Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

DOSSIER 3 - DES RÉVOLUTIONS MARQUANTES

DOSSIER 3
by

Éric Bédard

on 7 January 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of DOSSIER 3 - DES RÉVOLUTIONS MARQUANTES

TEMPS MODERNE
1630
1640
1650
1660
1670
1680
1690
1700
1710
1720
1730
1740
1750
1760
1770
1780
1790
1800
1810
ÉPOQUE CONTEMPORAINE
DES RÉVOLUTIONS MARQUANTES
DOSSIER 3
Montesquieu
(1689-1755)


Philosophe français;
Selon lui, il faut éviter que tous les pouvoirs soient exercés par une seule personne.
Il propose la séparation des pouvoirs en France;
Le régime britannique est le meilleur de tous.
Jean-Jacques Rousseau
(1712-1778)
Philosophe suisse ;
Il conçoit une démocratie où tous les citoyens sont égaux;
Il élabore le contrat social (inspiré des idées de John Locke.);
Il rédige plusieurs livres, les plus connus sont Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes et Du Contrat sociale.
John Lockes
(1632-1704)


Philosophe anglais;
Il prône la tolérance religieuse (choix des croyances);
La vie, la liberté et la sécurité sont des droits naturels de l’homme;
L’être humain a le droit de se révolter lorsque ses droits ne sont pas respectés;
Propose un contrat social entre le peuple et son souverain.
- Philosophe, mathématicien et astronome français
- Prône l’éducation
L’Encyclopédie est un dictionnaire publié par Diderot et D’Alembert expliquant les sciences, les arts et les métiers. Un millier de spécialistes de tous les domaines participent à sa réalisation, comme les philosophes Rousseau, Voltaire, Montesquieu. Des milliers d’exemplaires sont vendus.
Auteurs de l’Encyclopédie
Denis Diderot
(1713-1784)
-Philosophe et écrivain français
-Prône l’éducation
Jean D’Alembert
(1717-1783)
Le mouvement philosophique du XVIIIe siècle est à l’origine d'un grand nombre de découvertes, inventions et aussi de révolutions.
Les philosophes se servent de la critique et de la raison pour comprendre les comportements humains.

Les philosophes des Lumières défendent des droits collectifs, qui touchent à l’organisation politique de la société, que des libertés et des droits individuels.
Au XVIIIe siècle, l’Europe occidentale connaît une importante augmentation de la population. Un mouvement d’affirmation des droits individuels et collectifs se fait sentir. En Amérique, Les Treize colonies veulent se libérer du contrôle de la Grande Bretagne. En France, le peuple s’oppose de plus en plus au pouvoir absolu du monarque.
Le siècle des lumières
LA PHILOSOPHIE
DERRIÈRE LA DÉMOCRATIE

Qui sont ces penseurs?
Quelles sont les nouvelles valeurs?
*Séparation des pouvoirs
Dans la société française du XVIIIe siècle, le roi détient l’autorité suprême sur toute la population du royaume. Les philosophes des Lumières remettent tous en question l’absolutisme des rois et l’autorité de l’Église. Ils avancent l’idée de la séparation des pouvoirs (pouvoir législatif, exécutif et judiciaire)*.

Les philosophes des Lumières veulent promouvoir leurs idées et rendre la connaissance accessible. Ils prônent l’éducation et la diffusion du savoir à une large échelle.

Cette idéologie est mal perçue par les autorités comme l’Église et le roi. Les philosophes ne peuvent publier leurs idées sous peine d’être arrêtés.
Voltaire
(1694-1778)
 
Philosophe français
Impressionné par la séparation des pouvoir en Angleterre;
Mentionne que les rois doivent renoncer à leurs droits divins.
Maquillage

Le visage était recouvert de blanc. On pensait que les produits blancs donnaient une peau blanche. Le blanc évoquait la virginité et donnait l'illusion d'un visage pur.

Le rouge était la marque du pouvoir aristocratique. Quand une femme voulait séduire, elle ajoutait du rouge sur les joues. Dès 1673, toutes en portaient.
Au début du règne de Louis XIV, la mode masculine changeait souvent. On portait des rubans et aussi des bijoux. La gent masculine portait également de fausses hanches, de faux mollets avec les bas, des attelles pour rectifier les épaules tombantes, mais elle portait aussi des chaussures à talons hauts pour éviter de se salir en marchant dans les rues boueuses des villes.

Louis XIV avait de très beaux cheveux, mais à partir de 38 ans, il dut se résoudre à porter la perruque.

