contributions des acteurs impliqués.
Elaborer, formaliser, rédiger le projet
Conduire le projet en prenant en compte le public, l'environnement, la sécurité, les réglementations, les conditions d'hygiène, en organisant la vie pédagogique (organisation des groupes, des activités, place des participants), les règles de vie, les modalités de participation des enfants et des jeunes, l'appropriation des locaux et des espaces
Défendre le projet pédagogique auprès des partenaires extérieurs.
Faire évoluer le projet pédagogique.
Évaluer les progressions et identifier les points bloquants.
Suivre les projets d'activité proposés par les animateurs.
Repérer les différents stades d'évolution d'un groupe.
Repérer les caractéristiques du développement de l'enfant- Argumenter ses choix, les présenter aux animateurs, aux organisateurs voire aux parents
Utiliser le projet au jour le jour comme un outil pour le travail en équipe
Considérer l’évaluation comme un processus dynamique intégré à l’action
Le PP pour les NULS!
les opinions sur le PP
c'est compliqué, ça embrouille le cerveau
finalité, buts, objectifs, moyens... ça donne le vertige
ça éloigne du terrain concret
ça empèche la spontanéité de l'action
ça demande de savoir bien rédiger
c'est confus dans l'esprit, donc encore plus sur le papier...
projet
politique
projet
éducatif
projet
pédagogique
Une représentation linéaire du projet:
projet
d'animation
projet d'activité
projet de fonctionnement
ENFANT
finalité
buts
objectifs
généraux
moyens
pourquoi
comment
un espace dédié , un ordre du jour accessible, des adultes formés à la PI...
méthodes
objectifs
opérationnels
pourquoi
comment
comment
pourquoi
comment
pourquoi
comment
pourquoi
pour un monde plus solidaire
participer à l'éducation citoyenne des enfants
apprendre à faire des choix, les argumenter, s'adapter à une décision collective
rendre l'enfant acteur de ses vacances
organiser une réunion d'enfants
objectif
moyen
1-Ne garder que 2 niveaux:
intention, but, finalité...
méthode, démarche, organisation, fonctionnement, activités...
4- l'argumentation:
pourquoi? comment ? en quoi ?
3-Hiérarchiser les objectifs
autonomie
socialisation
épanouissement
comment ?
en quoi?
valeurs personnelles
commande politique
constat/problème
action
pourquoi?
intention
Centrer l'objectif sur l'ENFANT
Avec un VERBE à l'infinitif,
Décrivant une CAPACITÉ observable (une compétence, un état, une amélioration ...)
développer le goût pour l'entraide et la solidatité
DÉVELOPPER SA CAPACITÉ DE PRISE EN CHARGE DES ACTES DE LA VIE QUOTIDIENNE
ACCEPTER ET S'ENRICHIR DES DIFFÉRENCES DE CHACUN
S'APPROPRIER LE TEMPS ET L'ESPACE DE SES VACANCES
DÉVELOPPER LE SENS ARTISTIQUE ET LE GOÛT POUR L'ACTION CULTURELLE
APPRENDRE À DISCERNER LE GOÛT ET LES SAVEURS DES ALIMENTS
ASSUMER LES CONSÉQUENCES DE SES ACTES
DÉVELOPPER SA CAPACITÉ DE À VIVRE EN GROUPE
APPRENDRE ÀCHOISIR À RENONCER À GÉRER SES FRUSTRATIONS
CERNER L'ÉQUILIBRE ENTRE SES ENVIES ET SES BESOINS
APPRÉHENDER, RESPECTER ET PROTÉGER SON ENVIRONNEMENT NATUREL
AGIR EN AYANT CONSCIENCE DES
DROITS ET DEVOIRS DE CITOYEN
DEVELOPPER LA CAPACITÉ À ELABORER SES PROPRES REGLES DE CONDUITE
DÉVELOPPER L' AGILITÉ SENSORIELLE ET MOTRICE
DÉVELOPPER L'IMAGINAIRE ET CRÉATIVITÉ
PRENDRE CONSCIENCE DE SON CAPITAL SANTÉ, L'ENTRETENIR ET LE DÉVELOPPER
RESSENTIR,IDENTIFIER ET MAÎTRISER L'EXPRESSION DE SES ÉMOTIONS
DEVELOPPER LES CAPACITÉS, D'ADAPTATION
DÉVELOPPER LES RELATIONS INTER GÉNÉRATIONS
FAVORISER LA RUPTURE POUR PERMETTRE À L'ENFANT DE FAIRE SES EXPÉRIENCES
FAVORISER LA MOBILITÉ DES JEUNES
FAVORISER L'EXPRESSION DE LA PENSEE RATIONNELLE, LUTTER CONTRE L'OBSCURANTISME ET PRÉVENIR L'EMBRIGADEMENT RELIGIEUX OU SECTAIRE
DÉVELOPPER LA CAPACITÉ A INSCRIRE SON ACTION DANS UNE DYNAMIQUE DE PROJET
séance de travail sur le
projet pédagogique
5-et l'évaluation ?
définir des objectifs mobilisateurs
ferme sur l'objectif, souple sur les moyens
OBJECTIF
MOYENS
recadrage
recadrage
8 questions qui peuvent nous aider
croiser les objectifs et les moyens
Moyen 1
évaluation des moyens
évaluation des objectifs
