Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Le Web Social – un nouveau paradigme en apprentissage du français langue étrangère à l’Alliance Française de Bombay.

Exposé présenté pendant les Journées TICES-ALPES 2013
by

Shwetal Randive

on 26 June 2013

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Le Web Social – un nouveau paradigme en apprentissage du français langue étrangère à l’Alliance Française de Bombay.

Le Web Social – un nouveau paradigme en apprentissage du français langue étrangère à l’Alliance Française de Bombay.
Plan de la présentation
1. Le contexte institutionnel et virtuel
1.1. Alliance Française de Bombay
1.2. Le dispositif : Mumbaikar in French

2. Le contexte théorique

3. Les premiers résultats

4. Les leviers et les limites
Le contexte institutionnel
Analyses et résultats
- Une première analyse en 2011
- Enquête auprès de 650 étudiants inscrits sur Mumbaikar in French au début de 2011
- Seulement 120 réponses
Leviers
- Une participation forte --> un enrichissement de la langue et une valeur ajoutée.
- Le bilan reste toujours très positif.
Merci de votre attention
-
Le contexte théorique
Une équipe de 44 enseignants
Journées TICES-ALPES 2013
le 26 juin 2013
Plus de 2000 étudiants chaque année
http://afmumbai.ning.com
Les objectifs
- un réseau social apprenant (Ning)
Quelques statistiques
Développer les compétences de langue écrite.
Créer une communauté d’apprenants
- créé en octobre 2010
- conçu par David Cordina
2754 membres
(Cordina, 2012)
Ressources partagées
Productions écrites (poèmes, articles, points de vue, etc)
+ 600 photos
+ 200 vidéos
Un réseau dédié à l'apprentissage du français langue étrangère
Un dispositif hybride
Une communauté d'apprentissage
Mumbaikar in French
Le Web Social
une « double modalité présentielle et distantielle, appuyée sur l'utilisation d'une plateforme d'apprentissage en ligne et une centration sur l'apprenant»
(Nissen, 2006, p. 45)
(Kaplan et Haenlein, 2010)
- un groupe d’applications en ligne
- faisant partie du web 2.0
- permettant la création et l’échange de Contenus Générés par les Utilisateurs (UGC)
« We define social network sites as web based services that allow individuals to construct a public or semi-public profile within a bounded system, articulate a list of other users with whom they share a connection, and view and transverse their list of connections and those made by others within the system. The nature and nomenclaure
of these connections may vary from site to site. »
( Boyd & Ellison, 2007)
Le profil de l'utilisateur
Pratiques d'apprentissage sur Mumbaikar in French
Ce réseau favorise-t-il un apprentissage du français ?
Si oui, quels usages de cette plateforme facilitent cet apprentissage ?
Pratiques numériques de l'utilisateur
Profil de l'utilisateur
Pratiques numériques de l'utilisateur
Pratiques d'apprentissage sur Mumbaikar in French
La correction 'recast'
- La médiation corrective : la question de face ?
- Un réseau plutôt centrifuge
- Ce réseau atteint-il toutes les spécificités pour être appelé un réseau social ?
Limites
Perspectives : Quels sont les nouveaux développements en ce qui concerne les usages de ce site ? Le rôle de l'enseignant en ligne ?
Shwetal RANDIVE
Donnez-nous un exemple qui explique comment Mumbaikar in French vous aide à améliorer votre français ?
Shwetal RANDIVE
shwetal.randive@yahoo.com
@shwette
Shwetal Randive
8 centres à Mumbai
Cours de FLE/FOS et français précoce
De niveau DELF A1 jusqu'à DALF C1

Forte intervention culturelle
Ressources:
-Un centre d'auto-apprentissage
-Une médiathèque
-Quelques classes équipées de TBI
- « Une communauté où se manifeste une culture d’apprentissage dans laquelle tous sont impliqués dans un effort collectif de compréhension » (Bielaczyc & Collins (1999 : 271)

- un réseau social n’est pas une communauté virtuelle mais «un terreau sur lequel peuvent émerger des communautés.» (Stenger & Coutant
2010)
Quelques traces de participation en ligne
+ 400 sujets de forum
+ 400 articles de blog
+10000 contributions écrites
- Publication de plusieurs articles de blogs
- Une participation riche dans les forums
- Intégration de cet outil dans des classes par le biais des 'groupes'
Aspect SOCIAL du réseau ?
- Très peu d'interaction sociale
- La communication reste plutôt verticale
Références bibliographiques :
BIELACZYC, K. and COLLINS, A. (1999). Instructional-Design Theories and models. Volume II, Charles M. Reigeluth, LEA, Chap. 12.

Boyd D. & Ellison N. (2007). Social Network sites: definition, history and scholarship, Journal of Computer-mediated Communication.

Cordina D. (2012). Mumbaikar in French - India: un réseau social pour apprendre le français, 8ème rencontre de Forum Français pour la Formation Ouverte et à Distance.

Kaplan A.M. &Haenlein M. (2010). Users of the world, unite! The challenges and opportunities of
social Media, Business Horizons 53, 59-68.

Nissen E. (2006). Scénarios de communication en ligne dans des formations hybrides, Le Français dans le monde. Recherches et applications, « Les échanges en ligne dans l’apprentissage et la formation », numéro spécial, juillet 2006, 44-58.

Stenger T. et Coutant A. (2010). «Les Réseaux sociaux numériques : des discours de promotion à la définition d’un objet et d’une méthodologie de recherche». Hermès - Journal of Language and Communication Studies, 44.

Les réseaux sociaux
"Toujours quand j'écris un commentaire ou une réponse, c'est corrigé par les administrateurs du site. C'est quelque chose qui nous aide beaucoup."


"quand je mis le comment , il y a toujour les réponses de quel que . ca me aide bien pour comprendre le grammaire et ameliorer ma francaise".

"En lisant les commentaires / articles de autres amis de classe, il développe mon vocabulaire/grammaire Corrections de l'enseignant sont très importants et m'a empêché de répéter les mêmes erreurs"
"Grace à Mumbaikar in French je peux apprendre comment s'éxprimer en écrivant. Je fais des erreurs bête de grammaire et je peux les savoir quand on me corrige sur Mumbaikar in French."

"la discussion concernant le restaurant de sa préférence, m’a renseigné sur les restaurants préférés à Mumbai dont je pourrais tout à fait profiter."
"C’est en lisant des discussions lancées et
des contributions publiées sur une grande gamme de sujets, qu’on apprend non seulement des perspectives diverses mais aussi des « erreurs » qu’on a tendance de faire. Et petit à petit, le dernier s'évite. C'est également un lieu qui encourage la créativité en toute forme possible. En postant, en partageant, en faisant des commentaires, et en les recevant (bien sûr !), cette langue que nous sommes en train d’explorer devient partie de notre vécu quotidien — sans
même y rendre compte"
(Zourou, 2012)
Cette méthode de tutorat sert non seulement aux apprenants qui produisent mais aussi à ceux qui lisent.
Constat :
Full transcript