Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

La culture, élément de la puissance américaine

Production d'option HG
by

m g

on 11 March 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of La culture, élément de la puissance américaine

La culture, élément de la puissance américaine
I/ La culture américaine s'exporte à travers le monde dans l'entre-deux-guerres
II/ La culture au service de l'idéologie américaine dans la Seconde Guerre Mondiale et la Guerre Froide
III/ Une américanisation des modes de vie et de la culture dans le monde ?
Depuis la Première Guerre Mondiale, l'influence américaine s'exerce dans le monde entier. La domination de ce pays est à la fois militaire, politique, économique, mais aussi culturelle. En effet, la culture américaine s'est largement répandue à l'échelle planétaire, notamment grâce aux médias, mais aussi suite aux deux conflits mondiaux. Nous allons donc voir en quoi le culture participe au rayonnement international des Etats-Unis.
La musique
La guerre a amené des soldats du monde entier sur les champs de bataille de l'Europe de l'ouest. Ces soldats avaient, à leur tour, amené leurs moeurs, leurs musiques, leurs idées. Le monde entier vient rêver à Paris. C'est ainsi que les soldats américains ont introduit le charleston, le «one step», le «two step», le «fox-trot» et la musique d'inspiration noire américaine, le jazz, tout comme le saxophone dans les années post-première guerre mondiale.C'est la grande période des «expatriates»: de ceux qui partent à l'étranger vivre leur vie. En 1927, on trouve ainsi 15.000 Américains à Paris. Ils viennent de tous les horizons et font découvrir leur culture aux européens.
Il y a par exemple Man Ray, le photographe qui va se distinguer dans ses oeuvres en conjonction avec les dadaïstes et surréalistes de l'époque
Il y a aussi les écrivains de «la génération perdue», comme John Dos Passos, Ernest Hemingway. D'autres écrivains viennent y rechercher un sens de l'histoire qu'ils ne trouvent pas dans leur pays encore trop neuf, comme Henry Miller.
Parmi ces Américains se trouvent aussi des afro-américains qui trouvent en Europe une atmosphère très différente, très éloignée de la ségrégation existant aux U. S. A.
Il y aussi a des musiciens,notamment grâce à la création en 1921, du Conservatoire américain de musique de Fontainebleau où des générations de musiciens américains viendront suivre des cours et rencontrer leurs compatriotes occidentaux.
Les westerns
Un autre volet de l'expansion culturelle américaine est constitué par le cinéma, avec en particulier les westerns, véritables symboles de l'épopée américaine. L'espace entre la côte ouest et les montagnes Rocheuses va constituer la zone privilégiée de la conquête de l'Ouest et du western, au rythme des convois de diligences et des chemins de fer. L'histoire du western se confond le plus souvent celle des pionniers de l'Amérique. Il s'est imposé avec sa multitude de héros nés le colt à la main qui parcourent des immensités à bride abattue, poursuivis par une horde d'Indiens sauvages.