développer le goût pour l'entraide et la solidarité
DÉVELOPPER LES RELATIONS INTER GÉNÉRATIONS
ASSUMER LES CONSÉQUENCES DE SES ACTES
mini séjour
repas de quartier
activités
multimédia
opportunité
POURQUOI ?
EN QUOI ?
évaluation des objectifs
évaluation des moyens
opportunité
pourquoi
comment
OBJECTIF
MOYENS
1- l'articulation linéaire ou inclusive du projet pédagogique
2- les deux niveaux principaux de l'action
3- la définition des objectifs
4- la hiérarchie des objectifs
5- l'argumentation
6- l'évaluation en position croisée
Objectif de la séance:
séance de travail sur le
projet pédagogique
2 façons différentes de présenter un même temps de formation:
le trésor des pirates!
Illustrer concrètement l'objectif c'est permettre aux acteurs du projet de s'en faire une
réprésentation concrète
(visuelle, auditive, sensorielle...) et donc de se l'approprier.
le rôle du directeur c'est d'indiquer le CAP à suivre, et non la ROUTE à emprunter...
concevoir, élaborer, formaliser ses intentions pédagogiques
définir des objectifs mobilisateurs pour son équipe afin de faciliter l'appropriation des moyens d'actions
Une représentation inclusive du projet:
respecter les rythmes de vie des enfants
CHERCHEZ LES INTRUS:
QUE LES ENFANTS PASSENT DE BONNES VACANCES
AMÉNAGER LES ESPACES ET LE TEMPS DE L'ENFANT
1-constituez
deux équipes
2-cherchez les indices
3-déchiffrez le message
4-trouvez le trésor
1-trouver le trésor !!
2-déchiffrer le message
3-chercher les indices
4-constituer
deux équipes
"Voudriez-vous me dire, s'il vous plait, quel chemin je dois prendre pour m'en aller d'ici ?"
"Cela dépend largement de là où vous voulez aller" répond l'animal impertinent en souriant malicieusement.
"Peu m'importe", dit Alice.
"Alors le chemin que vous allez prendre n'a pas d'importance, mais vous allez marcher longtemps !" lui répond le chat du Cheshire.
Question que pose Alice au Pays des Merveilles au Chat du Cheshire :
"Le chemin le plus court d'un point à un autre c'est de ne pas y aller."
Philippe Geluck, L'excellence du chat.
« Il n’y a pas de vent favorable pour qui ne connaît pas son port. »
Sénèque
à propos des OBJECTIFS
Dans les deux cas, on retrouve les mêmes difficultés
commencer par le but pour rendre immédiate et concrète sa représentation, faciliter la mobilisation et augmenter la motivation
comme pour l'explication d'un jeu
on va...
mais pour cela, nous devrons...
il faudra donc...
c'est pourquoi nous allons
Dans l'animation:
"J'imagine un camp d'ados où les jeunes s'emparent de la carte routière pour guider l'animateur au volant du minibus, où d'autres prennent l'initiative d'organiser un jeu pour la veillée, où d'autres encore créent une coopérative pour faire des courses..."
Il ne s'agit pas d'indiquer ce qui devra vraiment se passer, mais d'illustrer concrètement, par des exemples, une intention pédagogique, en s'interdisant d'utiliser des mots vidés de leur sens (autonomie, socialisation, responsabilisation...)
contrôle:
évaluation:
Le projet pédagogique est-il en cohérence avec le projet éducatif ?
Est-il adapté aux spécificités du public accueilli (âge des mineurs, fragilités) ?
A-t-il été élaboré en concertation avec les familles et/ou les mineurs ?
Les modalités d'accueil répondent-elles aux besoins des familles (horaires, programmes d'activités, restauration, transport, tarifs, informations...)?
Le projet prend-il en compte les potentialités du lieu d'implantation de l'accueil (en termes d'activités, de partenariats...) ?
Fait-il l'objet d'une évaluation régulière permettant les réajustements nécessaires ?
Comment la fatigue des mineurs est-elle prise en compte ? Comment sont organisés les temps de repos ? Une réflexion sur les rythmes de vie des enfants et des jeunes a-t-elle été conduite ? Quels choix ont été opérés ?
introduction:
le cadre réglementaire
2012: En précisant les conditions pour le contrôle et l'évaluation des ACM, Jeunesse et Sports clarifie les exigences concernant le Projet Pédagogique
-le projet pédagogique a-t-il été élaboré concertation avec l'équipe ?