Les perruquiers avaient alors des escouades de coupeurs de cheveux qui sillonnaient les provinces pour en acheter, ou même pour raser les morts.
Mode
Saviez-vous que …
Lorsque le chocolat arrive en France, rapporté par les conquistadors espagnols, il est réservé à la noblesse et la haute bourgeoisie. Les rois et reines de France, de Louis XIII à Marie-Antoinette, apprécient cette boisson chaude qui fait fureur à la Cour. Reconnu pour ses vertus fortifiantes, aphrodisiaques ou énergétiques, sa consommation augmente au cours des siècles avant de se démocratiser pendant la révolution industrielle.
Le chocolat est introduit en France en 1615, lors du mariage de Louis XIII et Anne d’Autriche à Bayonne. Le met, sous toutes ses formes, entre dans les habitudes culinaires de Versailles sous Louis XIV, qui popularise sa consommation à la Cour. Mais c’est Louis XV, au siècle suivant, qui est considéré comme le plus grand amateur de cette boisson à base de cacao. Il arrive que le Roi prépare lui-même son breuvage dans les cuisines de ses Petits Appartements. La recette de Louis XV a traversé les époques :

La fève de cacao ne se démocratise qu’au XIXe siècle avec l’apparition des grandes usines, aux noms aussi célèbres que l’Anglais Cadbury ou le Français Menier.
La Reine consacre également beaucoup de temps à la mode, conseillée quotidiennement dans le choix de ses robes par sa couturière.
Marie-Antoinette
(1755-1793)
Petit-fils de Louis XV, Louis XVI règne à partir de 1774. Le règne de Louis XVI reste marqué par l’avènement de la Révolution française. Louis XVI a hérité en 1774 d’un royaume en grande difficulté. En 1789, pour résoudre une grave crise financière, il convoque au Château les états généraux. Sous la pression du peuple, il quitte Versailles avec Marie-Antoinette, avant d’être guillotiné en 1793.
Louis XVI
(1754-1793)
Dernier monarque de Versailles
Aussi appelée bienséance, c’est un ensemble de règles et de normes appelées « bonnes manières » qui gouvernent le comportement en société.

Le roi Louis XIV les respectait et veillait à ce que son entourage l'imite.

L'étiquette Versaillaise a perduré jusqu'à la fin du règne du roi Louis XVI


Exemples d’étiquettes:

- De saluer et remercier ses amis et connaissances de manière chaleureuse et respectueuse

- De manger proprement et silencieusement

- D'offrir l'hospitalité équitablement et généreusement à ses invités
L’Étiquette
Louis XIV n’a connu cette chapelle que durant cinq ans puisqu’elle n’a été achevée qu’en 1710.

Chaque jour, généralement le matin à 10 heures, la Cour assistait à la messe du roi.
La Chapelle royale
La chambre de la Reine
À cet endroit avait lieu les accouchements public des reines.
Dix-neuf « Enfants de France » y sont nés.
La chambre du Roi
La Grande Galerie, comme on la nommait au XVIIe siècle, servait quotidiennement de lieu de passage, d’attente et de rencontres, fréquenté par les courtisans et le public visiteur.
La galerie des Glaces
En 1682, Louis XIV s’installe au château de Versailles encore en chantier.
Sous le rège de Louis XIV, le château devient un lieu admiré et symbole de la monarchie.
Le château de Versailles
En 1661, Louis XIV décide de gouverner seul, sans premier ministre. Il prend toutes les décisions importantes.

« L’État c’est moi » Louis XIV
Le roi détient tous les pouvoirs et tire son autorité du droit divin.
(le roi est censé être choisi par Dieu. Le clergé confirme l’origine divine du pouvoir royale en couronnant le roi. En échange le roi protège l’église catholique.)

Il dirige les armées, fait les lois, rend la justice et soutient l’Église.
Il a tous les privilèges et il gouverne son royaume avec l’aide de ministres et de conseillers qu’il a lui-même nommés.
La monarchie absolue
Louis XIV est le fils de Louis XIII et d’Anne d’Autriche et roi de France de 1643 à 1715.
Né à Saint-Germain-en-Laye le 5 septembre 1638, décédé à Versailles en 1715. Louis reçut pour deuxième prénom Dieudonné, car sa naissance inespérée eut lieu vingt-trois ans après le mariage de ses parents.
Louis XIV enfant
Anne d’Autriche
Louis XIII
(le Juste)
Monarchie (latin monarchia, du grec monarkhia)

Régime politique dans lequel le détenteur du pouvoir l'exerce en vertu d'un droit propre : droit divin, hérédité (par opposition à république).