C'est ce type de cinéma qui va propulser Hollywood à son apogée, à partir des années 1930, répandant les films américains partout dans le monde et plus particulièrement en Europe. C'est La Chevauchée fantastique (1939) de John Ford qui fera définitivement sortir le genre de la série B. Le film inaugure l'ère de prospérité du western, qui s'étendra jusqu'aux années 1960. Durant ces années, le western est un genre dominant du cinéma américain. Plusieurs acteurs ont connu la gloire ou tout simplement lancé leur carrière grâce à lui : Gary Cooper ou John Wayne. Pour les grands acteurs comme pour les réalisateurs, le western constituait alors un passage obligé.
Les cartoons
De nombreux éléments culturels ont été utilisés par les USA durant la Seconde Guerre Mondiale et la Guerre Froide de manière à servir de propagande pour soutenir l'idéologie défendue par les américains. On a l'exemple des cartoons qui ont été utilisés dans ce but. Montrant un combat entre les deux concepts opposés de « gentils » et de « méchants », ces dessins animés ont servis, d'abord à convaincre les opinions de la nécessité de lutter contre « le fascisme », plus tard, contre « le communisme ». On retrouve cette idée dans les films hollywoodiens en général qui ont été produits durant cette période.
L'exemple le plus frappant : Blitz wolf
La radio Voice of America
La radio Voice of America a également été utilisée par les USA pour diffuser sa doctrine dans le monde entier. C'est d'ailleurs une radio entiérement contrôlée par l'Etat. Les buts de V.O.A. sont définis dans une charte établie en 1960 et devenue loi le 12 juillet 1976 (Public Law 94-350)1. Ils sont au nombre de trois :
Être une source fiable d’information, avec précision et objectivité.
Présenter la société américaine, ses modes de pensée et ses institutions.
Présenter avec clarté la politique américaine.
L’apparition de la Guerre froide en 1947 donne une nouvelle justification à l’existence de Voice of America : faire entendre la voix de l’Amérique face à celle de l’Union soviétique. La Voix de l’Amérique connaît une grave crise en 1953. En efffet, c’est à partir du 16 février 1953 que le sénateur Joseph McCarthy s’intéresse à V.O.A., dont il accuse certains employés de ‘‘négligence favorisant le communisme’’. Plusieurs salariés doivent démissionner ou sont licenciés, le budget de la station est diminué, passant de 21 à 16 millions de dollars, le projet de construction d’émetteurs est arrêté, et plusieurs services en langues étrangères sont supprimés.
La diffusion du mode de vie américain
L’American way of life ou style de vie à l’américaine, est un concept de vie basé sur la société de consommation. Cette société se caractérise par l’accessibilité des individus aux biens matériels comme les voitures, les biens technologiques ou encore les produits alimentaires typiquement américains à l’instar de Coca Cola . Ce sont des symboles forts de ce concept de vie à l’américaine. On peut interpréter l’American way of life comme un idéal de vie partageant des valeurs cruciales comme l’ascension sociale due au mérite, la liberté d’entreprendre qui est le capitalisme et la recherche du bonheur en toute sécurité. De nombreux autres domaines de consommation sont concernés par ce mode de vie, comme la mode ou la musique.
De nouveaux médias basés sur Internet
L'influence d'Internet sur l'expansion de la culture américaine est incontestable. Tout d'abord, Internet est issu d'une technologie développée par l'armée américaine. Ainsi, les géants de l'industrie de l'internet tels Google ou Facebook sont situés aux USA. La culture est ainsi massivement présente sur le web, avec par exemple les séries qui sont particulièrement répandues dans le monde. Avec l'essor du streaming, les films, la musique, et les séries américaines sont omniprésentes et participent au rayonnement de cette nation.
Quelques chiffres...
Voici les séries les plus télechargées au monde en 2012, ainsi que le pays d'origine de chaque série :
Game Of Thrones 4 280 000 téléchargements USA
Dexter 3 850 000 téléchargements. USA
The Big Bang Theory 3 200 000 téléchargements. USA
How I Met Your Mother 2 960 000 téléchargements. USA
Breaking Bad 2 580 000 téléchargements. USA
The Walking Dead 2 550 000 téléchargements. USA
Homeland 2 400 000 téléchargements. USA
Dr. House 2 340 000 téléchargements. USA
Fringe 2 280 000 téléchargements. USA
Revolution 2 130 000 téléchargements. USA
L'hégémonie américaine dans ce domaine est donc sans appel...
De plus, l'influence des USA s'étend progressivement à d'autres pays qui y était auparavant défavorables. Ainsi, la Chine s'ouvre de plus en plus à l'influence culturelle américaine. On a ainsi l'exemple de Mac Donald's. Cette entreprise possède plus de 32.000 restaurants dans environ 120 pays dans le monde, sert plus de 60 millions de repas par jour, et emploie 1,6 million de personnes. Selon les dernières estimations, McDonald's ouvre un nouveau restaurant toutes les trois heures environ, dont les deux-tiers naissent en dehors des États-Unis. La Chine et ses 1,4 milliard d'habitants font rêver Mc Donald's, qui envisage, un jour, d'égaler sa densité américaine, à savoir un restaurant pour 20.000 habitants. En Chine, cela ferait 70.000 restaurants. Pour l'instant, il y en a 70 fois moins. Mais, McDonald's croît là-bas à une vitesse phénoménale.
A l'assaut de nouveaux pays
Ainsi, la culture américaine constitue un élément prépondérant pour la puissance des Etats-Unis d'Amérique. Elle est très largement répandue dans le monde entier, et son expansion s'est basée sur les médias, renforcés par a création d'Internet. Mais on pourrait se demander si cette mondialisation de la culture américaine ne l'aurait pas en quelque sorte érodée, en l'exposant ainsi au monde.
Full transcript