Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Oral Histoire des Arts

No description
by

Ines Deliba

on 3 May 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Oral Histoire des Arts

Oral Histoire des Arts
Dossier N°2
Inapte au travail
David Olère
Présentation
"Inaptes au travail" est une huile sur toile mesurant 1,31 m de largeur sur 1,62 m de hauteur. L'œuvre est conservée au Mémorial de l'Héritage Juif de New York. La toile a été peinte dans les années 1950.
Concernant le contexte, cette œuvre est réalisée peu de temps après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, période durant laquelle le système concentrationnaire est encore mal connu.
L'action se situe dans le camp d'extermination d'Auschwitz, en Pologne. Au premier plan se situe une famille de six personnes : deux femmes, une jeune fille, deux jeunes garçons et un bébé. Tous ont un air épuisé. Les corps sont minces, ils viennent donc d'arriver dans le camp avec leurs maigres possessions. Au-dessus d'eux s'étend un cadavre presque translucide dont le bras entoure la famille, il semble vouloir emporter les inaptes au travail. A l’arrière-plan toutes les étapes du tri et de l’élimination.
Sur le côté gauche, on distingue le bras d'un SS (reconnaissable à son uniforme) qui tient un fusil. En arrière-plan, on peut voir des déportés allant travailler dans les Sonder kommandos comme des zombies. Ils poussent des chariots de cadavres en provenance des usines à gaz vers les fours crématoires dont on aperçoit les cheminées fumantes...
Les couleurs dominantes du tableau sont : le gris, le vert, le bleu dominent (couleurs plutôt froides) et tranchent avec rouge/orange (chaudes). Les couleurs rouge-orangée vient allumer le ciel d’une lueur de fin dumonde(Apocalypse).
La composition générale du tableau (allure générale)est structurée, la scène principale est mise en valeur par le fantôme, les visages en souffrance sont particulièrement mis en lumière.

David Olère est né de parents juifs en 1902 à Varsovie. Il commence dès son adolescence à réaliser des gravures sur bois qu'il expose.
Il émigre à Paris en 1923 pour travailler dans le cinéma, en particulier pour Paramount. Pendant 20 ans il a donc un lien direct avec le monde de l'art ; qui cessera lors de son arrestation en 1943. Le 20 février il est interné à Drancy puis déporté à Auschwitz le 2 mars. Arrivé au camp il est sélectionné pour le travail et commence par être terrassier. Il fera ensuite partie du Sonderkommando envoyé au Crématoire III de Birkenau. S'il est parvenu à être utile aux SS, c'est grâce à ses talents d'illustrateurs et à sa connaissance de plusieurs langues, tels que le polonais, le russe, le yiddish, le français, l'anglais et l'allemand. Il sera alors témoin et acteur de la disparition des corps qu'il transportera et brûlera, ainsi que de la cruauté inégalable des nazis. Il meurt le 2 aout 1985 en France.
Description
L’auteur a voulu montrer a travers œuvre, une scène à laquelle son statut de « kommando » le faisait assister quotidiennement. L’artiste insiste bien sur le tri fait par les nazis : au sortir des trains menant aux camps de la mort, les femmes, les vieillards, les malades et les enfants étaient systématiquement gazés (la solution finale prise par Hitler et ses généraux en janvier 1942) pour exterminer et faite disparaître ceux que les nazis considéraient comme étant de la race inférieure.
Conclusion
Ouvres liées
Autre oeuvres de Olère
David Olère : dessin-témoignage du Sonderkommando
David Olère, Départ au travail, 1946
David Olère, Gazage, sans date, après 1945
David Olère, Leurs derniers pas, après 1945.
David Olère, Arrivée d'un convoi et charrette transportant des cadavres retirés d'un précédent convoi, après 1945
Oeuvres Liées
Une des dernières oeuvres du peintre :
Felix Nussbaum, Les squelettes jouent pour la danse, 1944
Roman Kramsztyk, Vieux juif avec enfants, vers 1941.
Julius Turner, Déportation, 1942
Full transcript