Source: Larousse
LA MONARCHIE
ABSOLUE
Les demoiselles masquaient leur mauvaise haleine avec des plantes aromatiques telles que cannelle, clou de girofle, fenouil, menthe, marjolaine, thym, pouliot et fleur de lavande.

Louis XIV ne s’est guère lavé au cours de son existence. Il dégageait continuellement une odeur qu’il était difficile de supporter pour son entourage.

Louis XV lui se lavait tous les jours, l'après-midi en rentrant de chasse. Les salles de bains comportaient deux baignoires : l'une pour se savonner, l'autre pour se rincer.

Les hommes se baignent nus, les femmes portaient une chemise spéciale.

Se laver les dents n’était de coutume. Louis XIV avait donc perdu sa dentition très jeune, ce qui lui avait valu de nombreux abcès (plaies) dans la bouche qui s’infectaient régulièrement
Hygiène
Premier vol aérostatique de l’Histoire, l’expérience conduite par les frères Montgolfier à Versailles en 1783 va permettre enfin à l’Homme de réaliser son rêve : voler !

Le 19 septembre 1783 est une date clé de l’histoire de l’humanité. Depuis Léonard de Vinci au XVe siècle, l’homme veut s’élever dans les airs. Le siècle des Lumières va enfin y parvenir. Joseph-Michel et Jacques-Etienne Montgolfier, d’origine ardéchoise, ont entamé en 1782 une série d’expériences autour d’une pièce de tissu gonflée par un feu de laine et de paille mouillée. Une démonstration les fait remarquer de l’Académie royale des sciences qui les appelle à renouveler leur expérience à Paris.
Le premier vol en Montgolfière
Saviez-vous que …
Arrière-petit-fils de Louis XIV, Le deuxième plus long règne de l’histoire de France. Cinquante-neuf ans de règne, c’est le rayonnement culturel jamais atteint par la France. C’est également le temps de Montesquieu, de Voltaire, de Rousseau et de l’encyclopédie.
Madame de Pompadour, maîtresse, amie et conseillère de Louis XV, resta auprès de lui jusqu’à sa mort en 1764.
Madame de Pompadour
(1721-1764)
Fille du roi détrôné de Pologne, Marie Leszczinska épouse Louis XV en 1725.
Marie Leszczinska
(1703-1768)
Louis XV (le Bien-Aimé)
(1710-1774)
Le roi Soleil
Louis XIV
Dès son jeune âge, Louis est initié au métier de roi. Il étudie les humanités et les arts où il développe un passion pour la danse, le théâtre et la musique. Il étudie aussi la politique et apprend à manier les armes avec Mazarin.

C’est à partir de l’âge de 22 ans que Louis XIV gouverne seul. Il instaure la monarchie absolue en France. Son surnom «Roi-Soleil» est le symbole de sa puissance.
Durant le règne le plus long de son histoire (72 années), la France atteint le premier rang des puissances européennes.

Lorsque de son père Louis XIII meurt, Louis n’a que cinq ans et est placé sous la régence de sa mère et du cardinal Mazarin qui était le parrain de Louis Dieudonné. Celui-ci fut chargé de l’éducation du futur roi.
Louis XIV le Grand
Les résultats de la révolution française :
1- La séparation des pouvoirs :

-Exécutif
-Législatif
-Judiciaire

2- La déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

3- L’égalité juridique

4- Perte des privilèges pour la noblesse et le clergé.
Évènements marquants de la Révolution française.
Existe-t-il une inégalité entre les trois ordres?
Il existe une très grande inégalité sociale entre le tiers état, le clergé et la noblesse :

-Les membres du clergé et les nobles pour la plupart ne payent pas d’impôt;

-Le tiers état contrairement aux clergés et aux nobles payent une multitude de taxes, par exemple le cens, la dîme et la gabelle;

-Dans un procès, la parole d’un membre du tiers état vaut moins que celle d’un noble ou un membre du clergé;

-Pour un crime identique, les membres du tiers état subissent une condamnation plus sévère que les deux autres ordres, comme la pendaison.
Le tiers état comprend tout le reste de la nation qui n’appartient ni au clergé ni à la noblesse. La majorité sont des paysans, des artisans, des ouvriers. Il y a aussi de riches bourgeois, des notaires, des juges, des avocats, des ingénieurs, des médecins, des commerçants, etc. Certains sont très riches, ceux qui ont les moyens peuvent acheter des titres de noblesse.
Le clergé se divise en deux catégories : le haut et le bas clergé. Les membres du haut clergé sont peu nombreux (archevêques et évêques). Ils sont riches et puissants, ils font partie de l’entourage du roi. Ils sont issus de la noblesse. Le bas clergé est composé des prêtres et des curés qui sont issus du peuple et de la petite bourgeoisie.
LA RÉVOLUTION FRANÇAISE
Napoléon Bonaparte réorganise l’État et devient de plus en plus populaire.

