Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Etude de l’impact des politiques des clusters sur la compéti

No description
by

Sahar Chiboub

on 23 January 2015

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Etude de l’impact des politiques des clusters sur la compéti

Conclusion
Introduction
Plan
I- Cadre théorique de la recherche

II - Problématique, enjeux et cadre conceptuel
Cadre théorique: Théories de la firme
1 - Théorie Néoclassique standard de la firme:
Etude de l’impact des politiques des clusters sur la compétitivité des entreprises :
Cas du LOGIPOLE SMD

Préparé par : Encadré par :
Mlle Sahar CHIBOUB Pr Hicham Hamri
MAC, HDR, Enseignant chercheur,

Méthodologie et propositions de recherche
Contexte de l'étude: Présentation du LOGIPOLE SMD
L’Association de la Logistique et du Transport de Souss Massa Drâa, par abréviation « LOGIPOLE SMD».
Résultats de l'étude
Interprétation des résultats et vérification des propositions de recherche
1- Indicateurs clés de succès du LOGIPOLE SMD
Problématique du travail et enjeux de l'étude
Évaluer l’impact réel des clusters sur la compétitivité des entreprises, tout en mettant l’accent sur leur fonctionnement ainsi que sur leur développement et viabilité.
Apports managériaux
- Commencer par se rapprocher des membres
- Lancer des projets en recherche et développement
- Développer des partenariats nationaux et internationaux
Merci de votre attention...
Cadre théorique: Théorie de la régulation sociale
Cadre théorique: Théorie des Clusters
Entreprise = Boite noire
Firme Néoclassique = Firme point
4 Fondements:
Maximisation du profit
Rationalité parfaite des agents
Concurrence Pure et Parfaite
Contrainte de technologie et de prix
Limites:
Conceptualisation irréaliste du comportement
Hypothèse du seul objectif de maximisation du profit peut être contrainte pas le conflit d'agence
Hypothèse de la rationalité limité qui s'arrête une fois la satisfaction atteinte par les agents
Hypothèse de la CPP biaisée par un marché à forte concurrence
2- Émergence de l'économie industrielle: Paradigme SPC
3 principes de base: Le conflit, la négociation et la règle
L' acteur social est libre et autonome: Il n'est régit ni par le règles, ni par les valeurs, ni par les normes.
Négocier ou entrer en conflit, c'est changé de règles!
Base de la négociation:
Résultat:
- La négociation n’est jamais isolée ni instantanée
- Une bonne partie de la négociation peut être qualifiée d’explicite
- Les phases de négociations sont reflétées dans une grille d’analyse heuristique et analytique
En 1990, M. Porter, professeur à Harvard Business School a défini les clusters comme étant «
une concentration géographique d'entreprises
liées entre elles, de
fournisseurs spécialisés
, de
prestataires de services
, de
firmes d'industries connexes
et d
'institutions associées
(universités, agences de normalisation ou organisations professionnelles, par exemple) dans un
domaine particulier
, qui
s'affrontent et coopèrent
»
Limites
Concept ambiguë:
robustesse théorique et applicabilité difficile du concept, éviter l'esprit de compétition et l'isolement des entreprises

Facteurs sociaux sous estimés:
Dépendance des territoires implique l'obligation de tenir compte des acteurs sociaux et culturels
Définition
- Les clusters, affectent-ils la compétitivité des entreprises ? Si oui, à quel niveau ?
- Comment les clusters fonctionnent-ils en interne ? Y a-t-il une méthode de gestion optimale ?
- Comment les organiser pour plus d’efficience ?
- Quels partenaires ou intervenants sont sine qua non à la réussite de ces structures ?
- Et y a-t-il des initiatives étatiques concrètes pour encourager ce genre d’initiative ?
- Définir les indicateurs clés de succès d’un cluster nouvellement créé : Exemple du LOGIPOLE SMD ;

