Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Intérêt d'un bilan orthoptique systématique chez le jeune pr

No description
by

Pierre Fantou

on 19 May 2014

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Intérêt d'un bilan orthoptique systématique chez le jeune pr

La presbytie est due à un processus de vieillissement physiologique du cristallin avec pour cause un affaiblissement progressif des capacités accommodatives.
Introduction
Quelques chiffres
18
patients :
7
hommes /
11
femmes
Age moyen de
43.4
ans [40-50]
Majorité "d'employés de bureau" :
83%
Majorité d'hypermétrope :
83%
Différence moyenne d'hypermétropie entre réfractométrie automatique et brouillard/cycloplégie :
0.575 D
Probable insuffisance de convergence dans
61.5%
des cas
L'étude
Critères d'inclusion :
presbyte ou pré-presbyte
40 à 50 ans
sans pathologie ophtalmologique associée
isoacuité
correspondance rétinienne normale
Y a-t-il un intérêt à poursuivre l'étude ?
Si oui, de quelle façon ?
Peut-on mieux prendre en charge les jeunes presbytes ?
Et après ?
Population importante porteuse de plaintes pour lesquelles l'orthoptiste a un rôle important à jouer.
Y a-t-il un intérêt à faire un dépistage systématique des déséquilibres binoculaires chez les presbytes ?
Quelle relation l'orthoptiste peut/doit avoir avec la réfraction dans le cas du patient presbyte ?
Pourquoi ce mémoire ?
Intérêt d'un bilan orthoptique systématique chez le jeune presbyte
Entre 20 et 25 millions de presbytes en France
600 000 chirurgies de cataracte par an en France
1.9 milliards de presbytes dans le monde dont 400 millions ne bénéficient pas d'une correction optique adaptée
40 à 45 ans, c'est l'âge d'apparition de la presbytie

Conclusion
Bilan orthoptique d'un
presbyte
Prendre connaissance des plaintes du patient :
BAV de près/de loin
Asthénopie
Céphalées
Vertiges
Diplopie
Etc.
Se renseigner sur la réfraction du patient :
Amétropie
Correction optique de près
Accommodation restante
Etudier la vision binoculaire :
Acuité visuelle
Vision stéréoscopique
Parallélisme oculaire
Relations sensorielles
Amplitudes de fusion
Aux hypermétropes non/mal corrigés
Rôle de l'orthoptiste dans la prise en charge d'un presbyte
Expliquer et éduquer :
Qu'est-ce que la presbytie ?
Quelle évolution ?
Quelles solutions ?
Comment utiliser ses verres progressifs ?
Rééduquer les déséquilibres binoculaires
Prismer
Réorienter :
Ophtalmologiste/opticien
Médecin traitant
Kinésithérapeute/ostéopathe
Podologue
Etc.
Quelques cas
Cas n°1 : Femme, 45 ans
SF : BAV en VP
RA : +0.50(-0.25,170) // +0.50
CP : +0.50 ODG, portée en vision de près
AV : OD 12.5/10 P3 // OG 16/10 P2
Réfraction après brouillard : +2.00 // +1.50
AV après brouillard : 12.5/10 P1.5 ODG
Verres prescrits : +1.00 ODG en VL

Hypermétropie non corrigée se révélant avec la diminution du pouvoir accommodatif.
Cas n°5 : Femme, 45 ans
Cas n°15 : Femme, 40 ans
Cas n°18 : Homme, 42 ans
SF : Diplopie en VP
ATCD : Strabisme convergent multi-opéré
RA : -4.75 // -4.50
CP : -5.25 // -5.25
ESE : EtD 14 / E'tD 30 (ASC) // E'tD 14 (ASC +3.00)
Cycloplégie : -4.25 // -4.25
Essai de prisme : inutile car vision simple avec -4.25 ODG ADD +1.00

La sur-correction de la myopie entraîne une sur-accommodation majorant l'angle faisant sortir le patient de son scotome de neutralisation.
Quelques "symptômes" :
BAV de près (sauf chez les myopes sans correction)
augmentation du PPA = "allongement des bras"
BAV globale, diplopie, IC, etc.
SF : troubles accommodatifs, picotements
RA : +2.25(-0.50,80) // +2.75(-1.00,80)
CP : +2.25(-0.50,100) // +2.50(-1.00,80) ADD +1.50
AV : OD 9/10 P3 // OG 10/10 P3
Brouillard : +2.75(-0.75,100) // +3.25(-1.00,80)
ADD +1.00
AV après brouillard : OD 10/10 P2 // OG 10/10 P2
Cycloplégie : +3.50(-0.75,85) // +4.00(-1.00,80)

Hypermétropie connue sous-corrigée liée à une addition trop élevée pour l'âge donnant lieu à des incohérences dans l'examen, le brouillard révèle en partie l'hypermétropie, la cycloplégie tranche de manière définitive.
SF : asthénopie
RA : -0.25(-0.25.15) // +0.25(-0.25,45)
CP : aucune
AV : OD 16/10 P2 // OG 16/10 P2 (SC)
Réfraction après brouillard : +0.50 // +0.75
AV après brouillard : OD 16/10 P1.5 // OG 12.5/10 P1.5
PPC : 10cm
PPA :
OD 24cm // OG 23cm // BINO 25cm (SC)
OD 21cm // OG 22cm // BINO 21cm (AC)
ESE : O, X'10 (AC) // X2, X'2 (SC)
Amplitudes de fusion : C8 D4 // C'10 D'10

PPA ramené à la normale par la CO, nette insuffisance de convergence.
Les points à retenir :
Attention aux hypermétropes non/mal corrigés
Le bilan orthoptique doit inclure le bilan réfractif
Tout presbyte présente un défaut d'accommodation
L'orthoptiste oeuvre pour le confort visuel du patient
Full transcript