Il se fait nommer consul à vie.

Le Sénat lui confère peu de temps après le titre d’empereur.

On assiste au retour de la monarchie avec Napoléon 1er
Napoléon, et la première république française
Les causes de la Révolution française.
Les difficultés économiques : Le pays est au bord de la faillite. Le gouvernement doit trouver des sources de revenus pour payer ses dettes.

Les mauvaises récoltes : Les récoltes de l’année précédente ont été désastreuses. Le prix des céréales monte en flèche.

La rigidité du roi : Le roi refuse de faire des concessions, il a le pouvoir absolu.

Le fardeau des taxes : Le tiers état paie beaucoup de taxes et d’impôt.
Et le roi lui?
Le roi détient tous les pouvoirs et les privilèges rattachés à son statut. Il dirige les armées, fait les lois, rend la justice et soutient l’Église.
La noblesse a de nombreux privilèges. Ils possèdent la terre et ne travaillent pas. Ils vivent du revenu de leurs terres et des pensions que leur accorde leur roi. La majorité des nobles ne payent pas d’impôt ou de taxes. La haute noblesse fait partie de l’entourage du roi, donc vit à la cour du roi tandis que la petite noblesse moins fortunée vit en province, sur leurs terres.
Comment la société française était organisée au XVIIe et au XVIII e siècle?
La société française est divisée en trois groupes sociaux, appelés «ordres» : le clergé, la noblesse et le tiers état.
L’histoire nous enseigne que, sans démocratie, les droits humains ne sont pas respectés.
De nos jours, pour qu’un état soit considéré comme démocratique il faut qu’il y ait une séparation des pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire) et que tous les citoyens aient le droit de vote.

De plus, il a la responsabilité de protéger les droits collectifs et individuels.

Au Canada, la Charte des droits et libertés existe depuis 1982.

Exemples de droits au Canada:

Droit à la sécurité, droit à la vie, droit à la liberté, droit à la santé, droit à l’éducation, droit à l’information, etc.
État démocratique
Les révolutions américaines et françaises ont garanti des droits individuels et collectifs qui n’étaient pas défendus auparavant.

Il a fallu bien du temps et des efforts pour instaurer des règles, des normes et des limites qui s’appliquent à l’ensemble de la société pour de vivre en harmonie.

La charte et les déclarations dont les société se dotent visent la reconnaissance des droits fondamentaux. Il existe également des organismes internationaux voués à la protection des droits et libertés tel que l’ONU.
DES GARANTIES
DE DROITS
Bien que le concept d’êtres humains «libre et égaux en droits» existe depuis le Siècle des lumières, plusieurs années durent s’écouler pour qu’il soit entièrement appliqué. Ainsi, durant plusieurs années, le sexisme et le racisme existèrent. À titre d’exemple, ce n’est qu’au XXe siècle que les femmes obtiennent le droit de vote.
Droits et démocratie
DÉVELOPPEMENT DURABLE OU SOUTENABLE

Ce mode de développement cherche à allier le progrès économique et social et la préservation de l’environnement. L’environnement étant considéré comme un patrimoine à transmettre aux générations futures.

Actuellement, les scientifiques, économistes et politiciens parlent d’avantage de développement soutenable car l’histoire prouve que «développement» et «durable» sont incompatibles.
En 1986, l’ONU affirme que le développement est un processus global, économique, social, culturel et politique qui vise à améliorer constamment le bien-être de l’ensemble de la population et de tous les individus sans exception.
Déclaration sur le droit au
développement de 1986
La Déclaration sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, adoptée en 1963, mais entrant en vigueur en 1969, stipule que «tous ont droit à une égale protection contre toute discrimination et contre toute incitation à la discrimination […] et que rien ne saurait justifier la discrimination raciale, ni en théorie ni en pratique »
Déclaration sur l’élimination de toutes les
formes de discrimination raciale de 1963
Principe 2
L’enfant doit bénéficier d’une protection spéciale […] afin d’être en mesure de se développer d’une façon saine et normale sur le plan physique, intellectuel, moral, spirituel et social, dans des conditions de liberté et de dignité. […]
Ce n’est qu’au 20e siècle que l’ont retrouve dans des textes de déclarations des droits propres aux enfants.