-le projet éducatif et le projet pédagogique ont-ils été communiqués aux parents avant l'accueil ?

-le projet pédagogique précise-t-il :
la nature des activités proposées et les conditions mise en œuvre des activités physiques ou sportives;
la répartition des temps d'activité et de repos;
les modalités de participation des mineurs ;
les mesures envisagées pour les mineurs atteints de troubles de la santé ou de handicaps ;
les modalités de fonctionnement de l'équipe ;
les modalités d'évaluation de l'accueil ;
les caractéristiques des locaux et des espaces utilisés ;
Décret 2011-1136 du 20 septembre 2011, circulaire du 24 octobre 2011

vérifier, sur place et sur pièces, le respect du cadre réglementaire
s’assurer, sur place et sur pièces, de la qualité éducative des ACM
d'apres "le journal de l'Animation"
Hors série 21 - Mars 2012
On retrouve une définition très opérationnelle du projet pédagogique.
La notion de "qualité éducative" se définit comme un processus d'ajustement de l'action.
Les positionnement, les choix éducatifs sont remontés au niveau du Projet Educatif .
Commentaire:
difficulté à se caler sur le niveau adapté (problème de curseur)
sens de causalité
développer le goût pour l'entraide et la solidarité
un exemple:
pourquoi?
parce que c'est une orientation forte du projet éducatif: "favoriser le vivre ensemble"
parce qu'on observe des phénomènes de rejet,
des clans se forment durant les temps libres
comment ?
en développant la pratique des jeux coopératifs
en quoi?
En quoi
ce moyen va t-il permettre d'atteindre cet objectif ?
Qu'est-ce qui nous permet de le penser.
Comment
va t-on s'y prendre?
pourquoi cet objectif plus qu'un autre?
En minimisant les enjeux de compétition et en proposant des situation-problèmes motivantes, les jeux coopératifs invitent les joueurs à mesurer, par l'expérience concrète, que les solutions coopératives sont plus efficaces des la somme des initiatives personnelles.
objectif:
ATTENTION
Action tres réussie, forte participation avec plus de 45 convives
ne pas confondre évaluation de l'objectif et l'évaluation des moyens
Objectif atteint: les plus jeunes se sont mélangés avec les ainés pour préparer les repas
le jeu de "Kems" pédagogique
à télécharger:
développer les compétences sociales et relationelles
c'est trop vague
concerne le cadre
concerne les animateurs
2-Pour formuler un objectif pédagogique :
pour prévenir les conflits d'objectifs
mini séjour
DÉVELOPPER LES RELATIONS INTER GÉNÉRATIONS
des retraités vont venir partager un repas et accompagner les visites du patrimoine. Ainsi, des relations devraient pouvoir se (re)nouer
-Tassement de la pyramide des âges
-Phénomènes d'incompréhension réciproques entre les générations
Ainsi, le mini-séjour initialement prévu pour favoriser l'autonomie, pourra aussi favoriser les relations entre les générations, objectif qu'on avait plutôt assigné au repas de quartier.
On va pouvoir découvrir des convergences inattendues, impossible à révéler dans une représentation linéaire
FIN
Eric Obon
CEMEA Ile de France

