Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Neuroéducation : que nous apprennent les neurosciences pour les apprentissages ?

No description
by

David Ducrocq

on 19 January 2018

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Neuroéducation : que nous apprennent les neurosciences pour les apprentissages ?

Neuroéducation
La neuroéducation,
c'est quoi ?

Discipline récente - 2007
En savoir plus
Danger neuromythes !
Que nous apprennent les neurosciences
pour les apprentissages ?

Cours à Harvard depuis 2004
Neuropédagogie
Neurosciences
cognitives
Psychologie cognitive
David Ducrocq (CPC) - Année scolaire 2017 2018
http://www.david-ducrocq.fr
david.ducrocq@ac-lille.fr

Sciences de l'éducation
3 composantes
Bruno della Chiesa
« La neuroéducation n’est pas une approche qui permet de prescrire quoi faire aux enseignants, elle propose plutôt des pistes à suivre et répond à certaines problématiques éducatives ».
Steve Masson
Nouveau socle commun - point 2
Méthodes et outils pour apprendre
Ouvrages de vulgarisation
1993
Neuromythes
Formation des enseignants

Les plus grands utilisateurs du cerveau ne le connaissent pas !
Styles d'apprentissages
Bibliographie
Sitographie
http://www.neurosup.fr/
http://moncerveaualecole.com/
Nous n'utilisons que 10% des capacités de notre cerveau
Tout se joue avant 6 ans
On peut apprendre en dormant
Hommes et femmes n'ont pas le même cerveau
Plus le cerveau est gros, plus on est intelligent !
On ne crée pas de nouveaux neurones à l'âge adulte.
Notre intelligence est acquise à la naissance et on fait avec ce qu'on a tout le reste de notre vie.
... etc
Il faut aussi que les élèves découvrent le fonctionnement de cet organe si important pour eux.
Braingym
1. Qu'est-ce que la neuroéducation ?
2. Découvertes et recommandations
3. Attention aux neuromythes !
4. Bibliographie, sitographie, exercer une veille
Plan
Sirènes commerciales
Steve Masson
Professeur en neuroéducation
(Université du Québec - Montréal)
Plusieurs découvertes majeures
Réseaux sociaux
https://twitter.com/StanDehaene
@StanDehaene
https://twitter.com/stevemasson
@SteveMasson
- apprendre change physiquement le cerveau. Il y a modification de la structure
- l'architecture du cerveau influence l'apprentissage
- le type d'enseignement influence le développement du cerveau
Architecture cérébrale = alliée mais aussi adversaire
Le cerveau a plusieurs outils à sa disposition
- la neuroplasticité
- le recyclage neuronal
- l'inhibition cérébrale
Neuroplasticité = changement des interconnexions neuronales grâce à l'apprentissage
Les neurones qui s'activent ensemble se connectent ensemble.
Comment un enseignant peut-il favoriser cette neuroplasticité ?
répétitions
Mettre en place un enseignement qui favorise la réactivation neuronale.
- mettre en place un enseignement qui mobilise régulièrement des savoirs connus, spécifiques (rituels, phrase du jour, nombre du jour)
- favoriser les interactions entre élèves
- questionner les élèves
- faire prendre la place du professeur aux élèves
- tester régulièrement les élèves : exercices, tests rapides, évaluations formatives --> pour consolider
- montrer comment étudier (méthodologie) et apprendre à se poser des questions
2 recommandations pédagogiques
Espacer les périodes d'apprentissage
Faire en sorte que des périodes de sommeil séparent les différentes phases d'un travail sur la même notion
Planifier en répartissant le temps alloué à un apprentissage
4 fois 30 minutes, c'est mieux que 1 fois 2 heures
Éviter de masser les enseignements même si les instructions officielles le préconisent parfois.
L'espacement, c'est aussi revenir sur les contenus déjà appris.

Pas seulement, les plus récents.

