Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Histoire des arts

No description
by

coline schiavon

on 24 May 2011

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Histoire des arts

Histoire des Arts Oeuvre choisie Titre : No Bravery
Artiste : James Blunt (Blount)
Date de création : 1999 pendant la guerre du Kosovo
Caractéristiques : James Blunt a écrit cette chanson lorsque il était soldat pour l'OTAN dans les balkans au kosovo. Il raconte son expérience de la guerre en s'inspirant de la situation au Kosovo pour protester contre la guerre mais aussi contre les réactions des hommes face au danger et à l'horreur. Cette musique a été publiée pendant la guerre d'Irak pour dénoncer les crimes de cette guerre. Contexte Durant la guerre du kosovo Blunt refuse de suivre les ordres de son supérieur, concernant l'attaque d'un aéroport controlé par les russes , imaginant qu'il y aurait de terribles répercutions politiques. La guerre du kosovo a duré 1 an (pour les forces de l'OTAN du 6 mars 1998 au 10 juin 1999). L'origine du conflit provient des revendications nationalistes des Serbes et des Albanais, affirmant tous deux que le Kosovo leurs appartiennent. En 1996, le conflit matériel débute avec la création de l"Armée de libération du kosovo" par les Albanais. Ils entament une campagne de terrorisme en assasinant des dirigents, des policiers Serbes, mais aussi les Albanais colaborant avec le gouvernement. Les Serbes réagissent en prenant des mesures policières et militaires. En 1998 l'OTAN lance une campagne aérienne de bombardement. There are children standing here,
Arms outstretched into the sky,
Tears drying on their face.
He has been here.
Brothers lie in shallow graves.
Fathers lost without a trace.
A nation blind to their disgrace,
Since he's been here.

[Refrain] : x2
And I see no bravery,
No bravery in your eyes anymore.
Only sadness.

Houses burnt beyond repair.
The smell of death is in the air.
A woman weeping in despair says,
He has been here.
Tracer lighting up the sky.
It's another families' turn to die.
A child afraid to even cry out says,
He has been here.

[Refrain] : x2

There are children standing here,
Arms outstretched into the sky,
But no one asks the question why,
He has been here.
Old men kneel to accept their fate.
Wives and daughters cut and raped.
A generation drenched in hate.
Says, he has been here.

[Refrain] : x2 Il y a des enfants debout
Les bras tendus vers le ciel
Des larmes sèchent sur leurs visages
Il est passé par là.
Des frères étendus dans des tombes peu profondes
Des pères perdus sans avoir laissé de trace.
Une nation aveugle de leur disgrâce
Depuis qu'il est passé par là

{Refrain}: X2
Et je ne vois pas de courage
Plus aucun courage dans vos yeux
Seulement de la tristesse

Des maisons brûlées sont irréparables
L'odeur de la mort est dans l'air
Une femme pleurant de désespoir dit :
Il est passé par là
Un traceur éclairant le ciel
C'est au tour d'autres familles de mourir
Un enfant même effrayé de pleurer dit :
Il est passé par là

{Refrain}: X2

Il y a des enfants debout
Les bras tendus vers le ciel
Mais personne ne se pose la question
Pourquoi a-t-il été là ?
Des hommes âgés s'agenouillent et acceptent leurs destins
Epouses et filles sont lacérées et violées
Une génération baignée dans la haine
Dit : il est passé par là.

{Refrain}: X2 Paroles de la chanson Description Le genre : pop-rock (née fin des années 50).
La musique est lente. On peut entendre un piano, une batterie, et une guitare éléctrique. Le piano est l'instrument majeur (le plus entendu).
La chanson "No Bravery" est une description du peuple subissant la guerre sans jamais la citer. Dans les 3 couplets James Blunt écrit "he has been here", il parle de la guerre, il la personifie.
Pendant le 1er refrain le mot "eyes" est mis en valeur par un écho . Dans le 2ème refrain "bravery" est aussi mis en valeur par un écho. Autre oeuvre du même champ artistique U2 : Sunday Bloody Sunday (1983) Cette chanson raconte les évènements du dimanche 30 janvier 1972 à Londenberry, en Irlande du Nord. 14 manifestants pacifiques, dénonçant l'inégalité des droits entre les protestants et les catholiques, furent abattus par l'armée britanique. Ce jour fut nommé Bloody Sunday et marqua le début de la guerre civile. Relation entre les deux oeuvres : ces deux chansons illustrent le combat pour des mêmes causes :
stoper la guerre, la violence et les inégalités Autre oeuvre d'un autre champs artistique Arthur Rimbaud : Le Mal Tandis que les crachats rouges de la mitraille
Sifflent tout le jour par l'infini du ciel bleu ;
Qu'écarlates ou verts, près du Roi qui les raille,
Croulent les bataillons en masse dans le feu ;

Tandis qu'une folie épouvantable broie
Et fait de cent milliers d'hommes un tas fumant ;
- Pauvres morts ! dans l'été, dans l'herbe, dans ta joie,
Nature ! ô toi qui fis ces hommes saintement !… –

Il est un Dieu qui rit aux nappes damassées
Des autels, à l'encens, aux grands calices d'or ;
Qui dans le bercement des hosannah s'endort,

Et se réveille, quand des mères, ramassées
Dans l'angoisse, et pleurant sous leur vieux bonnet noir,
Lui donnent un gros sou lié dans leur mouchoir !

Rimbaud, Poésie, 1870 Ce poème est un sonnet en alexandrin. Les rimes sont croisées dans les 2 quatrins et embracés dans les 2 tercets. Arthur Rimbaud dénonce, dans ce poème, le Mal de la guerre et de la religion. Le poème d'Arthur Rimbaud et la chanson de James blunt sont 2 oeuvres engagées qui décrivent les horreurs de la guerre de façon réaliste et poignante.
Full transcript