Loading presentation...

Present Remotely

Send the link below via email or IM

Copy

Present to your audience

Start remote presentation

  • Invited audience members will follow you as you navigate and present
  • People invited to a presentation do not need a Prezi account
  • This link expires 10 minutes after you close the presentation
  • A maximum of 30 users can follow your presentation
  • Learn more about this feature in our knowledge base article

Do you really want to delete this prezi?

Neither you, nor the coeditors you shared it with will be able to recover it again.

DeleteCancel

Make your likes visible on Facebook?

Connect your Facebook account to Prezi and let your likes appear on your timeline.
You can change this under Settings & Account at any time.

No, thanks

Drogues de rue

No description
by

Mathieu LOVERA

on 11 December 2016

Comments (0)

Please log in to add your comment.

Report abuse

Transcript of Drogues de rue

Savoirs profanes, stratégies et gestions des risques
chez les usagers de drogues de rue
Mathieu Lovera
Le nord-est parisien,
quartiers populaires en mutation
Début des années 80 : l’épidémie d’héroïne sévit




1987 : mise en vente libre des seringues


Le crack remplace peu à peu l’héroïne,
qui jouit d’une image dégradée
Aujourd’hui, le crack et les médicaments
(morphine, buprénorphine, méthadone, benzodiazépines…) constituent l’essentiel
du marché de rue


2004 : la réduction des risques
est inscrite dans la Loi de santé publique

Milieu des années 90 : accès à la substitution orale, programmes d’échange de seringues
Le public au début de l'enquête
« Les usagers de drogues
ne savent rien ! »
Les modes de vie liés
aux drogues de rue

« Les usagers de drogues
sont des menteurs »
overdoses
sida
Chercher l’argent : l’inscription dans l’économie informelle

83 % des personnes accueillies n'ont pas de travail
40 % bénéficient des minima sociaux

34 % vivent en squat ou dans la rue
32 % disposent d'un logement personnel
33 % sont hébergés en institution

41 % ont fait de la prison au cours des 12 derniers mois
Produits consommés (hors alcool et cannabis) :
crack (70 %), Subutex détourné (42 %), Skénan (32 %), benzodiazépines (28 %), cocaïne (26 %), héroïne (20 %)
Le nord-est parisien :
quartiers populaires en mutation
A la quête du produit :
entre démonstration de sa puissance
et réseau d’entraide

La consommation
dans l’espace public
Prendre des drogues :
entre intimité et sociabilité
Descente, manque,
effets secondaires :
à chacun son « truc »
Savoir profane
versus
savoir scientifique et technique ?

La politique des drogues :
Un vent nouveau ?
Pas si vite...
"Les contrôles de la toxicomanie"
contrôles sociétaux
hétéro-contrôles
auto-contrôles
Merci de votre attention
Intervenant SCMR Gaïa, Paris
EHESS, Cermes3
Robert Castel, Anne Coppel,
in
Alain Ehrenberg,
Individus sous influence : drogues, alcool, médicaments psychotropes
, Esprit, 1991
Full transcript