Interroger sur des contenus plus anciens.
Accompagner méthodologiquement les élèves sur l'espacement nécessaire pour planifier des révisions.
Repenser les emplois du temps
NEUROPLASTICITE
RECYCLAGE NEURONAL
C'est le phénomène qui fait que le cerveau modifie une région cérébrale pour en changer la fonction.
Avant la lecture, il y a le langage, l'oral.
Les objets, les personnes sont désignés à l'oral.
Une zone du cerveau arrière identifie d'abord les objets.
Elle est recyclée ensuite pour reconnaître les lettres.
Ceci explique que les jeunes lecteurs inversent les lettres lors des premiers essais d'écriture.
Que peut faire un enseignant ?
Que dit la recherche ?
Quels conseils pour les enseignants ?

Travailler reconnaissance des lettres en insistant sur les aspects de symétrie
Donc préférer la méthode syllabique qui s'approche beaucoup plus du fonctionnement du cerveau et qui génère plus d'activité cérébrale.
Enseigner de façon explicite que les lettres forment des graphèmes qui correspondent à des phonèmes qui ensemble forment des mots.
INHIBITION CEREBRALE
C'est la capacité à contrôler ou bloquer nos intuitions, habitudes, stratégies spontanées
Avant un apprentissage, les enfants ont des conceptions, des représentations qu'ils conservent même après les apprentissages.
Avant un apprentissage, les enfants ont des conceptions, des représentations qu'ils conservent même après les apprentissages.
Cause = réseaux de neurones très bien établis
Apprendre ce n'est pas seulement apprendre de nouvelles connaissances, compétences. Mais aussi parvenir à inhiber ses connaissances antérieures erronées.
Que peut faire un enseignant ?
Recommander aux élèves de faire de l'exercice physique et d'avoir une bonne hygiène de vie.
Une bonne santé facilite l'inhibition cérébrale.
Apprendre une seconde langue facilite aussi l'inhibition cérébrale.
Avec les plus jeunes, les jeux suivants facilitent l'inhibition cérébrale :
- ni oui, ni non
- Jacques a dit
Avec les plus âgés, tendre des pièges aux élèves et les en avertir.
Apprendre aussi aux élèves à identifier les réponses qui sont des pièges dans les exercices ou évaluations voire lister les erreurs potentielles.
Idéalement, il faut donc faire émerger les représentations des enfants et s'en servir durablement sans pour autant les mettre trop en avant.
Comment faire ?
Il faut privilégier phases d'acquisition de connaissances suivies de tests répétés - plutôt que 8 semaines d'apprentissages et test final.
Feedback et répétitions sont essentiels pour fixer un savoir ou un savoir-faire.
Revoir aussi la programmation des activités.
S'intéresser aux apprentissages spiralaires
Mettre en place des programmations de cycles qui tiennent compte de ces découvertes sur le cerveau.
Portfolios
Démarche expérimentale ou d'investigation
Mais on peut aussi imaginer de marier brainstorming et carte mentale.
Utiliser des polices de caractères spécialisées
Lexia
Le jeu vidéo (ou pas) est optimal car il propose un feedback immédiat --> "serious game" - "jeu sérieux"
L'attrape-nombres
A télécharger sur "Mon cerveau à l'école"
- engagement actif des élèves - le cours frontal doit être l'exception
Stanislas Dehaene insiste particulièrement sur les 4 piliers de l'apprentissage.
- l'attention
- le retour d'information
- l'engagement actif
- la consolidation
L'attention
Contrairement aux idées reçues le cerveau humain est incapable de faire deux choses à la fois.
Stéphane Grulet
(Éditions Retz)
Le formateur doit attirer l'attention pour favoriser la concentration.
Nécessité de faire des pauses, de la réclamer de nouveau car elle ne dure guère.
Consignes simples,
une étape
après l'autre
Effet maître
Être vigilant sur tout ce qui perturbe l'attention
Géographie de la classe
Manuels scolaires trop riches
L'engagement actif
Déjà évoqué
Rendre les apprentissages raisonnablement complexes
Le retour d'information
L'erreur est indispensable aux apprentissages
Le cerveau fonctionne de la façon suivante :
- prédiction
- feedback
- correction
- nouvelle prédiction
= cerveau statisticien
Erreur est donc normale, inévitable et surtout fertile
Elle doit être repérée par l'apprenant pour être dépassée.