- Évaluer l’impact potentiel de ce cluster sur les entreprises membres
Problématique
Enjeux de l'étude:
Approche constructiviste:
Méthodologie:
Structure fraîchement créée et manque donc de donnés concrètes
Présenter des hypothèses à vérifier lors de prochaines études possibles
Propositions de recherche
Nom:
- Conseil d'Administration
- Comité Exécutif
- Comité d'orientation Stratégique
- Commissions thématiques horizontales et verticales
Structures de gouvernance:
Territoire du cluster :
Région Souss Massa Drâa, deuxième pôle économique du royaume
La logistique des produits frais ; la Logistique des produits congelés ; et la logistique des produits transformés. La commission développement de nouveaux segments d’activités vise la recherche de nouveaux domaines de travail

Secteurs d'activités:
Chiffres Clés:
30/09/2013
: AGO
26
Membres composant le conseil d'administration (dont 60% sont des entreprises)
5
Institutions: CGEM SMD, CR, CRI, CCISA et l'AMDL
4
Organismes de recherches: Université Ibn ZOHR, OFPPT, Haliopôle, Universiapolis
2
Partenaires internationaux: CCLT, Translog
Population: 17 Entreprises
Résultat de l'entretien:
- Proximité spatiale du LOGIPOLE: excellente puisqu'elle regroupe une masse critique d'institutions et entreprises de position remarquable
- Facteurs humains: le Logipole est dirigé par les membres de son bureau, mais compte créer des postes une fois le financement obtenu
- Dans son lancement, le cluster vise la mise à niveau du secteur de la logistique et du transport, et veut améliorer la compétitivité de ses entreprises par l'échange d'expérience.
Propositions de recherche
Loi Marocaine
Vérification au niveau du LOGIPOLE
Cluster = association dont les membres sont les entreprises, les centres de recherches ou de formation et les institutions
Le conseil d’administration du LOGIPOLE est composé de 16 entreprises (60% du nombre global des membres du Conseil d’Administration), 4 organismes de recherche et 6 institutions
Obligation d'une concentration géographique sans pour autant freiner le développement national et international avec des organismes favorisant l'innovation
Le LOGIPOLE opère dans la région SMD, et developpe des partenariats régionaux (UIZ, CRI, CR, CCISA...), nationaux (AMDL) et internationaux (CCLT, Translog)
- Proposer un modèle de cluster qui contribue à l’évolution significative de ses entreprises membres;
- Élaborer une cartographie des clusters qui existent au Maroc;
- Généraliser les stratégies de mise en place des clusters pour accompagner la montée en gamme des entreprises tout en stimulant l’innovation.

- Taux de croissance des entreprises du cluster

- Nombre d'entreprises dans le cluster

- Nombre et montants des contrats commerciaux obtenus par les membres du cluster

- Évolution du chiffre d'affaires des entreprises membres du cluster
- Nombre de partenariats signés

- Nombre de partenariats à l’international

- Nombre de services à valeur ajoutée montés par le cluster
- Nombre d'évènements organisés par le cluster

- Nombre de projets de R&D, d'innovation et de transfert technologique

- Nombre de collaborations avec d'autres clusters labellisés sur les mêmes thématiques


- Nombre d'emplois créés en R&D

- Taux d’évolution des dépenses en R&D des membres du cluster (% du CA)

- Nombre de Start-up créées

- Nombre de brevets déposés / commercialisés

- Nombre de nouveaux produits, de nouveaux procédés développés par les membres du cluster