En 1959, l’ONU proclame à l’unanimité la Déclaration des droits de l’enfant. Le texte comportait alors 10 principes.

En 1989, L’ONU adopte la Convention internationale des droits des enfants. Celle-ci comporte 54 articles et oblige les pays membres à adapter leurs lois pour mieux protéger les enfants.
La Déclaration des droits de l’enfant de 1959
et la Convention des droits de l’enfant de 1989
L’individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein développement de sa personnalité est possible.

La Déclaration universelle des droits de l’homme,
adoptée le 10 décembre 1948
L’Organisation des Nations unies rédige en 1948 la Déclaration universelle des droits de l’homme afin que des actes comme la cruauté envers le peuple juif, durant la Deuxième Guerre mondiale, ne se reproduisent jamais.

Cette déclaration se veut planétaire, 72 déclarations, conventions ou pactes internationaux y font suite.
La Déclaration universelle
des droits de l’homme de 1948
2005: Le Koweït accorde le droit de vote aux femmes.

2006: Les Émirats Arabes Unis accordent le droit de vote aux femmes
Le premier pays à avoir accordé le droit de vote aux femmes fut la Nouvelle-Zélande en 1893. Dans les autres pays, ce droit a été donné plus tard et parfois après des luttes enflammées menées par les mouvements de femmes. Encore aujourd’hui, certains pays refusent d’accorder le droit de vote aux femmes.
1916: La province du Manitoba est la première province du Canada à accorder le droit de vote aux femmes.
1940: Le Québec accorde le droit de vote aux femmes.
Saviez-vous que…
LA PROTECTION DES ENFANTS

La protection des enfants fait partie des principales préoccupations de l’ONU:
-Plus de 10 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent de causes pouvant être évitées (maladie, pauvreté, accidents, etc.)

-Plus de 100 millions d’enfants ne vont pas à l’école primaire, majoritairement des filles.

-Environ 300 000 enfants servent comme soldats.

Sources: ONU et UNICEF

LA LIBERTÉ D’EXPRESSION

Souvent absente dans un régime totalitaire, la liberté d’expression est également une préoccupation de l’ONU.

Plusieurs journalistes sont harcelés, attaqués et meurent alors qu’ils couvrent des conflits violents.
Des droits à défendre
FRAGILES
DES DROITS
Pour qu’un état soit reconnu comme un État de droits, 2 conditions doivent être remplies.

La démocratie: Assurée par la séparation des pouvoirs. Les citoyens ont le droit de vote.


2) La justice: Le pouvoir judiciaire assure le respect des chartes et des déclarations de droits.
Des modèles d’États de droits
Une nouvelle catégorie de droit suscite l’intérêt, celle des droits à la solidarité:

-Droit à la paix

-Droit à la sécurité

-Droit au développement

-Droit à l’environnement
Des droits en émergence
Exemples de liberté fondamentales:

-Liberté de conscience et de religion
-Liberté de pensée, de croyance, d’opinion et d’expression
-Liberté d’association

Garanties juridiques:

Chacun a droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne.
La Charte canadienne des droits et libertés (1982) énonce les droits et libertés essentielles par les Canadiens et Canadiennes pour le maintien d’une société libre et démocratique.
Le Canada
Exemples:

Tout être humain a droit à la vie, ainsi qu’à la sûreté, à l’intégrité et à la liberté de sa personne.

Toute personne a droit à la sauvegarde de sa dignité, de son honneur et de sa réputation.

Toute personne a droit au respect de sa vie privée.
Majoritairement francophone dans un pays à majorité anglophone, le Québec s’est doté en 1975 d’une charte: la Charte des droits et libertés de la personne.
Le Québec
L’individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seul le libre et plein développement de sa personnalité est possible.

La Déclaration universelle des droits de l’homme,
adoptée le 10 décembre 1948
Principe 2
L’enfant doit bénéficier d’une protection spéciale […] afin d’être en mesure de se développer d’une façon saine et normale sur le plan physique, intellectuel, moral, spirituel et social, dans des conditions de liberté et de dignité. […]
Full transcript