Ne devrait pas être "trop" sanctionnée sinon cela provoque du stress
Stress = inhibiteur d'apprentissage
--> adrénaline - dangereux pour le cerveau
--> surtout génère un sentiment d'impuissance qui contribue à dégrader l'estime de soi
Au contraire, il faut développer la motivation par un renforcement positif et récompense immatérielle.
Pas toujours facile, car pas dans nos gènes d'anciens elèves, d'enseignants
http://mireillebrigaudiot.com
La consolidation
La consolidation permet de maintenir en mémoire des notions abordées précédemment et de les réinvestir.
Il y a libération du cortex préfrontal
Métaphore du programme de l'ordinateur qui fonctionne en arrière plan.
Le sommeil a un rôle fondamental dans cette phase de consolidation.
https://www.facebook.com/labneuroeducation/
http://www.david-ducrocq.fr
Synthèse
- se méfier des neuromythes
- neuroplasticité : réactiver, espacer
- l'architecture du cerveau a une influence sur l'apprentissage : recyclage neuronal, inhibition
- privilégier des méthodes pédagogiques en accord avec le fonctionnement du cerveau (méthode syllabique, démarche expérimentale)
- un appui au constructivisme, aux apprentissages conceptuels (mais avec inhibition)
- positivisme, éviter le stress trop important
(les émotions influent sur l'apprentissage)
- des temps forts dans les apprentissages : attention, engagement actif, le feedback, la consolidation
Elle relève d'un transfert vers des réseaux non conscients plus rapides et plus efficaces --> automatisation
Ce que disent les chercheurs
Quels conseils donner aux enseignants ?
- aider les élèves à reformuler une notion pour voir si ils ont bien compris (Qu'avons-nous appris ?)
- pendant le cours, annoncer le moment où il va falloir accentuer la concentration pour mémoriser la notion
- consacrer un laps de temps pour résumer une leçon permet aux élèves de sortir de la classe avec les notions indispensables --> affiches, traces différentes
- différencier les apprentissages en s'inspirant de la théorie des intelligences multiples
- apporter une aide méthodologique aux élèves
- positiver, motiver, développer l'estime personnelle des élèves, éviter de générer du stress
- attirer l'attention, privilégier des phases courtes de travail avec des relances
Quels conseils donner aux élèves ?
- scinder et planifier les révisions
- afin de favoriser la mémorisation revoir les cours de la journée
- réaliser une fiche unique par notion
- y utiliser les différents types de mémorisation (visuelle, auditive...)
- s'approprier le cours en utilisant des associations personnelles lors de l'encodage des informations afin de favoriser la récupération par des indices (moyens mnémo-techniques, schémas, sketchnotes, cartes mentales...)
- s'emparer vraiment des conseils méthodologiques, les appliquer, cerner son "nuage d'intelligences", s'en servir
- croire en soi, on a tous le même cerveau
Les 8 intelligences multiples théorisées par Howard Gardner
Sont localisées dans le cerveau
- les intelligences multiples
Mais ne sont pas toutes sollicitées, utilisées dans l'enseignement
On privilégie les intelligences verbale-linguistique (oral, trace écrite) et logico-mathématique
En faisant ainsi, on provoque :
- dégradation de l'estime de soi
- démotivation
- échec scolaire
Il faut tenir compte de ces intelligences multiples, différencier dans les phases d'apprentissages, mais aussi varier les traces données aux élèves.
Louise a 25 billes. Elle a 5 billes
de

plus
que Léo. Combien Léo a-t-il de billes ?

Souvent les élèves ne parviennent pas à inhiber l’automatisme implicite ‘il y a le mot plus alors on additionne’ (25+5=30) afin d’activer la soustraction (25-5=20), logique dans ce cas.
Autres exemples dans le domaine de l’orthographe je les manges ou je les mange ?
je vous le direz ou je vous le dirai ?

Il faut apprendre à inhiber l'accord avec le mot le plus proche.
http://cognijunior.org/
Réussir son entrée... - Retz
Monsieur Mathieu
http://www.icionjoue.fr
Prenez une feuille
Tests
TBI
Apprendre ensemble ces lettres
qui se ressemblent.
Whole Brain Teaching
Objectifs de la conférence : vulgariser, vous rendre capables d'exercer une veille autour de la neuroéducation
Full transcript