présentation motivante
présentation ennuyeuse
Objectifs
https://docs.google.com/spreadsheet/ccc?key=0AkropMOlAdv7dDF5MlJHcUlnVTJDNUFHTC0yM2xuS3c
Une métaphore à propos des priorités
source inconnue
représentation inclusive
représentation linéaire
Deux façons habituelles de penser le PP:
et leurs limites
l'action et l'intention sont maillées
sens de finalité
l'action est contenue dans l'intention, comme absorbée, "assimilée" par elle
Pourquoi une représentation croisée (en 2D) ?
repas de quartier
les plus jeunes seront amenés à fréquenter les ainés autour du repas
COMMENT?
Moyen 2
développer le goût pour l'entraide et la solidarité
les enfants devront s'entendre pour concevoir et mettre en oeuvre la vie du camp
Augmentation des attitudes égocentriques en primaire.
Orientation du projet éducatif: "Favoriser le vivre ensemble"
difficulté à se projeter concrètement dans l'action
l'intention et l'action
produire, créer…
innover, inventer…
prévoir, anticiper…
donner du sens…
un
PROJET
pour:
ressort biologique
ressort culturel
ressort pragmatique
ressort existentiel
La création pour éviter la répétition, éviter la sclérose des conduites humaines. Eviter les compulsions de répétition, les attentes mortifères
L’innovation pour orienter le changement, éviter la marginalisation, explorer l’inconnu
L’anticipation pour rechercher d’efficacité, éviter l’improvisation, adapter les moyens
Donner une orientation, d’un trajet pour donner du sens, pour échapper à l’absurdité de l’existence
De la même façon, la manière dont seront formulés les objectifs et présenté le projet pédagogique va agir sur le niveau de motivation et l'implication des animateurs
(à suivre)
1
2
Les enjeux
les actions
Les forces motrices
Les freins
La boussole du changement
les objectifs opérationnels
à l'intersection entre l'objectif pédagogique et les moyens d'action:
ETRE ACTEUR DE SES VACANCES
Objectif général:
Objectif opérationnel:
permettent aux animateurs de se faire une représentation concrète de l'objectif, et de leur place dans l'action
Permettre aux enfants d'exercer un pouvoir de décision et d'être force de proposition
Moyens:
Planning ouvert
boîte à idées
réunion d'enfants
Explications d'un directeur à ses animateurs:
TOUT OBJECTIF FLOU ABOUTIT IRRÉMÉDIABLEMENT À UNE CONNERIE PRÉCISE
Attribué à Frédéric Dard, Général Mac Arthur, Pierre Dac...
Pour se représenter le sens de l'action
"Le séjour s'appuira sur la responsabilisation des jeunes pour développer leur autonomie en favorisant leurs initiatives, dans une dynamique de socialisation"
objectif général ou objectif opérationnel ?
C'est facile:
l'objectif général concerne l'enfant (le jeune, le public...)
l'objectif spécifique concerne l'animateur (les adultes, l'organisation...)
comment faire ?
un question d'animateur
Il était une fois… un expert renommé qui tenait une conférence sur la meilleure façon de planifier son temps.

« Je vous propose une expérience » dit-il à son public attentif.

Il prit un grand bocal de verre et le remplit à ras bord de gros cailloux de la taille d’une balle de tennis. Puis il demanda à son public : « Est-ce que ce bocal est plein ? » Tout le monde répondit : « Oui ». « Bien », répondit-il « nous allons voir. »

C’est alors qu’il sortit un sac contenant des graviers et le versa dans le bocal. Les graviers se faufilèrent entre les cailloux et remplirent le bocal. À nouveau, il posa la question : « Est-ce que le bocal est plein ? ». Le public, commençant à comprendre, répondit : « Non. »

Il prit ensuite un sac de sable qu’il versa dans le bocal. Le sable, à son tour, se faufila entre les cailloux et les graviers jusqu’à remplir le bocal.
Il fit de même avec la bouteille d’eau qui était posée sur sa table et remplit à nouveau le bocal.

« Quel enseignement pouvons-nous tirer de cette expérience ? » demanda-t-il à son public. « Cette expérience montre que si l’on ne met pas les gros cailloux en premier dans le bocal, on ne pourra jamais les mettre tous. Il faut donc commencer par les gros cailloux avant de s’attaquer aux petits. »

Les gros cailloux sont nos priorités, les graviers, le sable et l’eau sont les tâches de moindre importance que nous avons tendance à faire passer en premier. Une fois le bocal bien rempli de graviers, de sable et d’eau, impossible de faire rentrer nos gros cailloux.

Si l’on s’élève d’un degré, on peut se demander quels sont les gros cailloux de notre projet, voir de notre vie, et si on les fait bien passer en premier.
Full transcript