- Nombre d'emplois créés

- Nombre de formations mutualisées au sein du cluster
Indicateurs liés à l’Innovation et à la R&D
Indicateurs liés au cluster :
Indicateurs liés à la mise en réseau et aux partenariats
Indicateurs liés aux Ressources humaines
Interprétation des résultats et vérification des propositions de recherche
2- L’impact potentiel d’un cluster sur les entreprises membres
Ne peut être évalué concrètement que par le
nombres de projets
en recherche et développement, le
pourcentage d’augmentation du CA
des entreprises ainsi que le
nombre d’emplois créés
.
Projets potentiels en R&D
Profit, CA, Emplois
Attraction de fonds, financements privés attirés
Budget Relation publiques, marketing
Enseignement et formation
Collaborations actuelles et/ou potentielles
Nombre de projets R&D coordonnés par le Cluster et réalisés par les universités et institutions de recherche
Nombre moyens des membres du cluster participants à des projets de R&D collaborative
Nombre d'institutions d'enseignement et de recherche impliqués dans les activités du cluster
Nombre potentiel de créations d'entreprises et d'implantation au sein du Cluster
Nombre de créations potentielles de nouvelles entreprises au sein du ClusterNombre de créations potentielles de nouvelles entreprises au sein du Cluster
Nombre d’implantations potentielles d'entreprises au sein du cluster
- Favoriser le réseautage entre membres du LOGIPOLE SMD
- Se concentrer lors de cette première année de lancement sur un projet concret, innovant et à forte valeur ajoutée
- Développer des modules de formations et des services propres au LOGIPOLE
- Impliquer davantage les structures de recherche
- Impliquer le Conseil Région Souss Massa Draa étant donné que ce projet vise l’amélioration de la compétitivité des entreprises régionales
- Identifier l’apport de chaque partenaire institutionnel
- Mettre en place des outils de fonctionnement
III- Contexte et méthodologie de recherche

IV- Résultats, limites et voies de recherche futures

Conclusion
Introduction
Un questionnaire sur quatre étapes, destiné aux entreprises membres du Conseil d’Administration:

Etape 1 : Identification de l’entreprise ;
Etape 2 : Adhésion au cluster LOGIPOLE SMD
Etape 3 : Evaluation de la compétitivité des entreprises membres : critères d’évaluation de la compétitivité ont été choisis sur la base de l'étude effectuée par Kaplan et Norton, qui ont mis en place un tableau de bord avec une répartition type sur 4 axes valable pour mesurer la compétitivité: Financier (cinq indicateurs), Clients (cinq indicateurs), Interne (huit à dix indicateurs), Apprentissage et développement (cinq indicateurs).
Etape 4 : Suggestions et recommandations
Un entretien semi-directif destiné au Président du Cluster qui permettra d’évaluer la vision globale du LOGIPOLE dans les trois ans à venir. Le choix des indicateurs s'est fait sur la base de l'étude menée par Meier zoKocker et Rosted en 2010,
Ce document contient donc trois majeures parties à savoir :

• Evaluation du potentiel de réussite du Cluster LOGIPOLE SMD ;
• Evaluation de l’impact potentiel du Cluster sur la compétitivité de ses entreprises membres ;
• Evaluation de l’impact potentiel du Cluster sur la région.
Outils de recherche et population:
Questionnaire:
Entretien semi-directif:
Limites et voies de recherche futures
Apports méthodologiques
Cadre Conceptuel
Limites
Voies de recherche futures
Structure étudiée nouvellement créée: Indisponibilité des données
Population non significative
Possibilité d'étudier la stratégie future par d'autres outils plus performants tels que les focus groups (au lieu de l'entretien)
Difficultés d'évaluation de certains agrégats.
Étant donné que les théories des clusters sont aujourd'hui une alternative pour renforcer la compétitivité des entreprises, il semblerai intéressant d'approfondir et de pousser cette réflexion. L'objectif serait d'étudier la possibilité de développer de nouveaux agrégats qui permettraient d'accompagner un cluster marocain nouvellement créé.
Terrain:
Méthodologiques
L'approche constructiviste est une approch subjective qui ne peut être basée sur des concrets, mais qui se base plus sur des suppositions et de l'observation. Chose qui pourrai fausser les résultats dans l'absence d'un esprit objectif de la personne qui mène l'étude.
Le principal
apport méthodologique
réside dans le fait de dégager des pistes de recherche sur la base de
théories très diversifiées
. En effet, il s'agissait de les
regrouper
puis les
contextualiser
pour servir de base à ce travail de recherche.
Entreprises
Cluster
Amélioration
compétitivité
Adhésion
Marketing
territorial
Région
A quel point l'adhésion à un cluster peut affecter la compétitivité d'une entreprise?

A quel point, ce même cluster une fois constitué peut affecter le marketing territorial de la région sur laquelle il opère?
Full transcript