Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Les entreprises en difficulté

by

naima amenhar

on 22 June 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Les entreprises en difficulté

z
Accompagner la prévention et la gestion des difficultés de l’entreprise
Votre entreprise rencontre des difficultés ?
Comment les appréhender avant que la situation ne se dégrade ?
Le meilleur moyen
de ne pas affronter une
crise est de mettre
en place en amont
des outils de prévention
Faire face aux difficultés...
Où vous situez-vous ? Un diagnostic rapide
Lorsque les difficultés s'accumulent, l'entreprises peut atteindre le niveau où elle ne pourra plus honorer ses engagements financiers. ( 2 situations possibles) :

L'entreprise a réagi trop tard, aucunes mesures pour empêcher la cessation de paiement = Dépôt de bilan

L'entreprise entrevoit à terme une situation de cessation de paiement et met en place des mesures pour éviter le dépôt de bilan.

Dans le 2nd cas, l'entreprise est toujours maîtresse de son avenir et de ses choix. (possibilité d'anticiper).

Pour éviter la cessation des paiements : faire rentre de l'argent rapidement dans les caisses de l'entreprise.

En ce sens l'entreprise devra travailler les points suivants :

Text
- Le rôle du professionnel dans le conseil à devoir prodiguer à l'organe de gestion d'une société qui se trouve dans la zone dangereuse de discontinuité;

- l'EC devient un acteur de prévention des signaux d'alarme;

- Détecter à temps les difficultés de l'entreprise;

- justifier la continuité;

- Analyser la rentabilité (tableau de bord...);

- Analyser la situation financière (bilans récents);

- Elaborer un business plan complet et par courtes périodes en fonction de l'activité de l'entreprise.

Un panorama de domaines
Mais si la crise survient, et même dans les cas les plus
complexes, des solutions existent. Et lorsqu'elles sont
mises en oeuvre dans les bons délais, elles sont couronnées de succès dans 95 % des cas.
CHD Prévention, un regard d'expert...

Quelle que soit l'entreprise, quelle que soit sa taille ou son secteur d'activités, personne n'est à l'abri de difficultés.

Baisse de chiffres d’affaires, impayés constatés ou retards de paiements prévisibles, une trésorerie tendue, la perte d’un gros client, un résultat déficitaire sont autant de signes qu’il faut savoir anticiper et surmonter lorsqu’il en est encore temps.

Règle n° 1 : Ne pas rester seul.
Les collaborateurs de CHD Colas sont à l'écoute de leurs clients, chefs d'entreprise pour informer en toute neutralité.

Règle n° 2 : Anticiper et agir aux premiers signaux.
Les solutions sont alors multiples. Les collaborateurs de CHD COLAS établissent un diagnostic de la situation, préconisent des actions et accompagnent leurs clients.

Ce questionnaire a vocation à concerner les PME et les TPE y compris les entreprises individuelles.

Annexe qui viendra compléter le questionnaire, afin de donner un peu de chair autour
de chacune des questions. Celles-ci
étant bien souvent interconnectées, il
peut arriver que le texte soit redondant
entre plusieurs questions.

Il s'agit avant tout d'aider le dirigeant à
s'interroger et à trouver, dans l'arbre des
causes celles qui semblent les plus
concernées par la question.


Une palette de mesures
préventives
La démarche à adopter
Ce que les clients devraient savoir :
Mise en place d'une mission exceptionnelle "CHD Prévention"
Naima Amenhar M2 CCA
Mémoire: Les entreprises en difficulté
Soutenu le 22/06/2015
Évaluation des marges de manœuvre à court terme (dans quel délai aura lieu la cessation des paiements)

Recherche des moyens internes pour dégager de la trésorerie (affacturage, CCSF, cession, négociation de premier niveau avec certains créanciers, BFR),

évaluation des marges de manœuvre à moyen terme, soutenabilité du plan d’affaires pour retrouver rapidement une exploitation équilibrée,

Rencontre éventuelle avec la cellule de prévention du tribunal de commerce pour rechercher les solutions amiables (mandat ad hoc, conciliation),

Collaboration avec le mandataire ad hoc ou le conciliateur,

Collaboration avec l’administrateur judiciaire et le mandataire liquidateur en cas de procédure collective.
Élaboration d'un questionnaire; un outil qui permettra de mieux appréhender le niveau de difficultés et de trouver les solutions adaptées.

Pourquoi cet outil ?

Le chef d’entreprise de PME est souvent peu doté d’outils d’appréciation hormis ses tableaux de bord quand il en a.

Les tiers, banquiers, salariés, clients, fournisseurs, créanciers privilégiés lui envoient régulièrement des signaux sur leur perception de son entreprise.

L’expert-comptable n’a qu’une connaissance « imparfaite » de l’état réel des relations du chef d’entreprise avec ses tiers, puisque cet état ne ressort pas toujours de la seule comptabilité.


Le mémoire servira d'outil, de guide, afin de pouvoir se référencer aux notions et procédures spécifiques des entreprises en difficulté
.

Le but de ce mémoire est :

D'apporter une réponse au lecteur concernant les alternatives pouvant exister afin d'aider les dirigeants d'entreprise en difficulté financière

De faciliter la décision du dirigeant sur le devenir de sa société,

de recenser les outils de prévention,

D'apporter des préconisations.

Tableau de bord
Questionnaire de prévention
amont

Analyser son poste client et réclamer le paiement des factures impayées,

Utiliser l'escompte pour mobiliser rapidement de la trésorerie, sur ses factures émises ou à venir,

Trouver des arrangements avec les fournisseurs,

Réaliser une augmentation de capital pour conforter les capitaux propres (méthode du coup d'accordéon),

Limiter les frais fixes en mettant un terme à certains contrats de location.

Si les actions menées par l'entreprise seule n'ont pas abouti à un résultat satisfaisant, alors des mesures plus engageantes peuvent être mises en place.

Intervention d'une personne exterieure à l'entreprise (soutien pour la recherche de solutions),

Le degré d'implication de l'intervenant exterieur va être lié au degré de confidentialité en fonction de la situation de l'entreprise. (mandat ad oc, procédure de conciliation, procédure de sauvegarde, redressement judiciaire).

Avant d'avoir recours à ces procédures, l'entreprise peut essayer de tenter un étalement de ses charges fiscales et sociales.
La CCSF peut intervenir après avoir analyser la situation de l'entreprise, pour négocier des demandes de plan d'étalement auprès des services fiscaux ou des organismes collecteurs des cotisations sociales
.
Toutes ces actions n'ont de sens que si une perspective de rebond s'avère réaliste. D'où la nécessité de les engager le plus tôt possible pour éviter le dépôt de bilan précipité.

Constat :

Malheureusement aujourd'hui les chiffres montrent que les entreprises qui déposent le bilan sont peu nombreuses à s'en sortir, et ceci faute d'anticipation et de l'entrée dans cette situation avec peu de possibilités de rebond.
Nombreux sont les dispositifs de prévention existants pour soulager l’entreprise et son dirigeant encore faut-il les connaître et les utiliser au bon moment.

Ne restez pas seul :
Pour rebondir et sauver son entreprise
Pour arrêter son activité et trouver la meilleure solution.

D'où le rôle clé de l'expert-comptable :

Essentiel dans le conseil à donner à l'organe de gestion afin de prendre l'ensemble des mesures légales qui s'imposent lorsqu'une entreprise se situe dans la zone dangereuse de pertes entamant les fonds propres de l'entreprise, jusqu'à la perte de la moitiè de son capital social.

Dans l'élaboration du business plan, d'un point de vue budget d'investissement, budget d'exploitation et étude de la rentabilité, et tableau des ressources et besoins financiers.
Full transcript